COTE Genève n°31 fév/mar 2010
COTE Genève n°31 fév/mar 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°31 de fév/mar 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (240 x 300) mm

  • Nombre de pages : 180

  • Taille du fichier PDF : 29,9 Mo

  • Dans ce numéro : les Amazones.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 100 - 101  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
100 101
BIJOUTERIE JEWEL 48 tendance/trends SWATCHGROUP Cette société a pour mission d’augmenter le réseau de boutiques multimarques détenues par le groupe, de créer et de tester ses standards en matière de commerce de détail et de renforcer sa présence au sein des aéroports. Elle doit également relever le défi de faire cohabiter sur une surface réduite une offre adaptée entre les diverses collections des diverses marques du Swatchgroup. Il n’y a donc rien d’étonnant au fait que Tech Airport Holding ait développé, dans un premier temps, son activité dans les aéroports parisiens (9 points de vente à Roissy et 8 à Orly) ; Paris étant la première destination touristique mondiale. La société dispose de deux méthodes, qui peuvent s’appliquer cumulativement si nécessaires pour développer son activité : soit ouvrir des boutiques multimarques sous le nom « Hour Passion », soit ouvrir des boutiques monomarques. C’est grâce à cette vision qu’ont ouvert deux points de vente dans la zone de transit de l’aéroport de Genève Cointrin, une boutique multimarques « Hour Passion » et un espace réservé à Omega. Ce nouveau shop présente les quatre principales lignes de la marque - Speedmaster, Seamaster, Constellation et De Ville. Elle propose une collection de bijoux et de petite maroquinerie ainsi que le nouveau parfum – Seamaster Aqua Terra, eau de toilette masculine et premier parfum de la marque. Un magasin multimarques a également vu le jour au niveau de la gare CFF de Genève Aéroport. Tech Aiport Holding compte aujourd’hui 23 points de vente en France, 3 en Suisse. Le réseau s’enrichira, durant cette année, d’un nouveau magasin en Autriche. Omega - Tourbillon squelette co-axial platine février - mars 2010 www.cotemagazine.com PAR AUDE MULLER & LES AÉROPORTS SWATCHGROUP: TAKING FLIGHT… A travers sa société Tech Airport Holding, Swatchgroup se spécialise dans la distribution de produits horlogers et joailliers dans les zones de transit des aéroports. -/Through its subsidiary company Tech Airport Holding, Swatchgroup is a specialist distributor of watch and jewellery products to airport transit boutiques. The group aims to grow its network of multi-brand boutiques, to create anduphold new retail standards, and reinforce its presence at the heart of top airports, presenting a balanced selection of Swatchgroup's diverse watch and jewellery collections to best effect, in small "showcase" boutiques. It comes as no surprise, then, to learnthat Tech Airport Holding has started by developing its activities in the major airports of Paris (nine sales outlets at Charles-de-Gaulle,eight at Orly) – the world's favourite tourist city. The company takes a twopronged approach to the development of its core activities: multi-brand boutiques under the "Hour Passion" logo, and single-brand boutiques. Hence the recent opening of two retail spaces in the departures and transit areas Geneva Cointrin airport – an "Hour Passion" store and a dedicated Omega boutique, showcasing the brand's four main watch lines (Speedmaster, Seamaster, Constellation et De Ville) together with a collection of jewellery and small leather goods, and the brand's new, first masculine fragrance, Seamaster Aqua Terra. A multibrand store has also opened at Geneva airport's CFF station. Tech Aiport Holding now operate 23 sales points in France, and three in Switzerland, with plans for a new Austrian store in 2010.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 1COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 2-3COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 4-5COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 6-7COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 8-9COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 10-11COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 12-13COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 14-15COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 16-17COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 18-19COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 20-21COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 22-23COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 24-25COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 26-27COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 28-29COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 30-31COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 32-33COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 34-35COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 36-37COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 38-39COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 40-41COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 42-43COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 44-45COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 46-47COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 48-49COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 50-51COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 52-53COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 54-55COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 56-57COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 58-59COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 60-61COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 62-63COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 64-65COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 66-67COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 68-69COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 70-71COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 72-73COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 74-75COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 76-77COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 78-79COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 80-81COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 82-83COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 84-85COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 86-87COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 88-89COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 90-91COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 92-93COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 94-95COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 96-97COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 98-99COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 100-101COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 102-103COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 104-105COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 106-107COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 108-109COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 110-111COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 112-113COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 114-115COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 116-117COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 118-119COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 120-121COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 122-123COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 124-125COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 126-127COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 128-129COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 130-131COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 132-133COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 134-135COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 136-137COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 138-139COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 140-141COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 142-143COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 144-145COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 146-147COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 148-149COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 150-151COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 152-153COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 154-155COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 156-157COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 158-159COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 160-161COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 162-163COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 164-165COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 166-167COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 168-169COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 170-171COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 172-173COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 174-175COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 176-177COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 178-179COTE Genève numéro 31 fév/mar 2010 Page 180