COTE For Paris Visitors n°14 février 2010
COTE For Paris Visitors n°14 février 2010
  • Prix facial : 3 €

  • Parution : n°14 de février 2010

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (239 x 299) mm

  • Nombre de pages : 114

  • Taille du fichier PDF : 23 Mo

  • Dans ce numéro : Paris romantique, le parcours des amoureux.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 90 - 91  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
90 91
Le dimanche 14 février, le chef Christophe Moisand proposera un très beau menu quʼil a spécialement imaginé. Ce sera aussi lʼoccasion de profiter des conseils du chef sommelier Richard Rahard… - Coupe de champagne Duval Leroy « Femme » 1996 - Canapés & Amuse Bouche - Noix de Saint-Jacques « fourrées » à la mélanosporum. Sur un lit de queues d’asperges - Moelleux de Bar braisé au champagne, chantilly pétillante - Suprême de Pigeon laqué et épicé au niora - Fondant de petits pois à la sarriette - Cœur de chèvre du père Fabre à la confiture de cerise noire - Suprême de pamplemousse en gelée d’orange, sorbet yaourt - Duo chocolat intense et amande douce, craquant à la rose - Coulis de fruits rouges - Mignardises 195 € - Prix nets Les conseils de Richard Rahard : Richard Rahard a exercé ses talents de sommelier chez Laurent et Ledoyen avant de rejoindre, en 1996, l’équipe du Céladon. Parlez-nous de la cave du Céladon… « Elle est très équilibrée et ne comporte quasiment que des vins français. Toutes les régions sont présentes avec un grand choix de bordeaux rouges et de bourgognes blancs. Elle est idéale pour qui veut s’initier aux vins français… » Et pour cette Saint Valentin ? « J’ai effectué une sélection pour cette occasion. Il y aura un beau choix de champagnes avec - par exemple - la « Cuvée Louise » 1998 de chez Pommery. Parmi les blancs, il y aura de l’originalité avec, entre autres, un vin corse « Clos Venturi » 2007. Du côté des rouges, on pourra se faire plaisir avec un très beau Pessac Léognan… » LE CÉLADON À DÉCOUVRIR POUR LA SAINT VALENTIN SPECIAL VALENTINE’S DAY MENU AT THE CÉLADON Chef Christophe Moisand has dreamedup a special loversʼ menu for Sunday 14 February. And it will be the perfect opportunity to profit the advice of head sommelier Richard Rahard. - Glass of Duval Leroy champagne, Cuvée Femme, 1996 - Canapés and nibbles - Scallop flesh ‘stuffed’with melanosporum on a bed of asparagus stalks - Moelleux of bass braised in champagne, chantilly pétillante - Lacquered supreme of pigeon with niora pepper - Peas fondant with savory - Père Fabre goat cheese heart with black cherry jam - Supreme of grapefruit in orange jelly, yoghurt sorbet - Bitter chocolate and sweet almond duo, rose petal crunch. - Red fruit coulis - Mignardises € 195 net. Richard Rahardʼs recommendations Richard Rahard’s worked as sommelier at restaurants including the Laurent and Ledoyen before joining the team at the Céladon in 1996. Pour plus d’informations LE CÉLADON 15 rue Daunou - 75002 Paris Tel. (+ 33) 01 47 03 40 42 concierge.westminster@warwickhotels.com « Tellus about the Céladonʼs wine cellar. » « It’s a very well balanced cellar which, apart from one Chinese wine, includes only French wines. All the regions are represented including a very wide range of red Bordeaux and white Burgundies. So it’s ideal for anyone wanting to explore French wines. » « And for Valentineʼs Day ? » « I’ve made a special selection for the occasion. There’ll be a great choice of champagnes such as Pommery’s Cuvée Louise 1998. For the whites, there will be the great classics but also some originality with a Corsican wine - Clos Venturi 2007. For the reds, diners can relish a very fine Pessac Léognan... » PUBLI COTE
MUSÉE RODIN PHOTOC. BARAJA URBAN PARIS EVENEMENT Par Mireille Sartore EN BREF... > Magnum, la célèbre agence photo, a ouvert un espace de présentation (des milliers de clichés rangés dans des coffrets et disposés sur étagères) et d’exposition en plein cœur de Saint-Germain. -/Magnum, the famous photo agency, has opened an exhibition space and presentation space (with thousands of photographs stored in boxes on shelves) in the heart of the Saint- Germain district. www.magnumgallery.fr > Matisse & Rodin se confrontent jusqu’au 28 février au Musée Rodin dans une exposition dévoilant les parallélismes et divergences dans l’œuvre sculptée des deux maîtres. -/Matisse & Rodin side by side at the Musée Rodin until 28 February, in an exhibition showing parallels and divergences in the two artists’sculptures and drawings. www.musee-rodin.fr Rodin, La voix intérieure, plaster,c. 1894. DAVID DAWSON, COURTESY OF HAZLITT HOLLAND-HIBBERT, LONDRES. Lucian Freud, Admiratrice nue, 2004-2005. Photographie. 33,64 millions de dollars, c’est la modique somme déboursée chez Christie’s en mai 2008 par le collectionneur russe Roman Abramovitch, pour l’acquisition d’un nu flamboyant de Lucian Freud que l’on pourra admirer sous tous les angles, à partir du 10 mars au centre Pompidou qui lui consacre une exposition. Si vous aviez encore des doutes sur la notoriété de cet artiste moins connu auprès du public français que son grand-père Sigmund – sa dernière rétrospective remonte à 1987 et ses œuvres sont peu ou pas représentées dans nos collections publiques et privées – notez que Kate Moss a posé pour lui lors d’une séance privée en 2002, tout comme la reine Elisabeth II, à l’occasion de son jubilé. L’événement est donc de taille, d’autant que Lucian Freud et son fidèle assistant David Dawson se sont montrés particulièrement « concernés par cet hommage rendu par Paris, nous expliquait le directeur Alfred Pacquement, lors de la conférence de présentation ; l’homme de quatre-vint huit ans estimant beaucoup la peinture et la culture françaises. » À partir de l’œil du peintre… Lucian Freud. L’Atelier n’est en aucun cas un titre superflu… L’Atelier s’écrit bien ici avec un A majuscule tant il symbolise la vie de cet homme tout entier dévolu à son art, né en 1922 à Berlin, exilé en Angleterre avec ses parents à l’âge de 11 ans. « Lucian Freud se consacre nuit et jour à son art, ne quitte jamais son atelier. » explique Cécile Debray, commissaire d’exposition. C’est son espace « vital », son antre, son laboratoire, qui n’est pas seulement le lieu où il réalise ses portraits et ses nus, mais avant tout son premier modèle, son sujet de prédilection. En effet, « Freud ne peint que ce qu’il place au sein de cet espace ; il y installe ses modèles selon des mises en scène précises, mettant