COTE Genève n°32 avril 2010
COTE Genève n°32 avril 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°32 de avril 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (245 x 300) mm

  • Nombre de pages : 132

  • Taille du fichier PDF : 11,7 Mo

  • Dans ce numéro : love, c'est le printemps.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 40 - 41  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
40 41
TENDANCES TRENDS 40 ILS FONT LES BEAUX JOURS DE NOS NUITSIlBRIGHTENING THE GENEVA NIGHT... Ils ont en charge le management du Java, le club incontestablement le plus prisé de Genève. Rencontre en coulisses avec Jean-Christophe Camus et Arnaud Daviaud. COTE goes behind the scenes with the duo in charge of the city's hottest nightspot: Jean-Christophe Camus and Arnaud Daviaud of the Java Club. Si vous deviez nous raconter vos parcours respectifs en quelques mots ? JCC: Après 7 ans passés dans le milieu de la mode et du luxe sur la Côte d'Azur, je suis arrivé en Suisse en 2003 pour y occuper le poste de directeur du bar-lounge le Contrejour ; en 2005, Janine m’a proposé de la rejoindre au Javaclub... Cinq années riches en émotions. AD : Je suis arrivé à Genève il y a 10 ans pour finir mes études de Droit International des Affaires ; après de nombreux jobs en parallèle de mes études, je suis resté près de 4 ans au Arthur’s Rive Gauche. Par la suite, j’ai passé 2 ans au Hora Fugit, avant d’intégrer le Baroque/B-club et La Réserve en 2006. En 2008, Janine m’a nommé directeur du FloorTwo, puis co-directeur du Javaclub cette année. Arnaud, que vous apportera votre expérience hôtelière dans cette nouvelle entreprise ? AD : J’étais passé du B-club à La Réserve pour essayer de sortir du milieu de la nuit, mais je me suis aperçu que j’aimais vraiment la vie nocturne, alors j’y suis naturellement revenu. Mon expérience hôtelière m’a appris la rigueur et le souci du détail, les exigences toujours plus folles de ce type de clients très particuliers. Jean-Christophe, quel bilan tirez-vous de ces 5 années passées au Java ? JCC : C'est un métier très prenant et difficile, avec de nombreuses contraintes, mais qui donne beaucoup de satisfactions... Travailler au Javaclub m'a permis de rencontrer des personnes très intéressantes, à commencer par Janine Dunand qui m'a donné ma chance. Quelle sera l’actualité du Java pour 2010 ? AD : D’entente avec Janine, nous avons prévu relativement peu d’événements en 2010. Mais ils feront date ! Vous serez surpris par la qualité et la renommée des artistes qui se produiront au Java cette année. Un de mes plus grands désirs serait de développer le concept Javaclub dans d'autres hôtels... avril 2010 www.cotemagazine.com tendances/trends PAR VIRGINIE LAMARCA Tellus something about your respective backgrounds and careers… JCC: I spent seven years working in the fashion and the luxury industries on the Côte d'Azur before moving to Switzerland in January 2003 as director of the bar-lounge Le Contrejour. In 2005, Janine suggested I move to the Java Club, where l've spent five exciting years so far ! AD: I arrived in Geneva ten years ago to complete my studies in International Business Law ; I took several different jobs to see me through my degree, then spent four years with Arthur's Rive Gauche. After that, I spent two years with Hora Fugit before joining the Baroque/B-Club and La Réserve in 2006. In 2008, Janine appointed me director of FloorTwo, then co-director of the Java Club this year. Arnaud: how has your experience in the hotel industry helped you in this latest venture ? AD: I left the B-Club at La Réserve because I wanted to get out of the night scene, but I soon realised that I really like life "after hours", so it felt quite natural to come back. My hotel experience taught me the importance of rigourous standards and attention to detail – and allabout the extraordinary demands and expectations of some clients ! Jean-Christophe: how do you feel about the past five years at the Java ? JCC: It's a very demanding and difficult job, with many constraints, but it's also tremendously satisfying. Working at the Java Club has enabled me to meet some incredibly interesting people, not least Janine Dunand, who gave me this "break". What's new at the Java for 2010 ? AD: In consultation with Janine, we will be staging relatively few events this year, but they will certainly be newsworthy ! The Java has arranged an exceptional line-up of top artists for 2010. One of my biggest ambitions is to extend the Java concept to other hotels.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 1COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 2-3COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 4-5COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 6-7COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 8-9COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 10-11COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 12-13COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 14-15COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 16-17COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 18-19COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 20-21COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 22-23COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 24-25COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 26-27COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 28-29COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 30-31COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 32-33COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 34-35COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 36-37COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 38-39COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 40-41COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 42-43COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 44-45COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 46-47COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 48-49COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 50-51COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 52-53COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 54-55COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 56-57COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 58-59COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 60-61COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 62-63COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 64-65COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 66-67COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 68-69COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 70-71COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 72-73COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 74-75COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 76-77COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 78-79COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 80-81COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 82-83COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 84-85COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 86-87COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 88-89COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 90-91COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 92-93COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 94-95COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 96-97COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 98-99COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 100-101COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 102-103COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 104-105COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 106-107COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 108-109COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 110-111COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 112-113COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 114-115COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 116-117COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 118-119COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 120-121COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 122-123COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 124-125COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 126-127COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 128-129COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 130-131COTE Genève numéro 32 avril 2010 Page 132