COTE For Paris Visitors n°22 jun/jui/aoû 2011
COTE For Paris Visitors n°22 jun/jui/aoû 2011
  • Prix facial : 6 €

  • Parution : n°22 de jun/jui/aoû 2011

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (240 x 300) mm

  • Nombre de pages : 116

  • Taille du fichier PDF : 21,8 Mo

  • Dans ce numéro : Gael Garcia Bernal, l'image du Mexique moderne.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36 - 37  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
36 37
WATCHES SPECIAL MONTRES 36 Franck Muller Crazy Hours quotidien. D’ailleurs, beaucoup ont même remplacé leur vieille tocante contre l’écran de leur téléphone portable. Introduire les nouvelles technologies au monde classique de l’horlogerie, tel est le défi de la Slyde de HD3. Une révolution née de l’esprit créatif du designer suisse Jorg Hysek, pour qui « un designer satisfait doit être en avance sur son temps. » C’est un véritable bond vers le futur qu’il réalise aujourd’hui. La Slyde emprunte les principes fondamentaux des Smartphones sans pour autant oublier les complications – tourbillons ou mouvements surmesure – qui font la tradition et l’histoire de l’horlogerie. Son écran tactile, qui bouge à la verticale comme à l’horizontale, permet d’un glissement de doigt de générer une variété de garde-temps selon une envie, un moment, un besoin. Parmi les modules proposés, la personnalisation par une photographie ou une sélection de jeux et mieux encore, la perfectibilité. Chaque année, HD3 concevra avec de grands horlogers de nouveaux mouvements mécaniques virtuels téléchargeables en ligne et en série limitée ! Dans un autre genre, la manufacture Tissot a compris que le tactile pouvait séduire les femmes. Déclinée en plusieurs couleurs, du blanc au rose shocking, la Racing Touch Lady se raffine pour s’harmoniser au poignet féminin. Les amoureuses du style et de la performance craqueront à coup sûr pour ce modèle où les fonctions multiples défilent d’un simple mouvement du doigt sur l’écran tactile. juin-juillet 2011 www.cotemagazine.com Tissot Racing Touch Lady reassembling in a fraction of a second as the new hour that then remains stilluntil the next disintegration. So no hands, instead 24 placards that revolve and rotate so as to switch hours and formthe hour numeral. More classical but equally perturbing is the Crazy Hours bracelet watch presented by Franck Muller whose creations reinvent the conception of time. This dial's numerals are positioned in an original order different from the classic 1 to 12 – perfect for amusing big kids seeking a totally new experience ! AHEAD OF TIME A totally new experience, did we say ? One watch created a huge buzz at this winter's SIHH then in the spring at Baselworld. In this era of smartphone supremacy, entirely new habits have taken over our daily lives, with many people indeed abandoning their good old wrist watches in favour of their mobile-phone screen. To introduce the new technologies into the classical world of watchmaking is the aim of HD3's Slyde, a revolution born in the creative mind of Swiss designer Jorg Hysek who believes "a satisfied designer should be ahead of their time". And he has literally bounded forward into the future. The Slyde borrows the fundamental principles of smartphones but without forgetting the complications – tourbillons, tailored movements – that makeup watchmaking's tradition and history. Its touch screen that moves both vertically and horizontally puts a variety of timepieces literally at your fingertip, as mood, moment and need dictate. Modules available include personalisation with a photograph, a selection of games and, even better,upgrades. Plus each year HD3 will work with great watchmakers to produce new virtual mechanical movements in limited editions, downloadable from the internet ! In another class, the Tissot manufacture has realised touch screens can seduce the ladies too. Available in several colours from white to shocking pink, its Racing Touch Lady is as refined as any female wrist. Ladies who love style and performance will surely fall for this model offering a range of functions accessed by simply moving a delicate finger over the touch screen.
TROIS QUESTIONS À DENIS GIGUET, CRÉATEUR DE LA MONTRE OPUS ELEVEN DE HARRY WINSTON -/THREE QUESTIONS TO DENIS GIGUET, CREATOR OF HARRY WINSTON'S OPUS ELEVEN WATCH Comment est née l’Opus Eleven ? Ce modèle est né d’une démarche créative, la recherche d’un affichage différent, sans même penser à une montre en particulier. Pour cela, il a fallu développer un système mécanique. L’affichage de la montre Opus Eleven nous donne la sensation qu’à chaque heure, les chiffres vont exploser pour en reconstituer un autre. Si l’idée de départ vient de moi, le modèle est né d’un travail d’équipe, de l’échange de différentes expériences. De la première rencontre au prototype, cela nous a pris 18 mois et près de 15000 heures. Réinventer l’affichage, est-ce l’avenir de l’horlogerie ? Je pense que ce sont des voies qui vont être de plus en plus exploitées. L’affichage en lui-même a peu évolué pendant des décennies, voire des siècles. Depuis une dizaine d’années, grâce aux évolutions technologiques, on s’aventure sur de nouveaux sentiers. Travailler sur l’affichage est triplement intéressant, d’un point de vue technique et artistique, d’abord. Mais aussi d’un point de vue philosophique avec de nouvelles manières d’aborder le temps qui passe. Cet affichage par palettes mobiles et sans aiguilles, pensez-vous le décliner sur d’autres modèles ? Non. Nous sommes partis d’un concept de