COTE For Paris Visitors n°11 juillet 2009
COTE For Paris Visitors n°11 juillet 2009
  • Prix facial : 3 €

  • Parution : n°11 de juillet 2009

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (240 x 300) mm

  • Nombre de pages : 116

  • Taille du fichier PDF : 15,1 Mo

  • Dans ce numéro : un été à Paris.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 88 - 89  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
88 89
AGENDA URBAN 88 URBAN les décline chronologiquement en regard de 250 œuvres d’une centaine d’artistes que le critique défendit corps et âme dans les années 70 et 80 (Gasiorowski, Merz, Arman, Helmut Newton, Bram Van Velde, Alberola, Blais, Combas, Erik Dietman, Opalka, etc.). De nombreux fascicules et des extraits audiovisuels d’entretiens accompagnent et éclairent le parcours. Lamarche-Vadel mit un terme au sien, en 2000, en se suicidant. -/We should first pay tribute to the Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris, which this summer is putting on an exhibition dedicated to someone about whom the general public know virtually nothing. This is an even more impressive feat given that Bernard Lamarche-Vadel (1949-2000), art historian and enlightened collector seems incredibly difficult to understand, as enigmatic as he was passionate. Curator Sébastien Gokalp saw the exhibition, entitled Dans l’œil du critique as « a large reading room », which takes an unsentimental look at the « flamboyant personality » of an unusual man whose « multifaceted work was driven by art and literature, and haunted by death. » Marmottan invite deux photographes académiciens Marmottan plays host to two photographers 2 ruE lOuis-BOilly, 16 E – Tél. 01 44 96 50 33. www.marmottan.com En 2007, Lucien Clergue a été le premier photographe élu à l’Académie des beauxarts. Né en 1934, le fondateur des Rencontres d’Arles, réputé pour les photos de sa Camargue natale, est également le premier photographe invité du Musée Marmottan qui, depuis l’arrivée de Jacques Taddéi à sa direction, ouvre chaque été sa programmation à l’art contemporain. Dans ce musée qui abrite le mythique Impression Soleil Levant, Lucien Clergue a choisi de rendre hommage aux Nymphéas de Monet dont on peut découvrir quelques déclinaisons dans l’escalier qui mène au premier étage. « Mes premières images de paysages réalisés il y a 50 ans dans un étang, situé à la pointe du Delta de Camargue, lui doivent beaucoup. » Avec sa fille Anne, il a sélectionné près de 100 clichés noir et blanc, réalisés de 1955 à nos jours, d’après le thème « La vie, la mort, les Quatre Eléments ». Au rez-de-chaussée, un autre académicien, YannArthus-Bertrand, invite à une balade insolite de Paris, vue du ciel, à travers un film de 35 mn et quelques photos extraites de son prochain livre à paraître en septembre prochain aux éditions du Chêne. -/In this exhibition, Lucien Clergue has chosen to pay tribute to Monet’s Water Lilies, a few versions of which can be seen on the staircase leading to the first floor. « The first landscapes I did 50 years ago at a pond at the Camargue Delta owe a lot to him. » With his daughter, Anne, he has chosen nearly 100 black and white shots taken between 1955 and the present day, united by the theme of « Life, death and the Four Elements ». On the ground floor, another member of the Académie, YannArthus-Bertrand, takes us on an unusual trip around Paris, as seen from the sky, with a 35 minute film. juillet-août 2009 www.cotemagazine.com PARIS LUCIEN CLERGUE 2009 Au Musée Marmottan, Lucien Clergue expose ses célèbres clichés comme ce Nu de la plage (1971). Quant à YannArthus-Bertrand, il rend hommage à Paris. Ici, le Jardin des Tuileries. EN BREF... > Guinguette. Jusqu’au 5 septembre, les terrasses du Forum des Halles arborent un décor de guinguette urbaine totalement atypique, avec piste de danse, vrais arbres fruitiers, suspensions végétales… -/Guinguette. Until 5th September, the terraces of the Forum des Halles