COTE La Revue d'Azur n°209 novembre 2012
COTE La Revue d'Azur n°209 novembre 2012
  • Prix facial : 6 €

  • Parution : n°209 de novembre 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (240 x 300) mm

  • Nombre de pages : 116

  • Taille du fichier PDF : 13,3 Mo

  • Dans ce numéro : design, la nouvelle vague française.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 56 - 57  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
56 57
LES ÉDITEURS

Animali Domesticki. Designer : Jean-Sébastien Poncet. Figurines en hêtre du Jura, fabriquées en France à la main. Prix : 25 € TTC/pièce.

ÉDITION SOUS ÉTIQUETTE HÉTÉROCLISME QUI EST PAUL ? ÉCODESIGN
ensible à la protection de l’environnement, la maison Qui est Paul ? l’est aussi. Elle incarne même le renouveau de l’écodesign à la française. À l’origine sous-traitante pour l’industrie plasturgique, la structure revendique une fabrication 100% recyclable et made in France. «  La première création, le fauteuil Translation Kylie, de notre designer historique Alain Gilles, a été réalisée à partir de bouchons de plastique recyclés », se félicite Stéphane Delimoges. Grâce à une parfaite maîtrise du rotomoulage, Qui est Paul ? propose Stéphane Delimoges. des pièces de mobilier et des accessoires aux formes inhabituelles, à la fois linéaires et graphiques. Le déclic du transfert de l’entreprise vers le design ? Avoir pris en apprentissage Nicolas Le Nocher. Un œil neuf qui a permis à l’éditeur de se développer et de réaliser, quatre ans après sa création, 40% de son chiffre d’affaires à l’export, et ce, dans 35 pays. n bon sens que l’on retrouve chez Ésé (Édition Sous Étiquette), qui fait de l’étiquette le support de l’histoire de l’objet qu’elle édite, substituant le process créatif à la marque. Entretapis, luminaires, soliflores, miroirs ou chandeliers, l’hétéroclisme est de mise. «  La démarche est chaque fois la même : nous travaillons avec des auteurs qui portent des propos », explique Valérie Gonot. La façon dont les objets sont conçus est évidemment importante, mais celle dont ils sont fabriqués l’est tout autant. Dans chacune de ses créations, Ésé s’efforce de valoriser le savoir-faire, industriel ou artisanal. Et là encore, tout est histoire de rencontres. Éditeur, designer, fabricant… C’est sûr, le design français se fait à trois ou ne se fait pas.

S

U

-/ ECODESIGN
Qui est Paul ? is the name of a particularly eco-conscious design house. It started out subcontracting for the plastics industry, and says its products are made in France from 100% recycled materials. "The first creation, the Translation Kylie armchair designed by Alain Gilles, one of our stalwarts, was made from recycled plastic bottletops," says Stéphane Delimoges. Thanks to the firm's proficiency in rotational moulding. Qui est Paul ? offers furniture and accessories in unusual shapes, at once linear and graphic. Thetrigger for the company's switch to design was the hiring of a new apprentice, Nicolas Le Nocher. His fresh eye has enabled the firm to grow and to achieve 40% of its salesthrough exports to 35 countries a mere four years after it was formed. www.qui-est-paul.com
Nichoir Picto Qui est Paul ? Design : Francesc Crous et Alessandro Calogero. Polyéthylène HD teinté dans la masse, recyclable. Prix public : 55 € + option support en bois : 59 €.

Valérie Gonot et François Mangeol.

-/ MISCELLANY
There's the same common-sense approach at Esé (Edition Sous Etiquette) wherethe label tells the story of the object, so highlighting the creative process rather than the brand. Carpets, lighting, vases, mirrors and candelabras : variety is the word. "Our approach is always the same. We work with designers who put forward their own ideas," says Valérie Gonot. The way the objects are made is as important as the way they are designed. In each of its creations, Esé seeks to optimise industrial or artisanal know-how. There again, it's alla matter of encounters : designer, design house, manufacturer. No doubt about it, French design is a ménage à trois. www.editionsousetiquette.fr

56 | NOVEMBRE 2012

[Editors]

Chaise Bamby, Marcel by, Noé Duchaufour-Lawrance. Piétement en frêne, assise laquée ou tapissée. Prix TTC : 950 € (laquée) ou 1 200 € (tapissée).

MARCEL BY

Toni Grilo et David Haymann.

