COTE For Paris Visitors n°22 jun/jui/aoû 2011
COTE For Paris Visitors n°22 jun/jui/aoû 2011
  • Prix facial : 6 €

  • Parution : n°22 de jun/jui/aoû 2011

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (240 x 300) mm

  • Nombre de pages : 116

  • Taille du fichier PDF : 21,8 Mo

  • Dans ce numéro : Gael Garcia Bernal, l'image du Mexique moderne.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 78 - 79  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
78 79
EXOTIC PARIS EXOTIQUE 78 Paris, l’été indien… -/Indian summer in Paris L’Inde reste encore mal connue du public européen. Au travers de multiples événements, la capitale propose de mieux faire connaître la culture de la plus grande démocratie au monde ! -/Europeans still know little about India. This summer a host of events in Paris offer a chance to learnmore about the world's largest democracy. L’INDE D’HIER ET D’AUJOURD’HUI AU MUSÉE GUIMET Dans le cadre de sa « Saison indienne », le musée Guimet présente la première grande rétrospective internationale consacrée à la culture cosmopolite de la cour royale de Lucknow (Inde du Nord) ayant existé au XVIII e et XIX e siècles. Près de 200 œuvres venues des grands musées du monde sont ainsi visibles jusqu’au 11 juillet. Parallèlement, Jacques Giès, président du musée parisien et sa collaboratrice Caroline Arhuero, chargée d’études documentaires en charge de l’art contemporain ont choisi d’installer – jusqu’au 26 septembre 2011 – des créations de l’artiste américaine d’origine indienne Rina Banerjee, au cœur des collections permanentes. Entretien. COTE : Pourquoi exposer l’art contemporain au musée Guimet ? Jacques Giès : Pour la raison toute simple que le musée Guimet a vocation de traiter les arts et les civilisations d’Asie, que ces sujets sont nécessairement à envisager sur les longues périodes : depuis les « temps profonds » (révélés par les fouilles archéologiques) jusqu’au seuil de notre temps, voire, et c’est ici le projet ambitieux : notre temps même. J’ajoute que l’idée de confrontation (entre les œuvres historiques et les créations, expressions, contemporaines), si elle peut naître sous le regard du visiteur, n’est pas notre argument essentiel. C’est en cela que la présence, sous forme d’événements, de l’art contemporain à Guimet, se distingue de comparables présentations dans d’autres institutions muséales. Il s’agit pour nous de mettre un point final à l’Orientalisme – cette interprétation eurocentrique des cultures « autres », ici notamment, l’Asie –, pour, modestement, nous ouvrir au « témoignage » de ce que les nations lointaines créent aujourd’hui sous le régime de l’Art. En quoi le travail de Rina Banerjee fait-il écho aux collections du musée ? C’est une œuvre d’aujourd’hui créée par une artiste de la diaspora indienne : le fil historique tiré jusqu’au présent – autrement dit, l’Inde, vivante, comme nous, est vivante dans les œuvres patrimoniales des collections. C’est là l’intemporalité de l’Art. (1) Quelle est l’œuvre phare de cette exposition Chimères de l’Inde et de l’Occident ? Sans conteste celle que nous avons placée dès l’entrée des salles du musée Take me, take me… to the palace of love. Le modèle gigantesque présenté en suspension du Taj Mahal d’Agra, réalisé en cellophane rose, l’exubérance joyeuse, proprement « jouissive » de cette installation, est assurément la plus sûre introduction à l’œuvre de Rina Banerjee. juin-juillet 2011 www.cotemagazine.com GALERIE NATHALIE OBADIA, PARIS/BRUXELLES Rina Banerjee a installé sa magnifique œuvre « Take me, Take me… to the Palace of Love » dès l’entrée du musée. India of yesterday and today at Musée Guimet As part of its Indian season, the Musée Guimet presents the first major international retrospective on the cosmopolitan culture of the royal court of Lucknow in the 18th and 19th centuries. Alongside this show the museum's chairman Jacques Giès decided to exhibit works by Indian-born American artist Rina Banerjee, until 26 September. Interview. Jacques Giès, président du COTE : Why exhibit contemporary art at the musée Guimet. Musée Guimet ? Jacques Giès : For the simple reason that the museum's vocation is to cover the arts and civilisations of Asia, and that necessarily implies covering a long period. From deep in the past to the threshold of our own time and – this is the ambitious part – our own time itself. For us it's also a matter of turning the page from Orientalism, the Eurocentric conception of'other'cultures, Asian in our case, and modestly bear witness to the art these distant nations are creating today. How does Rina Banerjee's work relate to the museum's collections ? It is an œuvre created by an artist of the Indian diaspora : the thread of history is drawn into our own day – in other words India, alive as we are, lives in the museum's heritage collections. It's