will be transformedinto a guinguette, with a dance floor, real fruit trees and plants… www.forumdeshalles.com > Artcurial ne fait pas que vendre des œuvres d’art, elle en expose aussi. Jusqu’au 13 septembre, l’Hôtel Marcel Dassaut accueille 353 dessins originaux d’Enki Bilal issus de son dernier album Animal’z. -/Artcurial doesn’t just sell works of art, it exhibits them too. Until 13th September, the Hôtel Marcel Dassaut will be playing host to 353 original drawings by Enki Bilal from his latest album Animal’z. Riboud, la vie intense Riboud, life to the max muséE DE la viE rOmaNTiquE, hôTEl sChEffEr-rENaN 16 ruE ChapTal, 9 E – Tél. 01 55 31 95 67 Marc Riboud est un photographe classique qui affectionne les images équilibrées. Son fameux Peintre de la tour Eiffel, une de ses premières photos de 1953, a fait le tour du monde. Le Musée de la Vie Romantique lui rend hommage jusqu’au 26 juillet avec L’instinct de l’instant, une rétrospective couvrant 50 ans de photographie – 110 clichés. Disciple de Cartier-Bresson, ce fils de bonne famille a préféré parcourir le monde avec son appareil photo en bandoulières… « Mon obsession : photographier le plus intensément possible la vie la plus intense. » A 85 ans, Riboud continue d’observer le monde… -/Marc Riboud is a popular photographer who favours balanced images. The famous Eiffel Tower Painter, one of his first photos from 1953 has been around the world. The Musée de la Vie Romantique is paying tribute to him until 26th July. A disciple of Cartier-Bresson, this young man from a well-to-do family chose to travel the world with his camera hanging round his neck… « My obsession is to photograph life at its most intense. » At 85, Riboud continues to observe life… Eiffel, « le magicien du fer » Eiffel, the « magicien du fer » hôTEl DE villE, 5 ruE lOBau, 4 E Tél. 08 20 00 75 75. ENTréE liBrE. La célèbre Tour Eiffel fête ses 120 ans. La Mairie de Paris présente une exposition très documentée à l’Hôtel de Ville jusqu’au 29 août, préparée par le Musée d’Orsay. On n’y apprend rien de plus sur l’homme qui aurait dû s’appeler Boenickhausen sans la présence d’esprit d’un ancêtre qui choisit Eiffel comme deuxième nom… si ce n’est que Gustave reste plutôt discret sur son intimité... Professionnellement, à la tête de sa petite entreprise de métallurgie, l’ingénieur (1832-1923) s’est distingué en construisant des ponts, le squelette de la YANN ARTHUS-BERTRAND
Marc Riboud (à droite) et son célèbre Peintre de la tour Eiffel saisi en 1953. statue de la Liberté, et surtout cet espèce de grand pylône planté droit sur le Champ de Mars qu’il n’avait même pas conçu lui-même ! La tour de fer est en fait l’œuvre partagée d’un duo d’ingénieurs et de l’architecte Stephen Sauvestre. Sceptique, Eiffel bâtit finalement la tour qui déclencha des tollés de protestation – Maupassant, Charles Garnier, Gounod y voyant une « profanation » de la capitale ! -/The unmistakable Eiffel Tower is celebrating its 120th anniversary. The Mairie de Paris is putting on a well-documented exhibition at the Hôtel de Ville which will be on until 29th August. As the boss of his little metalwork company, Gustave Eiffel (1832-1923) made a name for himself building bridges, the skeleton of the Statue of Liberty, and of course the giant pylon structure on the Champ de Mars which wasn’t even designed by him ! The iron tower was in fact the shared vision of a pair of engineers and the architect Stephen Sauvestre. Sceptical at first, Eiffel eventually built the tower which would provoke so many cries of indignation ! Des expos à des tarifs privilégiés Reduced price exhibitions rENsEiGNEmENTs sur www.lacollinedesmusees.com La Cité de l’architecture, les musées d’art moderne de la Ville de Paris, du quai Branly et le Palais de Tokyo ont créé un pass commun baptisé « dépliant colline des musées ». Il permet de visiter les quatre lieux en payant seulement une entrée plein tarif et deux demi-tarifs. À condition de faire