COTE For Paris Visitors n°23 septembre 2011
COTE For Paris Visitors n°23 septembre 2011
  • Prix facial : 6 €

  • Parution : n°23 de septembre 2011

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (238 x 298) mm

  • Nombre de pages : 116

  • Taille du fichier PDF : 8,7 Mo

  • Dans ce numéro : Only Watch, la vente aux enchères caritative.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 90 - 91  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
90 91
WHAT'S ON URBAN 90 URBAN Par Mireille Sartore L’Angleterre d’Oscar Wilde… Oscar Wilde's England Juste après le Victoria & Albert Museum, c’est au tour du musée d’Orsay, dont on pourra découvrir les nouveaux espaces aménagés dès la fin du mois d’octobre, de présenter (à partir du 13 septembre) l’exposition collégiale Beauté, morale et volupté dans l’Angleterre d’Oscar Wilde. Injustement connu en France, le mouvement dit « esthétique » (aesthetic movement) déferle sur le Royaume-Uni dans la seconde moitié du XIX e siècle et son chef de file n’est autre que le dandy et « décadent » Oscar Wilde. Avec ses amis poètes, musiciens, peintres, architectes, décorateurs, céramistes, sculpteurs, ébénistes, l’écrivain anglais désire échapper à la laideur et au matérialisme ambiant pour faire entrer la beauté partout où nécessaire. La création artistique est indissociable d’un certain art de vivre, raffiné et plutôt élitiste. Ils s’inspirent des romantiques tout autant que des préraphaélites, fascinés par l’Orient (le Japon et le Maroc, notamment), la végétation et la faune qui envahissent alors les peintures de Rossetti, Burne-Jones, Morris, etc. L’exposition scénographiée par la très talentueuse Nathalie Crinière est visible jusqu’au 15 janvier 2012, avant de rejoindre le Fine Arts Museum de San Francisco, l’autre commanditaire de la manifestation. -/After showing at the Victoria & Albert Museum in London under the title The Cult of Beauty, this jointly-organised exhibition is at the Musée d’Orsay from 13 September, retitled Beauté, morale et volupté dans l’Angleterre d’Oscar Wilde. (Beauty, Morals and Sensual Pleasure in the England of Oscar Wilde). Writer and'decadent'dandy Oscar Wilde spearheaded the Aesthetic Movement that swept Britain in the second half of the 19th century. Wilde and the poets, musicians, artists and craftsmen of his circle sought to escape the ugliness and materialism of the time and introduce beauty wherever they could. Artistic creativity was inseparable from a refined and somewhat elitist lifestyle. Taking inspiration from the Romantics and Pre-Raphaelites, they were fascinated by'Oriental'styles (mainly Japanese and Moroccan) and the plant and animal forms that throng the works of Rossetti, Burne-Jones, Morris etc. The exhibition, designed by the highly talented Nathalie Crinière, runs until 15 January 2012 before moving on to the San Francisco Fine Arts Museum, the third partner in the enterprise. 1 rue de la Légion d’Honneur, Paris 7 e – www.musee-orsay.fr septembre 2011 www.cotemagazine.com PARIS Sir Edward Burne-Jones, Laus Veneris. Caro Suerkemper, P6-2009/2011, chez Schirman & de Beaucé. D.R. COURTESY GALERIE SCHIRMAN & DE BEAUCÉ Arcimboldo présenté à la Galerie Biancarelli, durant le PADAC. Trois galeries, trois aventures… Three galleries, three adventures Déformation et transformation : les deux principes scientifiques sont au cœur des récents travaux de Fabrice Hyber qu’il présentera à la galerie de Noirmont, dans l’exposition Inventions, du 9 septembre au 27 octobre. Avant d’emprunter une voie artistique, l’étudiant Hyber avait envisagé une carrière dans le domaine des sciences, un univers qu’il continue d’explorer dans son œuvre. Ses peintures sont à voir comme des « arrêts sur image d’une réflexion en cours, très libres, dont ni le vocabulaire, ni la forme, ni la composition sont pré-définis. » A la Galerie Emmanuel Perrotin, à partir du 10 septembre, l’artiste français Xavier Veilhan, proposera de nouvelles œuvres dans les 8 salles de la rue de Turenne tandis que, du côté de la rue Saint-Claude, Giuseppe Gabellone exposera un ensemble de 32 photographies et 14 bas-reliefs en aluminium. Quant à Caroline Schirman & Esther de Beaucé, elles présenteront pour la première fois en France, dans leur galerie éponyme du Marais, les petites femmes sculptées de l’artiste allemande Caro Suerkemper, qui convoquent l’univers romantique des biscuits de Sèvres via des poses érotiques suggestives et décalées. -/Deformation and transformation – two scientific principles at the heart of Fabrice Hyber's recent work, on show at the Galerie Noirmont in an exhibition entitled Inventions (9 September to 27 October). As a student, before switching to art, Hyber was thinking of a career in science. It's a world he continues to explore in his work. His paintings should be seen as "freeze frames of a free, ongoing thinking process with no predefined vocabulary, formor composition." At the Galerie Emmanuel Perrotin, from 10 September, French artist Xavier Veilhan is showing new sculptures, mobiles, paintings and videos in the gallery'seight rooms in Rue de Turenne, while at the Rue Saint-Claude branch Giuseppe Gabellone opens his cabinet of curiosities for us once again with a set of 32 photographs and 14 aluminium bas-reliefs. Meanwhile Caroline Schirman and Esther de Beaucé at their eponymous gallery in the Marais are showing German artist Caro Suerkemper for the first time in France. These small sculpted women hint at romantic biscuit tin illustrations but with an offbeat, suggestively erotic slant. Galerie de Noirmont, 36-38 avenue Matgnon, Paris 8 e – www.denoirmont.com ; Galerie Perrotin, 76 rue de Turenne, Paris 3 e – www.galerieperrotin.com ; Galerie Schirman & de Beaucé, 7 bis rue