COTE Genève n°35 septembre 2010
COTE Genève n°35 septembre 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°35 de septembre 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (240 x 301) mm

  • Nombre de pages : 156

  • Taille du fichier PDF : 10,4 Mo

  • Dans ce numéro : mode spécial tendances.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 96 - 97  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
96 97
AYANA RESORT EVASION 174 septembre 2010 www.cotemagazine.com PRESENTATION ILE MAURICE Le H2O: le café est situé sur le pont au bord de la piscine dans le complexe de la Villa Cliff. Il fournit des boissons rafraîchissantes, ainsi que des snacks et de la cuisine simple toute la journée. Le Martini Club: situé dans le complexe de la Villa Cliff, il est idéal pour une relaxation avant ou après le dîner. Ce bar intime propose un club intérieur et une terrasse offrant une vue panoramique de 180°sur l’océan Indien. Le C-Bar: un lounge extérieur avec des lits antiques couverts de soie. Il propose des zones de relaxation et de la musique lounge. Il sert des boissons d’inspiration orientale du déjeuner au coucher du soleil et au-delà. La Romantic Dinner Experience: entourés de douzaines de chandelles, des dîners romantiques sont servis dans des emplacements intimes isolés. Pesta Lobster ‘Dinner on The Pier’: à la lueur de la bougie, un dîner composé de 4 plats de homard pour 2 personnes uniquement sur la jetée privée de l’Ayana qui s’étend sur l’océan Indien. Maximum un couple par soir. Une autre valeur ajoutée de l’établissement est son Spa d’exception géré par les Thermes de Saint-Malo. Les Thermes Marins Bali Spa ont été reconnus Meilleur Spa au monde par les lecteurs du Conde Nast Traveller Spa Awards 2010. Situé dans des jardins tropicaux admirablement aménagés, les Thermes Marins Bali SPA sont le seul Spa à thermes marins du sud-est de l’Asie. Les 22’000 m² englobent le Spa Villas, les salles de traitements, salon de beauté, lounge de réflexologie et de relaxation et les traitements du Spa On The Rock qui sont ancrés sur les rochers au milieu de l’océan. Il s’agit également de la plus grande piscine Aquatonic à jets d’eau de mer au monde directement fournie par l’océan et chauffée à une température optimum pour apporter les propriétés curatives et préventives de l’eau de mer. Le programme du Spa propose une guérison ancienne de l’est et des soins modernes européens. Des produits de très grande qualité sont utilisés tel que: La Mer, Thermes Marins, Guinot et Decleor. L’Ayana est un resort de luxe qui saura satisfaire les besoins de chacun dans un cadre paradisiaque. Les familles sont les bienvenues dans ce concept de villa très bien agencées qui vous garantit un séjour dans ce que l’hôtellerie offre de meilleur. Votre rêve peut enfin devenir une réalité… La meilleure saison est de mai à octobre. info@bkorganisation.com www.bkorganisation.com - Tel: +41 22 737 21 70 The H2O: café is located on the poolside deck at the heart of the Cliff Villa complex, serving cool drinks, snacks and light refreshments all day long. The Martini Club: also at the heart of the Cliff Villa complex, is the ideal venue for a relaxing drink before or after dinner. The small, intimate bar offers an indoor club and open-air terraces with panoramic, 180°views over the Indian Ocean. The C-Bar: it is an open-air lounge furnished with antique bedsupholstered in silk, featuring relaxation areas and ambient lounge music. Oriental-inspired drinks are served from lunch to sunset and beyond. The Romantic Dinner Experience: The Ayana also offers a unique Romantic Dinner Experience – your very own dinnerfor-two served in private settings around the resort, surrounded by dozens of candles. The Pesta Lobster ‘Dinner on The Pier’is a candlelit dinner of four lobster dishes for two people, served on the Ayana’s private jetty over the Indian Ocean – available for just one couple each night. As if further enticement were necessary, the Ayana’s exceptional spa is run by Thermes de Saint-Malo. The Thermes Marins Bali was voted the world’s best spa by readers of Condé Nast Traveler magazine, in the 2010 Conde Nast Traveler Spa Awards. Nestling in beautifully-planned tropical gardens, the Thermes Marins Bali is south-east Asia’s only seawater spa. Covering some 22,000 m2, the spa includes the Spa Villas, treatment rooms, a beauty room, reflexology and relaxation lounges, and Spa On The Rocks treatments in traditional pavilions perched on rocky outcrops in the ocean. The spa also boasts the world’s biggest saltwater pool fitted with Aquatonic jets, heated to optimum temperature and delivering all the curative and preventative benefits of natural seawater. The spa programme offers ancient Oriental healing and modern European-style treatments, using a range of topquality products including La Mer, Thermes Marins, Guinot and Decleor. The Ayana is a luxury resort offering something for everyone, in a paradisial setting. Families are welcome in the beautifully-planned and appointed villas, with top-quality hotel services on hand. Make your dreams a reality – Bali’s best season runs from May to October. BK Organisation, créateur de voyages d’exception, réalise vos rêves dans le moindre détail. -/BK Organisation: exceptional tailored holidays, making your dreams reality, down to the last detail.
