COTE Genève n°32 avril 2010
COTE Genève n°32 avril 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°32 de avril 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (245 x 300) mm

  • Nombre de pages : 132

  • Taille du fichier PDF : 11,7 Mo

  • Dans ce numéro : love, c'est le printemps.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 90 - 91  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
90 91
CULTURE URBAN 90 URBAN Jardins en Fête La manifestation « Jardins en Fête » ouvre les portes du Parc et du Verger du Château de Coppet durant trois jours sur le thème de « L’art des jardins japonais ». Cette cinquième édition s’inscrit sous le signe du développement durable en s’inspirant de l’enseignement ancestral transmis dans l’art des jardins japonais. Aujourd’hui, ces jardins apparaissent comme un modèle d’intégration de l’homme avec la nature. Les professionnels du jardin partageront leurs connaissances avec les visiteurs et prodigueront des conseils sur le choix des plantes et leur entretien. Les visiteurs découvriront également des meubles de jardin, des accessoires de décoration, de la poterie et du petit outillage. -/Jardins en Fête welcomes visitors to the park and orchards at Château de Coppet for a three-day festival on the theme of "The art of the Japanese garden". The fifth annual festival explores issues of sustainable development, taking inspiration from the ancestral art of Japanese gardens, as handed down through the generations. Today, Japanese gardens are appreciated as models of the harmony that can be achieved between man and nature. Gardening professionals will share their knowledge with visitors, offering advice on the choice of plants, and their care and maintenance. Visitors can also see a selection of garden furniture, accessories and decorations, pots and small tools. Les 7, 8 et 9 mai 2010, Château de Coppet, 1296 Coppet, www.jardinsenfete.ch L’école des femmes Arnolphe est persuadé d’avoir trouvé la parade aux frasques des femmes en choisissant une sotte et laide qu’on ne convoitera pas, qui le servira et qui n’aura pas les moyens d’aller voir ailleurs… Mais l’amour frappe Agnès. La naïveté de la jeune fille devient alors une arme contre le despotisme du bourgeois qui, à travers son argent, semblait pouvoir contrôler son monde. Comme est complexe le lien qu’entretient Molière avec son œuvre : n’écrit-il pas L’école des femmes l’année de son mariage avec Armande Béjart, de vingt ans sa cadette, et fille de Madeleine, son ancienne maîtresse ? Molière joue avec sa biographie et avril 2010 www.cotemagazine.com Jardins en Fête ROMANDIE AGENDATES >Cirque Starlight - Flight Du 27 mars au 05 avril 2010 Patinoire des Vernets, rue Hans-Wilsdorf 4-6 - 1227 Genève www.starlight-production.com >Mozart l’Opéra Rock Du 16 au 25 avril 2010 Arena Genève, route des Batailleux 3, 1218 Grand-Saconnex, www.geneva-arena.ch >A Madagascar, Photographies de Jacques Faublée Du 30 avril au 20 juin 2010 MEG | Carl-Vogt, 65 bd CarlVogt, 1205 Genève. www.ville-ge.ch/meg >Green, Ciné-dimanche Projection tous les dimanches d'avril et tous les samedis en mai, dès 10 ans Muséum d'histoire naturelle, 1 route de Malagnou, 1208 Genève www.ville-ge.ch/mhng >100 chefs-d’œuvre du Städel Museum Du 5 février au 24 mai 2010 Fondation de l'Hermitage, 2 route du Signal, 1018 Lausanne www.fondation-hermitage.ch >Ataa Oko, Frédéric Bruly Bouabré Du 5 mars au 22 août 2010 Collection de l’Art Brut, 11 av. des Bergières, 1004 Lausanne www.artbrut.ch Franz Erhard Walter Sechs Ummantelungen, 1998, Ensemble de 6 vêtements, crochets métalliques. Coll. de l’artiste, © Photo Ilmari Kalkkinen – Mamco, Genève brosse le portrait de personnages naïfs et cruels malgré eux. -/Arnolphe has, he thinks, found the perfect answer to the frailty, foibles and infidelities of womankind: a stupid, ugly woman whom no one else wants, who will serve her purpose, and with no money of her own enabling her to look elsewhere. But Agnès is lovestruck, and her naïvety becomes a weapon with which the strike back at her despotic, bourgeois husband – a man who firmly believes money is the key to personal tyranny. Molière's relationship to this play is complex indeed: he wrote L'ecole des femmes in the year of his marriage to Armande Béjart, twenty years his junior (and the daughter of Madeleine, his former mistress). The playwright stages aspects of his own life, with a keen portrait of his characters'unwitting cruelty and naïvety. Du 9 avril au 8 mai 2010, Théâtre de Carouge, Rue Ancienne 57, 1227 Carouge, www.theatredecarouge-geneve.ch De l’origine à la sculpture -/A new mediatheque for Geneva Du 17 février au 2 mai 2010, le Mamco à Genève accueille la plus vaste rétrospective jamais consacrée à l’artiste allemand Franz Erhard Walther. Déployée sur les quatre étages du musée, De l’origine de la sculpture, 1958-2009, retrace cinquante ans d’activité à travers plusieurs centaines d’œuvres, sculptures, dessins et archives photographiques. Franz Erhard Walther a marqué la scène artistique en apportant de nouvelles propositions, notamment sur le rôle du spectateur comme partie intégrante de l’œuvre. Hybrides, à la limite de la peinture et de la sculpture, ces oeuvres invitent le spectateur à exprimer son rapport au temps et à l’espace. -/From 17 February to 2 May 2010, Mamco hosts the biggest-ever retrospective of work by German artist Franz Erhard Walther. Covering all four floors of the museum, De l’origine de la sculpture, 1958-2009, retraces Walther's 50-year career through several hundred works – sculptures, drawings and archive photographs. An influential figure on the modern and contemporary scene, Franz Erhard Walther offers an unprecedented take on the role of the viewer as an integral part of the work of the art. Hybrid works at the frontier of painting and sculpture invite us to explore our relationship with time and space. Mamco, 10 rue des Vieux-Grenadiers, 1205 Genève, www.mamco.ch
© photo Gérard Pétremand, 2004 L’art et ses marchés -/Art and its market L'exposition L’art et ses marchés fait suite à celle de La naissance des genres (2005- 2006). Elle dévoile au public un fonds aussi important que méconnu du Musée d’art et d’histoire : les peintures flamandes et hollandaises des XVIIe et XVIIIe siècles. Cette rétrospective permet également d'analyser un phénomène qui se développe dans les anciens Pays-Bas au cours de la période : l'essor du marché de l'art. À travers différentes sections dévolues à des genres parfaitement constitués, elle met en évidence les principaux aspects du phénomène ainsi que le goût des collectionneurs genevois pour la peinture hollandaise du Siècle d'or. A ne pas manquer, la visite commentée le dimanche 11 avril 2010 à 11h00 -/The exhibition L’art et ses marchés takesup a theme first explored in La naissance des genres (2005-2006), presenting an important but little-known aspect of the collections of the Musée d’art et d’histoire: Flemish and Dutch paintings of the 17th and 18th centuries. The show surveys and analyses a phenomenon first seen in the Low Countries during this period: the rise of a veritable market for works of art. With sections focusing on the distinct artistic genres that emerged in response to this phenomenon, the exhibition sheds new light