COTE For Paris Visitors n°13 décembre 2009
COTE For Paris Visitors n°13 décembre 2009
  • Prix facial : 3 €

  • Parution : n°13 de décembre 2009

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (240 x 300) mm

  • Nombre de pages : 116

  • Taille du fichier PDF : 17,7 Mo

  • Dans ce numéro : les plus beaux réveillons.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 86 - 87  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
86 87
WHAT'S ON URBAN 86 URBAN COLLECTION PARTICULIÈRE, DR Par Mireille Sartore Les obsessions de Fellini Fellini’s obsessions Une exposition au Jeu de Paume, la rétrospective de tous ses films à la Cinémathèque. Le maestro italien est à l’honneur dans la capitale. -/Paris pays homage to the Italian maestro with an exhibition at the Jeu de Paume and a retrospective of all his films at the Cinémathèque. Le commissaire de Fellini, la grande parade qui a lieu jusqu’au 17 janvier au Jeu de Paume, est formel : l’exposition n’est en aucun cas « un exposé chronologique » de la carrière du plus populaire des cinéastes italiens. Sam Stourdzé avait le projet de comprendre et d’analyser le mythe « Fellini », de remonter aux sources, de « détri-coter les images de sa vie pour mieux percer à jour son cinéma ». Résultat ? Un sacré « bordel » de documents – 400 au total – photographies (presse, plateau, people), dessins, caricatures, bandes dessinées, unes de magazines, image animées, affiches, réunis dans ce « laboratoire visuel » inédit qui contribue ainsi au renouvellement de la grille de lecture d’une œuvre cinématographique jusqu’ici sous estimée, ou juste perçue sous un angle onirique, fantastique et… distrayant. Or, quel cinéaste européen peut se targuer d’avoir été nommé 24 fois aux Oscars ? Témoin de son temps Aborder Fellini à travers ses obsessions est un pur moment de bonheur. A l’image de la collection de ces drôles de gueules que Fellini archive minutieusement pour y choisir ses figurants (Têtes de petites tapettes, Filles girondes et un peu putes…) Avant chaque tournage, le maestro passe des petites annonces dans les journaux auxquelles répondent tous les fous de Rome et d’ailleurs ! L’homme déborde d’imagination, certes, mais il est surtout un remarquable témoin de son temps. Transformer la réalité en spectacle, la voilà l’idée de Fellini ! L’exposition dévoile l’envers du décor. Comme pour La Dolce Vita, Palme d’Or 1960 – objet de scandale sur lequel l’expo-sition revient à plusieurs reprises – et sa fameuse scène de danse dans la fontaine de Trevi par Anita Ekberg que Fellini avait tout simplement reproduite deux mois après que l’actrice l’ait exécutée pour le magazine Il Tempo... Une chose est sûre. Dès la porte du musée franchie, l’envie de redécouvrir les chefsd’œuvre du cinéaste sur grand écran se fait pressante. Associée à l’événement, la Cinémathèque française présente Tutto Fellini ! jusqu’au 20 décembre, comprenant en plus de l’intégrale, dont les chefs-d’œuvre du maître (La Strada, Satyricon, Casanova, E la nave va…), les films sur lesquels il a travaillé en tant que scénariste ou assistant réalisateur. décembre 2009-janvier 2010 www.cotemagazine.com PARIS RIAMA FILM - S.N.PATHÉ CINÉMA - GRAY FILM/COLL FOND JÉRÔME SEYDOUX PATHÉ Federico Fellini, en mars 1955. Anita Ekberg et Marcello Mastroianni dans La Dolce Vita, 1960 -/The curator of the Fellini, la grande parade exhibition running at the Jeu de Paume until 17 January is quite definite : this exhibition is in no way a « chronological account » of the career of this most popular of Italian film makers. Sam Stourdzé wanted to analyse