COTE For Paris Visitors n°21 avr/mai 2011
COTE For Paris Visitors n°21 avr/mai 2011
  • Prix facial : 6 €

  • Parution : n°21 de avr/mai 2011

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (240 x 302) mm

  • Nombre de pages : 116

  • Taille du fichier PDF : 7,4 Mo

  • Dans ce numéro : Arielle Dombasle, l'inclassable.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 104 - 105  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
104 105
SHOWCASE Et si le Pays Basque n’était pas si loin de Paris ? En tous cas, le Grand Hôtel Loreamar nous a convaincu de faire le voyage le temps d’un grand week-end… C’est en effet après un trajet de seulement 15 minutes depuis l’aéroport de Biarritz que l’on franchit le seuil de cet étonnant palace balnéaire littéralement posé sur le sable… Ambiance cosy, terrasse avec une vue époustouflante sur la mer, accès direct à la plage : tous les ingrédients sont réunis pour profiter simplement de tous les atouts de ce site fantastique qu’est la baie de Saint-Jean-de-Luz. Si le cadre est exceptionnel, cet hôtel 5* ne l’est pas moins. Totalement rénové ces dernières années, il dispose de 52 chambres à la décoration subtilement british et d’un restaurant gastronomique dont les cuisines sont dirigées par un chef de talent : Thierry Michelet. TROIS JOURS POUR S’OCCUPER ENFIN DE SOI ! Last but not least : le Grand Hôtel Loreamar se double d’une thalasso-spa de 1000 m² sur un seul niveau elle-aussi exceptionnelle. Dans une ambiance très cocooning, sous de spectaculaires voûtes de pierre, elle se compose - entre autres - de 20 cabines de soins à la lumière du jour, d’une piscine musicale d’eau de mer à multi-jets et jacuzzi face à l’océan et d’une thalassothérapie proposant, sur trois jours, une vaste gamme de cures allant des cures médicalisées supervisées par le docteur Philippe Blanchemaison (SAAT pour ralentir le vieillissement du visage ou GRAND HÔTEL LOREAMAR : À DÉCOUVRIR ! EXPERIENCE THE GRAND HÔTEL LOREAMAR ! Forfait 3 jours SAAT, R-FAT ou Dé-stress à partir de 1050 € (3 nuits en ½ pension et soins) 43 boulevard Thiers - 64 500 Saint-Jean-de-Luz - Tél. 05 59 26 35 36 - Fax 05 59 51 99 84 www.luzgrandhotel.fr encore R-FAT pour affiner sa silhouette) en passant par la bien nommée cure 1.2.3 Dé-stress ! -/The Basque Country isn't so very far from Paris. Anyway the Grand Hôtel Loreamar persuaded us to make the trip for a long weekend. Just a 15-minute ride from Biarritz airport you cross the threshold of this astonishing and palatial water-cure hotel set down right on the sands. An inviting atmosphere, a terrace with a breathtaking view of the sea, direct access to the beach : all you need to enjoy everything the fantastic Saint-Jean-de-Luz bay has to offer. And the 5-star hotel is no less amazing than the setting. Recently renovated throughout, it has 52 guestrooms with a subtly British decor and a gastronomic restaurant run by talented chef Thierry Michelet. THREE DAYS TO TAKE CARE OF YOURSELF AT LAST ! To top it all, the Grand Hôtel Loreamar is coupled with an equally outstanding 1000m2 spa, all on the same level. In a cosily cocoony atmosphere beneath spectacular stone vaults it offers, among other things, 20 daylight-lit treatment rooms, a multi-jet seawater swimming pool with music looking out across the sea and a three-day seawater spa package. This includes a vast range of cures, such as treatments medically supervised by Dr. Philippe Blanchemaison (SAAT to slow the ageing process, R-FAT for a slimmer figure) and the well-named1-2-3 De-stress cure.
URBAN PARIS SORTIR par Rémi Dechambre C’esr le 15 mars dernier que l’on a pu découvrir enfin cette adresse très attendue. Baptisé L’Abeille – en hommage à l’emblème napoléonien – le restaurant sera indéniablement le « fer de lance gastronomique » de ce joyau de l’hôtellerie parisienne installé dans un véritable palais, qui fut la demeure du Prince Roland Bonaparte. Le cadre enchanteur du lieu séduit d’emblée le visiteur : situé dans l’aile sud du bâtiment, il ouvre sur un superbe jardin, et sa décoration aux teintes chaleureuses a, quant à elle, été confiée à un maître du genre : Pierre-Yves Rochon. Un virtuose aux commandes Philippe Labbé a été choisi pour diriger l’ensemble des cuisines de l’hôtel. A la carte de l’Abeille, le chef réussit à concilier avec talent