COTE Marseille Provence n°152 déc 14/jan 2015
COTE Marseille Provence n°152 déc 14/jan 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°152 de déc 14/jan 2015

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (240 x 300) mm

  • Nombre de pages : 124

  • Taille du fichier PDF : 17,1 Mo

  • Dans ce numéro : mode... quand les codes slaves rencontrent le chic parisien.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
Shutterstock Luxe « Notre vision commune sur l’importance d’accompagner les jeunes talents, alliée à notre connaissance de l’in dus trie, encouragera la pro chaine gé nération de pro fessionnels de la mode à placer le développement durable au cœur de leur futur métier. » Nous sommes à Londres, en octobre dernier. François-Henri Pinault, président-directeur général de Kering, vient d’officialiser le partenariat qui liera son groupe pour les cinq prochaines années avec le Centre for Sustain able Fashion (CSF) du London College of Fashion (LCF). Objectif : promouvoir le stylisme et l’innovation durables dans l’industrie de la mode. Un vrai challenge d’avenir que de réunir deux mondes - l’un souvent associé à l’ostentation et au gaspillage, l’autre à l’ascèse et à l’austérité - que tout semble opposer. J’UPCYCLE, TU UPCYCLES… Antinomique donc ? « Faux, répond Cécile Lochard, créatrice de l’agence Citizen Luxury et coauteur du livre Luxe et développement durable : la nouvelle Alliance*. Cette contradiction relève plus d’une méconnaissance du luxe, car ce dernier fait largement sa part en matière de développement durable. Mais soit il n’en parle pas, afin de ne pas trahir le sacro-saint secret d’atelier, soit il n’utilise pas les mêmes mots quand il communique sur ce thème. » En somme, quand Hermès réutilise ses chutes de cuir ou de tissu pour donner naissance à de nouveaux produits, naît une ligne baptisée « Petit h ». On ne parle pas alors de recyclage mais de…upcycling, terme 26 NOVEMBRE-DÉCEMBRE 2014 - www.cotemagazine.com Par Alexandre Benoist Matériaux rares, savoir-faire, travail manuel, le vrai luxe fait son grand retour ! Cottin, en collaboration avec l’artiste Cyprien Chabert, qui a imaginé l’ordinateur Esprit de Kora, mariage inédit entre artisanat et technologie. À LA RECHERCHE DE L'ESSENTIEL l u x u r y f u r n i t u r e's r en ai s s a n ce. APRÈS DES ANNÉES DE DÉMOCRATISATION, LE LUXE RENOUE AVEC SES VALEURS FONDATRICES. UNE DÉMARCHE QUI CONCILIE RÊVE ET EXCELLENCE AVEC DÉVELOPPEMENT DURABLE. beaucoup plus chic. Quand la maison Chopard propose une collection de haute joaillerie faite d’or et de diamants éthiques, elle com munique de la plus glamour des façons en la baptisant Green Carpet, en référence au Festival de Cannes. RETOUR AUX VRAIES VALEURS DU LUXE Plus subtil encore. « Quand LVMH lance en 2011 ses Journées particulières, en ouvrant les portes des ateliers de fabrication Vuitton, Dior, Guerlain, nous sommes en plein développement durable, car c’est promouvoir l’essence même du vrai luxe », poursuit Cécile Lochard. Vrai luxe, le mot est lâché. Un concept bien malmené depuis l’avènement du « masstige », contraction de mass-market et de prestige – qui fait descendre depuis vingt ans ce secteur dans la rue et qui a permis à la griffe de s’imposer au détriment des valeurs des marques. Une casquette monogrammée produite à un million d’exemplaires dans une usine à l’autre bout de la planète, est-ce encore du luxe ? Évidemment non. Est-ce responsable ? Là encore, non. Le « vrai » luxe, lui, ne délocalise pas sa production, sauf pour chercher un savoir-faire qui n’existe plus ou pas localement. Il vend des produits pérennes, que l’on ne jette pas. Il valorise les métiers, manuels, et tient à les préserver en protégeant les filières des matériaux rares qu’il utilise. Il propose enfin des expériences véritablement exclusives… Ce luxe-là est bel et bien au cœur du développement durable… * Avec Alexandre Murat, Ed. Eyrolles. D.R.