and understand the Fellini myth, track back to the source... Result ? An amazing jumble of exhibits, 400 in all, brought together in an unprecedented « visual laboratory ». And it does shed new light on a body of film work that has been generally underestimated, or else seen only from its oneiric, phantasmagoric and entertaining side.. Witness to his time It was a brilliant idea to tackle Fellini from the standpoint of his obsessions. Before each film started shooting, the maestro would publish smallads in the papers and every lunatic in Rome or beyond would reply. The man was overflowing with imagination, but he was above alla remarkable witness to his time. Fellini’s idea was to transformreality into spectacle ; this exhibition shows the other side of the coin. For example La Dolce Vita, Palme d’Or at Cannes in 1960, which caused a scandal to which the exhibition returns several times, and its famous scene with Anita Ekberg dancing in the Trevi fountain, which in fact Fellini simply reproduc-ed two months after she performedthe feat in a photo in Il Tempo magazine. One thing is certain. As soon as you’ve crossed the threshold of the museum, you’ll feel an urgent desire to see all Fellini’s works on the big screen. The Cinémathèque Française, a partner in the exhibition project, is showing a Tutto Fellini retrospective until 20 December. Jeu de Paume, 1 place de la Concode, Paris 8 e www.jeudepaume.org Cinémathèque française, 51 rue de Bercy, Paris 12 e – www.cinematheque.fr SAM LEVIN EN BREF... > Le cinéma du Québec a le vent en poupe ! Le Forum des Images lui dédie un festival du 7 au 13 décembre. www.forumdesimages.com -/The Forum des Images is running a festival of Quebec films from 7 to 13 December. > Tout Bardot, c’est ce que propose de raconter la ville de Boulogne-Billancourt, dans la rétrospective qu’elle consacre à la plus grande star française de tous les temps jusqu’au 31 janvier. www.expobrigittebardot.com -/Bardot. A retrospective covering the entire career of the greatest French star of all time is on show until 31 January in Boulogne-Billancourt. Brigitte Bardot, l’icône universelle.
RICHARD HAUGHTON James Thiérée seul en scène au Théâtre de la ville. D.R. Spectacles de (notre) choix… Top shows : our selection A l’approche des fêtes de fin d’année, COTE PARIS vous suggère quelques-uns des shows à voir absolument dans la capitale des arts. -/With the festive season fast approaching, COTE PARIS suggests some of the shows absolutely not to be missed in our capital of the arts. Crazy Horse, une revue nommée Désirs Crazy Horse : a review namedDésirs Un vent de modernité souffle sur le célèbre cabaret parisien depuis l’arrivée du chorégraphe Philippe Decouflé qui signe – avec le photographe et designer Ali Mahdavi – dix tableaux de la nouvelle revue Désirs, présentée depuis septembre dernier. Le temple du nuc chic n’a rien perdu de sa superbe, bien au contraire, le show est plus rock, très esthétique et abordable par – presque – tous les publics. Mention très bien pour le numéro Upside Down… -/The famous Parisian cabaret has been swept straight into the modern era with the arrival of choreographer Philippe Decouflé. With photographer and designer Ali Mahdavi, Decouflé has created ten tableaus for the new review Désirs, which has been running since September. The temple of chic nudity has lost none of its magnificence, far from it, but this show is more rock, highly aesthetic and accessible to (almost) allaudiences. Top marks for the number Upside Down. Les vend, sam et dim, en soirée. A partir de 70 € 12 avenue Georges