COTE For Paris Visitors n°14 février 2010
COTE For Paris Visitors n°14 février 2010
  • Prix facial : 3 €

  • Parution : n°14 de février 2010

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (239 x 299) mm

  • Nombre de pages : 114

  • Taille du fichier PDF : 23 Mo

  • Dans ce numéro : Paris romantique, le parcours des amoureux.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 44 - 45  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
44 45
AMAZONS AMAZONES 44 MARION VIGNAL Zaha Hadid, Patricia Urquiola, Kelly Hoppen, Carolyn Quartermaine viennent de recevoir le prix de « créateur de l’année ». Nous sommes au salon Maison & Objet. En ce mois de janvier 2008, c’est la première fois, en 10 ans d’existence, que cette manifestation consacre quatre femmes. Un événement immédiatement relevé par Marion Vignal, responsable des pages Design et Architecture à L’Express Styles. « Nous venions d’assister à un véritable tournant et cela m’a donné l’idée APRØS UN de m’intéresser de plus près à la place des femmes dans cette discipline depuis SIØCLE sa naissance. » Deux ans plus tard, la PASS DANS journaliste signe un ouvrage* qui leur est L ? OMBRE DES consacré. Premier constat : « L’histoire du CRATEURS, LES FEMMES design est riche de figures féminines ». DESIGNERS PRENNENT Deuxième constat : leur rôle s’est joué dans l’ombre. « Avant les années 70, il AUJOURD ? HUI LE n’était pas accepté qu’une femme exerce POUVOIR ! seule cette profession. » Ainsi, à l’exception de certains grands noms – au- -/AFTER A CENTURY OVERSHADOWED BY jourd’hui glorifiés mais inconnus à MALES, WOMEN l’époque – comme Marianne Brandt, qui réussit à s’imposer dans l’atelier de métal DESIGNERS ARE NOW du Bauhaus, ou Eileen Gray, iconoclaste TAKING POWER ! et rebelle du mouvement moderniste, les créatrices ont été reléguées au rang d’épouse ou de jeune collaboratrice. « Elles n’ont jamais occupé le devant de la scène alors qu’elles sont à l’origine d’une production importante. » Charlotte Perriand à qui l’on doit le mobilier Le Corbusier, Lilly Reich conceptrice du Daybed de Mies Van Der Rohe ou encore Lucienne Day, Ray Eames, Aino Marsio Aalto, Anni Albers… Il faudra attendre la décennie 70 pour qu’une créatrice soit enfin reconnue en tant que telle. Son nom : Gae Aulenti, dont la lampe Pipistrello est un classique du design pop. En France, la première à imposer son statut est Andrée Putman. Nous sommes dans les années 80. « Profitant de son parcours atypique – elle est autodidacte en design et en architecture – et de son acuité artistique et humaine, elle se met en avant en tant que figure en créant un personnage autour d’elle. » Aujourd’hui ? Le girlpower a investi le secteur. Et plus besoin de jouer sur l’image. février-mars 2010 www.cotemagazine.com DESIGN Par Alexandre Benoist UNE HISTOIRE DE FEMMES ? DESIGN : A WOMAN THING ? « Elles sont reconnues pour leurs compétences. Elles ont prouvé qu’elles pouvaient intervenir dans tous les domaines. » Comme le prouve Zaha Hadid, première femme architecte à recevoir le prestigieux prix Pritzker en 2004. Une designer capable de créer des tours de verre comme de dessiner des couverts. Ce sont ces dames qui ont réussi à s’imposer dans univers masculin que Marion Vignal vous propose de découvrir. Extraits. -/Zaha Hadid, Patricia Urquiola, Kelly Hoppen and Carolyn Quartermaine have just been awarded Designer of the Year prizes at the Maison & Objet show. This happened in January 2008 and was the first time in the show's 10-year existence that it had singled out four women. The event was pouncedupon by Marion Vignal, who's in charge of the design and architecture sections in L’Express Styles. "We'd just witnessed a real turning point and that made me think of taking a closer look at women's place in this discipline since its beginnings." Two years later the journalist published her book* on women designers. Observation number one : "The history of design is packed with female figures." Observation number two : theirs has been a behind-thescenes role. "Before the 1970s it wasn't acceptable for a woman to practise this profession in her own right." So with the exception of a few big names such as Marianne Brandt, who became a leading light in the Bauhaus metal workshop, or the modernist movement's iconoclastic rebel Eileen Gray, women designers were relegated to the position of spouse or young assistant. "They were never in the forefront even though they designed large quantities of items produced." To Charlotte Perriand we owe Le Corbusier's furniture, Lilly Reich designed Mies Van Der Rohe's Daybed, and then there were Lucienne Day, Ray Eames, Aino Marsio Aalto, Anni Albers and many more. It wasn't until the 1970s that a female designer was at last recognised as such : Gae Aulenti whose Pipistrello lamp is a classic of pop design. In France the first woman to make her mark was Andrée Putman, in the 1980s. "By playingup her atypical background – she's self-taught in design and architecture – and her artistic and human acuity, she drew attention to herself by creating a specific personal image." Today, girlpower has got its teeth into the design scene and there's no longer a need to play on image. "Women designers are recognised for their skills. They've proved they can work in all fields." As demonstrated by Zaha Hadid, the first female architect to receive the prestigious Pritzker prize, in 2004. A designer as capable of building glass towers as of designing cutlery. It is these women, who have made big names for themselves in male preserves, to whom Marion Vignal introduces us. Excerpts. *Femmes Designers, un siècle de création. Editions Aubanel.
INDIA Mahdavi Elle mélange les matières – tissu, bois, Corian – et joue les contrastes entre les formes, les arrondis, les asymétries. Dans tous les meubles de sa collection, une rigueur toute scandinave de fond dans une approche sensuelle et très graphique de l’objet. » -/She mixes materials – fabric, wood, Corian – and plays with contrasting shapes, contours and asymmetries. All the furniture in her collection expresses a fundamentally very Scandinavian rigour but with a sensual and highly graphic approach. PATRICIA Urquiola Avec elle, le design se fait frivole. Ses canapés s’habillent comme des mannequins en robes Balenciaga, le cuir froncé de ses fauteuils évoque les smocks d’un vêtement, et les ondulations du plastique de sa chaise Frilly le plissé d’une jupe. Quant à ses lampes, elles brillent comme des bijoux. -/With her, design turns frivolous. Her sofas dressup like models in Balenciaga gowns, the gathered leather of her armchairs makes you think of smocking and her Frilly chair's undulating plastic of a pleated skirt. As for her lamps, they sparkle like jewellery. février-mars 2010 www.cotemagazine.com AMAZONS AMAZONES 45



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 1COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 2-3COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 4-5COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 6-7COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 8-9COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 10-11COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 12-13COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 14-15COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 16-17COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 18-19COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 20-21COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 22-23COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 24-25COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 26-27COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 28-29COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 30-31COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 32-33COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 34-35COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 36-37COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 38-39COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 40-41COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 42-43COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 44-45COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 46-47COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 48-49COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 50-51COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 52-53COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 54-55COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 56-57COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 58-59COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 60-61COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 62-63COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 64-65COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 66-67COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 68-69COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 70-71COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 72-73COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 74-75COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 76-77COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 78-79COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 80-81COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 82-83COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 84-85COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 86-87COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 88-89COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 90-91COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 92-93COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 94-95COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 96-97COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 98-99COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 100-101COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 102-103COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 104-105COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 106-107COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 108-109COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 110-111COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 112-113COTE For Paris Visitors numéro 14 février 2010 Page 114