COTE La Revue d'Azur n°201 mars 2012
COTE La Revue d'Azur n°201 mars 2012
  • Prix facial : 6 €

  • Parution : n°201 de mars 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (240 x 300) mm

  • Nombre de pages : 116

  • Taille du fichier PDF : 15,4 Mo

  • Dans ce numéro : spécial mode.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 46 - 47  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
46 47
Le bal de Créateurs

- Take your partners… © Jean-Baptiste Mondino

46

SPÉCIAL MODE Maxime Simoëns arrive à la direction artistique de Leonard.

Si la mode était une danse, elle serait probablement une valse. Les stylistestournent et puis s’en vont. Les marques, elles, restent. Session de rattrapage. -/ If fashion were a dance it would be a square PAR JULIE DE LOS RIOS dance : designers take a turn with one partner then move on ; the labels stay put.

Comme le mercato au football, les « transferts » de directeurs artistiques attisent les passions dans le milieu de la mode. À l’instar de John Galliano, récemment disqualifié chez Dior, un designer quitte une maison et le relief de la mode s’en trouve profondément transformé. Qui le remplacera ? Où ira-t-il ? Ce jeu de chaises musicales a débuté en 2010 et quelque chose nous dit que la valse des créateurs est bien loin d’êtreterminée. Nominations internes, opérations séduction ou choix d’équipes créatives, il existe plusieurs écoles. Qui sont les pointures des grandes maisons ces dernières saisons ? Petite mise à niveau pour ceux qui n’ont pas tout suivi.

Promotions « famille » chez Balmain et Rykiel
Pas évident de faire sa place au sein du clan Rykiel. Entre la mère, Sonia, fondatrice de la maison, et la fille, Nathalie, présidente de la marque, April Crichton a su pourtant s’imposer. Cet automne, cette Écossaise, diplômée de Central Saint Martin’s School, a été nommée directrice de la création du prêt-à-porter, après avoir été le bras droit de Sonia puis collaboré au développement de la ligne Sonia by Sonia Rykiel. La voilà aujourd’hui garante du style parisien, si cher à la griffe. Au mois de mars, April sera même aux côtés de Nathalie Rykiel en clôture de défilé ! Nommer une personne en interne, qui connaît déjà les codes et le boulot, la démarche est évidemment tentante pour une maison qui préfère la sécurité à l’inconnu. Balmain a fait de même. Quand le designer Christophe Decarnin a quitté le studio, l’évidence s’appelait Olivier Rousteing. Ce Frenchy, inconnu du grand public, était un familier de l’ADN maison. Et pour cause : diplômé d’Esmod, il a rejoint l’équipe de Balmain en 2009, après cinq ans passés chez Roberto Cavalli. Le glam’rock de luxe, soufflé par Christophe Decarnin, il connaît sur le bout des doigts. Sur le podium, sa première collection est restée fidèle aux années 80 : les silhouettes sexy mixent opulence et décontraction, esprit couture et dégaine rock. Ouf ! Les fashionistas ne déserteront pas les boutiques et Balmain continue à dicter lestendances de demain.

podium sans jamais décevoir. Autretactique payante : débaucher les créateurs qui cartonnent dans d’autres maisons. Tout commence l’été 2010, lorsque Jean-Paul Gaultier est remercié par Hermès après sept ans de bons et loyaux services. Le nom de son successeur ne se fait pas attendre : le célèbre sellier fait appel à Christophe Lemaire, alors remplacé chez Lacoste par Felipe Oliveira Baptista. Banco ! Depuis deux saisons, le nouveau DA est encensé par la presse. Christophe Lemaire va à l’essentiel, au plus proche de l’essence même du luxe. Il se concentre sur les valeurs sûres, des atemporels puisés dans les archives de la mode, loin des courants « zappeurs » destendances. Chez Chloé, trouver un directeur artistique à la hauteur de Phoebe Philo – qui avait démissionné en 2006 pour se consacrer à sa famille et qui officie aujourd’hui chez Céline – ne fut pas chose aisée. Après Paulo Melim Andersson et Hannah McGibbon,

FASHION FEATURE

Il

-/ Just as in football, “transfers” of artistic directors make passions run high in the fashion world. As with John Galliano’s recent ousting from Dior, a designer quits a fashion house and the fashion scene is never again the same. Who will replacethem ? Where will they go ? This game of musical

chairs began in 2010 and something tells us it’s nowhere near ending. There are several different approaches : in-house appointments, headhunting star designers, forming a design team. So who arethe gifted designers behind the big fashion names right now ? Read on to be in the know.

47

Olivier Rousteing succède à Christophe Decarnin chez Balmain.

