COTE For Paris Visitors n°24 oct/nov 2011
COTE For Paris Visitors n°24 oct/nov 2011
  • Prix facial : 6 €

  • Parution : n°24 de oct/nov 2011

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (239 x 302) mm

  • Nombre de pages : 116

  • Taille du fichier PDF : 13,2 Mo

  • Dans ce numéro : alerte rouge.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 74 - 75  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
74 75
CES VERTIGINEUX OBJETS DU DESIR Par Julie de los Rios VERTIGINOUS OBJECTS OF DESIRE Voilà 15 ans que Jimmy Choo figure dans le top 10 des adresses préférées des modeuses. Fondatrice et directrice de la création, Tamara Mellon a su allier sens du glamour et style très affirmé. Un pari gagné : ses souliers défilent sans interruption sur tous les tapis rouges du monde entier. Entretien. COTE PARIS : Vous étiez rédactrice « accessoires » pour le magazine Vogue anglais. Pourquoi ce changement de carrière ? Tamara Mellon : Lorsque j’étais chez Vogue, je ne trouvais jamais les accessoires que je recherchais. Ils n’existaient tout simplement pas ! J’ai très vite compris qu’il y avait un véritable marché et une réelle demande. D’où vient votre passion pour les chaussures ? Les chaussures sont l’accessoire ultime. Elles transforment votre tenue. Une paire de talons hauts et la cambrure du pied dégagent tout de suite quelque chose d’incroyablement sexy. Il n’y a rien de plus luxueux qu’une sublime paire de chaussures pour vous sentir différente et sûre de vous. Un peu comme le rouge… Est-ce une couleur qui vous inspire personnellement ? Le rouge est une couleur très sensuelle. Toutes les femmes devraient avoir une paire d’escarpins rouges. Le modèle Quiet, en cuir verni rouge, de la collection des basiques intemporels Choo 24 : 7, est le modèle idéal, à porter du matin ou soir ! Vous-même, combien de paires de chaussures possédez-vous ? Je crois avoir près de 500 paires de chaussures dans mon dressing ! Mais, chaque saison, j’archive ma collection, donc je ne sais plus vraiment ! Parlez-nous de la nouvelle collection. Quelle a été votre source d’inspiration ? Je me suis inspirée du Paris des années 70, des femmes qui m’ont toujours fait rêver par leur beauté et leur style irréprochable, des icônes telles que Catherine Deneuve ou Charlotte Rampling. Elles ont su apprécier tout ce que la vie avait à leur offrir lors de cette période si glamour et insouciante. Comment envisagez-vous l’avenir ? Je suis très excitée à l’idée de continuer à œuvrer afin que Jimmy Choo reste une maison de luxe, aussi bien pour les hommes que pour les femmes. Et je suis très heureuse de la création de la Jimmy Choo Foundation, qui a pour but de récolter des fonds pour des œuvres de charité qui viennent en aide aux femmes.
WEITZMAN, LOUBOUTIN, JIMMY CHOO… CES CHAUSSEURS - PLUTÔT À LA HAUTEUR - RAVISSENT LES ÉLÉGANTES ET SONT L’OBSESSION DES FÉTICHISTES. PORTRAITS CROISÉS. « Les jambes des femmes sont des compas qui arpentent le globe terrestre en tous sens, lui donnant son équilibre et son harmonie » déclare Charles Denner, dans le chef-d’œuvre de François Truffaut, L’homme qui aimait les femmes. On imagine aisément les pointes aiguisées de l’instrument, flamboyantes comme une paire de vertigineux stilettos. Depuis toujours, le soulier féminin fascine. L’une des métaphores de l’amour, datant du XVI e siècle et illustrée dans Cendrillon ou la Petite Pantoufle de verre, de Charles Perrault, n’est-elle pas « trouver chaussure à son pied » ? Est-ce anodin si Andy Warhol, F. Scott Fitzgerald, James Joyce ou encore Casanova étaient des fétichistes des pieds ? Aujourd’hui, Britney Spears, Quentin Tarantino ou Jack Black se revendiquent atteints de cette paraphilie, terme biomédical qui permet d’éviter celui de « perversion ». Plus que jamais, le soulier féminin demeure un objet de désir. Les shoes addicts entassent les escarpins dans leur dressing, prêtes à tout pour