COTE La Revue d'Azur n°171 novembre 2008
COTE La Revue d'Azur n°171 novembre 2008
  • Prix facial : 3 €

  • Parution : n°171 de novembre 2008

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (240 x 300) mm

  • Nombre de pages : 180

  • Taille du fichier PDF : 34 Mo

  • Dans ce numéro : urbanisme, perspectives d'avenir

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
ÉVÉNEMENT ESSENTIELS EVENT 32 Le luxe niçois célèbre les vendanges Par Michel Franca En 2004, certaines enseignes du luxe niçois proposaient de fêter les vendanges, en association avec des vignerons. Chaque boutique partenaire accueillait un producteur de vins réputé pour une dégustation. Depuis, non seulement l’opération a été maintenue, mais elle connaît un succès croissant, tant auprès des commerçants du secteur du luxe que de leurs clients et amis qui répondent chaque année, toujours plus nombreux à l’invitation qui leur est lancée. Quinze enseignes ont accepté de participer à la 5 e édition de cette manifestation qui aura lieu le 13 novembre 2008. Il y en avait treize en 2007. Le couturier Escada (avenue de Verdun) et Bonpoint (spécialiste du vêtement pour enfants) sont venus rejoindre une liste prestigieuse où l’on retrouve de grandes enseignes de renom : Air France, Bally (qui fait son retour cette année, après rénovation de la boutique), Carita, Cartier, Emporio Armani, Façonnable, Hugo Boss, Jacques Andréolis, Longchamp, Louis Vuitton, Sonia Rykiel, Wolford. Comme l’année dernière, COTE est partenaire de l’opération. Il convie amis et amateurs de bons vins au Boscolo Hôtel Plaza (avenue de Verdun), à venir déguster les excellents crus du Château Sainte-Roseline. Griffes et grands crus Quant aux vignerons, ils appartiennent tous à l’élite de la production sudiste. Les vins de Bellet, fleuron du terroir niçois, voisinent ainsi avec des appellations réputées des Côtes de Provence, de Bandol, des Côteaux d’Aix-en-Provence et du Luberon. La rencontre du luxe et de l’œnologie est un solide point de ralliement pour une clientèle sensible à un certain art de vivre. C’est dire que le public, cette année encore, devrait se déplacer avec enthousiasme pour déguster d’excellents vins dans le cadre luxueux de boutiques de prestige. Preuve de ce succès croissant : le concept des Vendanges a fait des émules. Le Cercle d’Or de Monte- Carlo organise aussi les siennes (elles ont eu lieu le 16 octobre dernier) et Cannes vient elle aussi, de lancer ses Vendanges dont la première édition s’est tenue le 29 septembre 2008. novembre 2008 www.cotemagazine.com Xxxxxxxxx xxxxxxxxxx Pour sa 5 e édition, cette manifestation de prestige, prévue le 13 novembre 2008, rassemble quinze enseignes du centre-ville de Nice. Nice’s luxury sector celebrates the grape harvest The fifth edition of this prestigious event taking place on 13 November brings together 15 stores in Nice’s city centre. In 2004 some Nice luxury stores suggested celebrating the grape harvest in conjunction with wine growers ; each participating store hosted a tasting of wines by a reputed producer. Since then the festival has become an annual event that’s increasingly popular with both the luxury sector’s outlets and their customers and friends who every year respond in greater numbers to the invitation to take part. Fifteen stores are taking part in the festival’s fifth edition on 13 November ; in 2007 there were 13. The couturier Escada (Avenue de Verdun) and childrenswear specialist Bonpoint have joined the prestigious list of highly renowned participants : Air France, Bally (returning this year after its store renovation), Carita, Cartier, Emporio Armani, Façonnable, Hugo Boss, Jacques Andréolis, Longchamp, Louis Vuitton, Sonia Rykiel and Wolford. COTE is again partnering the event as it did last year, inviting its friends and everyone into good wine to Hôtel Boscolo Plaza (Avenue de Verdun) to taste Château Sainte Roseline’s excellent wines. Labels and grands crus As for the wine growers, they all belong to the south’s winegrowing elite so Bellet wines, the Nice terroir’s crowning glory, rubshoulders with reputed appellations from the Côtes de Provence, Bandol, Côteaux d’Aix-en-Provence and Luberon regions. The combination of luxury products and high-class wines is a major attraction for a clientele keen on a certain art of living, so again this year the public should be enthusiastic about tasting excellent wines in the luxurious setting of prestigious stores. More proof of successis that this Vendanges concept is being adopted elsewhere. Monte- Carlo’s Golden Circle organises its own (which took place on 16 October this year) and Cannes too has just launched its Vendanges with a first edition last 29 September.
La remplaçante de la S-Type annonce le futur de la marque tout en ne reniant pas ses origines. Jaguar XF, part modern, part tradition The S Type’s replacement announces the future of the marque without renouncing its origins. Avec la XF, Jaguar n’entend pas seulement remplacer le S-Type, mais prouver que l’on peut bousculer les traditions sans perdre son âme. En attendant la version powerful, la XF-R 500, dont la sortie est annoncée pour l’automne 2009, penchons-nous sur celle qui, pour l’heure, chapote la gamme XF, la SV8. Premier coup d’œil, on remarquera que Ian Callum, directeur du design Jaguar, a sérieusement planché sur la belle pour lui offrir une robe seyante à souhait. « En ce qui me concerne, la XF marque une étape dans mon parcours personnel. Mon objectif professionnel a toujours été de permettre à Jaguar de regagner sa place légitime de leader du design automobile. Des voitures telles que la XJ6 d’origine, ont marqué l’histoire, et mon ambition consistait à créer une voiture tout aussi emblématique. C’est chose faite avec la XF. » L’idée était de concrétiser le nouveau langage du design Jaguar, plus contemporain, appliqué à une berline tout en conservant l’identité maison. Résultat, cette quatre portes rompt avec les habitudes stylistiques du segment en Jaguar XF, entre modernité et tradition affichant des lignes et des proportions de coupé qui ne sont pas sans rappeler celles du XK comme l’angle d’inclinaison du pare-brise ou encore la silhouette curviligne à l’origine de l’aspect visuel sportif, dynamique et musculaire de la XF. Tout aussi fluide et nerveuse qu’elle paraisse, cette nouvelle Jaguar offre néanmoins tous les avantages d’une berline avec un espace intérieur généreux qui permet d’accueillir cinq personnes, de nombreux rangements et un coffre d’une contenance de 540 litres. Toujours dans l’habitable, là encore le nouveau langage stylistique dénote une volonté d’affirmer un esprit contemporain et technique (instrumentation sophistiquée, écran tactile, ouïes d’aération pivotantes automatiquement dès la démarrage, technologie de diffusion audio numérique, matériaux hightech) tout en n’oubliant pas, là encore, de revendiquer son pedigree de berline luxueuse à l’anglaise (cuir pleine fleur, véritable boiserie…). Pour finir la motorisation (4,2 litres V8) est disponible en version à alimentation atmosphérique (298 ch) ou suralimentée (416 ch). Par Alexandre Benoist With the XF, Jaguar isn’t just out to replace the S Type but also to prove that you can shakeup traditions without selling your soul. While awaiting the powered-up version, the XF-R 500 due out in France in autumn 2009, let’s take a look at the model that for the moment tops the XF range : the SV8. A first glance tells you Jaguar’s design director Ian Callum has taken real care with this beauty so as to dress her as becomingly as you could wish. "The XF marks a real personal achievement for me. My professional goal has always been to help Jaguar win back its legitimate place as a design leader. Cars like the original XJ6 have gone down in history and my ambition was to create a car just as emblematic. With the XF I’ve done it." The idea was to apply Jaguar’s new, more modern, design language to a saloon while still conserving the marque’s identity. Result : this four-door saloon breaks with the segment’s stylistic mores by flaunting the lines and proportions of a coupé, which bear a certain similarity to those of the XK in the slope angle of the windscreen and the curvy silhouette that gives the XF its sporty, dynamic, muscular looks. This new Jag’s just as fluid and nervous as it appears but nevertheless provides all the advantages of a saloon, with a spacious cabin holding five people, lots of storage and a 540-litre boot. In the habitability stakes, the new stylistic language again denotes a desire for an affirmedcontemporary, technical approach (sophisticated instruments, touch screen, ventilation inlets that pivot automatically when you start the engine, digital audio technology, hi-tech materials) but again without neglecting to flaunt its luxury British saloon pedigree (full-grain leather, genuine woodwork etc). Last but not least, the 4.2-litre V8 engine comes in naturally aspirated (298bhp) and supercharged (416bhp) versions. novembre 2008 www.cotemagazine.com AUTOS ESSENTIELS CARS 33



