COTE Genève n°29 novembre 2009
COTE Genève n°29 novembre 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°29 de novembre 2009

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (240 x 300) mm

  • Nombre de pages : 142

  • Taille du fichier PDF : 9,0 Mo

  • Dans ce numéro : love self-made men.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
RENCONTRE 20 Jean-Yves Marin Tout un art et une histoire aux MAHs History and fine art at the MAHs 54-year-old Jean-Yves Marin is the new director of the Musées d’art et d’histoire. Born in the French city of Caen, he holds an undergraduate degree in history of art and archaeology, and a master's in medieval archaeology. Marin comes to Geneva from his post as director of the Musée de Normandie in Caen, devoted to the region's history, archaeology and ethnology. He is the author of numerous published works. Fruit de générations de Normands et, par là-même, viscéralement attaché à sa région, Jean-Yves Marin a néanmoins accepté la mission, proposée par les autorités genevoises, d’établir un projet d’établissement pour l’avenir des MAHs avec, en perspective, la mise en œuvre d’un ambitieux programme de rénovation et d’agrandissement de l’institution. Les raisons qui l’ont poussé à relever le défi sont multiples ; un brin de lassitude dans sa ville natale, une sympathie pour Genève, sise au cœur de l’Europe, et dont les Musées d’art et d’histoire -n’en déplaise aux auditeurs qui ont débarqué son prédécesseur Cäsar Menz-, regorgent selon lui d’œuvres d’art riches et importantes. Un objectif : sans tourner le dos aux puristes et aux habitués, tenter de davantage généraliser l’accès aux Musées, les rendre intéressants, attractifs pour une large couche de la population, traditionnellement peu encline à s’y rendre, et faire en sorte qu’au moins un genevois sur trois y fasse une visite annuelle. Et évidemment, promouvoir l’institution hors des seuls murs de la Cité de Calvin, voire à l’étranger. Jean-Yves Marin se veut un homme de consensus, à l’écoute. Il sait qu’il lui faudra composer avec certaines réticences, prendre le pouls de l’ensemble des collaborateurs, et tenter de faire table rase de la polémique autour de l’ancienne direction. Il se définit comme un marathonien, capable d’un travail de longue haleine, prêt à y consacrer 5, voire 10 ans. Et comme un homme de foi, dont le credo est que le musée doit être au service de la société et de son développement. Octobre/novembre 2009 www.cotemagazine.com COTE rencontre Nouveau directeur des Musées d’art et d’histoire depuis le 1 er octobre 2009, Jean-Yves Marin est né il y a 54 ans à Caen, où il a suivi une formation universitaire en Histoire de l’Art et Archéologie. Diplômé d’études approfondies en archéologie médiévale, il était jusqu’ici directeur du Musée de Normandie à Caen, un musée dédié à l’histoire, l’archéologie et l’ethnologie. Il est par ailleurs l’auteur de nombreuses publications. Jean-Yves Marin is a true man of Normandy, where his family reaches back over many generations. Deeply attached to his native regon, he has nonethless accepted the challenge of a new public appointment to oversee an ambitious development plan for Geneva's MAHs, including a major programme of renovation and expansion. Marin decided to make the move for a variety of reasons: he wanted a change from life in his native city, he loves Geneva – at the heart of Europe – and he adores the Musées d’art et d’histoire which, he says (with all due respect to the auditors who precipitated the departure of his predecessor Cäsar Menz) are a rich storehouse of important artworks. His aim: to work (while not turning his back on the Museums'purists and core public) to extend the institution's public outreach, to make the museums more interesting and attractive to a wider tranche of the population, especially those lessinclined to visit the collections, and to ensure that at least one Genevan in three makes at least one annual visit. And of course, the