en jeu le mobilier et les objets raréfiés, accessoires récurrents et reconnaissables de ces compositions : plante verte, canapé crevé, fauteuil usé, lit en fer, lavabo, murs maculés de peinture. La peinture s’organise à partir de l’œil du peintre dans son atelier », analyse Cécile Debray. A partir de ce point de départ, l’exposition déroule le fil d’une œuvre quasi exclusivement autobiographique, qui se tient volontairement loin des modes et des courants artistiques, mais considérée à l’heure actuelle comme l’une des plus importantes de son temps. -/In May 2008 Russian collector Roman Abramovitch paid $33.64 million, no less, for a Lucian Freud nude he bought at Christie’s. Starting 10 March, the artist’s work can la sélection de COTE/COTE’s selection Lucian Freud, Reflet avec deux enfants (autoportrait), 1965. Huile sur toile, 91 x 91 cm. Madrid, Museo Thyssen-Bornemiska. Lucian Freud, au fil de l’atelier… Lucian Freud, a painter’s studio Un des plus grands peintres de notre temps, 88 ans, peu montré en France, s’expose au centre Pompidou à partir du 10 mars prochain. -/Lucien Freud, now aged 88, is one of the most important artists of our time but has rarely been shown in France. The exhibition at the Pompidou, opening 10 March, will set that right. be viewed from every angle in an exhibition at the Centre Pompidou. It’s true that the artist is less well known than his illustrious grandfather Sigmund, there’s been no retrospective of his work in France since 1987 and his paintings are to be found in few private or public collections. This is a major event, especially as Lucian Freud and his faithful assistant David Dawson have paid particularly attention to the tribute Paris is paying him. Through the painter’s eyes Lucian Freud. L’Atelier : the capital A for Atelier is deserved, for Lucien Freud’s studio epitomises the man and his life – a life entirely devoted to his art. Born in Berlin in 1922, exiled in England with his parents at the age of 11, « Lucian Freud devotes himself day and night to his art ; he never leaves his studio, » says exhibition curator Cécile Debray. It’s his living space « Freud only paints things he places in that space. He carefully stages his models there, using furniture, rarefied objects and accessories that turnup repeatedly in his compositions : an indoor plant, a tattered sofa, a worn armchair, an iron bed, a wash hand basin, paintspattered walls. The painting is organised from the painter’s-eye view of his studio ». The exhibition takes that as its starting point to unwind the thread of an almost exclusively autobiographical body of work which deliberately keeps its distance from artistic trends and fashions. In spite of which, Freud is today considered one of the most important painters of his time. Du 10 mars au 19 juillet, centre Pompidou. Tél. 01 44 78 14 63. www.centrepompidou.fr février-mars 2010 www.cotemagazine.com PHOTO JOSÉ LOREN WHAT'S ON URBAN 93



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 1COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 2-3COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 4-5COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 6-7COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 8-9COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 10-11COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 12-13COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 14-15COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 16-17COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 18-19COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 20-21COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 22-23COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 24-25COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 26-27COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 28-29COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 30-31COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 32-33COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 34-35COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 36-37COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 38-39COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 40-41COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 42-43COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 44-45COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 46-47COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 48-49COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 50-51COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 52-53COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 54-55COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 56-57COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 58-59COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 60-61COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 62-63COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 64-65COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 66-67COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 68-69COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 70-71COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 72-73COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 74-75COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 76-77COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 78-79COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 80-81COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 82-83COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 84-85COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 86-87COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 88-89COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 90-91COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 92-93COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 94-95COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 96-97COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 98-99COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 100-101COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 102-103COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 104-105COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 106-107COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 108-109COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 110-111COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 112-113COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 114