COTE Genève n°40 mai/jun 2011
COTE Genève n°40 mai/jun 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°40 de mai/jun 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (240 x 300) mm

  • Nombre de pages : 260

  • Taille du fichier PDF : 27,3 Mo

  • Dans ce numéro : Immodeco Real Estate.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 74 - 75  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
74 75
PORTRAIT DECORATION 74 Par julie rovero Claudio Colucci Le plus japonais des designers suisses -/JAPANESE ZEN AND THE ART OF SWISS DESIGN… CLaudio CoLuCCi ouvre une agenCe à genève. Le retour au pays ? -/CLaudio CoLuCCi is opening a new agenCy in geneva: a signifiCant home-Coming ? Rendez-vous est pris au café Rémor à Plainpalais. Claudio Colucci arrive de Tokyo. Comme à son habitude, il s’installe entre Genève et Paris pour quelques semaines… mais peut-être davantage cette fois-ci en fonction de la situation au Japon. « Mon agence est située dans un quartier où les immeubles sont bas. On est quand même sortis dans la rue, ça bougeait trop. » Si Claudio est né à Locarno, Tokyo est devenue sa ville d’adoption. « Ma copine étudiait le Japonais, je faisais du judo : deux raisons pour s’installer à Tokyo ! » En 1996, il quitte Starck et part la fleur au fusil pour la capitale nippone. Il fait du porte à porte sans même parler japonais mais tombe rapidement sur la bonne personne, Osaki-san directeur de IDEE, éditeur de design contemporain. Il l’embauche sans même regarder son book, le nom de Starck faisant office de Sésame. « Pas de contrat, il me payait en liquide quand je lui avouais que j’étais à sec. » Mais Claudio Colucci résiste, il sent que c’est une personne clé. « Osaki-san donnait une chance à tout le monde. Il avait pris pour compte la célèbre citation de Warhol In the future everyone will be world-famous for 15 minutes (dans le futur, tout le monde sera célèbre pendant 15 minutes) » Osaki-san est un Japonais hors-norme. Il a beaucoup voyagé, a même fait Mai 68, il aime l’extravagance. Pour lui, le clou qui dépasse n’appelle pas le marteau, n’en déplaise à ce célèbre proverbe japonais. Il se prend d’affection pour le Suisse qui ne fait pas les choses « dans les règles » et pousse même ses équipes à prendre exemple sur le gaigin (étranger en japonais) : « Il leur disait, décoincez-vous, lâchez-vous ! Mes erreurs le faisaient rire. » Le Japon lui apprend beaucoup. Pour se désinhiber en matière d’architecture et de design contemporain, c’est le pays idéal. Ici, tout semble possible. En 1998, il ouvre sa propre agence à Tokyo, le bureau Radi Designer. « Osaki-san m’a mis à la porte. Il m’a dit que j’étais mûr pour voler de mes propres ailes ! » Son premier client, Philippe Starck. Ils travaillent ensemble sur une série d’objets pour les combini seven eleven (supermarchés de proximité). En 2003, il crée son agence à Paris et tout récemment à Genève. En plus de 15 ans de créations, le designer a multiplié les prix, les expositions, les collaborations prestigieuses : la lampe Squezze sculpturale, l’utilisation du Corian, le flagship agnès b. voyage à Tokyo et sa façade de glace, le sensuel Delicabar du Bon Marché à Paris ou encore l’ICE LOUNGE space pour Movenpick… Panorama du « style Colucci » en 10 questions : -/We’re meeting at Café Rémor in Plainpalais. Claudio Colucci is just in from Tokyo. As usual, he’s takingup residence for a few weeks, in Paris and Geneva… with plans to extend his stay this time, perhaps, given the current situation in Japan. ‘My agency in Tokyo is in a low-rise district. But still, we ran out into the street, everything was moving so much…’Claudio was born in Locarno, but Tokyo has become his adopted home city. ‘My girlfriend was studying Japanese, and I did judo – two very good reasons for moving there !’In 1996, Colucci quit Philippe Starck and headed for the Japanese capital, taking his book from door to door, with not a word of Japanese, but quickly making the right contacts: Osaki-san, director of the contemporary design firmIDEE, took him without even opening his portfolio (the magic words ‘Philippe Starck’were enough…). ‘I had no contract, and Osaki-san paid me in cash when I told him I was penniless.’Claudio dug in. ‘Osaki-san was prepared to give anyone a chance. He had really taken on board Andy Warhol’s famous saying: « In the future, everyone will be world-famous for 15 minutes. » He’s an exceptional man. He’s travelled a great deal, he even took part in the May’68 Events in Paris. He loves extravagance. He has no truck with that old Japanese proverb, « Every nail sticking out is asking for a hammer ».’Osaki-san developed a liking for his off-beat Swiss protégé, even exhorting his teams to follow the example of the gaigin (‘foreigner’in Japanese). ‘He would tell them, « lightenup, let yourselves go ! » My mistakes made him laugh.’Colucci learnt a great deal in Japan – the country is the ideal laboratory for designs looking to free themselves from the accepted norms of contem- mai - juin 2011 www.cotemagazine.com - Le produit dont vous êtes le plus fier ? Carafe un verre - Squeeze lampe - L’espace dont vous êtes le plus fier ? Chika bar - Moph café - Une couleur ? Magenta + orange - une forme ? Le rond - Une matière ? Le plastique. - Un adjectif ? Excellent ! - Une inspiration ? Le voyage - Votre particularité ? Votre touche ? Tokyoïte - L'objet dont vous ne pouvez vous passer ? Mon carnet et mon stylo, mon mac - Le lieu que vous auriez aimé décorer ? La roue -/Your proudest object ? A glass carafe - Squeeze lamp - Your proudest space ? Chika bar - Moph café - Your best colour ? Magenta + orange ? - An iconic shape ? The circle - Your medium of choice ? Plastic - An adjective ? Excellent ! - Your inspiration ? Travel - Key distinguishing feature ? ? Tokyoite - The thing you can’t live without ? My notebook and pen, my Mac. - The object you would like to have invented ? The wheel. Portrait EugEni QuitllEt. ©rainEr HuscH
porary architecture and design. Anything is possible… In 1998, Colucci opened his own agency in Tokyo: Radi Designer. ‘Osaki-san threw me out. He said I was ready to fly the nest !’Colucci’s first client ? Philippe Starck… The two collaborated on a series of projects for the 7/11 neighbourhood supermarket chain. In 2003, Claudio opened a Paris agency, followed by his most recent venture, in Geneva. His 15-year design career has brought awards, exhibitions and prestigious partnerships: the Squeeze sculptural lamp, the agnès b VOYAGE flagship in Tokyo, with its glass façade, the sensual Delicabar in Paris’s Bon Marché department store, and the ICE LOUNGE space for Movenpick… COTE surveys the ‘Colucci style’, in ten questions: portrait Claudio Colucci ©Davolo Ice Lounge pour Movenpick©CCDESIGN for Mövenpick of Switzerland CyrilleThomas. Bon Marché Delicabar ©Delicabar mai - juin 2011 www.cotemagazine.com



