COTE La Revue d'Azur n°186 juillet 2010
COTE La Revue d'Azur n°186 juillet 2010
  • Prix facial : 3 €

  • Parution : n°186 de juillet 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (240 x 300) mm

  • Nombre de pages : 292

  • Taille du fichier PDF : 33,2 Mo

  • Dans ce numéro : nu au soleil.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 186 - 187  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
186 187
BUSINESS CLASS 186 classaffaires immobilier/real estate Pia Frei codirige l’agence Saint-Tropez Home Finders. Sur la bonne cinquantaine d’agences que comptent la cité du Bailli et la presqu’île, les dix spécialistes couvrant ce marché de niche sont quasi unanimes : « 2008 avait été un cru exceptionnel, 2009, une année satisfaisante mais moins soutenue. Nous pensons que nous ferons aussi bien en 2010 », souligne notamment Christian Lardat de l’Agence Tardieu Immobilier. L’effet notable de la crise est ici d’avoir remplacé un marché hautement spéculatif qui régnait en maître absolu depuis une dizaine d’années par un marché de placement raisonné avec un léger réajustement de prix qui n’a fait que consolider les atouts immobiliers de la région. Certes le Saint-Tropez 2010 n’est pas le Saint-Tropez des années Nouvelle Vague, définitivement mené vers la gloire planétaire par notre sublime Bardot nationale. Mais la presqu’île garde une capacité de séduction jusqu’à ce jour inégalée, et que le monde nous envie. Les défricheurs ont fait place à des hommes et des femmes d’affaires avisés, fortunés et discrets, à l’exception de quelques VIP flamboyants qui se sont offert ces dernières années des demeures de légendes à plusieurs dizaines de millions d’euros, entraînant des hausses épisodiques. Les investisseurs n’ont jamais déserté ce mélange paradoxal de surfait et d’authenticité, de distinction et de tape-à-l’œil, de vie farouchement cachée et d’exhibitionnisme social. « Saint-Tropez et l’ensemble de la presqu’île forment LA valeur sûre immobilière. Ce lieu symbolise à lui seul le bien de prestige. Il n’y a pas d’équivalent dans le monde en matière de placement immobilier, si ce n’est peut-être la Floride d‘il y a quelques années ou Ibiza. » commente Jean-Marie Beucher, de l’agence Alliance Engel & Völkers. « Choisir Saint-Tropez, c’est choisir la sécurité d’un placement unique, facilement revendable à un prix soutenu. » « Notre clientèle reste principalement étrangère, précise Pia Frei, qui codirige l’agence Saint-Tropez Home Finders avec Valérie Chandler, avec une prépondérance pour les pays européens comme l’Allemagne, la Belgique, la Hollande et la Suède, et un léger retour des Américains. D’autre part, contrairement aux rumeurs de désaffection, les Britanniques sont toujours présents sur le marché. Nous avons également quelques Français bien sûr, mais ils sont plus rares. Les pays émergents restent anecdotiques ici. La Chine est totalement absente. Quant à l’ancien bloc soviétique, l’Inde et le Moyen-Orient, leur présence est remarquée par quelques noms d’acquéreurs prestigieux et non par leur nombre. » « Ici l’environnement a été maîtrisé. La construction est très limitée, donc rare. juillet-août 2010 www.cotemagazine.com La presqu’île de Saint-Tropez LA valeur sûre immobilière -/THE gilt-edged property market | PAR ANNE MASSOT L’immobilier de luxe à Saint-Tropez ne connaîtrait-il donc pas la crise ? Faisons le point. -/Has Saint-Tropez's luxury realestate market heard of the recession ? Barely. -/Of the 50+ estate agencies in Saint-Tropez and on its peninsula, the dozen specialised in this niche market speak virtually with one voice. "2008 was a vintage year, 2009 a satisfactory one but less sustained. We think we'll do just as well in 2010," opines Christian Lardat of Tardieu Immobilier. On the peninsula, the notable effect of the recession is that a highly speculative market that had reigned supreme for a dozen years has been replaced by a prudent investment market with slightly readjusted prices, which has simply consolidated the region's real-estate assets. Saint-Tropez in 2010 is no longer the undeveloped Saint-Tropez of the Nouvelle Vague years, made famous by our dear Bardot, but the peninsula retains a so-far unequalled capacity for seducing the world. These days its aficionados are shrewd, wealthy, discreet business men and women, plus a few flamboyant VIPs who in recent years have blown tens of millions of euros on legendary residences, so triggering episodic speculative price rises. The buyers have never deserted Saint-Tropez, a paradoxical mix of exaggeration and authenticity, distinction and showiness, fiercely hidden private lives and social exhibitionism. "Saint-Tropez and the peninsula is THE gilt-edged property market. The address alone symbolises prestige. There's no property-investment equivalent worldwide, save perhaps Florida a few years ago or Ibiza," points out Jean-Marie Beucher of Alliance Engel & Völkers. "Choose Saint-Tropez and you choose the security of a unique investment easily resold at a sustained price." "Our clientele is still mainly foreign," states Pia Frei, co-manager with Valérie Chandler of Saint Tropez Home Finders, "with a preponderance of Europeans – Germans, Belgians, Dutch, Swedish – and a few Americans returning. Despite rumours to the contrary the British are still in the market and we do of course have