promote the museums to the wider region, beyond the city of Geneva itself, and abroad. Jean-Yves Marin sees himself as a man of consensus, always ready to listen. He knows he will have to work with a degree of reticence in some quarters, "taking the pulse" of everyone involved and turning the page on the controversy surrounding the museums'former team of directors. Marin is a "marathon man", he says, capable of steering long-termprojects over a period of five, even ten years. And a man of conviction, a staunch believer in the museums'mission to serve society, as a motor for its continued development.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE Genève numéro 29 novembre 2009 Page 1COTE Genève numéro 29 novembre 2009 Page 2-3COTE Genève numéro 29 novembre 2009 Page 4-5COTE Genève numéro 29 novembre 2009 Page 6-7COTE Genève numéro 29 novembre 2009 Page 8-9COTE Genève numéro 29 novembre 2009 Page 10-11COTE Genève numéro 29 novembre 2009 Page 12-13COTE Genève numéro 29 novembre 2009 Page 14-15COTE Genève numéro 29 novembre 2009 Page 16-17COTE Genève numéro 29 novembre 2009 Page 18-19COTE Genève numéro 29 novembre 2009 Page 20-21COTE Genève numéro 29 novembre 2009 Page 22-23COTE Genève numéro 29 novembre 2009 Page 24-25COTE Genève numéro 29 novembre 2009 Page 26-27COTE Genève numéro 29 novembre 2009 Page 28-29COTE Genève numéro 29 novembre 2009 Page 30-31COTE Genève numéro 29 novembre 2009 Page 32-33COTE Genève numéro 29 novembre 2009 Page 34-35COTE Genève numéro 29 novembre 2009 Page 36-37COTE Genève numéro 29 novembre 2009 Page 38-39COTE Genève numéro 29 novembre 2009 Page 40-41COTE Genève numéro 29 novembre 2009 Page 42-43COTE Genève numéro 29 novembre 2009 Page 44-45COTE Genève numéro 29 novembre 2009 Page 46-47COTE Genève numéro 29 novembre 2009 Page 48-49COTE Genève numéro 29 novembre 2009 Page 50-51COTE Genève numéro 29 novembre 2009 Page 52-53COTE Genève numéro 29 novembre 2009 Page 54-55COTE Genève numéro 29 novembre 2009 Page 56-57COTE Genève numéro 29 novembre 2009 Page 58-59COTE Genève numéro 29 novembre 2009 Page 60-61COTE Genève numéro 29 novembre 2009 Page 62-63COTE Genève numéro 29 novembre 2009 Page 64-65COTE Genève numéro 29 novembre 2009 Page 66-67COTE Genève numéro 29 novembre 2009 Page 68-69COTE Genève numéro 29 novembre 2009 Page 70-71COTE Genève numéro 29 novembre 2009 Page 72-73COTE Genève numéro 29 novembre 2009 Page 74-75COTE Genève numéro 29 novembre 2009 Page 76-77COTE Genève numéro 29 novembre 2009 Page 78-79COTE Genève numéro 29 novembre 2009 Page 80-81COTE Genève numéro 29 novembre 2009 Page 82-83COTE Genève numéro 29 novembre 2009 Page 84-85COTE Genève numéro 29 novembre 2009 Page 86-87COTE Genève numéro 29 novembre 2009 Page 88-89COTE Genève numéro 29 novembre 2009 Page 90-91COTE Genève numéro 29 novembre 2009 Page 92-93COTE Genève numéro 29 novembre 2009 Page 94-95COTE Genève numéro 29 novembre 2009 Page 96-97COTE Genève numéro 29 novembre 2009 Page 98-99COTE Genève numéro 29 novembre 2009 Page 100-101COTE Genève numéro 29 novembre 2009 Page 102-103COTE Genève numéro 29 novembre 2009 Page 104-105COTE Genève numéro 29 novembre 2009 Page 106-107COTE Genève numéro 29 novembre 2009 Page 108-109COTE Genève numéro 29 novembre 2009 Page 110-111COTE Genève numéro 29 novembre 2009 Page 112-113COTE Genève numéro 29 novembre 2009 Page 114-115COTE Genève numéro 29 novembre 2009 Page 116-117COTE Genève numéro 29 novembre 2009 Page 118-119COTE Genève numéro 29 novembre 2009 Page 120-121COTE Genève numéro 29 novembre 2009 Page 122-123COTE Genève numéro 29 novembre 2009 Page 124-125COTE Genève numéro 29 novembre 2009 Page 126-127COTE Genève numéro 29 novembre 2009 Page 128-129COTE Genève numéro 29 novembre 2009 Page 130-131COTE Genève numéro 29 novembre 2009 Page 132-133COTE Genève numéro 29 novembre 2009 Page 134-135COTE Genève numéro 29 novembre 2009 Page 136-137COTE Genève numéro 29 novembre 2009 Page 138-139COTE Genève numéro 29 novembre 2009 Page 140-141COTE Genève numéro 29 novembre 2009 Page 142