COTE For Paris Visitors n°14 février 2010
COTE For Paris Visitors n°14 février 2010
  • Prix facial : 3 €

  • Parution : n°14 de février 2010

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (239 x 299) mm

  • Nombre de pages : 114

  • Taille du fichier PDF : 23 Mo

  • Dans ce numéro : Paris romantique, le parcours des amoureux.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 88 - 89  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
88 89
L’HOTEL WARWICK CHAMPS-ELYSEES DEVOILE UNE OFFRE SEMINAIRE ET BANQUET ORIGINALE… Du « sur mesure » de 8 à 150 participants… Cet hôtel contemporain dispose en effet de très beaux salons. Sorte de clin d’œil aux nombreuses salles de cinéma du quartier, trois d’entre eux ont été décorés sur le thème du 7 ème art. A leur ambiance chaleureuse s’ajoute une modularité qui permet, en les additionnant, de bénéficier d’une superficie allant de 36 à 181 m² et entièrement privatisable. On y trouve, bien sur, les derniers équipements technologiques. Inauguré récemment, le salon « Wall Street » a quantà-lui été décoré par Pierre-Yves Rochon et dispose d’un accès direct au lobby de l’hôtel. D’une surface de 12 m² et pouvant accueillir jusqu’à 8 personnes, il est idéal pour organiser une journée de rendez-vous au cœur de Paris…le tout encadré par une équipe de professionnelle au service de la réussite de votre événement. Un accès facile et un hébergement de qualité Ces salons jouissent en outre d’un atout rare dans le quartier avec un accès direct à trois niveaux de parkings souterrains. Par ailleurs, ceux qui résideront sur place bénéficieront d’un hébergement de haute qualité. Une occasion unique dʼallier travail et plaisir L’hôtel Warwick Champs-Elysées se distingue par son offre gastronomique. Sa localisation exceptionnelle qui permet à ses hôtes de profiter pleinement des atouts de Paris : les boutiques des Champs-Élysées et du faubourg Saint-Honoré ou encore le célèbre Lido ne sont qu’à quelques minutes à pieds… Un séminaire d’entreprise, un événement à fêter, des réunions à organiser : tout cela est possible à deux pas des Champs-Élysées… A corporate seminar, a special occasion, business meetings : all these can be organised a stone’s throw from the Champs-Élysées Tailor-made solutions for 8 to 150 participants This contemporary hotel has some very beautiful function rooms available. As a nod to the neighbourhood’s many cinemas, three of them have been decorated with a movie theme. As wellas offering a warmatmosphere, they are modular and can be added together to provide from 36 to 181 sq.m. of floor space which can be privatised. They are also equipped with the latest technological equipment. The recently opened Wall Street room THE HOTEL WARWICK CHAMPS-ELYSEES UNVEILS AN ORIGINAL SEMINAR AND BANQUETING OFFER features interior design by Pierre-Yves Rochon and direct access to the hotel lobby. It measures 12 sq.m., accommodatesup to 8 people. It is the ideal place for a day of meetings in the heart of Paris. The whole venue is managed by a team of professionals whose objective is to make your event a success. HÔTEL WARWICK CHAMPS-ÉLYSÉES 5 rue de Berri, Paris 8 e Tél. + 33 (0)1 45 61 82 15 Fax : + 33 (0)1 43 59 00 98 banquet.whparis@warwickhotels.com www.warwickparis.com Easy access and quality accommodation These function rooms also boast a rare advantage for the area : direct access to three levels of underground car park. In addition, those staying on-site will enjoy high quality accommodation. A unique chance to combine work and pleasure The Hôtel Warwick Champs-Elysées stands out for the gastronomic cuisine of its chef and its exceptional location, which allows guests to take fulladvantage of the city’s assets : shopping on the Champs-Élysées and Faubourg Saint-Honoré and the famous Lido cabaret are only a few minutes’walk away. PUBLI COTE
URBAN Par Mireille Sartore COLLECTION ADOLFO NOBILI, MILAN PARIS La Mort est-elle tendance ? -/Is death trendy ? Les vanités connaissent un regain d’intérêt dans l’art contemporain. Le musée Maillol s’interroge en remontant le fil du temps. « Souviens-toi que tu vas mourir… » Ce petit avertissement, lancé par un esclave à l’oreille d’un général romain lors d’une cérémonie du triomphe, est à l’origine de la première exposition proposée par Patrizia Nitti, nommée en octobre dernier à la tête de la programmation artistique de la Fondation Dina Vierny-musée Maillol par ses deux présidents Olivier et Bertrand Lorquin (fils de Dina Vierny). C’est la vie ! Vanités de Caravage à Damien Hirst – c’est son titre – réunit les compétences de plusieurs commissaires dont un haut représentant du ministère de la culture italien, des historiens d’art, une journaliste, un psychanalyste... ayant tous planché sur le thème récurrent de la Vanité, autant plébiscité aujourd’hui dans le domaine de l’art contemporain qu’accaparé par la mode, la musique, la publicité, etc. Crânes et têtes de mort déferlent dans notre quotidien alors que l’idée même de notre disparition sur terre est banalisée, cachée ; le refus de vieillir n’est-il pas d’ailleurs devenu le seul mot d’ordre de nos sociétés occidentales ? « Depuis l’Antiquité, les vanités memento mori sont les pense-bêtes de la condition humaine, explique Patrizia Nitti. Au cœur de l’inspiration des artistes depuis la fin du Moyen- Age, ces créations morbides évoluent au fil des époques et des modes. » Près de 160 œuvres, réunies pour l’occasion, rarement dévoilées au public, traversent le temps et les représentations, du Saint-François en méditation du Caravage aux célèbres crânes de Damien Hirst, en passant par Géricault, Moreau, Picasso, Giacometti, Warhol, Yan