COTE Genève n°39 avril 2011
COTE Genève n°39 avril 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°39 de avril 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (240 x 300) mm

  • Nombre de pages : 146

  • Taille du fichier PDF : 13,6 Mo

  • Dans ce numéro : A. Norbert de Patek, voyageur malgré lui.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
TENDANCE JOAILLERIE 26 tendance/trends PAR AUDE MULLER Depuis toujours chez Cartier, le diamant brille de mille feux. Pierre de joaillier par excellence, Louis Cartier en accentue la blancheur grâce à des montures en platine. Ami des rois et des femmes du monde, le joaillier a réalisé de nombreuses commandes spéciales pour mettre en valeur ces pierres précieuses: le diamant de beers, 234,69 carats, destiné au maharadjah Sir Bhupindar Singh de Patiala, ou encore le diamant Cartier Burton-Taylor de 69,42 carats. Cette pierre précieuse a habillé bon nombre de créations Cartier et certaines dont le Hope, l'Etoile de l'Est ou l'Etoile d'Afrique du sud ont marqué à jamais l'histoire de la Maison. -/Diamonds have always shone bright in the Cartier firmament. In the beginning, Louis Cartier used unusual platinum settings to heighten the brilliant whiteness of every jewellers’stone of choice. A friend of royalty and leading society ladies, Louis Cartier created numerous pieces designed to showcase some of the world’s most celebrated gems: the De Beers diamond, weighing in at 234.69 carats, for Maharajah Sir Bhupindar Singh of Patiala, or the Cartier/Burton/Taylor diamond – a 69.42 carat. Famous diamonds have inspired more than a few Cartier jewels – including the Hope diamond, the Star of the East or the Star of South Africa, important milestones in the house’s history. avril - mai 2011 www.cotemagazine.com D’AMOUR UNE HISTOIRE CARTIER DIAMONDS: A HISTORY OF ROMANCE © Jack Nisberg/Roger-Viollet Fabien Sarazin © Cartier_2010 Fabien Sarazin © Cartier_2010 Des bagues de fiançailles de légende -/Legends of love… Princesse moderne d'un classicisme intemporel, Grace Kelly reçoit en janvier 1956, du Prince Rainier III, une bague de fiançailles en platine signée Cartier, composée d'un diamant taille émeraude de 10,47 carats, cerné de deux diamants taille baguette et monté sur platine. Cette bague de fiançailles, Grace Kelly en avait rêvé. En somme, toutes les femmes rêvent d'une bague de fiançailles qui leur ressemble. Pour réaliser leurs rêves, Cartier offre un service sur mesure dans chacune de ses boutiques, appelé mon diamant par Cartier: un véritable bijou d'atelier à composer soi-même parmi cinq montures à sertir d'un diamant rond - sélectionné selon les critères les plus stricts - dont les caratages évoluent entre 0,18 et 1,99 carats. Un rêve à deux, entre soi et le joaillier, lui et elle, le diamant et la Boutique Cartier, Bahnhofstrasse 47, 8001 Zurich, +41 44 212 16 69, www.cartier.com © Dennis Stock/Magnum Photos monture, la bague et Cartier. Pour rêver encore plus intensément, Cartier a créé un nouvel espace Bridal dans sa boutique de Zurich, espace d'amour à découvrir à deux à partir du mois d'avril. -/Grace Kelly was the epitome of timeless elegance, and a thoroughly modern princess, too. In January 1956, she received a platinum Cartier engagement ring from Prince Rainier III of Monaco, featuring a diamond-cut 10.47-carat emerald flanked by two baguette-cut diamonds. Her dream had come true – what woman doesn’t dream of an engagement ring to match her personality ? And you don’t have to be a princess to get the same treatment: every Cartier boutique offers a bespoke service, mon diamant par Cartier, enabling clients to create their very own workshop-made ring from a choice of five settings for a round diamond selected according to the strictest criteria, ranging in size from 0.18 to 1.99 carats. The perfect partnership – between the jeweller and you, the bride and groomto-be, the diamond and its mount, Cartier and your ring. Live the dream at Cartier’s new Bridal space, in the house’s Zurich boutique, dedicated to love and lovers, opening in April 2011.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 1COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 2-3COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 4-5COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 6-7COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 8-9COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 10-11COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 12-13COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 14-15COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 16-17COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 18-19COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 20-21COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 22-23COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 24-25COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 26-27COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 28-29COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 30-31COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 32-33COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 34-35COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 36-37COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 38-39COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 40-41COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 42-43COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 44-45COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 46-47COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 48-49COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 50-51COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 52-53COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 54-55COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 56-57COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 58-59COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 60-61COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 62-63COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 64-65COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 66-67COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 68-69COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 70-71COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 72-73COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 74-75COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 76-77COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 78-79COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 80-81COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 82-83COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 84-85COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 86-87COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 88-89COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 90-91COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 92-93COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 94-95COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 96-97COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 98-99COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 100-101COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 102-103COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 104-105COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 106-107COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 108-109COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 110-111COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 112-113COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 114-115COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 116-117COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 118-119COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 120-121COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 122-123COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 124-125COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 126-127COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 128-129COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 130-131COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 132-133COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 134-135COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 136-137COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 138-139COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 140-141COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 142-143COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 144-145COTE Genève numéro 39 avril 2011 Page 146