COTE For Paris Visitors n°15 avr/mai 2010
COTE For Paris Visitors n°15 avr/mai 2010
  • Prix facial : 3 €

  • Parution : n°15 de avr/mai 2010

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (240 x 300) mm

  • Nombre de pages : 116

  • Taille du fichier PDF : 31,2 Mo

  • Dans ce numéro : made in China.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 44 - 45  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
44 45
I MODE FASHION 44 SAVILE HOUSE, UN PEU DE LONDRES À PARIS -/SAVILE HOUSE, A LITTLE BIT OF LONDON IN PARIS Spécialiste du tissu et des costumes sur mesure, le groupe Scabal lance la marque Savile House à Paris. Passé maître dans l’art du private tailoring, Savile House profite de tout le savoir -faire d’un groupe entièrement dévoué à la satisfaction de sa clientèle masculine depuis 1938. Avec plus de cinq mille tissus et deux cents options de per - sonnalisation (doublures, boutons, poche pour téléphone mobile, etc.), cette marque londonienne, ou plutôt devrions-nous parler d’institution, met tout le talent de ses conseillers à la disposition de ses clients. Dans le showr oom ou directement à votre bureau ou même à votre domicile, vous bénéficiez d’un service personnalisé dans les plus brefs délais. Avec une gamme de prix adaptés, des tissus d’une qualité exceptionnelle et un délai de livraison de quatre semaines, ne vous privez avril-mai 2010 www.cotemagazine.com plus du savoir-faire de cette prestigieuse griffe britannique. -/A specialist in fabrics and bespoke suits, the Scabal gr oup has launched the Savile House label in Paris. Past master in the ar t of private tailoring, Savile House benefits from all the knowhow of a gr oup devoted entirely to the satisfaction of its male clientele since 1938. The London label offersupwards of 5000 fabrics plus 200 personalisation options, to say nothing of talented advisors to guide its clients. You can visit the showroom or be visited at your of fice or in your home to enjoy its personalised service and fast delivery. A realistic price range, fabrics of outstanding quality and deliver y in just four weeks mean you've no reason to deprive yourself of this prestigious British label's expertise. WALTER STEIGER OU COMMENT PRENDRE SON PIED ! -/WALTER STEIGER FOR WALKING TALL ! Le showroom parisien de Savile House est ouvert au public. Avec son nouvel atelier situé face à l’extension de l’hôtel Bristol sur l’avenue Matignon, Walter Steiger comble le cœur des hommes et des femmes adeptes de beaux souliers. Entièr ement dédié au sur mesure, ce temple de la chaussure est un écrin idéal pour les créations souvent hors normes du maestro. Fort d’un succès établi depuis 1974 (date de l’ouverture de sa première boutique), couru par les plus grands créateurs qui lui commandent des pièces pour leurs défilés (Sonia Rykiel, Kenzo, Calvin Klein, Ungaro, KarlLagerfeld…), Monsieur Steiger n’est jamais à cour t d’imagination. Aujour d’hui âgé de 67 ans, épaulé de ses deux fils Giulio et Paul, il réalise les commandes les plus audacieuses d’une clientèle huppée. Moins connu pour ses créations masculines que féminines, Steiger n’en reste pas moins une griffe que tout culin, un minimum lorsque, comme W alter Steiger, le but r echerché étant l’excellence ! -/In his new workshop opposite the Hôtel Bristol's extension on Avenue Matignon, Walter Steiger fulfils the hearts'desires of men and women who love beautiful shoes. Dedicated entirely to handmade footwear, this temple to shoes is a showcase for the master's often extraor dinary creations. Monsieur Steiger, successful since 1974, popular with the greatest couture designers who order shoes for their shows fr om him, is never lacking in imagination. Now 67 years old and backedup by sons Giulio and Paul, he produces the most audacious creations ordered by hisupmarket clientele. Although reputed more for women's shoes than men's, Steiger is nevertheless a name that every amateur de belle facture (au propre comme au figuré footwear aficionado should have in his dr essing !) devrait compter dans son dressing. Dans ce nouvel espace privilégié ouvrant sur l’atelier où tout est fait à la main (prise de mesur es, réalisation des for mes et des tiges, montage et coutures), ce sont les peaux exceptionnelles et une palette chromatique sans limites room. Visit the fine new front office opening onto the workshop where everything is done by hand, and admire the outstanding leathers and unlimited range of colours that make this man one of the most moder n and creative artisans of handmade footwear. In qui font de cet homme l’un des ar tisans les plus conclusion, note that it takes no less than 60 hours of contemporains et créatifs de la botterie sur mesure. Pour finir, notons qu’il ne faut pas moins de soixante work to make a man's shoe, har dly surprising when the goal sought, Walter Steiger's goal, is excellence ! heures de travail pour la fabrication d’un soulier mas- Il ne faut pas moins de 60 heures de travail pour la fabrication d’un soulier Walter Steiger.