le parcours en 5 jours ! -/The Cité de l’Architecture, the Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris, the Musée du Quai Branly and the Palais de Tokyo have got together to produce a special pass called the « Colline des Musées ». It lets you visit all four museums for the price of one full price entry ticket and two half price tickets. As long as you go to all four within 5 days ! La citrouille de Kusama chez Pierre-Alain Challier. D.R. Galerie Challier au féminin pluriel Galerie Challier feminine plural 8 ruE DEBEllEymE, 3 E – Tél. 01 49 96 63 00 Les femmes s’exposent au centre Pompidou mais aussi à la Galerie Pierre-Alain Challier qui réunit jusqu’au 1 er août une quinzaine de créatrices « pionnières du XX e siècle ou annonciatrices du XXI e » telles Sonia Delaunay, Niki de Saint Phalle, Kimiko Yoshida, Hedva Ser, Kusama, etc. -/The focus is on women at the Pompidou Centre, as wellas at the Galerie Pierre-Alain Challier which, until 1st August, will be showing off the work of fifteen or so creative talents who are « 20th century pioneers or 21st century trend-setters » including Sonia Delaunay, Niki de Saint Phalle, Kimiko Yoshida, Hedva Ser, and many more. L & M SERVICES B.V. THE HAGUE/CNAC/MNAM, DIST. RMN./DR AGENDA les rendez-vous de l’été/what to do this summer THIERRY NAVA La tour Eiffel de Delaunay, 1926. Les Grandes Eaux Nocturnes à Versailles. De la BD au Louvre des Antiquaires From comic strips to the Louvre des Antiquaires 2 plaCE Du palais rOyal, 1 Er – Tél. 01 42 97 27 27 La Bande-Dessinée n’a plus rien à prouver… Ne l’appelle-t-on pas d’ailleurs le 9 e Art ? On peut la retrouver mise à l’honneur dans l’actuelle exposition de la Maison Rouge dont son fondateur Antoine de Galbert est un passionné du genre (nous y reviendrons dans notre prochain numéro) mais aussi au Louvre des Antiquaires qui n’hésite plus à s’ouvrir à d’autres formes artistiques.. L’exposition réunit jusqu’au 2 août les plus belles planches du dernier album de Jean Yves Delitte, dessinateur et peintre officiel de la Marine. -/Cartoons have nothing left to prove… They have already reached the dizzy heights of recognition in an exhibition at the Maison Rouge but now they’re also on show at the Louvre des Antiquaires which has always been pleased to welcome new artistic forms. The exhibition, on until 2nd August, brings together the most beautiful plates from the latest album by Jean Yves Delitte, illustrator and official painter of the Belgian Marines. Rendez-vous au Château de Versailles Welcome to the Château de Versailles rENsEiGNEmENTs sur www.chateauversailles-spectacles.fr Aucune excuse pour oublier le Château de Versailles cet été ! Sur les 83 dates de spectacles « dépoussiérés » depuis deux ans (voir portrait), vous trouverez bien votre jour pour venir assister aux Grandes Eaux Musicales ou pour admirer les fontaines que l’artiste Bertrand Lavier a disposées sur le Parterre du Midi... On vous conseille tout particulièrement les Grandes Eaux Nocturnes, présentées dans le Jardin Royal de Louis XIV, les 11, 18, 25 juillet et samedis 1 er, 8, 15 et 22 août, de 21h à 23h30. Auquel s’ajoute le célèbre Parcours du Roi qui permet la découverte au soleil couchant des appartements royaux (plus les 5 et 12 septembre), de 18h30 à 21h. Le collectif d’artificiers du Groupe F, déjà présent sur le site depuis deux saisons, présente un spectacle conçu autour de Cyrano de Bergerac, les 29 août, 4, 5, 10, 11 et 12 septembre à 21h30. Ne pas oublier le très républicain pique-nique du 14 juillet, proposé dans le Parc (accès payant) avec dégustation de produits locaux. Une seule consigne : s’habiller tout de blanc. -/There are 83 dates available for performances at the Château de Versailles, so you’re bound to find one to suit you for the Grandes Eaux Musicales or to marvel at the fountains created by Bertrand Lavier... We would strongly recommend the Grandes Eaux Nocturnes, on 11th, 18th, 25th July and 1st, 8th, 15th and 22nd August from 9pm until 11.30pm. There’s also the famous Parcours du Roi – the opportunity to discover the royal apartments by sunset (plus 5th and 12th September) from 6.30pm until 9pm. Firework experts Groupe F will be presenting a show based on Cyrano de Bergerac on 29th August, 4th, 5th, 10th, 11th and 12th September at 9.30pm. And don’t forget the picnic in the Park on 14th July (fee applies) with samples of local produce. Just one word of advice : the dress code is all in white. juillet-août 2009 www.cotemagazine.com AGENDA URBAN 89



