COTE La Revue d'Azur n°181 décembre 2009
COTE La Revue d'Azur n°181 décembre 2009
  • Prix facial : 3 €

  • Parution : n°181 de décembre 2009

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (240 x 300) mm

  • Nombre de pages : 162

  • Taille du fichier PDF : 26,8 Mo

  • Dans ce numéro : Bernice Coppieters, une étoile à l'opéra.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
Réceptions : +33 (0)4 92 92 56 00 - cote_azur@lenotre.fr Cannes - Boutique, Café et Ecole amateurs - 63, rue d’Antibes - Tél. : +33 (0)4 97 06 67 67 Nice - Boutique et Salon de thé - 14, avenue Félix Faure - Tél. : +33 (0)4 92 26 17 00 www.lenotre.fr
Dans quel esprit avez-vous pensé la programmation du Centenaire des Ballets Russes ? J’ai cherché à montrer comment les frontières entre les arts ont évolué, comment ils sont entrés en contact à travers la danse. Notre programme propose au public un moyen de parcourir pratiquement un siècle d’évolution artistique au travers de l’art chorégraphique. On s’aperçoit ainsi que les frontières entre les arts ont explosé. Quand on propose un spectacle avec les pompiers de Monaco ou avec un danseur de flamenco d’une incroyable contemporanéité, on se dit que la fameuse mondialisation culturelle, c’est quelque chose qui existe et qu’il est très difficile de définir aujourd’hui ce qui est un spectacle d’art plastique et ce qui ne l’est pas. Cependant, mon propos n’est pas de donner une direction à suivre, mais de faire un constat, de permettre au public de s’apercevoir que l’art reflète la réalité d’un monde et qu’il n’a de sens que s’il exprime l’essence d’une époque. Votre programme est divisé en trois actes, le premier se déroulant en décembre 2009, le second en avril 2010, le dernier en juillet 2010. Pourquoi ? Quel est l’esprit de chacun de ses actes ? Chaque acte obéit à une approche particulière et forme avec les deux autres un ensemble cohérent. Le premier acte montre que les Ballets Russes continuent d’inspirer les chorégraphes. Le Sacre du Printemps, par exemple, les interpelle toujours. Nous en proposerons plusieurs versions très différentes. Le deuxième acte a pour objet de montrer que la danse est un peu partout. Quand je fais venir les Deschiens, on s’aperçoit que le corps est complètement dansant. La danse a influencé le théâtre. Cette évolution est liée à l’avènement du metteur en scène. Au théâtre, aujourd’hui, on ne se contente plus de dire un texte, on l’interprète et on s’aperçoit que, suivant sa mise en scène, il peut prendre des significations totalement nouvelles. Ce qui m’intéressait, c’était de montrer que la frontière entre la danse et d’autres formes d’art, n’est pas étanche. Serge Lifar résumait bien ce propos, lorsqu’il disait : « Un corps qui se déplace d’un point à un autre, c’est déjà de la chorégraphie. » C’est l’idée de cet acte deux, avec comme emblème Merce Cunningham qui a donné un autre possible après Diaghilev. Pour lui, la musique n’a pas à être en harmonie avec la danse et la danse peut être le fait du hasard. Avec Merce, on sort de la notion d’interprète, liée au ballet classique. Et l’acte trois ? Après le bilan, on cherche à savoir de quoi sera fait l’avenir. Nous proposerons ainsi plusieurs créations. Trois d’entre elles explorent les relations entre la danse et l’écriture, la danse et la musique, et enfin, la danse et les nouvelles technologies. D’autres créateurs nous proposerons des approches inédites. À travers ce troisième acte, notre ambition n’est pas de désigner les nouveaux Ballets Russes, mais de continuer à explorer, à avancer. La meilleure façon de tourner la