COTE Genève n°39 avril 2011
COTE Genève n°39 avril 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°39 de avril 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (240 x 300) mm

  • Nombre de pages : 146

  • Taille du fichier PDF : 13,6 Mo

  • Dans ce numéro : A. Norbert de Patek, voyageur malgré lui.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 56 - 57  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
56 57
PORTRAIT 58 -/Jean-Charles Rios celebrates the culture of fine cigars rios jeAn-ChArles avril - mai 2011 www.cotemagazine.com lA Culture du CigAre
IMPORTATEUR DE CIGARES DEPUIS 25 ANS, JEAN-CHARLES RIOS A REPRIS L’INSTITUTION ET EN A FAIT UNE BELLE ADRESSE, OÙ SYMPATHIE, COMPÉTENCE ET QUALITÉ DES PRODUITS Y SONT LES MAÎTRES-MOTS. LOIN DES ENSEIGNES TAPAGEUSES, GESTOCIGARS JOUE LA CARTE DE LA DISCRÉ- TION. -/JEAN-CHARLES RIOS HAS IMPORTED FINE CIGARS FOR A QUARTER OF A CENTURY, SINCE TAKING OVER THE FIRM AND CREATING A VENUE DEDICATED TO PROVIDING A WARM WELCOME, EXPERT ADVICE AND TOP-QUALITY PRODUCTS. Situé au 5 ème étage d’un immeuble de la rue du Marché, l’humidor de Jean- Charles Rios, figurant parmi le top 3 en Suisse, compte environ 8'000 boîtes, soit 200'000 pièces. Parmi elles, nous retrouvons le meilleur du monde, l’incontestable, l’inégalable cubain, les subtils nicaraguayens ainsi que les maîtres de l’artisanat, les costaricains. Lorsqu’on lui demande comment le cigare est arrivé dans sa vie, notre passionné nous répond : « Naturellement. A 14 ans, je braquais les cigares de mon père ! » Une rencontre avec le roi genevois du cigare pour lever le voile sur certains tabous du cigare et s’imprégner de quelques conseils. Depuis la fin des années 90 et grâce aux américains, le cigare a connu une réelle démocratisation. Réservé autrefois à une élite, il était un symbole de réussite sociale. Aujourd’hui, la clientèle se diversifie, se rajeunie, devient plus accessible et créée ainsi une explosion de l’offre non-cubaine, moins artisanale et plus aseptisée. Jean-Charles Rios nous explique qu’un cigare, c’est un moment privilégié, de détente, de dégustation et qu’il mérite d’être apprécié à sa juste valeur. Malheureusement, la société d’aujourd’hui vient rompre ces moments épicuriens, pour laisser place à la productivité et l’efficacité à outrance. Le cigare au féminin Le monde du cigare au féminin est segmenté. « Il y a celles qui le détestent -/Jean-Charles Rios has imported fine cigars for a quarter of a century, since taking over the family firmand creating a venue dedicated to providing a warmwelcome, expert advice and top-quality products. Gestocigars is the last word in discretion and understatement, a determinedly ‘no logo’operation on the fifth floor of a building on Rue de Marché. Rios’s humidor – one of the top three in Switzerland – is home to a stock of around 8,000 boxes and 200,000 individual cigars, including the finest smokes in the world – the unchallenged, unequalled essential Cuban cigars – subtle Nicaraguan varieties, and masterly, hand-crafted examples from Costa Rica. Asked how he first discovered a passion for fine cigars, Jean-Charles Rios explains : ‘At the age of 14, naturally, I was stealing my father’s cigars !’COTE talks to Geneva’s Cigar King, lifting the veil on the popular taboos surrounding these luxury smokes, and pickingup some hot tips along the way… Since the late 1990s, spearheaded by the US, cigars have become more and more accessible, reaching a new market. Once reserved for a wealthy elite, a cigar was a symbol of status and success. Today, the clientele for fine cigars is more diverse and younger. Cigars have become accessible, and the availability of mass-produced smokes – less hand-crafted, more ‘santised’than their Cuban superiors – has mushroomed. As Jean-Charles Rios explains, a fine cigar is a rare moment of relaxation, to savour at length. Alas, all too often today, ‘slow’epicurean delights are ignored, in favour of heightened productivity and excessive efficiency. GESTOCIGARS, rue du marché 12-14, CH-1204 Genève, +41 22 312 10 80, www.gestocigars.ch COTE rencontre ou celles qui l’aiment, mais qui n’osent pas le dire. » Les femmes fumeuses de cigare se font rares ; par manque de temps, manque d’expérience ou par gêne. Cependant, un couple qui va bien est un couple qui fume le cigare. Les femmes épicuriennes, en signe de symbiose et de complicité, partagent le calumet de la paix – signe de paix chez les amérindiens - avec leur mari. Chez Gestocigars par contre, le personnel majoritairement féminin est un atout. Discrètes, mais connaisseuses, elles ne s’immisceront jamais dans le choix du client, souvent déjà connaisseur lui-même. Quelques conseils du maître du cigare… Différencions les moments opportuns pour tester ou déguster un cigare. Le matin – au bureau de préférence - les sens sont neutres, le moment est idéal pour tester un cigare. A l’inverse, entre tranquillité, détente et évacuation du stress, le cigare du soir favorise la réflexion ! Comme un bijou dans son écrin, les critères de choix d’un bon cigare méritent d’être relevés. Globalement, la persistance aromatique, la qualité du roulage, ainsi que la qualité de la cendre – de préférence acérée – sont les principaux critères. Pour les plus pointilleux, vérifiez la couleur de la cape, veillez aux quelques notes d’aération que le pied doit contenir – cela évite de tomber sur un cigare bouché -, relevez le code de fabrication comme point de repère et donnez toujours une deuxième chance à un cigare lorsque vous le testez. Mais surtout… prenez le temps de le fumer. Cigars for women ? Why not ! The world of women’s cigars is fragmented, says Rios. ‘There are women who hate them, and women who love them, but don’t dare say so !’Women cigar smokers are few – perhaps for lack of time, lack of experience, or sheer embarrassment. But, says Rios, ‘A happy couple is a couple that shares its cigars. Female epicures shouldn’t hesitate to share this marvellous pipe of peace – a symbol of peace for the American Indians – with their husbands.’With this in mind, Gestocigar’s mostly female staff may come as something of a surprise. But they are, says Rios, a great asset: knowledgeable, but discreet, aware that many of their customers are expert connoisseurs. Hot tips from the King of Cigars… When is the best time to savour a fine cigar ? In the morning – preferably at the office (but how many workplaces stillallow smoking ?) – the senses are fresh and neutral, making it the ideal moment to try a new cigar. But to ease stress and reflect in depth on the day, nothing beats a relaxing, peaceful evening smoke ! Like a gem in its presentation case, a fine cigar should be chosen according to certain criteria… Overall, the persistence of the aroma, the quality of the rolling, and the quality of the ash (which should be acid) are the principal criteria. A true cigar aficionado will examine the colour of the wrapper, and check for aeration points in the lighting end of the cigar. Check the maker’s code, too, and always give a cigar a second chance when you test it. Above all, take time to savour it at length. avril - mai 2011 www.cotemagazine.com RENCONTRE 57