déambuler dans le modèle de leur rêve, quitte à vider leur compte en banque, voire à se soumettre à « la douleur exquise ». Même dans un épisode de Sex & the City, nous assistions à la rencontre d’une fétichiste des chaussures et d’un fétichiste des pieds. À l’instar de cette chère Carrie Bradshaw, prête à se damner pour une paire de Manolo Blahnik, il y a donc celles qui collectionnent les escarpins… Et ceux qui les créent. Parmi ces derniers, il y a trois chausseurs stars : Stuart Weitzman, Christian Louboutin et Tamara Mellon, chez Jimmy Choo. WEITZMAN, LOUBOUTIN, JIMMY CHOO… SHOEMAKERS WHO ARE DEFINITELY UP TO IT, THRILLING ELEGANT LADIES AND FEEDING FETISHISTS'OBSESSIONS. SOME INSIDER INFO. CRÉATRICE DU MYTHE JIMMY CHOO TAMARA MELLON TAMARA MELLON, CREATOR OF THE JIMMY CHOO MYTH -/"Women's legs are like compass points, circling the globe and providing its balance and harmony," states Charles Denner in François Truffaut's masterful The Man Who Loved Women. Easy enough to see the sharp-pointed instrument as a pair of vertiginous stilettos ! Men have always been fascinated by women's shoes ; one of the French metaphors for love, dating from the 16th century and the subject of Charles Perrault's Cinderella or the Little Glass Slipper, is "finding the shoe that fits". Andy Warhol, Scott Fitzgerald, James Joyce and Casanova were foot fetishists. Today, Britney Spears, Quentin Tarantino and Jack Black openly admit to this paraphilia, a biomedical termthat avoids the word perversion. Women's shoes are as much objects of desire as ever. Shoe addicts pile entire collections into their wardrobe, stopping at nothing so they can strut in their dream model, even emptying their bank account or suffering "exquisite pain". In one episode of Sex & the City we witnessed the meeting of a female shoe fetishist and a male foot fetishist. But there are those who collect shoes, like Carrie Bradshaw, and those who design them. Among the latter, three supreme stars : Stuart Weitzman, Christian Louboutin and Tamara Mellon at Jimmy Choo. -/For the last 15 years Jimmy Choo has been in the female fashion Top 10. Tamara Mellon, the brand's founder and artistic director, is adept at teaming a sense of glamour with a very affirmative style. Her shoes now step the light fantastic on red carpets the world over. Interview. COTE PARIS : You were accessories editor for British Vogue. Why the career change ? Tamara Mellon : When I was at Vogue I could never find the accessories I wanted. They just didn't exist ! So I quickly realised there was a market out there and a real demand. Where does your passion for shoes come from ? Shoes are the ultimate accessory. They transformyour outfit. A pair of high heels immediately creates an incredibly sexy impression. There's nothing more luxurious than a sublime pair of shoes for making you feel different and self confident. A bit like red… is that a colour that inspires you personally ? Red is a very sensual colour. Every woman should have a pair of red heels. Our Quiet model in red patent, in the Choo 24:7 timeless basics collection, is the ideal model to wear morning or night ! How many pairs of shoes do you own ? I think I have about 500 pairs in my closet ! But every season I archive my collection so I don't really know ! Tellus about your new collection. What inspired it ? My inspiration was 1970s Paris, women who have always fired my dream because of their beauty and irreproachable style, icons such as Catherine Deneuve and Charlotte Rampling. They knew how to appreciate everything life offered them in those years that were so glamorous and carefree. How do you see the future ? l'm very excited at the idea of continuing to ensure Jimmy Choo remains a luxury brand, for men as much as for women. And l'm very happy to have setup the Jimmy Choo Foundation that raises funds for charities that help women. octobre-novembre 2011 www.cotemagazine.com



