COTE For Paris Visitors n°14 février 2010
COTE For Paris Visitors n°14 février 2010
  • Prix facial : 3 €

  • Parution : n°14 de février 2010

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (239 x 299) mm

  • Nombre de pages : 114

  • Taille du fichier PDF : 23 Mo

  • Dans ce numéro : Paris romantique, le parcours des amoureux.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 92 - 93  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
92 93
WHAT'S ON URBAN 94 URBAN Par Mireille Sartore MIREILLE SARTORE DIDIER PLOWY Christian Boltanski dans le Grand Palais pour Monumenta. Monumenta : Boltanski passe à l’attaque Monumenta : Boltanski on the offensive AU GRAND PALAIS, JUSQU’AU 21 FÉVRIER. www.monumeta.com MAC/VAL, PLACE DE LA LIBÉRATION, VITRY-SUR-SEINE. www.macval.fr Après l’Allemand Anselm Kiefer et l’Américain Richard Serra, c’est au tour du Français Christian Boltanski de prendre possession de la nef du Grand Palais afin d’y produire, d’après ses formes et figures, sa propre vision du monde. Ce vaste projet qui s’inscrit dans le cadre de l’opération Monumenta, lancée il y a trois ans par le Ministère de la Culture, propose une profonde « réflexion sur l’inéluctabilité de la mort et sur le hasard qui préside au destin de chacun », explique la commissaire d’exposition Catherine Grenier. Inutile de quitter manteaux et bonnets, le visiteur se trouve ici confronté à une œuvre – Personnes – aussi glaçante que frappante, que Boltanski, l’un des rares plasticiens français à pouvoir revendiquer une posture internationale, a voulu déstabilisante et menaçante ! « Dans mon installation, le visiteur sera complètement « dedans », pas « devant » (…) dans un univers où le froid est aussi important que l’aspect visuel, ou le son », s’expliquait récemment Christian Boltanski dans la presse spécialisée. Cette « drôle » d’expérience dont on ne vous révèle rien ici dans ses détails se doit absolument d’être complétée par un deuxième « acte », qu’offre le musée d’art contemporain du Val-de-Marne (le Mac/Val), où l’artiste propose jusqu’au 28 mars une scénographie de toutes ces nouvelles œuvres. À noter que la pièce Personnes sera rejouée à New York, à l’Armory (nouveau lieu), en mai 2010. -/The Ministry of Culture launched Monumenta three years ago, first with German artist Anselm Kiefer and then with American sculptor Richard Serra. Now it’s the turn of French artist Christian Boltanski to take possession of the huge Nef du Grand Palais to construct his vision of the world, in his own way. This vast installation offers a deep « reflection on the inevitability of death and the way chance presides over each person’s destiny, » as exhibition curator Catherine Grenier explains. Entitled Personnes, the huge installation confronts the visitor with a work as icy as it is striking. Boltanski, one of the few French artists with a claim to international fame, wanted it to be destabilising and threatening. « In my installation the visitor will be completely ‘inside’, not ‘in front of’(…) a world where the cold is as important as the visual and auditory aspects, » explains Christian Boltanski. This strange experience definitely calls for a visit to the backup exhibition at the Musée d’Art Contemporain du Val-de-Marne (Mac/Val). There the artist is show-ing the scenography of all these new works until 28 March. Personnes willalso be replayed at the Park Avenue Armory in New York in May. février-mars 2010 www.cotemagazine.com PARIS BURY ART GALLERY, MUSEUM & ARCHIVES, LANCASHIRE Turner, La Plage de Calais, 1830. Turner, leçon de maîtres Turner and the masters AUX GALERIES NATIONALES DU GRAND PALAIS. www.rmn.fr Après la Tate Britain et avant le Prado de Madrid, c’est au tour de Paris d’accueillir l’exposition Turner et ses peintres, du 24 février au 24 mai, dans les Galeries nationales du Grand Palais. Le grand maître de la peinture britannique y est mis à l’honneur à travers une centaine d’œuvres issues des plus grandes collections britanniques et américaines, musée du Louvre, Prado et Londres. On pourra y admirer quelques-uns des chefs-d’œuvre de J.M.W Turner (1775- 1851) mais aussi les toiles de maîtres anciens ou contemporains qui ont largement nourri son inspiration au cours de sa longue et remarquable carrière. Regarder les autres afin de s’améliorer soi-même aurait pu être sa devise : très jeune, Turner fond en larmes devant un paysage portuaire de Claude le Lorrain (1600-1682) ; l’émulation de « faire aussi bien » ne l’abandonnera jamais. De Canaletto, il apprend la lumière noyée d’eau, de Rembrandt l’art des clairsobscurs et de Van de Velde celui de la marine… Le peintre des plus beaux cieux construira son affranchissement et sa totale liberté par cet incessant dialogue artistique « volontiers compétitif mais toujours fécond. » -/After the Tate Britain and before the Prado in Madrid, Paris is hosting the Turner exhibition from 24 February to 24 May, in the Galeries Nationales at the Grand Palais, under the title Turner et ses peintres. The exhibition includes some hundred works from top British and American collections, the Louvre, the Prado and the Tate. Works by the great British painter J.M.W. Turner (1775-1851) are shown