page avec les Ballets Russes, c’est en effet d’écrire de nouvelles pages. Et pour cela, il est important de garder les yeux ouverts, de ne pas perdre pied avec sa réalité, de voir ce que la modernité peut nous apporter sans renier la culture et la mémoire du passé À l’arrivée cela fait quelque 90 spectacles, 19 créateurs et quelque 600 interprètes, c’est à coup sûr un événement exceptionnel ? J’ajouterai qu’il n’y a qu’à Monaco qu’on pouvait proposer un programme aussi riche. La taille de la Principauté nous permet d’entretenir des relations étroites avec l’ensemble des institutions monégasques, qui se sont unies pour contribuer au succès de ce Centenaire. Nous bénéficions ici d’une légèreté créative, d’une liberté et d’une indépendance uniques, qui ne peuvent pas exister dans un grand pays où la culture devient une affaire d’état avec des enjeux d’influence et de pouvoir. Ce programme reflète tout cela, en même temps qu’il exprime l’apport des Ballets Russes. Il fait sauter les frontières entre les genres, il propose des spectacles très variés et ne s’adresse pas à un public particulier. Ce n’est pas un programme de pur divertissement, ni un programme d’avant-garde, c’est l’un et l’autre à la fois avec pour seule exigence la qualité du travail proposé. Pour reprendre une formule de S.A.R. la Princesse de Hanovre, qui résume bien l’esprit de notre approche, nous avons voulu « donner du plaisir sans chercher à plaire… » (voir détail du programme dans notre Urban Guide p xx) Russes prove. Only he could bill on the same programme the greatest contemporary choreographers and a tango dancer, Béjart and Les Deschiens, romantic ballet and a ballet featuring... Monaco's firemen ! Maillot believes there's dance everywhere because dance is life, hence this enthusiasm he communicates because he exudes it, this fantastic optimism that carries him along, but which don't deprive him of the rigour essential to his work. He's a choreographer, an artist, but he's also a multi-tasker, an organiser and a manager. He's the guardian of artistic and financial integrity... and he gets results. Today the Ballets de Monte-Carlo, like the Ballets Russes, performs all over the world from Asia through Europe to the USA, flying the Monaco flag that also stands for sharing, dialogue and the love of art, or rather the arts, because here, on this little Rock where Diaghilev triumphed and Nijinsky's star shone bright, the word art is declined in the plural. décembre 2009 www.cotemagazine.com MEET 7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE La Revue d'Azur numéro 181 décembre 2009 Page 1COTE La Revue d'Azur numéro 181 décembre 2009 Page 2-3COTE La Revue d'Azur numéro 181 décembre 2009 Page 4-5COTE La Revue d'Azur numéro 181 décembre 2009 Page 6-7COTE La Revue d'Azur numéro 181 décembre 2009 Page 8-9COTE La Revue d'Azur numéro 181 décembre 2009 Page 10-11COTE La Revue d'Azur numéro 181 décembre 2009 Page 12-13COTE La Revue d'Azur numéro 181 décembre 2009 Page 14-15COTE La Revue d'Azur numéro 181 décembre 2009 Page 16-17COTE La Revue d'Azur numéro 181 décembre 2009 Page 18-19COTE La Revue d'Azur numéro 181 décembre 2009 Page 20-21COTE La Revue d'Azur numéro 181 décembre 2009 Page 22-23COTE La Revue d'Azur numéro 181 décembre 2009 Page 24-25COTE La Revue d'Azur numéro 181 décembre 2009 Page 26-27COTE La Revue d'Azur numéro 181 décembre 2009 Page 28-29COTE La Revue d'Azur numéro 181 décembre 2009 Page 30-31COTE La Revue d'Azur numéro 181 décembre 2009 Page 32-33COTE La Revue d'Azur numéro 181 décembre 2009 Page 34-35COTE La Revue d'Azur numéro 181 décembre 2009 