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 1COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 2-3COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 4-5COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 6-7COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 8-9COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 10-11COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 12-13COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 14-15COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 16-17COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 18-19COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 20-21COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 22-23COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 24-25COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 26-27COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 28-29COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 30-31COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 32-33COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 34-35COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 36-37COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 38-39COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 40-41COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 42-43COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 44-45COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 46-47COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 48-49COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 50-51COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 52-53COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 54-55COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 56-57COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 58-59COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 60-61COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 62-63COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 64-65COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 66-67COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 68-69COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 70-71COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 72-73COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 74-75COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 76-77COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 78-79COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 80-81COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 82-83COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 84-85COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 86-87COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 88-89COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 90-91COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 92-93COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 94-95COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 96-97COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 98-99COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 100-101COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 102-103COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 104-105COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 106-107COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 108-109COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 110-111COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 112-113COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 114-115COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 116-117COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 118-119COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 120-121COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 122-123COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 124-125COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 126-127COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 128-129COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 130-131COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 132-133COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 134-135COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 136-137COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 138-139COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 140-141COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 142-143COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 144-145COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 146-147COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 148-149COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 150-151COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 152-153COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 154-155COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 156-157COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 158-159COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 160-161COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 162-163COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 164-165COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 166-167COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 168-169COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 170-171COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 172-173COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 174-175COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 176-177COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 178-179COTE La Revue d'Azur numéro 171 novembre 2008 Page 180