V, 8 e – Tél. 01 47 23 32 32 - www.lecrazyhorseparis.com Raoul alias James Thiérée -/Raoul a.k.a. James Thiérée Pour son nouveau spectacle, James Spencer Henry Edmond Marcel Thiérée, l’héritier de la dynastie Chaplin, a choisi Raoul comme seul compagnon de scène. Raoul c’est son double en fait, prisonnier d’un monde farfelu, sombre mais amusant, où de drôles de créatures viennent le visiter… De la dentelle, du grandiose, du mystère, Thiérée est un génie. -/For his new show, James Spencer Henry Edmond Marcel Thiérée, heir of the Chaplin dynasty, has chosen Raoul as his only companion on stage. Raoul is his doppelganger, prisoner of a nonsensical world, dark but funny, where strange creatures come to call on him. Mysterious, imposing but with the delicacy of lace, Thiérée is a shape-shifting genius. Du 19 décembre au 5 janvier. De 14 à 26 € Théâtre de la Ville, 2 place du Châtelet, 4 e – Tél. 01 42 74 22 77 AGENDA les rendez-vous culturels/cultural events Mention TB pour le Crazy Horse ! Zingaro, la promesse d’un voyage. ANTOINE POUPEL Les 7 doigts de la Main : de la haute voltige ! 7 Doigts de la Main : high-flying artistry Ce collectif canadien de sept artistes de cirque confirmés parcourt le monde avec ce spectacle inclassable – Traces – mixant l’acrobatie, la danse, le sport urbain avec une large dose de modernité. La prouesse technique frôle parfois l’exploit physique. On en redemande ! -/This Canadian troupe of seven tried and tested circus artists is on a world tour with its unclassifiable show Traces, in which acrobatics, dance and urban sports are combined with a large dose of modernity. The performers’technique prowess seems physically impossible at times. Give us more ! Du 15 décembre au 3 janvier. De 23,50 à 43,50 € Casino de Paris, 16 rue de Clichy, 9 e – Tél. 08 926 98 926 A cheval avec Zingaro ! -/Equestrian magic Pour fêter les 25 ans de sa compagnie équestre connue dans le monde entier, Bartabas a décidé de présenter son nouveau spectacle dans son théâtre de bois de Seine Saint-Denis qu’il a choisi de reconfigurer entièrement pour « placer le spectateur en apesanteur ». Darshan c’est la promesse d’un voyage inédit au cœur d’un théâtre d’ombres circulaire… -/Celebrating the 25th birthday of his now world famous equestrian company Zingaro, Bartabas presents his new show in his wooden theatre at Fort d’Aubervilliers, which he has had completely transformedto « place the audience in weightlessness ». Darshan is the promise of a wonderful journey to the centre of a circular shadow theatre. Du 4 décembre au 7 janvier. De 30 à 40 € Fort d’Aubervilliers, 176 avenue Jean Jaurès – Tél. 08 92 681 891 Blanche-Neige version Preljocaj Snow White according to Preljocaj Le chorégraphe Angelin Preljocaj raconte Blanche-Neige comme l’avait imaginé les frères Grimm, avec le merveilleux et l’enchantement propre au conte de fées... Musique de Mahler pour le romantisme, magnifiques costumes de Jean Paul Gaultier pour camper un monde fabuleux illustré par les 26 danseurs de la troupe. Mention « sexy » à la marâtre, belle à se damner en guêpière et talons aiguille... -/Choreographer Angelin Preljocaj tells the tale of Blanche-Neige the way the Brother Grimm imagined it, with all the wonder and enchantment a fairy tale should evoke. Music by Mahler for the romanticism and magnificent costumes by Jean Paul Gaultier to portray a fabulous world illustrated by the troupe’s 26 dancers. The wick-ed step-mother is beautiful, and sexy as hell in her tight corset and stilettos. Du 23 décembre au 9 janvier 2010. De 12 à 27,50 € Théâtre de Chaillot, place du Trocadéro, 16 e – www.theatre-chaillot.fr décembre 2009-janvier 2010 www.cotemagazine.com WHAT'S ON URBAN 87