Perche, Paris 3 e - www.schirman-debeauce.com EN BREFF... > Dominique Boivin, danseur et chorégraphe, s’est choisi une… pelleteuse comme partenaire. A vérifier de visu et gratuitement, le 14 septembre, au Centquatre, rue Curial, Paris 19e. -/Dancer and choreographer Dominique Boivin has chosen a mechanical digger as her partner ! As you can see at the free show on 14 September at the Centquatre, Rue Curial, Paris 19. > Les BalletsC. de la B. qu’on A.dore soutiennent le spectacle d’une de leur compagne de route, Rosalba Torres Guerrero, Pénombre, un duo vidéo/danse qui sera visible du 5 au 8 octobre à Chaillot (première en France). -/BalletsC. de la B. provide the support for fellow dancer Rosalba Torres Guerrero in the French premier of video/dance show Pénombre (Twilight), on 5 to 8 October at the Théâtre de Chaillot. > Montand et les femmes est un spectacle musical venu des Pays-Bas, conçu par Ivo Niehe en hommage au grand artiste français. A découvrir le 3 octobre, au Théâtre Mogador. -/Montand et les femmes (Montand and women), a musical show from the Netherlands, is Ivo Niehe's tribute to the great French singer. 3 October at the Théâtre Mogador. > La 4 e édition du PADAC, Parcours des Arts Décoratifs du XX e siècle et de l’Art Contemporain, réunissant une quarantaine de galeries du 7 e arrondissement, démarrera le 22 septembre. -/The 4th edition of PADAC (Parcours des Arts Décoratifs) starts on 22 September. It involves some forty galleries in the 7th arrondissement showing 20th century and contemporary art.
SARA JUDICE DE MENEZES BAC DR A Chaillot, Rosalba Torres Guerrero recommandée par les BalletsC. de la B. Mikhail Baryshnikov et Anna Sinyakina dans In Paris. Baryshnikov et Trisha Brown ouvrent le bal… Baryshnikov and Trisha Brown open the dance Le Théâtre national de Chaillot ne pouvait imaginer plus belle ouverture de saison : Trisha Brown, grande figure de la danse post-moderne américaine, présente quatre spectacles sur une seule et même soirée (du 5 au 14 octobre) réunissant la première européenne des Yeux et l’âme, deux pièces historiques ainsi qu’une création mondiale conçue par la chorégraphe autour de « la sculpture, de la calligraphie, des corps noués » et des improvisations de ses danseurs. Quelques semaines auparavant, toujours dans le cadre des Etés de la Danse, Chaillot accueille l’illustre Mikhaïl Baryshnikov pour la première française d’un spectacle original adapté de la nouvelle In Paris, écrite en 1940 par l’écrivain russe Ivan Bunin, Prix Nobel de littérature 1933. Mixant théâtre, danse, musique et vidéo, ce projet inédit constitue d’une certaine manière le « retour aux sources » du danseur d’origine russe, passé à l’Ouest en 1974 lors d’une tournée au Canada. Baryshnikov qui a coproduit In Paris partagera l’affiche avec la magnifique comédienne Anna Sinyakina, issue du Dmitry Krymov Laboratory, très en vue dans le milieu international du spectacle vivant depuis sa création en 2005 – et coproducteur du spectacle. L’intrigue ? Un ancien général de l’Armée blanche russe vit une histoire d’amour avec une jeune femme rencontrée à Paris... -/The Théâtre National de Chaillot could hardly have dreamedup a better start to the season : from 5 to 14 October Trisha Brown, leading figure in post-modern American dance, presents a four shows a night including the European premier of Les Yeux et l’âme (Eyes and Soul), two historic pieces and a creation designed around "sculpture, calligraphy, knotted bodies" and the dancers'improvisations. A few weeks earlier, as part of the Eté de la Danse, the Chaillot hosts the illustrious Mikhaïl Baryshnikov for the French premier of an original show blending drama, dance, music and video. It's adapted from the short story In Paris, written in 1940 by Russian writer Ivan Bunin, winner of the 1933 Nobel literature prize. In Paris is a co-production by Baryshnikov and the Dmitry Krymov Laboratory, a team much in the limelight internationally since it was formedin 2005. Baryshnikov shares the bill with Dmitry Krymov Laboratory member Anna Sinyakina, a magnificent actress. The plot ? The love affair between a former general of the White Russian army and a young woman he meets in Paris. Théâtre national de Chaillot, place du Trocadéro, Paris 8 e – www.theatre-chaillot.fr BO KLEFFEL AGENDA les rendez-vous culturels/cultural events + ou – zéro, la pièce de Christoph Marthaler au Théâtre de la Ville. Marthaler et Ribes au sommet… Marthaler and Ribes at their peak Christoph Marthaler, l’artiste associé du Festival d’Avignon 2010, ne s’était pas fait que des amis avec sa création Paperlapapp, fresque grinçante et mélodique sur le monde d’aujourd’hui, mettant en scène une visite de groupe en papauté et un… lave-linge. Rebelle et surdoué, le scénographe suisse de cinquante ans et des poussières, musicien classique de formation, a bien voulu accorder la première française de son spectacle + ou – zéro au Festival d’Automne et au Théâtre de la Ville (du 16 au 24 septembre). Une fois de plus, l’extravagant bonhomme se trouve tout à fait ailleurs où l’on supposait l’attendre… Au Groënland, précisément, où la température ne dépasse que très rarement la limite du supportable et qui n’entretient habituellement aucun rapport artistique avec le reste du monde. Le nouveau spectacle iconoclaste de Marthaler, produit donc avec le Groënland, s’est construit d’après un « voyage d’études » de sept semaines entrepris sur place par le metteur en scène et son équipe, partageant le quotidien des résidents constitués principalement de chasseurs et de pêcheurs. Deux actrices « du coin » jouant dans leur langue natale accompagnent la troupe sur ce « camp de base subpolaire » qui échange tour à tour en allemand, français et anglais. Dans un