Pei-Ming, Boltanski, Mapplethorpe, Witkin, etc. FOCUS la sélection de COTE/COTE’s selection Francisco de Zurbaran, Saint-François agenouillé, vers 1635. Huile sur toile. Le Caravage, Saint-François en méditation, vers 1602, huile sur toile. -/Vanitas are enjoying renewed interest in contemporary art. The Musée Maillol is tracing the history of the genre « Memento mori » (« Remember you must die »), the warning given by a slave to a Roman general at his triumph (victory parade), is the inspiration for the first show organised by Patrizia Nitti since she was appointed head of exhibitions at the Fondation Dina Vierny/Musée Maillol last October by its two chairmen Olivier and Bertrand Lorquin (Dina Vierny’s sons). C’est la vie ! Vanités de Caravage à Damien Hirst (« That’s life ! Vanitas from Caravaggio to Damien Hirst ») is the work of several curators, including a senior representative from the Italian ministry of culture, art historians, a journalist and a psychoanalyst, all of whom have experience in the recurring theme of vanitas, a genre that’s as popular today in contemporary art as it is in the worlds of fashion, music, advertising and so on. Skull iconography is omnipresent in our daily lives, whereas the actual idea of mortal death is trivialised or masked – indeed, hasn’t refusing to grow old become an obsession in western society ? « Since antiquity, memento mori paintings have reminded viewers about the human condition », explains Patrizia Nitti. « A key inspiration for artists since the end of the Middle Ages, these morbid artworks have changed with time and fashion. » The exhibition features around 160 works rarely seen in public before representing a wide range of periods and subjects, from St Francis in Meditation by Caravaggio to Damien Hirst’s famous skulls via artists like Géricault, Moreau, Picasso, Giacometti, Warhol, Yan Pei-Ming, Boltanski, Mapplethorpe and Witkin. Jusqu’au 28 juin, Musée Maillol, 59-61 rue de Grenelle, Paris 7 e Tél. 01 42 22 59 58. www.museemaillol.com PRIVATE COLLECTION COURTESY OF WHITFIELD FINE ART, LONDON février-mars 2010 www.cotemagazine.com URBAN FOCUS 91



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 1COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 2-3COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 4-5COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 6-7COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 8-9COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 10-11COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 12-13COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 14-15COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 16-17COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 18-19COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 20-21COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 22-23COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 24-25COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 26-27COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 28-29COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 30-31COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 32-33COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 34-35COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 36-37COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 38-39COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 40-41COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 42-43COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 44-45COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 46-47COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 48-49COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 50-51COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 52-53COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 54-55COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 56-57COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 58-59COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 60-61COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 62-63COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 64-65COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 66-67COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 68-69COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 70-71COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 72-73COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 74-75COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 76-77COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 78-79COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 80-81COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 82-83COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 84-85COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 86-87COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 88-89COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 90-91COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 92-93COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 94-95COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 96-97COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 98-99COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 100-101COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 102-103COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 104-105COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 106-107COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 108-109COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 110-111COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 112-113COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 114