DÉVELOPPEMENT À L’INTERNATIONAL
n designer ne peut pas exister tout seul. Un éditeur non plus. Et idem pour un fabricant. C’est la synergie du travail destrois qui rend la création possible. » Si Stéphane Lanez, lui-même designer et cofondateur de la maison d’édition Marcel By avec Jean-Jacques Lejal est si affirmatif, c’est qu’il a choisi de mettre la rencontre et l’échange au centre de son travail. Parti du constat qu’en France, le mobilier de style avait de plus en plus tendance à disparaître, en bon businessman, il en a déduit qu’il y avait une place à prendre pour le mobilier contemporain. Le mot d’ordre de la maison ? La qualité de la conception. Les deux associés ne choisissent pas leurs fabricants au hasard. Entre artisanat et manufacture, ce qui importe à Stéphane Lanez, c’est le côté humain dans letravail. «  L’idée, souligne-t-il, est d’associer la fabrication artisanale aux dessins de créateurs contemporains, tout en utilisant les innovations techniques d’aujourd’hui et de demain. » Pour sa première collection, Marcel By a fait se rencontrer une petite dizaine de fabricants et d’artisans français – parmi eux : un maître verrier, des menuiseries ébénisteries ou encore une entreprise spécialisée dans le béton composite – et quatre designers parmi lesquels Noé Duchaufour-Lawrance, Jakob+Macfarlane ou bien encore Samuel Accoceberry. La marque de fabrique ? Des lignes épurées et des associations originales entre matériaux nobles laissés bruts, pour la plupart, et de nouvelle génération. Si la maison d’édition est encoretoute jeune, elle compte bien s’établir au-delà de nos frontières. «  Depuis le début, nous projetons un développement international, en mettant en œuvre dès que possible des modes de production intelligents, moins polluants. » Affaire à suivre…

U

HAYMANN UN SEUL DESIGNER POUR UNE PREMIÈRE

A

utre maison d’édition lancée en janvier dernier, Haymann, du nom de son fondateur. Au départ, un pari osé pour celui qui a travaillé quinze ans dans l’informatique et la grande distribution : confier sa première collection à un seul designer, le Franco-Portugais Toni Grilo. Marbre, cristal, porcelaine, liège, bois, céramique, cuir… Haymann a mis l’accent sur la qualité en utilisant des matériaux nobles. «  L’identité de la marque, c’est detravailler la matière et d’avoir un design qui va à l’essentiel mais qui surprend aussi », précise David Haymann. Côté fabricants, il a choisi le Portugal et privilégié des PME aux importantes capacités de production. «  Cela nous permet d’être présents sur le marché du haut de gamme, tout en restant compétitifs. »

-/ JUST ONE DESIGNER TO START WITH
Another design housethat started up in January is Haymann, named after its founder, who spent 15 years working in data processing and the mass retail sector. An especially bold step was to entrust his entire first collection to one designer, French-Portuguese Toni Grilo. Marble, crystal, porcelain, cork, wood, ceramic and leather … Haymann has focused on quality, using precious materials. "The brand's identity is to work with materials and have a design that gets down to basics yet springs a surprise," says David Haymann. On the manufacturing side he opted for medium-sized Portuguese firms with ample production capacity. "That way we can target thetop end of the market while staying competitive." www.haymanneditions.com
Fauteuil Twist, de Toni Grilo, en chêne massif et acier Inox. Dimensions : 64 x 63 x 65 cm. Prix : 1 500 € env.

-/ INTERNATIONAL GROWTH
"A designer cannot exist on his or her own. Nor can a design house, or a manufacturer. It's the synergy between all threethat makes design possible." Indeed Stéphane Lanez, designer and co-founder (with Jean-Jacques Lejal) of design house Marcel By has made it his business to providethe link between designers and manufacturers. When his businessman's eye saw that period furniture was on its way out in France he reckoned there was a roleto be filled for contemporary furniture. The company's by-line is design quality. Nor do thetwo partners choosetheir manufacturers at random. What's important to Stéphane Lanez is the human side of the work. "The idea," he says, "is to combine designs by contemporary creators with smallscale production while using innovative and avant-gardetechniques." For its first collection, Marcel By brought together Jewer than ten French manufacturers and artisans – including a master glassblower, furniture makers and a firm that specialises in composite concrete – and four designers including Noé Duchaufour-Lawrance, Jakob+Macfarlane and Samuel Accoceberry. The house style is sleek, pared-down lines and original combinations of precious materials, usually left in the raw state, with new-generation materials. The company is still young but exports are already in its plans. "We've always intended to go international, adopting intelligent, less polluting production methods as soon as possible." A company to watch. http :Ilmarcelby.fr




Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE La Revue d'Azur numéro 209 novembre 2012 Page 1COTE La Revue d'Azur numéro 209 novembre 2012 Page 2-3COTE La Revue d'Azur numéro 209 novembre 2012 Page 4-5COTE La Revue d'Azur numéro 209 novembre 2012 Page 6-7COTE La Revue d'Azur numéro 209 novembre 2012 Page 8-9COTE La Revue d'Azur numéro 209 novembre 2012 Page 10-11COTE La Revue d'Azur numéro 209 novembre 2012 Page 12-13COTE La Revue d'Azur numéro 209 novembre 2012 Page 14-15COTE La Revue d'Azur numéro 209 novembre 2012 Page 16-17COTE La Revue d'Azur numéro 209 novembre 2012 Page 18-19COTE La Revue d'Azur numéro 209 novembre 2012 Page 20-21COTE La Revue d'Azur numéro 209 novembre 2012 Page 22-23COTE La Revue d'Azur numéro 209 novembre 2012 Page 24-25COTE La Revue d'Azur numéro 209 novembre 2012 Page 26-27COTE La Revue d'Azur numéro 209 novembre 2012 Page 28-29COTE La Revue d'Azur numéro 209 novembre 2012 Page 30-31COTE La Revue d'Azur numéro 209 novembre 2012 Page 32-33COTE La Revue d'Azur numéro 209 novembre 2012 Page 34-35COTE La Revue d'Azur numéro 209 novembre 2012 Page 36-37COTE La Revue d'Azur numéro 209 novembre 2012 Page 38-39COTE La Revue d'Azur numéro 209 novembre 2012 Page 40-41COTE La Revue d'Azur numéro 209 novembre 2012 Page 42-43COTE La Revue d'Azur numéro 209 novembre 2012 Page 44-45COTE La Revue d'Azur numéro 209 novembre 2012 Page 46-47COTE La Revue d'Azur numéro 209 novembre 2012 Page 48-49COTE La Revue d'Azur numéro 209 novembre 2012 Page 50-51COTE La Revue d'Azur numéro 209 novembre 2012 Page 52-53COTE La Revue d'Azur numéro 209 novembre 2012 Page 54-55COTE La Revue d'Azur numéro 209 novembre 2012 Page 56-57COTE La Revue d'Azur numéro 209 novembre 2012 Page 58-59COTE La Revue d'Azur numéro 209 novembre 2012 Page 60-61COTE La Revue d'Azur numéro 209 novembre 2012 Page 62-63COTE La Revue d'Azur numéro 209 novembre 2012 Page 64-65COTE La Revue d'Azur numéro 209 novembre 2012 Page 66-67COTE La Revue d'Azur numéro 209 novembre 2012 Page 68-69COTE La Revue d'Azur numéro 209 novembre 2012 Page 70-71COTE La Revue d'Azur numéro 209 novembre 2012 Page 72-73COTE La Revue d'Azur numéro 209 novembre 2012 Page 74-75COTE La Revue d'Azur numéro 209 novembre 2012 Page 76-77COTE La Revue d'Azur numéro 209 novembre 2012 Page 78-79COTE La Revue d'Azur numéro 209 novembre 2012 Page 80-81COTE La Revue d'Azur numéro 209 novembre 2012 Page 82-83COTE La Revue d'Azur numéro 209 novembre 2012 Page 84-85COTE La Revue d'Azur numéro 209 novembre 2012 Page 86-87COTE La Revue d'Azur numéro 209 novembre 2012 Page 88-89COTE La Revue d'Azur numéro 209 novembre 2012 Page 90-91COTE La Revue d'Azur numéro 209 novembre 2012 Page 92-93COTE La Revue d'Azur numéro 209 novembre 2012 Page 94-95COTE La Revue d'Azur numéro 209 novembre 2012 Page 96-97COTE La Revue d'Azur numéro 209 novembre 2012 Page 98-99COTE La Revue d'Azur numéro 209 novembre 2012 Page 100-101COTE La Revue d'Azur numéro 209 novembre 2012 Page 102-103COTE La Revue d'Azur numéro 209 novembre 2012 Page 104-105COTE La Revue d'Azur numéro 209 novembre 2012 Page 106-107COTE La Revue d'Azur numéro 209 novembre 2012 Page 108-109COTE La Revue d'Azur numéro 209 novembre 2012 Page 110-111COTE La Revue d'Azur numéro 209 novembre 2012 Page 112-113COTE La Revue d'Azur numéro 209 novembre 2012 Page 114-115COTE La Revue d'Azur numéro 209 novembre 2012 Page 116