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE For Paris Visitors numéro 11 juillet 2009 Page 1COTE For Paris Visitors numéro 11 juillet 2009 Page 2-3COTE For Paris Visitors numéro 11 juillet 2009 Page 4-5COTE For Paris Visitors numéro 11 juillet 2009 Page 6-7COTE For Paris Visitors numéro 11 juillet 2009 Page 8-9COTE For Paris Visitors numéro 11 juillet 2009 Page 10-11COTE For Paris Visitors numéro 11 juillet 2009 Page 12-13COTE For Paris Visitors numéro 11 juillet 2009 Page 14-15COTE For Paris Visitors numéro 11 juillet 2009 Page 16-17COTE For Paris Visitors numéro 11 juillet 2009 Page 18-19COTE For Paris Visitors numéro 11 juillet 2009 Page 20-21COTE For Paris Visitors numéro 11 juillet 2009 Page 22-23COTE For Paris Visitors numéro 11 juillet 2009 Page 24-25COTE For Paris Visitors numéro 11 juillet 2009 Page 26-27COTE For Paris Visitors numéro 11 juillet 2009 Page 28-29COTE For Paris Visitors numéro 11 juillet 2009 Page 30-31COTE For Paris Visitors numéro 11 juillet 2009 Page 32-33COTE For Paris Visitors numéro 11 juillet 2009 Page 34-35COTE For Paris Visitors numéro 11 juillet 2009 Page 36-37COTE For Paris Visitors numéro 11 juillet 2009 Page 38-39COTE For Paris Visitors numéro 11 juillet 2009 Page 40-41COTE For Paris Visitors numéro 11 juillet 2009 Page 42-43COTE For Paris Visitors numéro 11 juillet 2009 Page 44-45COTE For Paris Visitors numéro 11 juillet 2009 Page 46-47COTE For Paris Visitors numéro 11 juillet 2009 Page 48-49COTE For Paris Visitors numéro 11 juillet 2009 Page 50-51COTE For Paris Visitors numéro 11 juillet 2009 Page 52-53COTE For Paris Visitors numéro 11 juillet 2009 Page 54-55COTE For Paris Visitors numéro 11 juillet 2009 Page 56-57COTE For Paris Visitors numéro 11 juillet 2009 Page 58-59COTE For Paris Visitors numéro 11 juillet 2009 Page 60-61COTE For Paris Visitors numéro 11 juillet 2009 Page 62-63COTE For Paris Visitors numéro 11 juillet 2009 Page 64-65COTE For Paris Visitors numéro 11 juillet 2009 Page 66-67COTE For Paris Visitors numéro 11 juillet 2009 Page 68-69COTE For Paris Visitors numéro 11 juillet 2009 Page 70-71COTE For Paris Visitors numéro 11 juillet 2009 Page 72-73COTE For Paris Visitors numéro 11 juillet 2009 Page 74-75COTE For Paris Visitors numéro 11 juillet 2009 Page 76-77COTE For Paris Visitors numéro 11 juillet 2009 Page 78-79COTE For Paris Visitors numéro 11 juillet 2009 Page 80-81COTE For Paris Visitors numéro 11 juillet 2009 Page 82-83COTE For Paris Visitors numéro 11 juillet 2009 Page 84-85COTE For Paris Visitors numéro 11 juillet 2009 Page 86-87COTE For Paris Visitors numéro 11 juillet 2009 Page 88-89COTE For Paris Visitors numéro 11 juillet 2009 Page 90-91COTE For Paris Visitors numéro 11 juillet 2009 Page 92-93COTE For Paris Visitors numéro 11 juillet 2009 Page 94-95COTE For Paris Visitors numéro 11 juillet 2009 Page 96-97COTE For Paris Visitors numéro 11 juillet 2009 Page 98-99COTE For Paris Visitors numéro 11 juillet 2009 Page 100-101COTE For Paris Visitors numéro 11 juillet 2009 Page 102-103COTE For Paris Visitors numéro 11 juillet 2009 Page 104-105COTE For Paris Visitors numéro 11 juillet 2009 Page 106-107COTE For Paris Visitors numéro 11 juillet 2009 Page 108-109COTE For Paris Visitors numéro 11 juillet 2009 Page 110-111COTE For Paris Visitors numéro 11 juillet 2009 Page 112-113COTE For Paris Visitors numéro 11 juillet 2009 Page 114-115COTE For Paris Visitors numéro 11 juillet 2009 Page 116