After years of democratisation, the luxury industry is reconnecting with its founding values in a drive that reconciles excellence and dreams with sustainable development. "Our shared vision of the importance of empowering young talent, combined with our industry knowledge, will encourage the next generation of fashion professionals to place sustainability at the heart of their future careers," stated François-Henri Pinault, Kering's CEO, in Londonthis October. He was presenting a fiveyear partnership between his group and the London College of Fashion's Centre for Sustainable Fashion, aimedat supporting sustainable practices and innovation in the fashion industry. No small challenge to bring together two seemingly diametrically opposed worlds, one with overtones of ostentation and improvidence, the other evoking asceticism and austerity. Iupcycle, youupcycle… Paradoxical then ? "Not so," answers Cécile Lochard, founder of the Citizen Luxury agency and co-author of Luxe et développement durable : la nouvelle Alliance* (Luxury and LuT.1i. HUMAN UT.) M br4wr.. re HUMANUUM DE LA NATURE À L’ART Un hommage aux mains de l’homme qui métamorphosent la matière première : le couturier Franck Sorbier, le chocolatier Jean-Charles Rochoux ou le joaillier Thierry Vendome… Klermeo Éditions, 160 p., 36 € Ce sac illustre le lancement par Gucci d’un procédé de tannage innovant, sans métaux lourds, permettant d'économiser 30% d’eau et 20% d’énergie. sustainable development : the new alliance). "The apparent contradiction is mainly due to misunderstanding of the luxury industry, which in fact more than plays its part in sustainable development buteither doesn't talk about it, so as not to betray sacrosanct atelier secrets, or doesn't communicate about it in the same terms." So when Hermès uses its leather or fabric offcuts to create new products, the resulting new line (christened Petit h) isn't touted as recycling but as "upcyl ing", which sounds so much more chic. Or when Chopard brings out a fine-jewellery collection in ethically sourced gold and diamonds, it publi cises it in the most glamorous way possible by naming it Green Carpet in reference to the Cannes Film Festival. Reviving luxury's true values Even more subtly : "When in 2011 LVMH launched its Journées Particulières by opening Vuitton's, Dior's À lire and Guerlain's workshops to the public, that was allabout sustain able development because it publi cised the very essence of true luxury," notes Cécile Lochard. True luxury. We've said it. A much malign ed concept since the advent of "masstige" (a portmanteau of "mass market" and "prestige"), which for 20 years now has been dragging luxury into the street and turning labels into household names to the detriment of brand values. Is a monogrammedbaseball cap produced as one of a million in a factory on the other side of the world still luxury ? Of course not. Is it responsible manufacturing ? Again, no. True luxury only delocalises production if it requires knowhow that is not, or no longer, available nearby. True luxury is selling durable products that we don't throw away, valorising manual craftsmanship and striving to preserve it by protecting the sources of the rare materials such crafts use. True luxury also means delivering genuinely exclusive experiences. And that luxury is a very hub of sustainable development. * With Alexandre Murat, published by Eyrolles. ARTISANS DU LUXE FRANÇAIS Douze maisons dédiées à l’artisanat du luxe français (Hermès, Baccarat…) dévoilent les coulisses de leur savoir-faire. Éditions de La Martinière, 240 p., 49 € Luxury 1.618 La juste mesure du luxe responsable Créé il y a 4 ans par Barbara Coignet, 1.618 – en référence au nombre d’or – est un mouvement qui rassemble, tout au long de l’année, chercheurs, marques, entrepreneurs, ONG, artistes… qui agissent pour développer un monde plus responsable. Chaque année, un salon* présente une sélection d’initiatives, de produits et de services engagés et innovants. Responsible luxury Four years ago Barbara Coignet setup 1.618 (namedafter the golden ratio) to bring together researchers, brands, entrepreneurs, NGOs, artists and others wanting to work towards a more responsible world. An annual show* presents a selection of engaged and innovative initiatives, products and services. *1.618 Sustainable Luxury Du 3 au 5 avril 2015 au Carreau du Temple 4 rue Eugène Spuller, 75003 Paris www.1618-paris.com www.cotemagazine.com - NOVEMBRE-DÉCEMBRE 2014 27