alongside masterpieces by contemporaries and old masters that did much to inspire him throughout his long and remarkable career. « Look at others to improve yourself » might have been Turner’s motto. When very young he wept before a harbour scene by Claude le Lorrain (1600-1682). A burning desire to emulate and outdo the masters never left him. From Canaletto he learned the art of light on water, from Rembrandt chiaroscuro and from Van de Velde the seascape. EN BREF... > Le Salon du Dessin accueillera 39 exposants au Palais de la Bourse, du 24 au 29 mars, dont Alain Delon qui dévoilera une partie de sa collection. Au Carrousel du Louvre, du 25 au 28, le salon du dessin contemporain recevra 60 galeries européennes dans un esprit très « cabinet ». Quant à Chic Dessin, axé sur le contemporain, il se déroulera du 26 au 29, au 60 rue de Richelieu, à deux pas du Salon du Dessin Ancien. -/At the Salon du Dessin at the Palais de la Bourse, on 24-29 March, 39 exhibitors will show drawings from their collections. At the Carrousel du Louvre, from 25 to 28 March, the Salon du Dessin Contemporain welcomes some sixty European galleries. The Chic Dessin exhibition, will run from 26 to 29 March. > Dolla voit rouge. L’artiste niçois récemment honoré au Mac/Val présente jusqu’au 20 mars une exposition personnelle, Rouge toujours, à la galerie Le Cabinet de la rue Sant-Sabin. -/Until 20 March, Noël Dolla presents a personal exhibition, Rouge Toujours, at the Le Cabinet gallery. www.le-cabinet.com Noël Dolla, Ne pleure pas pour moi, Jeannette, 2008. COURTESY NOËL DOLLA & GALERIE LE CABINET
L’événement Fitzcarraldo au Bataclan. A la Cinémathèque, Jim Carrey dans Man on the Moon par Milos Forman, 1999. En route pour « Fitzcarraldo » ! Here comes Fitzcarraldo www.le-bataclan.com ou www.myspace.com/thefitzcarraldosessions Dans un long-métrage de Werner Herzog, Klaus Kinski interprétait le rôle d’un entrepreneur aux limites de la folie qui voulait monter un opéra en plein cœur de la forêt amazonienne... Fitzcarraldo, son titre, est aujourd’hui le nom d’un autre projet fou lancé par une bande de musiciens français, « orphelins » du groupe Jack The Ripper, qui s’est construit tout au long de l’année 2008. Avec des amis de longue date et des artistes partageant le même univers musical – et une prédilection pour la langue anglaise tels Moriarty, Syd Matters, Craig Walker d’Archive, Paul Carter de Flotation Toy Warning, Joey Burns de Calexico – les auteurs compositeurs ont instauré les « Fitzcarraldo sessions » qui ont abouti en octobre dernier à un album réjouissant, We Hear Voices, chacun des interprètes ayant invité le groupe à cheminer sur une voie qui lui est propre : folk, pop, rock… Le 16 février, le voyage musical se concrétisera au Bataclan, avec tout ce petit monde réuni sur scène : un événement à ne rater sous aucun prétexte. -/In Werner Herzog’s feature film Fitzcarraldo, Klaus Kinski plays an entrepreneur on the edge of madness who wants to build an opera house deep in the Amazon forest. That title became the name of a crazy project by a band of French musicians, orphans of defunct band Jack The Ripper. The project took shape gradually over 2008. The songwriter-composers worked with old friends and other musicians from the French scene and beyond who share their musical vision, including Moriarty, Syd Matters, Craig Walker of Archive, Paul Carter of Flotation Toy Warning and Joey Burns of Calexico. In October the « Fitzcarraldo sessions » bore fruit in a brilliant album, We Hear Voices, on which each singer has invited the band to join him in his own favoured genre : folk, pop, rock etc. On 16 February all the singers and musicians will come together for a concert at the Bataclan. AYMERIC ROUILLARD/SCAN ART Isadora Duncan, danseuse au Musée Bourdelle Isadora Duncan at the Musée Bourdelle 18 RUE ANTOINE BOURDELLE, PARIS 15 E – TÉL. 01 49 54 73 73 On connaît surtout d’Isadora Duncan sa fin tragique, étranglée par son écharpe prise dans la roue arrière d’un cabriolet défilant promptement sur la Promenade des Anglais… Mais quid de la vie de cette célèbre danseuse aux pieds nus, vêtue d’un simple péplum et dont tous les grands artistes aimaient à croquer sur le vif les courbes serpentines ? Le charmant musée Bourdelle nous conte son histoire – Isadora Duncan, une sculpture vivante – jusqu’au 14 mars prochain, à travers une série d’œuvres disparates restituant principalement le contexte intellectuel et artistique de l’époque. C’est un film-hommage inédit signé du chorégraphe Jean-Claude Gallotta qui clôture le parcours de cette exposition très attachante. -/Isadora Duncan is best known for the tragic manner of her death, strangled when her scarf was caught in the rear wheel of an open-top car... But what of the life of the famous barefoot dancer, whose serpen-tine curves so many prominent artists loved to sketch or sculpt ? The Musée Bourdelle tells her story in Isadora Duncan, une sculpture vivante until 14 March, through a disparate set of works that mainly reflect the intellectual and artistic atmosphere of the time. EN BREF... > Art paris. Une nouvelle édition de la foire d’art moderne et art contemporain se tiendra du 18 au 22 