COTE Genève n°31 fév/mar 2010
COTE Genève n°31 fév/mar 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°31 de fév/mar 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (240 x 300) mm

  • Nombre de pages : 180

  • Taille du fichier PDF : 29,9 Mo

  • Dans ce numéro : les Amazones.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 110 - 111  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
110 111
SIX SENSES EVASION 110 février - mars 2010 www.cotemagazine.com PRESENTATION ILE MAURICE SIX SENSES L’expression qui qualifierait le mieux le concept Six Senses est probablement « Le Luxe Intelligent ». Avec des propriétés en Thaïlande, aux Maldives, au Vietnam et en Jordanie, Six Senses offre les meilleurs établissements 5 étoiles Luxe sur les sites les plus époustouflants de beauté de la planète. Les resorts sont construits dans des endroits éloignés mais faciles d’accès et souvent exceptionnels par leur beauté et la nature qui l’entoure. Luxe et service irréprochable sont les maîtres-mots des resorts gérés par Six Senses tout en combinant un engagement en matière de développement durable et en œuvrant en faveur de l’environnement et du tourisme vert. Chaque propriété a été construite en utilisant les matériaux locaux et ressources naturelles disponibles sur place et tout est mis en œuvre pour non seulement protéger mais aussi améliorer l’environnement et ses populations locales. Sonu et Eva Shivasdani ouvrent leur premier resort, Soneva Fushi by Six Senses, aux Maldives en 1995. Associer les plus hauts standards de qualité avec la protection de l’environnement a été leur raison d’être depuis le début… Soneva Fushi reste l’établissement pionnier en matière d’innovations écologiques. Bordée par une plage de sable blanc plongeant dans le lagon bleu azur, Soneva Fushi se trouve sur une île dans un des atolls le plus éloigné de Malé, l’île principale. Son éloignement a su préserver son intimité et son charme en offrant le summum du raffinement « no news no shoes », le luxe pieds-nus. Le resort se compose de 65 villas au toit de chaume, éparpillées dans une végétation luxuriante et donnant chacune sur sa propre plage privée de sable blanc. Soneva Gili est construit sur un magnifique lagon turquoise, la plupart de ses 45 villas sont sur pilotis et exclusivement atteignables par bateau, elles offrent un accès direct à l’Océan Indien. The Six Senses concept is perhaps best described as "Intelligent Luxury". With properties in Thailand, the Maldives, Vietnam and Jordan, Six Senses offers the finest five-star luxury in some of the planet's most extraordinarily beautiful settings. Six Senses resorts are secluded but easily reached, often in stunning natural surroundings. Impeccable service and luxury are the keywords, underpinned by a commitment to sustainable development, and ecologically responsible "green" tourism. Each property is built using local materials and available natural resources, with the aim of protecting the local environment and improving conditions for local people. Sonu and Eva Shivasdani opened their first resort – Soneva Fushi by Six Senses – in the Maldives in 1995. From the outset, there was a strong focus on the highest standards of quality and environmental protection. Soneva Fushi remains a pioneering resort for the latest ecological innovations today. Surrounded by white sandy beaches and an azure lagoon, Soneva Fushi is located on an outlying atoll of the Maldives'main island, Malé. Its remote setting ensures privacy, charm, and the last word in "no news no shoes" luxury. Eighty-five thatched villas are dotted amongst the luxuriant vegetation, each opening onto its own private white sand beach. Soneva Gili overlooks a magnificent turquoise lagoon, with most of its 45 villas built on stilts, reached only by boat, and with direct access to the Indian Ocean.
février - mars 2010 www.cotemagazine.com SIX SENSES EVASION 111



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 1COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 2-3COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 4-5COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 6-7COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 8-9COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 10-11COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 12-13COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 14-15COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 16-17COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 18-19COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 20-21COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 22-23COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 24-25COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 26-27COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 28-29COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 30-31COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 32-33COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 34-35COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 36-37COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 38-39COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 40-41COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 42-43COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 44-45COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 46-47COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 48-49COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 50-51COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 52-53COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 54-55COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 56-57COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 58-59COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 60-61COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 62-63COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 64-65COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 66-67COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 68-69COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 70-71COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 72-73COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 74-75COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 76-77COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 78-79COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 80-81COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 82-83COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 84-85COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 86-87COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 88-89COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 90-91COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 92-93COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 94-95COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 96-97COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 98-99COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 100-101COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 102-103COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 104-105COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 106-107COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 108-109COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 110-111COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 112-113COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 114-115COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 116-117COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 118-119COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 120-121COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 122-123COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 124-125COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 126-127COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 128-129COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 130-131COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 132-133COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 134-135COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 136-137COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 138-139COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 140-141COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 142-143COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 144-145COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 146-147COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 148-149COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 150-151COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 152-153COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 154-155COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 156-157COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 158-159COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 160-161COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 162-163COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 164-165COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 166-167COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 168-169COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 170-171COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 172-173COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 174-175COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 176-177COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 178-179COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 180