the timelessness of art. (1) What is the flagship work in the exhibition Chimères de l’Inde et de l’Occident ? Undoubtedly the one we have put in the museumentrance, Take me, Take me... to the Palace of Love. This huge hanging model of the Taj Mahal in pink cellophane, its joyful exuberance, the sheer fun of it, is certainly the best introduction to the work of Rina Banerjee. Ouvert tlj sauf le mardi, de 10 heures à 18 heures 6 place d’Iéna, Paris 16 e – Tél. 01 56 52 53 00 – www.guimet.fr (1) Simultanément, l’artiste présente des œuvres plus récentes à la galerie Nathalie Obadia – rue du Cloître Saint-Merri, Paris 4 e – qui la représente depuis 2005. -/R.Banerjee is also currently showing more recent work at the Nathalie Obadia gallery. A visiter aussi la galerie Albert Benamou & Albert Koski (rue de Penthièvre, 8 e) qui présente dans son exposition Indian Spring – jusqu’au 30 juin – les artistes Chandramohan Sreelamantula et Shantamami. D.R.
COLLECTION DES ARTISTES, COURTESY GALERIE JÉRÔME DE NOIRMONT, PARIS/ADAGP PARIS 2011 L’Inde « en visite » au centre Pompidou jusqu’au 19 septembre. Ici, les œuvres du célèbre duo français Pierre & Gilles, « Hanuman » (2010) et de l’artiste indien Atul Dodiya, « Devi and the Sink », 2004. COLLECTION M. ET MMEL. DRAKE-BROCKMAN/PHOTO PRAKASH RAP/ADAGP PARIS 2011 DIRECT « PARIS-DELHI-BOMBAY » AU CENTRE POMPIDOU -/at the Centre Pompidou L’Inde a la cote, et ses artistes aussi. Foisonnante, effervescente, la scène artistique passionne les foules mais reste marginale ; hormis Subodh Gupta, Anish Kapoor ou plus récemment Raqib Shaw qui caracolent dans le top des ventes d’art, les plasticiens indiens sont plutôt ignorés… En 2007, le centre Pompidou lançait « le projet d’une grande exposition faisant dialoguer la scène indienne contemporaine avec la scène française contemporaine […] destinée à construire un musée global », et plus précisément à « tisser des liens durables entre les deux cultures. » Depuis le 25 mai, cette bonne idée est devenue l’exposition Paris-Delhi-Bombay accueillant près de cinquante artistes et leurs impressions personnelles sur la plus grande démocratie du monde. Les créateurs français (dont Kader Attia, Gilles Barbier, Philippe Ramette, Pierre & Gilles, Camille Henrot, Orlan…) se sont tous préalablement rendus en Inde et plus des deux tiers des participants ont conçu des pièces spéciales pour l’exposition. En contrepoint, un espace dédié à la culture numérique permet « d’entrer littéralement en connexion avec le pays ». Un autre corner se consacre à la musique et à la littérature, tandis qu’une salle de projection présente un mix de longsmétrages, documentaires, publicités. -/In 2007, the Pompidou centre launched a project for a large exhibition comparing the French and Indian contemporary art scenes, to "forge lasting ties between the two cultures." A great idea which since 25 May has been a reality. The exhibition Paris-Delhi-Bombay brings together nearly 50 artists and their personal impressions of the world's largest democracy. The French artists had all been to India and more than two-thirds of the participants have produced works especially for the show. As counterpoint there's a cinema, an area devoted to culture and another to music and literature. Ouvert tlj sauf le mardi, de 11 heures à 21 heures – Tél. 01 44 78 12 33 www.centrepompidou.fr ANISH KAPOOR AU GRAND PALAIS : À MÉDITER… -/Anish Kapoor : meditation La 4 e édition de la manifestation annuelle « Monumenta », présentée au Grand Palais jusqu’au 23 juin, marque le retour du sculpteur britannique, d’origine indienne, dans la capitale française, trente ans après sa première exposition personnelle. L’événement est à la mesure de son installation, Leviathan, construction gonflée de 72 000 m 3, constituée de 15 tonnes de PVC dont on pénètre l’intérieur – quota de 150 personnes – comme dans un gigantesque corps originaire, une matrice gigantesque. Cette caverne totalement fascinante est rouge sang, variant selon l’intensité de la lumière naturelle qui touche les D.R. Le « Leviathan », la spectaculaire installation d’Anish Kapoor présentée au Grand Palais, jusqu’au 23 juin. parois. À l’extérieur, l’énorme masse luisante reflète l’architecture du Grand Palais et l’on reste sans voix ; la toile, fixée sur une armature, monte jusqu’à 37 mètres de haut ! Une incroyable expérience physique et méditative. -/The 4th edition of the annual Monumenta exhibition at the Grand Palais (until 23 June) marks the Indian-born British sculptor's return to Paris 30 years after his first one-man show here. The event is as big as his installation, Leviathan, a 72,000m 3 inflated construction made from 15 tonnes of PVC, which visitors walk into as if it were a gigantic body. This mesmerizing cavern is blood-red, varying in intensity according to the natural light filtering