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE For Paris Visitors numéro 24 oct/nov 2011 Page 1COTE For Paris Visitors numéro 24 oct/nov 2011 Page 2-3COTE For Paris Visitors numéro 24 oct/nov 2011 Page 4-5COTE For Paris Visitors numéro 24 oct/nov 2011 Page 6-7COTE For Paris Visitors numéro 24 oct/nov 2011 Page 8-9COTE For Paris Visitors numéro 24 oct/nov 2011 Page 10-11COTE For Paris Visitors numéro 24 oct/nov 2011 Page 12-13COTE For Paris Visitors numéro 24 oct/nov 2011 Page 14-15COTE For Paris Visitors numéro 24 oct/nov 2011 Page 16-17COTE For Paris Visitors numéro 24 oct/nov 2011 Page 18-19COTE For Paris Visitors numéro 24 oct/nov 2011 Page 20-21COTE For Paris Visitors numéro 24 oct/nov 2011 Page 22-23COTE For Paris Visitors numéro 24 oct/nov 2011 Page 24-25COTE For Paris Visitors numéro 24 oct/nov 2011 Page 26-27COTE For Paris Visitors numéro 24 oct/nov 2011 Page 28-29COTE For Paris Visitors numéro 24 oct/nov 2011 Page 30-31COTE For Paris Visitors numéro 24 oct/nov 2011 Page 32-33COTE For Paris Visitors numéro 24 oct/nov 2011 Page 34-35COTE For Paris Visitors numéro 24 oct/nov 2011 Page 36-37COTE For Paris Visitors numéro 24 oct/nov 2011 Page 38-39COTE For Paris Visitors numéro 24 oct/nov 2011 Page 40-41COTE For Paris Visitors numéro 24 oct/nov 2011 Page 42-43COTE For Paris Visitors numéro 24 oct/nov 2011 Page 44-45COTE For Paris Visitors numéro 24 oct/nov 2011 Page 46-47COTE For Paris Visitors numéro 24 oct/nov 2011 Page 48-49COTE For Paris Visitors numéro 24 oct/nov 2011 Page 50-51COTE For Paris Visitors numéro 24 oct/nov 2011 Page 52-53COTE For Paris Visitors numéro 24 oct/nov 2011 Page 54-55COTE For Paris Visitors numéro 24 oct/nov 2011 Page 56-57COTE For Paris Visitors numéro 24 oct/nov 2011 Page 58-59COTE For Paris Visitors numéro 24 oct/nov 2011 Page 60-61COTE For Paris Visitors numéro 24 oct/nov 2011 Page 62-63COTE For Paris Visitors numéro 24 oct/nov 2011 Page 64-65COTE For Paris Visitors numéro 24 oct/nov 2011 Page 66-67COTE For Paris Visitors numéro 24 oct/nov 2011 Page 68-69COTE For Paris Visitors numéro 24 oct/nov 2011 Page 70-71COTE For Paris Visitors numéro 24 oct/nov 2011 Page 72-73COTE For Paris Visitors numéro 24 oct/nov 2011 Page 74-75COTE For Paris Visitors numéro 24 oct/nov 2011 Page 76-77COTE For Paris Visitors numéro 24 oct/nov 2011 Page 78-79COTE For Paris Visitors numéro 24 oct/nov 2011 Page 80-81COTE For Paris Visitors numéro 24 oct/nov 2011 Page 82-83COTE For Paris Visitors numéro 24 oct/nov 2011 Page 84-85COTE For Paris Visitors numéro 24 oct/nov 2011 Page 86-87COTE For Paris Visitors numéro 24 oct/nov 2011 Page 88-89COTE For Paris Visitors numéro 24 oct/nov 2011 Page 90-91COTE For Paris Visitors numéro 24 oct/nov 2011 Page 92-93COTE For Paris Visitors numéro 24 oct/nov 2011 Page 94-95COTE For Paris Visitors numéro 24 oct/nov 2011 Page 96-97COTE For Paris Visitors numéro 24 oct/nov 2011 Page 98-99COTE For Paris Visitors numéro 24 oct/nov 2011 Page 100-101COTE For Paris Visitors numéro 24 oct/nov 2011 Page 102-103COTE For Paris Visitors numéro 24 oct/nov 2011 Page 104-105COTE For Paris Visitors numéro 24 oct/nov 2011 Page 106-107COTE For Paris Visitors numéro 24 oct/nov 2011 Page 108-109COTE For Paris Visitors numéro 24 oct/nov 2011 Page 110-111COTE For Paris Visitors numéro 24 oct/nov 2011 Page 112-113COTE For Paris Visitors numéro 24 oct/nov 2011 Page 114-115COTE For Paris Visitors numéro 24 oct/nov 2011 Page 116