Manish Arora ou le revival de Paco Rabanne
D’autres préfèrent miser sur les créateurs stars du moment. Figure de la nouvelle French touch, Maxime Simoëns, jeune couturier prodige, vient d’être choisi par la maison Leonard comme directeur artistique. À seulement 26 ans, il succède à Véronique Leroy. Et quand Paco Rabanne décide de revenir sur le devant de la scène, c’est vers Manish Arora que la marque setourne. Le prêt-à-porter sommeillait depuis 2006, il fallait un designer en vue pour réveiller la belle endormie. Le styliste indien, qui séduit déjà avec sa marque éponyme aux couleurs psychédéliques, a eu pour mission de raviver l’esprit Paco Rabanne, véritable institution dans l’univers de la mode. Pari tenu ! Manish Arora excelle dans l’exercice : il a su redonner vie aux années 60, lorsque la garde-robe arborait des structures métalliques et futuristes. Les guerrières aux looks irisés en écailles ou en lamé, épaulettes marquées, se succèdent sur le

© Karim Sadli




Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE La Revue d'Azur numéro 201 mars 2012 Page 1COTE La Revue d'Azur numéro 201 mars 2012 Page 2-3COTE La Revue d'Azur numéro 201 mars 2012 Page 4-5COTE La Revue d'Azur numéro 201 mars 2012 Page 6-7COTE La Revue d'Azur numéro 201 mars 2012 Page 8-9COTE La Revue d'Azur numéro 201 mars 2012 Page 10-11COTE La Revue d'Azur numéro 201 mars 2012 Page 12-13COTE La Revue d'Azur numéro 201 mars 2012 Page 14-15COTE La Revue d'Azur numéro 201 mars 2012 Page 16-17COTE La Revue d'Azur numéro 201 mars 2012 Page 18-19COTE La Revue d'Azur numéro 201 mars 2012 Page 20-21COTE La Revue d'Azur numéro 201 mars 2012 Page 22-23COTE La Revue d'Azur numéro 201 mars 2012 Page 24-25COTE La Revue d'Azur numéro 201 mars 2012 Page 26-27COTE La Revue d'Azur numéro 201 mars 2012 Page 28-29COTE La Revue d'Azur numéro 201 mars 2012 Page 30-31COTE La Revue d'Azur numéro 201 mars 2012 Page 32-33COTE La Revue d'Azur numéro 201 mars 2012 Page 34-35COTE La Revue d'Azur numéro 201 mars 2012 Page 36-37COTE La Revue d'Azur numéro 201 mars 2012 Page 38-39COTE La Revue d'Azur numéro 201 mars 2012 Page 40-41COTE La Revue d'Azur numéro 201 mars 2012 Page 42-43COTE La Revue d'Azur numéro 201 mars 2012 Page 44-45COTE La Revue d'Azur numéro 201 mars 2012 Page 46-47COTE La Revue d'Azur numéro 201 mars 2012 Page 48-49COTE La Revue d'Azur numéro 201 mars 2012 Page 50-51COTE La Revue d'Azur numéro 201 mars 2012 Page 52-53COTE La Revue d'Azur numéro 201 mars 2012 Page 54-55COTE La Revue d'Azur numéro 201 mars 2012 Page 56-57COTE La Revue d'Azur numéro 201 mars 2012 Page 58-59COTE La Revue d'Azur numéro 201 mars 2012 Page 60-61COTE La Revue d'Azur numéro 201 mars 2012 Page 62-63COTE La Revue d'Azur numéro 201 mars 2012 Page 64-65COTE La Revue d'Azur numéro 201 mars 2012 Page 66-67COTE La Revue d'Azur numéro 201 mars 2012 Page 68-69COTE La Revue d'Azur numéro 201 mars 2012 Page 70-71COTE La Revue d'Azur numéro 201 mars 2012 Page 72-73COTE La Revue d'Azur numéro 201 mars 2012 Page 74-75COTE La Revue d'Azur numéro 201 mars 2012 Page 76-77COTE La Revue d'Azur numéro 201 mars 2012 Page 78-79COTE La Revue d'Azur numéro 201 mars 2012 Page 80-81COTE La Revue d'Azur numéro 201 mars 2012 Page 82-83COTE La Revue d'Azur numéro 201 mars 2012 Page 84-85COTE La Revue d'Azur numéro 201 mars 2012 Page 86-87COTE La Revue d'Azur numéro 201 mars 2012 Page 88-89COTE La Revue d'Azur numéro 201 mars 2012 Page 90-91COTE La Revue d'Azur numéro 201 mars 2012 Page 92-93COTE La Revue d'Azur numéro 201 mars 2012 Page 94-95COTE La Revue d'Azur numéro 201 mars 2012 Page 96-97COTE La Revue d'Azur numéro 201 mars 2012 Page 98-99COTE La Revue d'Azur numéro 201 mars 2012 Page 100-101COTE La Revue d'Azur numéro 201 mars 2012 Page 102-103COTE La Revue d'Azur numéro 201 mars 2012 Page 104-105COTE La Revue d'Azur numéro 201 mars 2012 Page 106-107COTE La Revue d'Azur numéro 201 mars 2012 Page 108-109COTE La Revue d'Azur numéro 201 mars 2012 Page 110-111COTE La Revue d'Azur numéro 201 mars 2012 Page 112-113COTE La Revue d'Azur numéro 201 mars 2012 Page 114-115COTE La Revue d'Azur numéro 201 mars 2012 Page 116