Ci-contre et ci-dessus, un exemple de villa présentée par l’agence Saint-Tropez Home Finders. Un bien de prestige qui constitue un excellent placement. C’est un des atouts majeurs du secteur. Il y aura toujours quelqu’un qui recherchera cette tranquillité, cette respiration entre les habitations », ajoute Pia Frei. Elle rappelle que les quartiers les plus chers restent Les Parcs de Saint-Tropez, Capon et les Salins, puis à Ramatuelle, l’Oumède, l’Escalet (valeur montante), Pampelonne et Marres où le ticket d’entrée pour une propriété de 270 m² avec 2 500 m² de terrain et vue mer est à 6 ou 7 millions d’euros pour atteindre 10 à 15 millions pour des produits définis dans la région comme « haut de gamme ». Cependant, en reculant de 2 ou 3 kilomètres vers la Croix-Valmer, le même bien se propose à 5 millions d’euros environ. » La situation géographique pondère donc encore la flambée des prix au m². Pour ceux qui cherchent une résidence secondaire non mitoyenne de 150 à 200 m² avec un peu de terrain, qui font le sacrifice de la vue mer, de l’emplacement exceptionnel et qui s’apprêtent à signer quelques devis de rénovation, l’entrée de gamme se situe à 2 millions d’euros, comme c’est le cas à Gassin (Sinopolis). Mais les biens disponibles à ce prix ne sont pas florès et les agences ont du mal à répondre aux demandes (majoritaires) de biens entre 2 et 5 millions d’euros d’une clientèle surtout composée de 45-65 ans. « Près de 90% des biens vraiment haut de gamme recherchés, mais aussi proposés, sont des constructions dites traditionnelles, poursuit Pia Frei, mais l’intérêt se déplace actuellement vers la modernité et le contemporain. Les Bâtiments de France qui restent très vigilants sur le secteur sont ouverts à des ouvrages de qualité résolument contemporains qui se fondent parfaitement dans le paysage. Ces nouvelles constructions sont encore rares, notamment parce que some French buyers but they're rarer. The emerging countries don't really figure ; China is still totally absent while the former Soviet block, India and the Middle East are represented only by a very few prestigious names." "What makes the Saint-Tropez peninsula so special is its strictly limited building regulations. There willalways be people seeking this tranquillity and space between houses," points out Pia Frei. "The most expensive districts are still Les Parcs de Saint-Tropez, Capon and Les Salins in Saint-Tropez and in Ramatuelle, L’Oumède, L’Escalet (increasingly popular), Pampelonne and Marres where prices for a 270m² sea-view property in 2500m² of grounds start at € 6-7 million and rise to € 10-15 million for what here is considered high-end products. By moving back 2-3km towards La Croix-Valmer, the same type of property is priced around € 5 million." Location on the peninsula also plays a part in the price. For those seeking a detached holiday home of 150-200m² with some land and prepared to forego a sea view and spectacular situation plus do some renovating, prices start at € 2 million, as in Gassin and Sinopolis. But properties at this price are few and far between and agencies struggle to satisfy the demand for properties at € 2-5 million, essentially from a clientele aged 45 to 65. "Ninety per cent of true top-category properties that people want to buy or sellare traditional in style," continues Pia Frei, "but interest is now turning to modern and contemporary architecture. The building authorities are vigilant but willaccept very contemporary quality constructions that blend into the natural setting and landscape. These are still rare, mainly because plots are released sparingly, but increasingly sought after since they're often very original and le foncier se libère au compte-gouttes, mais elles sont de plus en plus light." CONTACTS demandées, car souvent très originales et lumineuses. » Around 50 high-end properties (over € 10 million) Selon les estimations, il y aurait une cinquantaine de produits haut de gamme, à plus de 10 millions d’euros, proposés à l’achat en ce début d’été 2010. Les ventes à ce niveau étant d’une ou deux par trimestre selon les agences concernées qui gardent jalousement leurs éléments statistiques précis. La baisse de l’euro n’a encore eu aucun effet sur le marché tropézien. Même si le rythme des transactions est actuellement satisfaisant, on sent une certaine prudence des investisseurs au regard des perspectives aléatoires de l’économie mondiale sur les deux ou trois prochaines années.• Pia Frei, Saint-Tropez Home Finders. Tél. 04 94 43 93 93 www.saint-tropez-home-finders.com• Jean-Marie Beucher, Alliance Engel & Völkers. Tél. 04 98 12 60 40 www.engelvoelkers.com/sainttropez• Christian Lardat, Tardieu Immobilier. Tél. 04 94 55 40 30 www.immobilier-saint-tropez.net are likely to beup for sale at the start of this summer season. The agencies expect to sell one or two of this type a quarter (none would be more specific). The drop in the euro's value has so far not affected the Saint-Tropez market. The rate of transactions remains satisfying but investors do appear more prudent in view of uncertainties about the world economy over the next two or three years. juillet-août 2010 www.cotemagazine.com BUSINESS CLASS 187