saveurs exquises et esthétisme parfait. Sans doute le fruit d’une technique totalement maîtrisée qui se traduit par des plats réellement extraordinaires tels ces « artichauts épineux », proposés en deux services : d’abord cuits au fumet de leurs feuilles, dans une gelée juste-prise à l’orange sanguine et pistache, et ensuite en cocotte luttée, fleurs et feuilles d’oranger, nage d’artichaut à l’huile d’olive et orange sanguine. Autre plat parfaitement réussi : le « bar de ligne » décliné en « un cœur de filet en croûte de pavot et sésame, pamplemousse confit, câpres, citron Michel Baches, carottes blanches, jaunes, toupies et pourpres en fricassée ». Passé par les plus grandes tables – en France et en Angleterre, notamment – Christophe Kelsch dirige d’une main de maître l’équipe du restaurant, veillant au bien-être de ses hôtes : « Mon plaisir est de faire plaisir, de tisser des relations solides et sincères avec les clients et, bien sûr, de mettre en avant la créativité du chef… ». Si l’aventure gastronomique conduite par Philippe Labbé a commencé il y a déjà plusieurs mois par l’ouverture de La Bauhinia – le restaurant casual du Shangri-La Hôtel – force est de constater qu’elle prend une nouvelle ampleur grâce à L’Abeille. La qualité exceptionnelle de cette table devrait – nous le parions – être rapidement saluée par la critique. Mais les surprises ne devraient pas s’arrêter là puisque, comme beaucoup, nous attendons avec impatience l’ouverture au sein de l’hôtel, prévue pour cet été, du Shang-Palace : le premier restaurant gastronomique cantonnais de France ! L’Abeille les sélections du mois/this month’s selections Le chef Philippe Labbé et le directeur du restaurant L’Abeille, Christophe Kelsch. Le Shangri-La, dernier-né des palaces parisiens, présente son nouveau restaurant gastronomique, avant l’ouverture, cet été, du Shang-Palace dédié à la cuisine chinoise. -/The Shangri-La, newest of Parisian high luxury hotels, presents its new gastronomic restaurant as we await this summer's opening of the Shang-Palace, dedicated to Chinese cuisine. -/The long-awaited l'Abeille restaurant ("the bee", so namedfor Napoleon's imperial emblem) opened on 15 March. It willundoubtedly be the gastronomic spearhead of this gem of a hotel, housed in splendour in what was once the palatial home of Napoleon's great-nephew Prince Roland Bonaparte. The enchanting setting is instantly enthralling : located in the building's south wing, the retaurant opens onto a superb garden. The decoration, all in warmhues, was designed by that master of the genre Pierre-Yves Rochon. A virtuoso at the helm Philippe Labbé was picked to manage all the hotel's kitchens. At l’Abeille, thanks to a complete mastery of all things culinary, the chef successfully reconciles exquisite flavour and sublime aesthetic qualities. The result here is such show-stopping dishes as spiny artichokes served in two courses : first cooked in a stock of its own leaves and set in a'just-gelled'blood orange and pistachio jelly, then stewed with olive oil and blood orange and served amid orange flowers and leaves. Equally mouth-watering is the line-caught sea bassin the formof cœur de filet in a sesame and poppy seed crust with preserved grapefruit, capers, Michel Baches lemon and fricassee of white, yellow and purple carrots. The masterly Christophe Kelsch, who's worked in top restaurants in France and the UK, runs the restaurant team and watches over the wellbeing of his guests : "What gives me pleasure is to give pleasure. To establish sincere, solid relationships with customers and of course give pride of place to the chef's creativity." While Philippe Labbé's gastronomic adventure at the Shangri-La began several months ago with the opening of the Bauhinia, a more casual restaurant, L’Abeille takes it to a whole new level. The outstanding quality here should quickly earncritical acclaim. But there's more to come because, like many a gourmet, we're eagerly awaiting this summer's opening of the Shang Palace at the hotel. It will be the first Cantonese gastronomic restaurants in France. Ouvert du mardi au samedi, exclusivement pour le dîner, de 19h30 à 22h30 Shangri-La Hôtel Paris, 10 avenue d’Iéna, Paris 16 e – Tél. 01 53 67 19 90 www.shangri-la.com avril-mai 2011 www.cotemagazine.com ON THE TOWN URBAN 105