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 1COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 2-3COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 4-5COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 6-7COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 8-9COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 10-11COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 12-13COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 14-15COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 16-17COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 18-19COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 20-21COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 22-23COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 24-25COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 26-27COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 28-29COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 30-31COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 32-33COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 34-35COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 36-37COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 38-39COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 40-41COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 42-43COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 44-45COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 46-47COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 48-49COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 50-51COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 52-53COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 54-55COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 56-57COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 58-59COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 60-61COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 62-63COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 64-65COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 66-67COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 68-69COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 70-71COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 72-73COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 74-75COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 76-77COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 78-79COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 80-81COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 82-83COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 84-85COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 86-87COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 88-89COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 90-91COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 92-93COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 94-95COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 96-97COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 98-99COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 100-101COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 102-103COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 104-105COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 106-107COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 108-109COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 110-111COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 112-113COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 114-115COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 116-117COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 118-119COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 120-121COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 122-123COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 124-125COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 126-127COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 128-129COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 130-131COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 132-133COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 134-135COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 136-137COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 138-139COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 140-141COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 142-143COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 144-145COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 146-147COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 148-149COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 150-151COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 152-153COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 154-155COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 156-157COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 158-159COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 160-161COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 162-163COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 164-165COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 166-167COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 168-169COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 170-171COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 172-173COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 174-175COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 176-177COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 178-179COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 180-181COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 182-183COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 184-185COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 186-187COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 188-189COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 190-191COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 192-193COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 194-195COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 196-197COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 198-199COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 200-201COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 202-203COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 204-205COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 206-207COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 208-209COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 210-211COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 212-213COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 214-215COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 216-217COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 218-219COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 220-221COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 222-223COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 224-225COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 226-227COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 228-229COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 230-231COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 232-233COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 234-235COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 236-237COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 238-239COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 240-241COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 242-243COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 244-245COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 246-247COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 248-249COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 250-251COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 252-253COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 254-255COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 256-257COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 258-259COTE Genève numéro 40 mai/jun 2011 Page 260