COTE Genève n°31 fév/mar 2010
COTE Genève n°31 fév/mar 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°31 de fév/mar 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (240 x 300) mm

  • Nombre de pages : 180

  • Taille du fichier PDF : 29,9 Mo

  • Dans ce numéro : les Amazones.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
RENCONTRE 26 COTe rencontre février - mars 2010 www.cotemagazine.com
BERNDT HAUPTKORN quand Bally change de tête and Bally’s got a (brand) new head Après avoir contribué à bâtir le portefeuille du LABELUX Group en acquérant Bally, Solange Azagury-Partridge, Derek Lam and Zagliani, Berndt Hauptkorn prend les rênes de Bally à compter du 1er novembre 2009, pour mener l’entreprise à un niveau supérieur. After he helped build LABELUX Group’s portfolioup to include Bally, Solange Azagury-Partridge, Derek Lam and Zagliani, Dr. Berndt Hauptkorn will now move to Bally, as of November 1st 2009, to steer the brand to the next level. Berndt Hauptkorn est pressenti comme la clé de l’évolution future de la compagnie en tant que seule et unique maison de luxe suisse, un accent particulier étant mis sur les chaussures, les sacs et le prêt-à-porter. « Bally est une société importante, avec un riche passé en termes de produits de qualité. Elle draine un impact émotionnel profondément ancré sur le marché, et a tout pour devenir un leader dans le domaine du luxe. C’est donc pour moi un challenge passionnant que de travailler avec l’équipe de Bally à forger le futur de l’entreprise. » Berndt Hauptkorn est né en 1968 ; il a étudié le management, le marketing, le droit commercial et la finance à l’université Friedrich Alexander de Nuremberg en Allemagne, et à l’Aston Business School de Birmingham en Angleterre. Avant d’entrer au service du Boston Consulting Group (BCG) en 1998, le Dr Hauptkorn a travaillé trois ans en tant que directeur financier dans l’industrie publicitaire. Au sein de BCG, il a focalisé son attention sur le luxe et les biens de consommation, ainsi que dans les secteurs de la distribution et des media. Au cours de cette période, il a développé une expertise avérée dans les domaines des produits de luxe et de la distribution. C’est en qualité de directeur du Boston Consulting Group qu’il est entré pour la première fois en contact avec le Dr Peter Harf, PDG de Joh. A. Benckiser. Les deux hommes réalisent rapidement qu’ils ont beaucoup en commun dans leurs modes de penser et d’agir, ce qui amène à la nomination du Dr. Hauptkorn à la tête de LABELUX Group, nouvellement fondé. Il voyage beaucoup ; il attache en effet une grande importance au maintien de contacts personnels et au fait de se forger sa propre impression sur place. Il est guidé par son credo : « garder une vision globale tout en étant attentif aux détails ». Une philosophie qu’il entend appliquer au sein de Bally. Berndt Hauptkorn is set to be the key to the Company’s future growth as the one and only Swiss Luxury House, with a focus on Shoes, Bags and Ready-to-Wear. ‘Bally is an important house with a rich history for quality products. It carries a deeply seeded emotional impact in the market place, and has everything that is needed to become a luxury leader. So for me it is an exciting challenge to be working with the Bally team on shaping the brands future.’Dr Berndt Hauptkorn was born in 1968 and studied business management, marketing, economic law, and finance at Friedrich Alexander University in Nuremberg, Germany, and Aston Business School in Birmingham, Great Britain. Before moving on to the Boston Consulting Group (BCG) in 1998, Dr Hauptkorn worked for three years as budget director in the advertising industry. At BCG, he focused his attention on luxury and consumer goods as wellas the retail and media sector. During this time, he developed considerable expertise in the fields of luxury goods and retailing. It was as Principal of the Boston Consulting Group that he first came into contact with Dr Peter Harf, CEO of Joh. A. Benckiser. They quickly realised that they had much in common in the way they thought and acted, which culminated in Dr. Hauptkorn becoming CEO of the newly established LABELUX Group. Dr Hauptkorn travels a lot, since he attaches great importance to maintaining personal contacts and gaining direct impressions of places on site. He is guided by his credo of keeping sight of the big picture while always being prepared to comprehend the detail. He intends to employ this same philosophy to his work as the Bally CEO. février - mars 2010 www.cotemagazine.com RENCONTRE 27



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 1COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 2-3COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 4-5COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 6-7COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 8-9COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 10-11COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 12-13COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 14-15COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 16-17COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 18-19COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 20-21COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 22-23COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 24-25COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 26-27COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 28-29COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 30-31COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 32-33COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 34-35COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 36-37COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 38-39COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 40-41COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 42-43COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 44-45COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 46-47COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 48-49COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 50-51COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 52-53COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 54-55COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 56-57COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 58-59COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 60-61COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 62-63COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 64-65COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 66-67COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 68-69COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 70-71COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 72-73COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 74-75COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 76-77COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 78-79COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 80-81COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 82-83COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 84-85COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 86-87COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 88-89COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 90-91COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 92-93COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 94-95COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 96-97COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 98-99COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 100-101COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 102-103COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 104-105COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 106-107COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 108-109COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 110-111COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 112-113COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 114-115COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 116-117COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 118-119COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 120-121COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 122-123COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 124-125COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 126-127COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 128-129COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 130-131COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 132-133COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 134-135COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 136-137COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 138-139COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 140-141COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 142-143COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 144-145COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 146-147COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 148-149COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 150-151COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 152-153COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 154-155COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 156-157COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 158-159COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 160-161COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 162-163COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 164-165COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 166-167COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 168-169COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 170-171COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 172-173COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 174-175COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 176-177COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 178-179COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 180