COTE Genève n°37 déc 10/jan 2011
COTE Genève n°37 déc 10/jan 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°37 de déc 10/jan 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (241 x 301) mm

  • Nombre de pages : 212

  • Taille du fichier PDF : 32,4 Mo

  • Dans ce numéro : Coca-Cola.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 96 - 97  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
96 97
MAGIC INTERVIEW 80 décembre - janvier 2011 www.cotemagazine.com
DES FÉES pas si gentilles… PROPOS RECUEILLIS PAR ALEXANDRE BENOISTT -/Not so nice, fairies… De la lavandière sans tête à Mélusine la Serpente, Claude Gaignebet, folkloriste et grand spécialiste des mythes européens, nous apprend que les fées ne sont pas aussi « bonnes » que l’on pensait… Qu’est-ce qu’une fée ? C’est un être surnaturel. En philosophie grecque, on l’appellerait démonique, c’est-àdire intermédiaire entre les hommes et les dieux. Elle apparaît sous de nombreuses formes comme, par exemple, la lavandière sans tête. On l’aperçoit au bord de la rivière, dans son carrosse, c’est-à-dire son banc, tiré par un cygne. Elle invite le promeneur à tordre du linge pour l’essorer, tâche pénible et physique qui se fait généralement à deux. S’il accepte, il se retrouve entortillé dans le linge qui, ensuite, se met à exprimer du sang… C’est une apparition bien inquiétante… Oui, il faut oublier la version « disneyenne » de la fée avec son grand chapeau pointu, sa baguette et ses petites étoiles qui scintillent autour de la tête. Cette image mièvre n’existe pas dans la tradition populaire. Les fées sont souvent inquiétantes comme, en Irlande, la Banshee aussi appelée la « femme du site », le site étant le monde souterrain. Elle apparaît près d’une haie comme une petite femme rabougrie. Son rôle est de hurler afin d’annoncer par ses cris un décès dans une famille. Ainsi la fée annonce un malheur ? Elle peut. Mais elle est aussi associée à la prospérité. C’est une constante. Souvent, au Moyen âge, les grandes familles nobles d’Europe ont cherché à se rattacher à un être surnaturel qui se trouverait être à l’origine de la famille car ayant épousé un ancêtre. Elle peut donc aussi avoir un rôle positif ? Oui, en se mariant avec un chevalier, elle lui apportera la richesse à condition qu’un tabou ne soit pas rompu. Dans la plupart des légendes, le grand problème des fées est qu’elles ne peuvent épouser un humain qu’en lui imposant certaines conditions. Par exemple, Mélusine épouse Raymondin de Lusignan, neveu du comte Aymar de Poitiers, sous réserve que celui-ci ne cherche pas à la voir le samedi. Il accepte, devient riche et a beaucoup d’enfants. Mais, après quelques années, son frère vient lui rapporter une rumeur. Sa femme le tromperait tous les samedis. Pour en avoir le cœur net, au samedi suivant, oubliant sa promesse, il l’espionne dans la tour où elle se retire et l’aperçoit sous la forme d’une serpente. Il ne dit rien jusqu’au jour où, pris de colère car deux de ses fils se sont entre-tués, il la traite de serpente. Comprenant que Raymondin l’a observée un samedi, elle se transforme en dragon et s’envole par la fenêtre d’une des tours poitevines du château. -/From headless washerwoman to Melusina the Serpent, folklorist Claude Gaignebet, a great expert on European myths, teaches us that fairies aren't as "good" as we thought ! -/What are fairies ? They are supernatural beings. In Greek philosophy they were called daimons, meaning mediators between men and the gods. They appear in many forms, for example the headless washerwoman who is seen beside a river, in her coach (i.e. bench) drawn by a swan. She invites the passer-by to help her wring out the washing, hard physical work usually done by two people. If the person agrees, they find themselves twistedup in the washing that then starts to ooze blood. A decidedly frightening apparition… Yes, you have to forget Disney's version of the fairy with her big pointed hat, wand and little stars twinkling around her head. That sentimental image doesn't exist in folklore. Fairies are often frightening, like the Irish Bans hee, also known as "the woman of the side", the side being the underworld. She appears by a hedge in the guise of a wizened old hag and her role is to wail to announce a death in the family. So fairies announce misfortune ? They can do. But they're also associated with prosperity. That's a consistent element. Often in the Middle Ages, Europe's great noble families sought to prove links with a supernatural being who had married an ancestor and from whom the family was therefore descended. So they can also have a positive role ? Yes ; by marrying a knight, a fairy brought him wealth provided he did not break a taboo. In most legends the big problem with fairies is that they can only marry a human by imposing certain conditions. For example, Melusina married Raymondin de Lusignan, nephew of Count Aymar of Poitiers, on condition he never attempted to see her on a Saturday. He accepted, became wealthy and had many children. But after some years his brother told him it was rumoured his wife was cheating on him every Saturday. To ascertain the truth, on the following Saturday, forgetting his promise, Raymondin spied on his wife in the tower to which she retired and saw her in the formof a serpent. He said nothing until the day when, in anger because two of his sons had killed each other, he called her a serpent. Realising that Raymondin must have seen her on a Saturday, Melusina turned into a dragon and flew out of a window in one of the castle towers. décembre - janvier 2011 www.cotemagazine.com MAGIC INTERVIEW 81



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 1COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 2-3COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 4-5COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 6-7COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 8-9COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 10-11COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 12-13COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 14-15COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 16-17COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 18-19COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 20-21COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 22-23COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 24-25COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 26-27COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 28-29COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 30-31COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 32-33COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 34-35COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 36-37COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 38-39COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 40-41COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 42-43COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 44-45COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 46-47COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 48-49COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 50-51COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 52-53COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 54-55COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 56-57COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 58-59COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 60-61COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 62-63COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 64-65COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 66-67COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 68-69COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 70-71COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 72-73COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 74-75COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 76-77COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 78-79COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 80-81COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 82-83COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 84-85COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 86-87COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 88-89COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 90-91COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 92-93COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 94-95COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 96-97COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 98-99COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 100-101COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 102-103COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 104-105COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 106-107COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 108-109COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 110-111COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 112-113COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 114-115COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 116-117COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 118-119COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 120-121COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 122-123COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 124-125COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 126-127COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 128-129COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 130-131COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 132-133COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 134-135COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 136-137COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 138-139COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 140-141COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 142-143COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 144-145COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 146-147COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 148-149COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 150-151COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 152-153COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 154-155COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 156-157COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 158-159COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 160-161COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 162-163COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 164-165COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 166-167COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 168-169COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 170-171COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 172-173COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 174-175COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 176-177COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 178-179COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 180-181COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 182-183COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 184-185COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 186-187COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 188-189COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 190-191COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 192-193COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 194-195COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 196-197COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 198-199COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 200-201COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 202-203COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 204-205COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 206-207COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 208-209COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 210-211COTE Genève numéro 37 déc 10/jan 2011 Page 212