Corot en terre Romande Deux ans ! Il aura fallu 2 ans à Paul Lang et à son équipe pour réunir 29 toiles helvétiques de Jean-Baptiste Corot (1796-1875) disséminées à travers le monde. Parmi les lieux qui inspirent le peintre, ses voyages en Suisse entre 1825 et 1863 provoquent en lui un émerveillement particulier qu’il sublime dans sa peinture. Cette quasi-rétrospective nous permettra de mesurer l’influence de la lumière et la topographie des paysages lémanique et alpins sur son travail. Malgré les difficultés de localisation des oeuvres, « les collections privées et les musées Suisses se sont impliqués » indique Paul Lang, le commissaire d’exposition. Ce parcours thématique appréhende Corot comme le chaînon entre les Classiques et les Modernes: indublitablement il y a un avant et un après Corot. FOCUS les rendez-vous du mois/what to do this month Pour le centenaire du musée d’art et d’histoire, l’exposition « Corot en Suisse » célèbre la production helvétique du maître. Du 24 septembre 2010 au 9 janvier 2011 Musée Rath, place Neuve, 1204 Genève, 022 418 33 40 -/Two years ! Curator Paul Lang and his team took a a full two years to assemble the 29 Swiss canvases by Jean-Baptiste Corot (1796- 1875), now scattered all over the world. Corot was a much-travelled artist who took inspiration wherever he went, but his journeys to and through Switzerland were a particular source of wonder, expressed to wonderful effect in his paintings. The exhibition takes the formof a quasi-retrospective, examining the influence of Swiss and Alpine light and landscapes on his work. Private collections and Swiss museums all played their part in sourcing the works on display, says Paul Lang. The themedapproach reveals Corot as a vital link between the Classical and Modern schools, the ACDC of the art world - avant Corot and depuis Corot, of course… septembre 2010 www.cotemagazine.com CULTURE URBAN 175



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE Genève numéro 35 septembre 2010 Page 1COTE Genève numéro 35 septembre 2010 Page 2-3COTE Genève numéro 35 septembre 2010 Page 4-5COTE Genève numéro 35 septembre 2010 Page 6-7COTE Genève numéro 35 septembre 2010 Page 8-9COTE Genève numéro 35 septembre 2010 Page 10-11COTE Genève numéro 35 septembre 2010 Page 12-13COTE Genève numéro 35 septembre 2010 Page 14-15COTE Genève numéro 35 septembre 2010 Page 16-17COTE Genève numéro 35 septembre 2010 Page 18-19COTE Genève numéro 35 septembre 2010 Page 20-21COTE Genève numéro 35 septembre 2010 Page 22-23COTE Genève numéro 35 septembre 2010 Page 24-25COTE Genève numéro 35 septembre 2010 Page 26-27COTE Genève numéro 35 septembre 2010 Page 28-29COTE Genève numéro 35 septembre 2010 Page 30-31COTE Genève numéro 35 septembre 2010 Page 32-33COTE Genève numéro 35 septembre 2010 Page 34-35COTE Genève numéro 35 septembre 2010 Page 36-37COTE Genève numéro 