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 1COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 2-3COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 4-5COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 6-7COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 8-9COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 10-11COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 12-13COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 14-15COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 16-17COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 18-19COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 20-21COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 22-23COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 24-25COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 26-27COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 28-29COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 30-31COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 32-33COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 34-35COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 36-37COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 38-39COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 40-41COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 42-43COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 44-45COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 46-47COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 48-49COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 50-51COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 52-53COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 54-55COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 56-57COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 58-59COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 60-61COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 62-63COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 64-65COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 66-67COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 68-69COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 70-71COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 72-73COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 74-75COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 76-77COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 78-79COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 80-81COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 82-83COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 84-85COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 86-87COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 88-89COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 90-91COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 92-93COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 94-95COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 96-97COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 98-99COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 100-101COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 102-103COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 104-105COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 106-107COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 108-109COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 110-111COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 112-113COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 114-115COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 116-117COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 118-119COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 120-121COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 122-123COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 124-125COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 126-127COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 128-129COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 130-131COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 132-133COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 134-135COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 136-137COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 138-139COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 140-141COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 142-143COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 144-145COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 146