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE For Paris Visitors numéro 21 avr/mai 2011 Page 1COTE For Paris Visitors numéro 21 avr/mai 2011 Page 2-3COTE For Paris Visitors numéro 21 avr/mai 2011 Page 4-5COTE For Paris Visitors numéro 21 avr/mai 2011 Page 6-7COTE For Paris Visitors numéro 21 avr/mai 2011 Page 8-9COTE For Paris Visitors numéro 21 avr/mai 2011 Page 10-11COTE For Paris Visitors numéro 21 avr/mai 2011 Page 12-13COTE For Paris Visitors numéro 21 avr/mai 2011 Page 14-15COTE For Paris Visitors numéro 21 avr/mai 2011 Page 16-17COTE For Paris Visitors numéro 21 avr/mai 2011 Page 18-19COTE For Paris Visitors numéro 21 avr/mai 2011 Page 20-21COTE For Paris Visitors numéro 21 avr/mai 2011 Page 22-23COTE For Paris Visitors numéro 21 avr/mai 2011 Page 24-25COTE For Paris Visitors numéro 21 avr/mai 2011 Page 26-27COTE For Paris Visitors numéro 21 avr/mai 2011 Page 28-29COTE For Paris Visitors numéro 21 avr/mai 2011 Page 30-31COTE For Paris Visitors numéro 21 avr/mai 2011 Page 32-33COTE For Paris Visitors numéro 21 avr/mai 2011 Page 34-35COTE For Paris Visitors numéro 21 avr/mai 2011 Page 36-37COTE For Paris Visitors numéro 21 avr/mai 2011 Page 38-39COTE For Paris Visitors numéro 21 avr/mai 2011 Page 40-41COTE For Paris Visitors numéro 21 avr/mai 2011 Page 42-43COTE For Paris Visitors numéro 21 avr/mai 2011 Page 44-45COTE For Paris Visitors numéro 21 avr/mai 2011 Page 46-47COTE For Paris Visitors numéro 21 avr/mai 2011 Page 48-49COTE For Paris Visitors numéro 21 avr/mai 2011 Page 50-51COTE For Paris Visitors numéro 21 avr/mai 2011 Page 52-53COTE For Paris Visitors numéro 21 avr/mai 2011 Page 54-55COTE For Paris Visitors numéro 21 avr/mai 2011 Page 56-57COTE For Paris Visitors numéro 21 avr/mai 2011 Page 58-59COTE For Paris Visitors numéro 21 avr/mai 2011 Page 60-61COTE For Paris Visitors numéro 21 avr/mai 2011 Page 62-63COTE For Paris Visitors numéro 21 avr/mai 2011 Page 64-65COTE For Paris Visitors numéro 21 avr/mai 2011 Page 66-67COTE For Paris Visitors numéro 21 avr/mai 2011 Page 68-69COTE For Paris Visitors numéro 21 avr/mai 2011 Page 70-71COTE For Paris Visitors numéro 21 avr/mai 2011 Page 72-73COTE For Paris Visitors numéro 21 avr/mai 2011 Page 74-75COTE For Paris Visitors numéro 21 avr/mai 2011 Page 76-77COTE For Paris Visitors numéro 21 avr/mai 2011 Page 78-79COTE For Paris Visitors numéro 21 avr/mai 2011 Page 80-81COTE For Paris Visitors numéro 21 avr/mai 2011 Page 82-83COTE For Paris Visitors numéro 21 avr/mai 2011 Page 84-85COTE For Paris Visitors numéro 21 avr/mai 2011 Page 86-87COTE For Paris Visitors numéro 21 avr/mai 2011 Page 88-89COTE For Paris Visitors numéro 21 avr/mai 2011 Page 90-91COTE For Paris Visitors numéro 21 avr/mai 2011 Page 92-93COTE For Paris Visitors numéro 21 avr/mai 2011 Page 94-95COTE For Paris Visitors numéro 21 avr/mai 2011 Page 96-97COTE For Paris Visitors numéro 21 avr/mai 2011 Page 98-99COTE For Paris Visitors numéro 21 avr/mai 2011 Page 100-101COTE For Paris Visitors numéro 21 avr/mai 2011 Page 102-103COTE For Paris Visitors numéro 21 avr/mai 2011 Page 104-105COTE For Paris Visitors numéro 21 avr/mai 2011 Page 106-107COTE For Paris Visitors numéro 21 avr/mai 2011 Page 108-109COTE For Paris Visitors numéro 21 avr/mai 2011 Page 110-111COTE For Paris Visitors numéro 21 avr/mai 2011 Page 112-113COTE For Paris Visitors numéro 21 avr/mai 2011 Page 114-115COTE For Paris Visitors numéro 21 avr/mai 2011 Page 116