COTE Genève n°30 déc 09/jan 2010
COTE Genève n°30 déc 09/jan 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°30 de déc 09/jan 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (245 x 300) mm

  • Nombre de pages : 182

  • Taille du fichier PDF : 10,3 Mo

  • Dans ce numéro : tendances 2010, rêves de fourrures.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
RENCONTRE 24 Vincent Perriard, nouveau CEO de TechnoMarine, un homme pressé. "Il faut voir les choses en face. TechnoMarine a été une marque "cool", mais ne l'est plus aujourd'hui. Il y a une dizaine d'années, quand est sortie la fameuse montre plastique et diamants, tout le monde se l'est arrachée, en Suisse comme ailleurs. Pourquoi ? Parce qu'elle a littéralement créé un marché qui n'existait pas ! Malheureusement, Frank Dubarry, le fondateur de TechnoMarine, et son équipe n'ont jamais réussi à réitérer ce "coup". Pour survivre, s'imposer, une marque doit surprendre, créer l'événement. Je vous donne un exemple: Alors que j'étais chez Concord, nous avons décidé de nous attaquer au marché des tourbillons. Imaginez, il y avait environ 130 marques déjà installées et, évidemment, plus expérimentées que nous en ce domaine ! La seule issue était de concevoir un modèle totalement inédit, qui échapperait à la comparaison, si ce n'est à la concurrence. De cette réflexion est née la Concord C1 Tourbillon Gravity, avec cage tourbillon hors de la cage principale. Le bouche-à-oreille a fonctionné à plein, il y a eu quelque 450'000 hits sur Google en un rien de temps, et même les professionnels ont adoré. Au final, la C1 a obtenu le Grand Prix de l'Horlogerie de Genève 2008. Ma mission chez Concord était alors accomplie: la marque était sur les rails. Il me fallait un nouveau challenge. Je n'aime pas me sentir bercé par la tranquillité de la route, je me vois comme un chef d'orchestre, qui doit donner l'impulsion à l'ensemble des intervenants. C'est pourquoi je mets en place une nouvelle équipe de talent chez TechnoMarine, je tiens à ce que la marque soit repensée jusque dans ses fondements. On constate que le marché des montres de CHF 10'000 à 30'000.- est en chute depuis plus d'une année, tendance qui risque de perdurer pendant encore trois à cinq ans. Aujourd'hui, le public veut une montre entre CHF 500 à 2'000.- qui a autant de gueule qu'un objet à CHF 10 ou 12'000.-. C'est sur ce segment que nous misons, nous voulons injecter de l'émotion, du haut-de-gamme dans des produits qui restent abordables, comme Nicolas Hayek l'a fait dans le segment plastique. Rendez-vous à Bâle 2010 pour notre changement de peau, et en 2011 pour notre envol ! décembre 2009 - janvier 2010 www.cotemagazine.com "You have to face facts: TechnoMarine was once a'cool'brand, but that's no longer the case. Ten years ago, when the famous plastic and diamond watch was first launched, everyone wanted one, in Switzerland and around the world. Why ? Because it literally created a completely new market ! Unfortunately, TechnoMarine's founder Frank Dubarry and his team never managed to repeat the'coup'. In order to survive and establish itself as a leader in its field, a brand has to keep comingup with surprises, making news. To give an example: when I was with Concord, we decided to target the tourbillon market. Imagine: there were around 130 established brands, all more experienced than us in the field ! The only way round it was to create a completely new model, something that could not be compared with the competition. And so we created the Concord C1 Tourbillon Gravity, with a tourbillon case outside the main case. Word of mouth did a great job, and we scored 450,000 hits on Google in no time at all: even the professionals loved it. Ultimately, the C1 was awarded the Grand Prix de l'Horlogerie de Genève in 2008. I had done what I set out to do at Concord: the brand was all set. I needed a new challenge. I don't like "falling asleep at the wheel" when things are cruising along quietly ! I see myself as a symphonic conductor, responsible for leading and energising an entire team. Which is why I have established a talented new team at TechnoMarine: I want us to rethink the brand from the bottomup. The market for watches in the CHF 10,000 to 30,000 price range has been in freefall for more than a year, and the trend looks set to continue for another three to five years. Today, the public wants watches priced between CHF 500 and 2,000 – models that look every bit as good as one priced from CHF 10,000 to 12,000. This is the segment we're aiming at – we want to inject extra emotion, a touch of luxury for products that remain affordable, as Nicolas Hayek has done in the plastic sector. COTE rencontre "J'aime le risque, que les choses aillent vite. Ma devise pourrait être "win big time or lose big time, there's no in between". TechnoMarine CEO Vincent Perriard is a man in a hurry. -/"I like taking risks, moving ahead fast. My personal motto ?'Win big time or lose big time, there's no in between'." We'll be unveiling our new-look watch at Basel 2010 – all set for take-off in 2011 !



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 1COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 2-3COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 4-5COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 6-7COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 8-9COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 10-11COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 12-13COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 14-15COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 16-17COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 18-19COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 20-21COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 22-23COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 24-25COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 26-27COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 28-29COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 30-31COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 32-33COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 34-35COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 36-37COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 38-39COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 40-41COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 42-43COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 44-45COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 46-47COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 48-49COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 50-51COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 52-53COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 54-55COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 56-57COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 58-59COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 60-61COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 62-63COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 64-65COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 66-67COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 68-69COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 70-71COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 72-73COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 74-75COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 76-77COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 78-79COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 80-81COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 82-83COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 84-85COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 86-87COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 88-89COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 90-91COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 92-93COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 94-95COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 96-97COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 98-99COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 100-101COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 102-103COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 104-105COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 106-107COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 108-109COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 110-111COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 112-113COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 114-115COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 116-117COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 118-119COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 120-121COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 122-123COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 124-125COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 126-127COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 128-129COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 130-131COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 132-133COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 134-135COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 136-137COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 138-139COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 140-141COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 142-143COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 144-145COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 146-147COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 148-149COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 150-151COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 152-153COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 154-155COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 156-157COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 158-159COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 160-161COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 162-163COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 164-165COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 166-167COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 168-169COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 170-171COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 172-173COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 174-175COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 176-177COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 178-179COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 180-181COTE Genève numéro 30 déc 09/jan 2010 Page 182