COTE For Paris Visitors n°22 jun/jui/aoû 2011
COTE For Paris Visitors n°22 jun/jui/aoû 2011
  • Prix facial : 6 €

  • Parution : n°22 de jun/jui/aoû 2011

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (240 x 300) mm

  • Nombre de pages : 116

  • Taille du fichier PDF : 21,8 Mo

  • Dans ce numéro : Gael Garcia Bernal, l'image du Mexique moderne.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 92 - 93  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
92 93
2 rue du petit bal - Saint Tropez T. +33 04 94 97 43 22 www.the-strand.fr NIKKI BEACH Saint Tropez T. +33 04 94 79 82 04 www.nikkibeach.com L’élégance décontractée, Le restaurant The Strand propose une mesure identifiable du progrès dans la restauration, combinant ambiance, cadre, people et cuisine dans un mélange parfait, prouvant ainsi qu’un restaurant ne doit pas être ennuyeux pour proposer une belle table, ni sacrifier un standard culinaire car il est branché, Avis aux gastronomes, venez avant 22h, après quoi l’air de la fête fait concurrence à la nourriture. Casually elegente, The strand sets an indentifiable benchmark of progress for gustavia restaurants, combining mood, setting, people and food in perfect proportion, and proving that a restaurants doesn’t have to be boring to put out L'ambiance de 12h à 17h est très élégante version farniente chic avec musique lounge, éclectique, service efficace et discret, carte de restaurant toujours en ascendante évolution. La musique et l'ambiance prennent pour quelques great food, or sacrifice culinary standards because it’s hip, Here, both are admirably achieved, but for culinary purists, come before 10 pm, after which the restaurant mood swings decidely more the lounge. heures un tournant plus festif au moment de l'apéro côté plage/piscine. Donnant aux lieux son caractère unique alliant les meilleurs ambiances de plage au sein du même établissement. Clôture de la journée de rêve à 20h. From noon to 5pm the mood is very elegant in a chic laidback way, with eclectic lounge music, efficient but discreet service and a restaurant menu always aiming higher. Then the music and mood take a more festive turn for a few hours for aperitifs on the beach and around the pool. A place imbued with a unique character because combining the best beach ambiences within one establishment. The end of a perfect day comes at 8pm.
URBAN PARIS SORTIR Par Rémi Dechambre Le 1899, nouvelle adresse gourmande des Manoirs de Tourgéville. MARCEL JOLIBOIS D.R. Renaissance pour Les Manoirs de Tourgéville Les Manoirs de Tourgéville reborn Créé par Claude Lelouch en 1978, cet hôtel situé à quelques minutes de Deauville et à 1 h 30 de Paris, fait depuis longtemps figure de retraite secrète et luxueuse. Racheté par le groupe Floirat, le domaine des Manoirs de Tourgéville est en passe de connaître une seconde jeunesse depuis sa réouverture au printemps 2010. Au programme : de nouvelles suites et une décoration revue par Mireille Chevanne pour faire de cette adresse une véritable maison de vacances… Dernier événement en date : l’arrivée à la tête des cuisines d’un jeune chef de 28 ans, Emmanuel Andrieu, qui fit ses armes durant 10 ans auprès de Vincent Maillard dans un autre établissement du groupe, le Spoon at Byblos. Au 1899, le restaurant de l’hôtel, il propose une cuisine d’inspiration normande aux accents contemporains avec un étonnant « cromesquis de camembert », une « sole de nos côtes cuite meunière » parfaite ou encore une délicieuse « terrine normande, caramel au beurre salé et crème d’Isigny » -/Created by Claude Lelouch in 1978, this hotel a few minutes from Deauville and 1h 30mins from Paris has long been known as a luxurious secret retreat. Now part of the Floirat group, the Manoirs de Tourgéville estate has been enjoying a second youth since it reopened in Spring last year. With new suites and new interior decoration by Mireille Chevanne it's now a real home from home. The latest news is the arrival of 28-year-old chef Emmanuel Andrieu to take the helm in the kitchen. For ten years he worked for Vincent Maillard at the Byblos, another of the group's hotels. At the Manoirs de Tourgéville restaurant, the 1899, he takes inspiration from Norman traditions but gives them a contemporary slant. As with the perfect locally-fished sole meunière and the mouth-watering Norman terrine with salt butter caramel and Isigny cream. Chambre de 140 € à 510 € - Carte 70 € - Brunch dominical 60 €. Chemin de l’Orgueil, Tourgéville, 14 800 Deauville – Tél. 02 31 14 48 68 www.lesmanoirsdetourgeville.com Au Plaza Athénée : Barbie ou Hot Wheels ? Barbie and Hot Wheels et the Plaza Athénée Durant tout le mois d’août, le mythique palace de l’avenue Montaigne proposera aux enfants des chambres éphémères reproduisant l’univers de la poupée Barbie pour les filles ou des petits bolides Hot Wheels pour les garçons. Sofa, tapis, lustre et miroir baroque roses, bureau, coffre banquette et tables de chevets customisées, rideaux à cœur et lits twins décoreront la chambre Barbie tandis que la chambre Hot Wheels avec son lit en forme de formule un sera accessoirisée de posters, gadgets et, bien entendu, de l’incontournable circuit de voitures Hot Wheels… -/Throughout August, the legendary hotel in Avenue Montaigne has a treat for its youngest guests : bedrooms reproducing the worlds of Barbie for girls and racing cars for boys. For Barbie, rugs, pink baroque mirrors and lighting to match, desk, toy-chest sofa and customised bedside tables, twin beds and curtains with hearts, while the boys'room has a car-shaped bed, posters, gadgets and of course a Hot Wheels race track. Pour les enfants de 36 mois à 16 ans - Chambre enfant connectée à une chambre Deluxe : 1 700 € - Chambre enfant connectée à une suite Deluxe : 2 800 €. 