Vers une touche de confidentialité Loin du cérémonial de la mesure, il existe un autre univers dans lequel beaucoup de griffes se sont engouffrées. Accessible par un plus grand nombre, le service de personnalisation est un nouveau concept de confection à l’unité. Répondant aux noms de « créations sur mesure » ou de « made to order », il est important de rappeler que ces services n’ont rien à voir avec le sur mesure, le but n’étant pas de confectionner des vêtements aux mensurations du client, mais plutôt de le faire participer aux choix des matières, du style, des couleurs et des finitions. Chez Hackett par exemple, qui vient de lancer un corner spécial dans sa nouvelle boutique parisienne, vous avez le choix entr e deux coupes classiques pour les costumes. La personnalisation se fait par le choix de tel ou tel tissu, d’une boutonnière, d’un col ou encore d’une longueur de manche. Et cela se fait ressentir au niveau du prix : à partir de 1 050 € ! Parmi les marques qui proposent des services de ce genre, on trouve Ralph Lauren, Dior et Hugo Boss, avec des costumes également. La pr estigieuse griffe italienne Prada se consacre, quant à elle, à la chemise, avec un choix presque infini de tissus. Pour le client, cette participation active à l’élaboration de sa commande l’invite à développer un lien par ticulier à l’objet. En s’investissant de la sorte, il développe un rapport af fectif avec le vêtement, qui devient « son » vêtement ! De plus, la notion de dialogue entre la marque et le client reprend tout son sens : à commande par ticulière, service par ticulier ; le consommateur est ainsi chouchouté, bénéficiant de petites attentions qui font la différence (on pense notamment au rendez-vous en dehors des heures d’ouverture de boutique chez Hugo Boss). Renouer avec le véritable service, c’est un peu ça le but de la personnalisation. Désor mais, c’est la mar que qui se plie aux desiderata du consommateur et non l’inverse. Au revoir donc logos XXL et sérigraphies de mauvais goût qui avaient tendance à contaminer notr e vestiaire… L’heure est à la discrétion et aux détails légers. La période de l’hommesandwich est révolue, Alléluia ! -/Further from the bespoke cer emonial, there exists another world into which many labels have jumped. Affordable by considerably more people, the personalisation service is a new concept in one-off garments. Touted as custom tailoring or made-to-or der gar ments, these services ar e not, it's impor tant to remember, bespoke tailoring since the idea isn't to make garmentsup to clients'measurements but to let each client choose their cloth, style, colour and finishes. For example at Hackett, which has just opened a special section in its new Paris shop, you choose between two classic suit cuts then personalise your choice by selecting the cloth, buttonholes, collar and sleevelength. The prices naturally reflect this, starting at € 1050. Among the labels of fering this type of service we find Ralph Lauren, Dior and Hugo Boss, both pr oposing suits, while the pr estigious Italian Prada label focuses on shirts, with a choice of fabrics bordering on Les grandes griffes de prêt-à-porter se lancent, elles aussi, dans la demi-mesure, ici un costume Boss Tailored Line. For that confidential touch Sur mesure/Bespoke the infinite. For the client, this active participation in finalising his order invites him to develop a special bond with the garment. In addition, the notion of communication between brand and client takes on its full meaning : individual service for an individual order. In fact part of the aim of personalisation is to revive the notion of real service. Discretion and detail are the order of the day. The clothes-horse man's era is past, alleluia ! avril-mai 2010 www.cotemagazine.com MODE FASHION 45