base et nous avons créé un bel objet. Il n’y avait aucun calcul de notre part, aucun enjeu commercial. Juste créer un objet complètement fou mais portable qui provoque beaucoup d’émotion, quelque chose d’innovant avec un mouvement classique. Sans arrière-pensée. Un peu comme pour toutes les Opus d’Harry Winston. Cela doit rester un affichage unique, réservé à l’Opus Eleven, que l’on ne retrouvera pas ailleurs plus tard. -/How was the Opus Eleven born ? This model was born of a creative process to find a different way of showing the time, without even thinking of a particular watch. To do this, we had to develop a mechanical system. The Opus Eleven watch's display makes you feel that every hour the figure will explode then reformas another. Although the original idea was mine, the model was born of teamwork and the sharing of different experiences. From first meeting to prototype took us 18 months and some 15,000 hours of work. Is reinventing displays the future of watchmaking ? I think these are paths that will increasingly be explored. The watch face in itself has evolved very little in decades, centuries even. Thanks to technological progress, for a dozen years now we've been venturing down new paths. Working on the display is interesting in three ways, first technically and artistically but also philosophically through new ways of representing time passing. Harry Winston Opus Eleven Are you thinking of using this display with moving placards and no hands for other models ? No. We started from a basic concept and created a beautiful object. There was no calculation on our part, no commercial stakes. Just to create a completely crazy but wearable object that incites lots of emotion, something innovative with a classical movement. We had no ulterior motive. Rather as with all Harry Winston Opuses. This should remain a unique time display for the Opus Eleven alone, one you won't find elsewhere later on. WATCHES SPECIAL MONTRES 37



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 1COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 2-3COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 4-5COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 6-7COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 8-9COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 10-11COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 12-13COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 14-15COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 16-17COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 18-19COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 20-21COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 22-23COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 24-25COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 26-27COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 28-29COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 30-31COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 32-33COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 34-35COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 36-37COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 38-39COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 40-41COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 42-43COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 44-45COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 46-47COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 48-49COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 50-51COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 52-53COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 54-55COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 56-57COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 58-59COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 60-61COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 62-63COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 64-65COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 66-67COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 68-69COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 70-71COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 72-73COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 74-75COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 76-77COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 78-79COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 80-81COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 82-83COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 84-85COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 86-87COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 88-89COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 90-91COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 92-93COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 94-95COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 96-97COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 98-99COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 100-101COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 102-103COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 104-105COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 106-107COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 108-109COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 110-111COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 112-113COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 114-115COTE For Paris Visitors numéro 22 jun/jui/aoû 2011 Page 116