mars au Grand Palais. -/This year’s Artparis modern and contemporary art fair runs from 18 to 22 March at the Grand Palais. www.artparis.fr > Carrey grand ! La Cinémathèque francaise organise du 1 er au 14 février une rétrospective de Jim Carrey, l’acteur américain le plus déjanté de sa génération. -/Carrey the Great. From 1 to 14 February the Cinémathèque Française is showing a retrospective of Jim Carrey, the most offbeat American film actor of his generation. www.cinematheque.fr > Kevin Costner serait un rocker ! À vérifier sur place le 22 février à la Cigale, où il se produit avec son groupe, les Modern West. AGENDA les rendez-vous culturels/cultural events D.R. Kevin Costner, un rocker ? Antoine Bourdelle, Isadora, 1909. -/Kevin Costner rocks, so it seems ! You can check that out on 22 February at the Cigale, where he’ll be singing with his band Modern West. Yeah ! > Buren et ses 260 colonnes restaurées attendent de nouveau les visiteurs dans la cour d’honneur du Palais Royal. -/Buren and his 260 restored columns await visitors in the main courtyard of the Palais Royal. > Livre d’Art Tribal. Le 1 er décembre, le Premier Prix International du Livre d’Art Tribal a été remis à Musée du Quai Branly, la Collection (Flammarion) et pour la section étrangère à James Cook and the Exploration of the Pacific (Thames & Hudson). -/On 1 December last year the first Prix International du Livre d’Art Tribal was awarded to Musée du Quai Branly, la Collection (Flammarion) and, in the foreign books section, to James Cook and the Exploration of the Pacific (Thames & Hudson). MUSÉE BOURDELLE/ROGER-VIOLLET février-mars 2010 www.cotemagazine.com WHAT'S ON URBAN 95



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 1COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 2-3COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 4-5COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 6-7COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 8-9COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 10-11COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 12-13COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 14-15COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 16-17COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 18-19COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 20-21COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 22-23COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 24-25COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 26-27COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 28-29COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 30-31COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 32-33COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 34-35COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 36-37COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 38-39COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 40-41COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 42-43COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 44-45COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 46-47COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 48-49COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 50-51COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 52-53COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 54-55COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 56-57COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 58-59COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 60-61COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 62-63COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 64-65COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 66-67COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 68-69COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 70-71COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 72-73COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 74-75COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 76-77COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 78-79COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 80-81COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 82-83COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 84-85COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 86-87COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 88-89COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 90-91COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 92-93COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 94-95COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 96-97COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 98-99COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 100-101COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 102-103COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 104-105COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 106-107COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 108-109COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 110-111COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 112-113COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 114