on the art market of the time, and on Genevan collectors'marked taste for the Golden Age of Dutch and Flemish painting. Don't miss the guided visit on 11 April 2010 at 11.00 a.m. Musée d’art et d’histoire, rue Charles-Galland 2, 1206 Genève www.mah.ville-ge.ch Images saintes -/Sacred images La Fondation Gianadda expose des icônes russes de la Galerie nationale Tretiakov de Moscou. A travers 64 icônes, les thèmes traditionnels de l’Ancien et du Nouveau testament seront présentés, ainsi que les docteurs de l’Eglise, les Apôtres. Mais surtout, certaines icônes ont été réalisées par des peintres qui ont marqué cet art religieux tels Maître Denis et André Roublev (1360/70-1427/30). Maître Denis a également vécu au XVe siècle et son atelier a participé à la décoration de nombreuses églises. Son but était de « représenter la beauté qui n’est pas de ce monde » et de provoquer une élévation morale et spirituelle du croyant. -/The Fondation Gianadda presents an exhibition of Russian icons from Moscow's Tretyakov National Gallery. Sixty-four icons depict traditional themes from the Old and New Testaments, Fathers of the Church, and the Apostles. Most importantly, the collection represents the work of some of the genre's finest masters – such as Andrey Rublyov (c.1360/70-c.1427/30) and Dionisii, another 15th-century painter whose workshop contributed decorative paintings to many churches. His aim was to "present beauty that is not of this world", and to promote the spiritual and moraluplifting of believers who saw his work. Fondation Pierre Gianadda, rue du Forum 59, 1920 Martigny, Jusqu’au 13 juin 2010, tous les jours de 10 h à 18 h CULTURE les rendez-vous du mois/what to do this month © photo Gérard Pétremand, 2004 Cully Jazz Festival -/Cully Jazz Festival Comme lors de chaque printemps, le Cully Jazz Festival vous propose un voyage autour du monde et de toutes ses formes de jazz ! Le festival aura à nouveau l’occasion de dérouler le tapis rouge à des grands noms du jazz. Le contrebassiste Charlie Haden assurera l’ouverture. Quant à la légende vivante du jazz Hank Jones, attendu depuis longtemps et pour la première fois à Cully, il offrira deux concerts en piano solo. Le festival accueille également les représentants les plus créatifs du continent africain, véritable mine de perles vocales, mélodiques ou rythmiques et source d’inspiration pour tous les jazzmen ! Le Cully Jazz propose de découvrir les artistes qui feront l’histoire du jazz de demain, ainsi que des créations et des projets exclusifs ! -/Spring is here, and with it the annual Cully Jazz Festival – a world tour of jazz in all its forms ! Top names attending this year's event include double bass player Charlie Haden, for the opening concert, plus living legend Hank Jones, making his first, long-awaited appearance at the festival with two solo piano concerts. The line-up also includes some of the most creative, inspirational sounds coming out of Africa today, and an array ofupcoming artists – the jazz legends of tomorrow ! Plus a wide-ranging progamme of world premieres and exclusive projects. Du 9 au 17 avril 2010, www.cullyjazz.ch avril 2010 www.cotemagazine.com CULTURE URBAN 91



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 1COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 2-3COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 4-5COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 6-7COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 8-9COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 10-11COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 12-13COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 14-15COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 16-17COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 18-19COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 20-21COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 22-23COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 24-25COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 26-27COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 28-29COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 30-31COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 32-33COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 34-35COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 36-37COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 38-39COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 40-41COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 42-43COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 44-45COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 46-47COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 48-49COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 50-51COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 52-53COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 54-55COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 56-57COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 58-59COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 60-61COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 62-63COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 64-65COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 66-67COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 68-69COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 70-71COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 72-73COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 74-75COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 76-77COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 78-79COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 80-81COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 82-83COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 84-85COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 86-87COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 88-89COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 90-91COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 92-93COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 94-95COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 96-97COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 98-99COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 100-101COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 102-103COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 104-105COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 106-107COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 108-109COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 110-111COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 112-113COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 114-115COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 116-117COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 118-119COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 120-121COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 122-123COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 124-125COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 126-127COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 128-129COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 130-131COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 132