Page 36-37COTE La Revue d'Azur numéro 181 décembre 2009 Page 38-39COTE La Revue d'Azur numéro 181 décembre 2009 Page 40-41COTE La Revue d'Azur numéro 181 décembre 2009 Page 42-43COTE La Revue d'Azur numéro 181 décembre 2009 Page 44-45COTE La Revue d'Azur numéro 181 décembre 2009 Page 46-47COTE La Revue d'Azur numéro 181 décembre 2009 Page 48-49COTE La Revue d'Azur numéro 181 décembre 2009 Page 50-51COTE La Revue d'Azur numéro 181 décembre 2009 Page 52-53COTE La Revue d'Azur numéro 181 décembre 2009 Page 54-55COTE La Revue d'Azur numéro 181 décembre 2009 Page 56-57COTE La Revue d'Azur numéro 181 décembre 2009 Page 58-59COTE La Revue d'Azur numéro 181 décembre 2009 Page 60-61COTE La Revue d'Azur numéro 181 décembre 2009 Page 62-63COTE La Revue d'Azur numéro 181 décembre 2009 Page 64-65COTE La Revue d'Azur numéro 181 décembre 2009 Page 66-67COTE La Revue d'Azur numéro 181 décembre 2009 Page 68-69COTE La Revue d'Azur numéro 181 décembre 2009 Page 70-71COTE La Revue d'Azur numéro 181 décembre 2009 Page 72-73COTE La Revue d'Azur numéro 181 décembre 2009 Page 74-75COTE La Revue d'Azur numéro 181 décembre 2009 Page 76-77COTE La Revue d'Azur numéro 181 décembre 2009 Page 78-79COTE La Revue d'Azur numéro 181 décembre 2009 Page 80-81COTE La Revue d'Azur numéro 181 décembre 2009 Page 82-83COTE La Revue d'Azur numéro 181 décembre 2009 Page 84-85COTE La Revue d'Azur numéro 181 décembre 2009 Page 86-87COTE La Revue d'Azur numéro 181 décembre 2009 Page 88-89COTE La Revue d'Azur numéro 181 décembre 2009 Page 90-91COTE La Revue d'Azur numéro 181 décembre 2009 Page 92-93COTE La Revue d'Azur numéro 181 décembre 2009 Page 94-95COTE La Revue d'Azur numéro 181 décembre 2009 Page 96-97COTE La Revue d'Azur numéro 181 décembre 2009 Page 98-99COTE La Revue d'Azur numéro 181 décembre 2009 Page 100-101COTE La Revue d'Azur numéro 181 décembre 2009 Page 102-103COTE La Revue d'Azur numéro 181 décembre 2009 Page 104-105COTE La Revue d'Azur numéro 181 décembre 2009 Page 106-107COTE La Revue d'Azur numéro 181 décembre 2009 Page 108-109COTE La Revue d'Azur numéro 181 décembre 2009 Page 110-111COTE La Revue d'Azur numéro 181 décembre 2009 Page 112-113COTE La Revue d'Azur numéro 181 décembre 2009 Page 114-115COTE La Revue d'Azur numéro 181 décembre 2009 Page 116-117COTE La Revue d'Azur numéro 181 décembre 2009 Page 118-119COTE La Revue d'Azur numéro 181 décembre 2009 Page 120-121COTE La Revue d'Azur numéro 181 décembre 2009 Page 122-123COTE La Revue d'Azur numéro 181 décembre 2009 Page 124-125COTE La Revue d'Azur numéro 181 décembre 2009 Page 126-127COTE La Revue d'Azur numéro 181 décembre 2009 Page 128-129COTE La Revue d'Azur numéro 181 décembre 2009 Page 130-131COTE La Revue d'Azur numéro 181 décembre 2009 Page 132-133COTE La Revue d'Azur numéro 181 décembre 2009 Page 134-135COTE La Revue d'Azur numéro 181 décembre 2009 Page 136-137COTE La Revue d'Azur numéro 181 décembre 2009 Page 138-139COTE La Revue d'Azur numéro 181 décembre 2009 Page 140-141COTE La Revue d'Azur numéro 181 décembre 2009 Page 142-143COTE La Revue d'Azur numéro 181 décembre 2009 Page 144-145COTE La Revue d'Azur numéro 181 décembre 2009 Page 146-147COTE La Revue d'Azur numéro 181 décembre 2009 Page 148-149COTE La Revue d'Azur numéro 181 décembre 2009 Page 150-151COTE La Revue d'Azur numéro 181 décembre 2009 Page 152-153COTE La Revue d'Azur numéro 181 décembre 2009 Page 154-155COTE La Revue d'Azur numéro 181 décembre 2009 Page 156-157COTE La Revue d'Azur numéro 181 décembre 2009 Page 158-159COTE La Revue d'Azur numéro 181 décembre 2009 Page 160-161COTE La Revue d'Azur numéro 181 décembre 2009 Page 162