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE For Paris Visitors numéro 15 avr/mai 2010 Page 1COTE For Paris Visitors numéro 15 avr/mai 2010 Page 2-3COTE For Paris Visitors numéro 15 avr/mai 2010 Page 4-5COTE For Paris Visitors numéro 15 avr/mai 2010 Page 6-7COTE For Paris Visitors numéro 15 avr/mai 2010 Page 8-9COTE For Paris Visitors numéro 15 avr/mai 2010 Page 10-11COTE For Paris Visitors numéro 15 avr/mai 2010 Page 12-13COTE For Paris Visitors numéro 15 avr/mai 2010 Page 14-15COTE For Paris Visitors numéro 15 avr/mai 2010 Page 16-17COTE For Paris Visitors numéro 15 avr/mai 2010 Page 18-19COTE For Paris Visitors numéro 15 avr/mai 2010 Page 20-21COTE For Paris Visitors numéro 15 avr/mai 2010 Page 22-23COTE For Paris Visitors numéro 15 avr/mai 2010 Page 24-25COTE For Paris Visitors numéro 15 avr/mai 2010 Page 26-27COTE For Paris Visitors numéro 15 avr/mai 2010 Page 28-29COTE For Paris Visitors numéro 15 avr/mai 2010 Page 30-31COTE For Paris Visitors numéro 15 avr/mai 2010 Page 32-33COTE For Paris Visitors numéro 15 avr/mai 2010 Page 34-35COTE For Paris Visitors numéro 15 avr/mai 2010 Page 36-37COTE For Paris Visitors numéro 15 avr/mai 2010 Page 38-39COTE For Paris Visitors numéro 15 avr/mai 2010 Page 40-41COTE For Paris Visitors numéro 15 avr/mai 2010 Page 42-43COTE For Paris Visitors numéro 15 avr/mai 2010 Page 44-45COTE For Paris Visitors numéro 15 avr/mai 2010 Page 46-47COTE For Paris Visitors numéro 15 avr/mai 2010 Page 48-49COTE For Paris Visitors numéro 15 avr/mai 2010 Page 50-51COTE For Paris Visitors numéro 15 avr/mai 2010 Page 52-53COTE For Paris Visitors numéro 15 avr/mai 2010 Page 54-55COTE For Paris Visitors numéro 15 avr/mai 2010 Page 56-57COTE For Paris Visitors numéro 15 avr/mai 2010 Page 58-59COTE For Paris Visitors numéro 15 avr/mai 2010 Page 60-61COTE For Paris Visitors numéro 15 avr/mai 2010 Page 62-63COTE For Paris Visitors numéro 15 avr/mai 2010 Page 64-65COTE For Paris Visitors numéro 15 avr/mai 2010 Page 66-67COTE For Paris Visitors numéro 15 avr/mai 2010 Page 68-69COTE For Paris Visitors numéro 15 avr/mai 2010 Page 70-71COTE For Paris Visitors numéro 15 avr/mai 2010 Page 72-73COTE For Paris Visitors numéro 15 avr/mai 2010 Page 74-75COTE For Paris Visitors numéro 15 avr/mai 2010 Page 76-77COTE For Paris Visitors numéro 15 avr/mai 2010 Page 78-79COTE For Paris Visitors numéro 15 avr/mai 2010 Page 80-81COTE For Paris Visitors numéro 15 avr/mai 2010 Page 82-83COTE For Paris Visitors numéro 15 avr/mai 2010 Page 84-85COTE For Paris Visitors numéro 15 avr/mai 2010 Page 86-87COTE For Paris Visitors numéro 15 avr/mai 2010 Page 88-89COTE For Paris Visitors numéro 15 avr/mai 2010 Page 90-91COTE For Paris Visitors numéro 15 avr/mai 2010 Page 92-93COTE For Paris Visitors numéro 15 avr/mai 2010 Page 94-95COTE For Paris Visitors numéro 15 avr/mai 2010 Page 96-97COTE For Paris Visitors numéro 15 avr/mai 2010 Page 98-99COTE For Paris Visitors numéro 15 avr/mai 2010 Page 100-101COTE For Paris Visitors numéro 15 avr/mai 2010 Page 102-103COTE For Paris Visitors numéro 15 avr/mai 2010 Page 104-105COTE For Paris Visitors numéro 15 avr/mai 2010 Page 106-107COTE For Paris Visitors numéro 15 avr/mai 2010 Page 108-109COTE For Paris Visitors numéro 15 avr/mai 2010 Page 110-111COTE For Paris Visitors numéro 15 avr/mai 2010 Page 112-113COTE For Paris Visitors numéro 15 avr/mai 2010 Page 114-115COTE For Paris Visitors numéro 15 avr/mai 2010 Page 116