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 1COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 2-3COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 4-5COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 6-7COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 8-9COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 10-11COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 12-13COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 14-15COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 16-17COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 18-19COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 20-21COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 22-23COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 24-25COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 26-27COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 28-29COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 30-31COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 32-33COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 34-35COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 36-37COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 38-39COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 40-41COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 42-43COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 44-45COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 46-47COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 48-49COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 50-51COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 52-53COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 54-55COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 56-57COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 58-59COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 60-61COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 62-63COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 64-65COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 66-67COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 68-69COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 70-71COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 72-73COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 74-75COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 76-77COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 78-79COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 80-81COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 82-83COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 84-85COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 86-87COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 88-89COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 90-91COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 92-93COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 94-95COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 96-97COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 98-99COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 100-101COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 102-103COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 104-105COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 106-107COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 108-109COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 110-111COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 112-113COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 114-115COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 116-117COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 118-119COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 120-121COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 122-123COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 124-125COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 126-127COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 128-129COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 130-131COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 132-133COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 134-135COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 136-137COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 138-139COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 140-141COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 142-143COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 144-145COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 146-147COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 148-149COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 150-151COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 152-153COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 154-155COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 156-157COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 158-159COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 160-161COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 162-163COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 164-165COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 166-167COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 168-169COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 170-171COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 172-173COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 174-175COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 176-177COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 178-179COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 180-181COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 182-183COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 184-185COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 186-187COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 188-189COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 190-191COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 192-193COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 194-195COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 196-197COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 198-199COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 200-201COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 202-203COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 204-205COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 206-207COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 208-209COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 210-211COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 212-213COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 214-215COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 216-217COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 218-219COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 220-221COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 222-223COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 224-225COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 226-227COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 228-229COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 230-231COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 232-233COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 234-235COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 236-237COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 238-239COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 240-241COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 242-243COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 244-245COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 246-247COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 248-249COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 250-251COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 252-253COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 254-255COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 256-257COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 258-259COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 260-261COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 262-263COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 264-265COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 266-267COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 268-269COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 270-271COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 272-273COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 274-275COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 276-277COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 278-279COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 280-281COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 282-283COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 284-285COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 286-287COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 288-289COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 290-291COTE La Revue d'Azur numéro 186 juillet 2010 Page 292