COTE For Paris Visitors n°23 septembre 2011
COTE For Paris Visitors n°23 septembre 2011
  • Prix facial : 6 €

  • Parution : n°23 de septembre 2011

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (238 x 298) mm

  • Nombre de pages : 116

  • Taille du fichier PDF : 8,7 Mo

  • Dans ce numéro : Only Watch, la vente aux enchères caritative.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 72 - 73  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
72 73
FRENCH TOUCH CRÉATION 72 Inspirée par le cinéma fantastique et Nosferatu, l’un des premiers films sur le comte Dracula, la deuxième collection de Maxime Simoëns se veut plus noire, avec des références art déco. Pour une femme énigmatique et néoromantique. D.R. Maxime Simoëns » créateur de s’exprimer dans la démonstration. C’est une rêverie idéale, où le talent est exploité à son maximum, mais cela ne rapporte pas d’argent » poursuit Nilufar Khalessi. Un propos appuyé par Julien Fournié. « J’avais envie de liberté. Mais c’est aussi la liberté d’avoir des soucis, d’argent, d’organisation… Cependant la passion reste la plus forte. » UNE ALLURE ENVIÉE DANS LE MONDE D’autres préfèrent mettre leur talent au service d’une maison déjà existante. Autre exception française : ces « vieilles endormies » qui réinvestissent le devant de la scène grâce à l’arrivée d’un directeur artistique. Ce fut le cas, il y a dix ans, quand Alber Elbaz débarquait chez Lanvin. Aujourd’hui, fashionistas et autres modeuses averties n’ont qu’un seul nom à la bouche : Guillaume Henry. Arrivé à la tête de la direction artistique de Carven, une maison fondée en 1945, l’ex-premier assistant de Riccardo Tisci chez Givenchy renouvelle l’allure de la Parisienne, contrastée, en alliant conception parfaite du vêtement et justesse des matières. L’héritage couture de la maison s’inscrit désormais dans le futur. Depuis trois saisons, la garde-robe inspirée de Guillaume Henry séduit les stars internationales, d’Alexa Chung à Emma Watson, en passant par Demi Moore ou Gwyneth Paltrow. Quand la fille d’Inès de la Fressange, Nine d’Urso, égérie de Bottega Veneta, se rend au mariage princier d’Albert de Monaco et Charlène Wittstock, elle pioche dans la collection Carven comme d’autres épluchent les lookbooks haute couture. Un sursaut de popularité, qui donne lieu à de nombreux événements. La maison a récemment ouvert sa première boutique parisienne, rue Saint- Sulpice. Cette année, Guillaume Henry signe une collection capsule, en partenariat avec le chausseur Robert Clergerie, baptisée Carven & Clergerie. La griffe nous propose une garderobe en volume, aux lignes ajustées, qui dessine une silhouette sobre et luxueuse. En bref, une allure à la française, que toute la planète tente d’imiter. Car la French touch attise la convoitise des femmes du monde entier. Cette élégance l’air de rien, ce chic sans trop en faire… Tant et si bien que l’on s’arrache aussi les looks prêts-à-porter d’Isabel Marant et Vanessa Bruno. Cette dernière a ouvert, ces deux dernières années, des boutiques à Londres, Los Angeles, Beyrouth et Madrid. Le regain de créativité se traduit également avec l’explosion de petites marques made in France. Parmi ces nouvelles griffes, notons Bleu de Paname, FrenchTrotters ou Cavalier Bleu. Tous prônent un vestiaire idéal, fabriqué en France. En tant que précurseur, la joyeuse griffe Paul & Joe a fêté cette année son 15 e anniversaire. Le défi de cette jeune génération ? « J’essaie de définir les codes de ma maison, de saison en saison. J’aimerais lancer mon prêt-à-porter, mes lignes homme, lingerie et même maison, quand je trouverai les bons partenaires financiers » explique Julien Fournié. L’objectif ? S’inscrire dans le temps… septembre 2011 www.cotemagazine.com Le salut final de Maxime Simoëns, lors de son dernier défilé. D. R. » world that France has talent." At the third Rencontres Nelly Rodi in June, she analysed this New French Touch generation that she divides into five families : Tradiscrets, BCBD (bon chic bien décalé : very offbeat chic), Night Erotics, Popu’Street and Happy Popu. Maxime Simoëns, age 27, Lille born, Paris trained, worked under Elie Saab, Jean-Paul Gaultier, John Galliano for Christian Dior and Nicolas Ghesquière for Balenciaga before striking out alone. His theory : "French fashion needed a revival, so France decided to support its talented young designers." How does it do this ? Every year the Paris Grands Prix de la Création award grants to talented youngsters in fashion, design and the artistic crafts, two in each category (debutant and confirmed). Last June, the Fédération Française du Prêt-à-porter Féminin's Elans de Mode prizes spotlighted creative men and women who are helping develop and promote the New French Touch worldwide. The 10 prize-winners included the Lefranc- Ferrant duo, which has been offering a chic feminine wardrobe foreight years now. "It gets you noticed but it also means security. We're entrepreneurs as well so it means we have more time to be creative," Béatrice Ferrant explains. For we should remember that haute couture isn't lucrative. "Couture allows a designer to express themselves demonstratively. It's an ideal dream in that it gives talent a full rein but it doesn't earnmoney," Nilufar Khalessi points out, backedup by Julien Fournié : "I wanted creative freedom but that also means worries about money, organisation etc. However, the passion overcomes all that." AN ALLURE ENVIED WORLDWIDE Others prefer to express their talents within an existing fashion house. Another French exception are the'sleeping beauties'that are back in the limelight thanks to an artistic director. Ten years ago it was Alber Elbaz coming to Lanvin. Today those in the know have one name on their lips : Guillaume Henry, previously Riccardo Tisci's