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE Marseille Provence numéro 152 déc 14/jan 2015 Page 1COTE Marseille Provence numéro 152 déc 14/jan 2015 Page 2-3COTE Marseille Provence numéro 152 déc 14/jan 2015 Page 4-5COTE Marseille Provence numéro 152 déc 14/jan 2015 Page 6-7COTE Marseille Provence numéro 152 déc 14/jan 2015 Page 8-9COTE Marseille Provence numéro 152 déc 14/jan 2015 Page 10-11COTE Marseille Provence numéro 152 déc 14/jan 2015 Page 12-13COTE Marseille Provence numéro 152 déc 14/jan 2015 Page 14-15COTE Marseille Provence numéro 152 déc 14/jan 2015 Page 16-17COTE Marseille Provence numéro 152 déc 14/jan 2015 Page 18-19COTE Marseille Provence numéro 152 déc 14/jan 2015 Page 20-21COTE Marseille Provence numéro 152 déc 14/jan 2015 Page 22-23COTE Marseille Provence numéro 152 déc 14/jan 2015 Page 24-25COTE Marseille Provence numéro 152 déc 14/jan 2015 Page 26-27COTE Marseille Provence numéro 152 déc 14/jan 2015 Page 28-29COTE Marseille Provence numéro 152 déc 14/jan 2015 Page 30-31COTE Marseille Provence numéro 152 déc 14/jan 2015 Page 32-33COTE Marseille Provence numéro 152 déc 14/jan 2015 Page 34-35COTE Marseille Provence numéro 152 déc 14/jan 2015 Page 36-37COTE Marseille Provence numéro 152 déc 14/jan 2015 Page 38-39COTE Marseille Provence numéro 152 déc 14/jan 2015 Page 40-41COTE Marseille Provence numéro 152 déc 14/jan 2015 Page 42-43COTE Marseille Provence numéro 152 déc 14/jan 2015 Page 44-45COTE Marseille Provence numéro 152 déc 14/jan 2015 Page 46-47COTE Marseille Provence numéro 152 déc 14/jan 2015 Page 48-49COTE Marseille Provence numéro 152 déc 14/jan 2015 Page 50-51COTE Marseille Provence numéro 152 déc 14/jan 2015 Page 52-53COTE Marseille Provence numéro 152 déc 14/jan 2015 Page 54-55COTE Marseille Provence numéro 152 déc 14/jan 2015 Page 56-57COTE Marseille Provence numéro 152 déc 14/jan 2015 Page 58-59COTE Marseille Provence numéro 152 déc 14/jan 2015 Page 60-61COTE Marseille Provence numéro 152 déc 14/jan 2015 Page 62-63COTE Marseille Provence numéro 152 déc 14/jan 2015 Page 64-65COTE Marseille Provence numéro 152 déc 14/jan 2015 Page 66-67COTE Marseille Provence numéro 152 déc 14/jan 2015 Page 68-69COTE Marseille Provence numéro 152 déc 14/jan 2015 Page 70-71COTE Marseille Provence numéro 152 déc 14/jan 2015 Page 72-73COTE Marseille Provence numéro 152 déc 14/jan 2015 Page 74-75COTE Marseille Provence numéro 152 déc 14/jan 2015 Page 76-77COTE Marseille Provence numéro 152 déc 14/jan 2015 Page 78-79COTE Marseille Provence numéro 152 déc 14/jan 2015 Page 80-81COTE Marseille Provence numéro 152 déc 14/jan 2015 Page 82-83COTE Marseille Provence numéro 152 déc 14/jan 2015 Page 84-85COTE Marseille Provence numéro 152 déc 14/jan 2015 Page 86-87COTE Marseille Provence numéro 152 déc 14/jan 2015 Page 88-89COTE Marseille Provence numéro 152 déc 14/jan 2015 Page 90-91COTE Marseille Provence numéro 152 déc 14/jan 2015 Page 92-93COTE Marseille Provence numéro 152 déc 14/jan 2015 Page 94-95COTE Marseille Provence numéro 152 déc 14/jan 2015 Page 96-97COTE Marseille Provence numéro 152 déc 14/jan 2015 Page 98-99COTE Marseille Provence numéro 152 déc 14/jan 2015 Page 100-101COTE Marseille Provence numéro 152 déc 14/jan 2015 Page 102-103COTE Marseille Provence numéro 152 déc 14/jan 2015 Page 104-105COTE Marseille Provence numéro 152 déc 14/jan 2015 Page 106-107COTE Marseille Provence numéro 152 déc 14/jan 2015 Page 108-109COTE Marseille Provence numéro 152 déc 14/jan 2015 Page 110-111COTE Marseille Provence numéro 152 déc 14/jan 2015 Page 112-113COTE Marseille Provence numéro 152 déc 14/jan 2015 Page 114-115COTE Marseille Provence numéro 152 déc 14/jan 2015 Page 116-117COTE Marseille Provence numéro 152 déc 14/jan 2015 Page 118-119COTE Marseille Provence numéro 152 déc 14/jan 2015 Page 120-121COTE Marseille Provence numéro 152 déc 14/jan 2015 Page 122-123COTE Marseille Provence numéro 152 déc 14/jan 2015 Page 124