autre registre, mais tout aussi rocambolesque, Jean-Michel Ribes ouvre la saison par René l’énervé (jusqu’au 29 octobre) dans « son » Théâtre du Rond-Point. Cet « opéra bouffe et tumultueux » lui a été inspiré, dit-il, par « un malaise face à la gouvernance de notre pays et de la politique en générale. » La « farce joyeuse » est interprétée par vingt chanteurs-comédiens accompagnés pour l’occasion par une installation vidéo de Pierrick Sorin et la musique de Reinhardt Wagner. -/Christoph Marthaler, associate artist at the 2010 Festival d’Avignon, ruffled a few feathers with his Paperlapapp, a darkly ironic but melodious fresco of the modern world featuring a group visiting the papacy and a washing machine. This gifted, rebellious fifty-something Swiss producer, classical musician by training, has chosen the Festival d’Automne and the Théâtre de la Ville for the French premier of his show + ou – zéro (16 to 24 September). Once again the extravagant showman is not where we expect him to be. He's in Greenland, where temperatures are rarely as much as bearable, and light years away artistically from the rest of the world. Marthaler's iconoclastic new show, produced with Greenland support, is based on a seven-week "study trip" the producer and his team spent there, sharing the daily lives of hunters, fishermen and other locals. Two local actresses speaking their own language join the "sub-polar base camp" where the team communicate with each other in German, French and English. In a different but equally fantastic style, Jean-Michel Ribes opens the season with René l’énervé (Edgy René) at the Théâtre du Rond-Point until 29 October. This "tumultuous opéra bouffe" was inspired, he says, by "my uneasiness about how our country is being governed and politics in general." The "joyful farce" is played by 20 actor-singers accompanied by a video installation by Pierrick Sorin and music by Reinhardt Wagner. Théâtre de la Ville, 2 place du Châtelet, Paris 4 e – www.theatredelaville-paris.com Théâtre du Rond-Point, 2 bis avenue Franklin-Roosevelt, Paris 8 e – www.theatredurondpoint.fr septembre 2011 www.cotemagazine.com WHAT'S ON URBAN 91



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 1COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 2-3COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 4-5COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 6-7COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 8-9COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 10-11COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 12-13COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 14-15COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 16-17COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 18-19COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 20-21COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 22-23COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 24-25COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 26-27COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 28-29COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 30-31COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 32-33COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 34-35COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 36-37COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 38-39COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 40-41COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 42-43COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 44-45COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 46-47COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 48-49COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 50-51COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 52-53COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 54-55COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 56-57COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 58-59COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 60-61COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 62-63COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 64-65COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 66-67COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 68-69COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 70-71COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 72-73COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 74-75COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 76-77COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 78-79COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 80-81COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 82-83COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 84-85COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 86-87COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 88-89COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 90-91COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 92-93COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 94-95COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 96-97COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 98-99COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 100-101COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 102-103COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 104-105COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 106-107COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 108-109COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 110-111COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 112-113COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 114-115COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 116