first assistant at Givenchy. Since he has been artistic director for Carven (founded 1945), he hasupdated the Parisienne allure through perfectly conceived garments in apposite materials ; the label's couture heritage is now inscribed in the future. Guillaume Henry's inspired wardrobe charms international stars such as Alexa Chung, Emma Watson, Demi Moore and Gwyneth Paltrow ; for the wedding of Prince Albert of Monaco and Charlene Wittstock, Nine d’Urso, Inès de la Fressange's daughter and the face of Bottega Veneta, dipped into the Carven collection. This new-found popularity has led the fashion house to open its first Paris shop, on Rue Saint-Sulpice, and this year Guillaume Henry has worked with shoemaker Robert Clergerie to produce the Carven & Clergerie capsule collection. Carven offers an extensive wardrobe of nicely fitted garments that create a sober, luxurious silhouette. The kind of French allure the whole planet tries to imitate. Indeed, women the world over lust after the French Touch – that nonchalant elegance, that effortless chic. Isabel Marant's and Vanessa Bruno's ready-to-wear is also walking off the shelves ; in the last two years Vanessa Bruno has opened shops in London, Los Angeles, Beirut and Madrid. The creativeupsurge has likewise brought a legion of new small French labels such as Bleu de Paname, FrenchTrotters and Cavalier Bleu, all offering excellent clothes made in France. Their precursor, the joyful Paul & Joe label, celebrates its 15th birthday this year. The challenge for this young generation ? "I try to define my brand identity more precisely each season. l'd like to launch my own ready-to-wear, men's lines, lingerie and even homeware, when I find the right financial partners," says Julien Fournié. The goal ? To become a fashion fixture…
ONLY WATCH 2011 Par Marjorie Modi LA PREMIÈRE VENTE AUX ENCHÈRES CARITATIVE DE HAUTE HORLOGERIE AU MONDE ACCUEILLERA LES PLUS FINS CONNAISSEURS LE 23 SEPTEMBRE 2011 À MONACO POUR LA 4 E ÉDITION DE CET ÉVÉNEMENT UNIQUE EN SON GENRE. -/THE WORLD'S FIRST HAUTE HORLOGERIE CHARITY AUCTIONS WILL BRING THE MOST DISCERNING CONNOISSEURS TO MONACO ON 23 SEPTEMBER FOR THE FOURTH EDITION OF THIS TOTALLY UNIQUE EVENT.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 1COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 2-3COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 4-5COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 6-7COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 8-9COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 10-11COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 12-13COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 14-15COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 16-17COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 18-19COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 20-21COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 22-23COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 24-25COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 26-27COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 28-29COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 30-31COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 32-33COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 34-35COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 36-37COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 38-39COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 40-41COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 42-43COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 44-45COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 46-47COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 48-49COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 50-51COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 52-53COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 54-55COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 56-57COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 58-59COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 60-61COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 62-63COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 64-65COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 66-67COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 68-69COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 70-71COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 72-73COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 74-75COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 76-77COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 78-79COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 80-81COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 82-83COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 84-85COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 86-87COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 88-89COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 90-91COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 92-93COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 94-95COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 96-97COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 98-99COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 100-101COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 102-103COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 104-105COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 106-107COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 108-109COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 110-111COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 112-113COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 114-115COTE For Paris Visitors numéro 23 septembre 2011 Page 116