through its walls. From outside it's a vast shiny mass reflecting the architecture of the Grand Palais'great hall. An incredible physical and meditative experience. Ouvert tlj sauf le mardi, de 10 heures à 19 heures et du jeu au dim, jusqu’à minuit - Nef du Grand Palais, avenue Général Eisenhower, Paris 8 e – www.monumenta.com Une fantastique terrasse à découvrir à la Maison Blanche Ce célèbre restaurant gastronomique qui se trouve au dernier étage du Théâtre des Champs-Élysées vient en effet de dévoiler une terrasse offrant une vue époustouflante sur Paris. Que ce soit pour prendre un verre ou pour découvrir la cuisine du chef Sylvain Ruffenach, il est à parier que fashionistas, dandys flâneurs et globe-trotters urbains s’y donneront rendez-vous durant tout l’été ! The famous gastronomic restaurant on the top floor of the Théâtre des Champs-Elysées has recently opened a terrace with a breathtaking view of Paris. Whether for drinks or chef Sylvain Ruffenach's cuisine it's a sure bet that fashionistas, dandies, globe-trotters and the in-crowd in general will be coming here all summer long. 15, AVENUE MONTAIGNE PARIS 8 ème TÉL. : +33 (0)1 47 23 55 99 www.maison-blanche.fr juin-juillet 2011 www.cotemagazine.com EXOTIC PARIS EXOTIQUE 79



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 1COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 2-3COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 4-5COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 6-7COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 8-9COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 10-11COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 12-13COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 14-15COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 16-17COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 18-19COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 20-21COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 22-23COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 24-25COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 26-27COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 28-29COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 30-31COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 32-33COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 34-35COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 36-37COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 38-39COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 40-41COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 42-43COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 44-45COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 46-47COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 48-49COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 50-51COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 52-53COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 54-55COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 56-57COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 58-59COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 60-61COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 62-63COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 64-65COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 66-67COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 68-69COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 70-71COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 72-73COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 74-75COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 76-77COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 78-79COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 80-81COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 82-83COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 84-85COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 86-87COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 88-89COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 90-91COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 92-93COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 94-95COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 96-97COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 98-99COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 100-101COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 102-103COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 104-105COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 106-107COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 108-109COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 110-111COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 112-113COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 114-115COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 116