35 septembre 2010 Page 38-39COTE Genève numéro 35 septembre 2010 Page 40-41COTE Genève numéro 35 septembre 2010 Page 42-43COTE Genève numéro 35 septembre 2010 Page 44-45COTE Genève numéro 35 septembre 2010 Page 46-47COTE Genève numéro 35 septembre 2010 Page 48-49COTE Genève numéro 35 septembre 2010 Page 50-51COTE Genève numéro 35 septembre 2010 Page 52-53COTE Genève numéro 35 septembre 2010 Page 54-55COTE Genève numéro 35 septembre 2010 Page 56-57COTE Genève numéro 35 septembre 2010 Page 58-59COTE Genève numéro 35 septembre 2010 Page 60-61COTE Genève numéro 35 septembre 2010 Page 62-63COTE Genève numéro 35 septembre 2010 Page 64-65COTE Genève numéro 35 septembre 2010 Page 66-67COTE Genève numéro 35 septembre 2010 Page 68-69COTE Genève numéro 35 septembre 2010 Page 70-71COTE Genève numéro 35 septembre 2010 Page 72-73COTE Genève numéro 35 septembre 2010 Page 74-75COTE Genève numéro 35 septembre 2010 Page 76-77COTE Genève numéro 35 septembre 2010 Page 78-79COTE Genève numéro 35 septembre 2010 Page 80-81COTE Genève numéro 35 septembre 2010 Page 82-83COTE Genève numéro 35 septembre 2010 Page 84-85COTE Genève numéro 35 septembre 2010 Page 86-87COTE Genève numéro 35 septembre 2010 Page 88-89COTE Genève numéro 35 septembre 2010 Page 90-91COTE Genève numéro 35 septembre 2010 Page 92-93COTE Genève numéro 35 septembre 2010 Page 94-95COTE Genève numéro 35 septembre 2010 Page 96-97COTE Genève numéro 35 septembre 2010 Page 98-99COTE Genève numéro 35 septembre 2010 Page 100-101COTE Genève numéro 35 septembre 2010 Page 102-103COTE Genève numéro 35 septembre 2010 Page 104-105COTE Genève numéro 35 septembre 2010 Page 106-107COTE Genève numéro 35 septembre 2010 Page 108-109COTE Genève numéro 35 septembre 2010 Page 110-111COTE Genève numéro 35 septembre 2010 Page 112-113COTE Genève numéro 35 septembre 2010 Page 114-115COTE Genève numéro 35 septembre 2010 Page 116-117COTE Genève numéro 35 septembre 2010 Page 118-119COTE Genève numéro 35 septembre 2010 Page 120-121COTE Genève numéro 35 septembre 2010 Page 122-123COTE Genève numéro 35 septembre 2010 Page 124-125COTE Genève numéro 35 septembre 2010 Page 126-127COTE Genève numéro 35 septembre 2010 Page 128-129COTE Genève numéro 35 septembre 2010 Page 130-131COTE Genève numéro 35 septembre 2010 Page 132-133COTE Genève numéro 35 septembre 2010 Page 134-135COTE Genève numéro 35 septembre 2010 Page 136-137COTE Genève numéro 35 septembre 2010 Page 138-139COTE Genève numéro 35 septembre 2010 Page 140-141COTE Genève numéro 35 septembre 2010 Page 142-143COTE Genève numéro 35 septembre 2010 Page 144-145COTE Genève numéro 35 septembre 2010 Page 146-147COTE Genève numéro 35 septembre 2010 Page 148-149COTE Genève numéro 35 septembre 2010 Page 150-151COTE Genève numéro 35 septembre 2010 Page 152-153COTE Genève numéro 35 septembre 2010 Page 154-155COTE Genève numéro 35 septembre 2010 Page 156