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE For Paris Visitors numéro 13 décembre 2009 Page 1COTE For Paris Visitors numéro 13 décembre 2009 Page 2-3COTE For Paris Visitors numéro 13 décembre 2009 Page 4-5COTE For Paris Visitors numéro 13 décembre 2009 Page 6-7COTE For Paris Visitors numéro 13 décembre 2009 Page 8-9COTE For Paris Visitors numéro 13 décembre 2009 Page 10-11COTE For Paris Visitors numéro 13 décembre 2009 Page 12-13COTE For Paris Visitors numéro 13 décembre 2009 Page 14-15COTE For Paris Visitors numéro 13 décembre 2009 Page 16-17COTE For Paris Visitors numéro 13 décembre 2009 Page 18-19COTE For Paris Visitors numéro 13 décembre 2009 Page 20-21COTE For Paris Visitors numéro 13 décembre 2009 Page 22-23COTE For Paris Visitors numéro 13 décembre 2009 Page 24-25COTE For Paris Visitors numéro 13 décembre 2009 Page 26-27COTE For Paris Visitors numéro 13 décembre 2009 Page 28-29COTE For Paris Visitors numéro 13 décembre 2009 Page 30-31COTE For Paris Visitors numéro 13 décembre 2009 Page 32-33COTE For Paris Visitors numéro 13 décembre 2009 Page 34-35COTE For Paris Visitors numéro 13 décembre 2009 Page 36-37COTE For Paris Visitors numéro 13 décembre 2009 Page 38-39COTE For Paris Visitors numéro 13 décembre 2009 Page 40-41COTE For Paris Visitors numéro 13 décembre 2009 Page 42-43COTE For Paris Visitors numéro 13 décembre 2009 Page 44-45COTE For Paris Visitors numéro 13 décembre 2009 Page 46-47COTE For Paris Visitors numéro 13 décembre 2009 Page 48-49COTE For Paris Visitors numéro 13 décembre 2009 Page 50-51COTE For Paris Visitors numéro 13 décembre 2009 Page 52-53COTE For Paris Visitors numéro 13 décembre 2009 Page 54-55COTE For Paris Visitors numéro 13 décembre 2009 Page 56-57COTE For Paris Visitors numéro 13 décembre 2009 Page 58-59COTE For Paris Visitors numéro 13 décembre 2009 Page 60-61COTE For Paris Visitors numéro 13 décembre 2009 Page 62-63COTE For Paris Visitors numéro 13 décembre 2009 Page 64-65COTE For Paris Visitors numéro 13 décembre 2009 Page 66-67COTE For Paris Visitors numéro 13 décembre 2009 Page 68-69COTE For Paris Visitors numéro 13 décembre 2009 Page 70-71COTE For Paris Visitors numéro 13 décembre 2009 Page 72-73COTE For Paris Visitors numéro 13 décembre 2009 Page 74-75COTE For Paris Visitors numéro 13 décembre 2009 Page 76-77COTE For Paris Visitors numéro 13 décembre 2009 Page 78-79COTE For Paris Visitors numéro 13 décembre 2009 Page 80-81COTE For Paris Visitors numéro 13 décembre 2009 Page 82-83COTE For Paris Visitors numéro 13 décembre 2009 Page 84-85COTE For Paris Visitors numéro 13 décembre 2009 Page 86-87COTE For Paris Visitors numéro 13 décembre 2009 Page 88-89COTE For Paris Visitors numéro 13 décembre 2009 Page 90-91COTE For Paris Visitors numéro 13 décembre 2009 Page 92-93COTE For Paris Visitors numéro 13 décembre 2009 Page 94-95COTE For Paris Visitors numéro 13 décembre 2009 Page 96-97COTE For Paris Visitors numéro 13 décembre 2009 Page 98-99COTE For Paris Visitors numéro 13 décembre 2009 Page 100-101COTE For Paris Visitors numéro 13 décembre 2009 Page 102-103COTE For Paris Visitors numéro 13 décembre 2009 Page 104-105COTE For Paris Visitors numéro 13 décembre 2009 Page 106-107COTE For Paris Visitors numéro 13 décembre 2009 Page 108-109COTE For Paris Visitors numéro 13 décembre 2009 Page 110-111COTE For Paris Visitors numéro 13 décembre 2009 Page 112-113COTE For Paris Visitors numéro 13 décembre 2009 Page 114-115COTE For Paris Visitors numéro 13 décembre 2009 Page 116