25 avenue Montaigne, Paris 8 e – Tél. 01 53 67 66 67 les sélections du mois/this month’s selections Pour les boys, la chambre Hot Wheels au Plaza Athénée. La « Marmite du pêcheur » : un « hit » du Petit Niçois. Yoom : pour le fun ! Yoom : for fun Plongeon au cœur de la « boboïtude » parisienne avec cette adresse gourmande qui n’est rien d’autre qu’un des premiers restaurants parisiens de dim sum. C’est donc dans un cadre contemporain multipliant les clins d’œil à la Chine que l’on se régale de ces raviolis qui sont l’apanage des restaurants populaires hongkongais. Grillés ou à la vapeur, leur esthétique est tout un art tandis que les saveurs ne manquent pas de surprendre. Parmi nos préférés : le dim sum de bœuf au gingembre, le ravioli à l’esturgeon et sésame noir ou encore les boules de riz gluant au sésame noir servies dans une soupe au lait de coco et gingembre… Compter 30 €. -/Join the geek chic world of Parisian bobos at one of the very first dim sum restaurants in the capital. They serve these delicious raviolis, grilled or steamed, in a contemporary setting with numerous sly winks at Chinese style. Dim sum originated in Hong Kong's working class eateries. Here there's a whole aesthetic art involved along with surprising flavours. Our faves include the beef dim sum with ginger, the sturgeon and black sesame ravioli and the sticky rice balls with black sesame in a coconut milk and ginger sauce. 20 rue des Martyrs, Paris 9 e – Tél. 01 56 92 19 10 De Lapérouse au Petit Niçois From the Lapérouse to the Petit Niçois Après avoir tous deux travaillé respectivement durant 7 ans et 17 ans pour le célèbre restaurant Lapérouse, le chef Alain Hacquard et le manager Carlos Romeira se sont lancés dans une nouvelle aventure en reprenant Le Petit Niçois, situé dans le très chic 7 e arrondissement. Le restaurant propose une cuisine niçoise savoureuse et authentique. À la carte : pissaladière aux olives et anchois, marmite du pêcheur, pieds et paquets ou encore un excellent citron confit givré aux fraises… Un véritable voyage gourmand vers le sud… à prix plus que raisonnable ! -/They both worked at the famous Lapérouse, chef Alain Hacquard for seven years and manager Carlos Romeira for 17. Now they've started a new adventure by taking over Le Petit Niçois in the chic 7th arrondissement. The fare here is the flavoursome cuisine of Nice : authentic pissaladière with olives and anchovies, fisherman's stew, tripe and trotters and an excellent candied lemon with strawberries. A delectable trip to the sunny south at extremely reasonable prices. Menu-carte de 28 à 34 € 10 rue Amélie, Paris 7 e – Tél. 01 45 51 83 65 juin-juillet 2011 www.cotemagazine.com ON THE TOWN URBAN 93



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 1COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 2-3COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 4-5COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 6-7COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 8-9COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 10-11COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 12-13COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 14-15COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 16-17COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 18-19COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 20-21COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 22-23COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 24-25COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 26-27COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 28-29COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 30-31COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 32-33COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 34-35COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 36-37COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 38-39COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 40-41COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 42-43COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 44-45COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 46-47COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 48-49COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 50-51COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 52-53COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 54-55COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 56-57COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 58-59COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 60-61COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 62-63COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 64-65COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 66-67COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 68-69COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 70-71COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 72-73COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 74-75COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 76-77COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 78-79COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 80-81COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 82-83COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 84-85COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 86-87COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 88-89COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 90-91COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 92-93COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 94-95COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 96-97COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 98-99COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 100-101COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 102-103COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 104-105COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 106-107COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 108-109COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 110-111COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 112-113COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 114-115COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 116