COTE Genève n°28 septembre 2009
COTE Genève n°28 septembre 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°28 de septembre 2009

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (240 x 300) mm

  • Nombre de pages : 180

  • Taille du fichier PDF : 11,9 Mo

  • Dans ce numéro : icônes et must have.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 120 - 121  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
120 121
ÉCONOMIE 120 A égrener le palmarès politique dont il peut déjà se prévaloir, on a peine à croire qu'Adrien Genecand a fêté ses 22 ans il y a quelques mois: Candidat au Conseil national en octobre 2007, Conseiller municipal en Ville de Genève, Vice- Président, puis Président des jeunes radicaux genevois… Mais, bien davantage qu'à un loup de la politique, c'est à un jeune homme féru de nouveaux horizons et de découvertes que nous avons à faire. Adrien Genecand PARTI RADICAL septembre 2009 www.cotemagazine.com Le principal trait de mon caractère: L'ouverture d'esprit, une des choses les plus importantes pour moi ; c’est ce qui me permet de comprendre et d'accepter la position d’autrui malgré les divergences d’opinions. Et, dès lors, de déceler les possibilités de consensus. Ma devise: Les bonnes idées n'ont pas d'âge, elles ont seulement de l'avenir. (Robert Mallet -pastiché dans l’introduction, NDLR-) Pour subir encore aujourd’hui les traditionnels reproches dus à mon âge, je trouve cette citation extraordinaire. Surtout dans l’enceinte du parlement où il est souvent fait grief aux jeunes de leur manque d’expérience lorsqu'ils avancent des propositions, des idées. Le pays où je désirerais vivre: Chaque fois que je l’ai quittée, je me suis réjoui de la retrouver : la Suisse. J’ai eu la chance de visiter quelques grandes capitales d’Europe, je pense pouvoir dire avec certitude qu'à Genève, comme d'une manière générale en Suisse, nous avons su trouver un excellent compromis entre les avantages des milieux urbains et ceux liés à la proximité de la nature. Ce que je voudrais être: Simplement moi, ou en tout cas tel que les êtres qui me sont chers souhaiteraient que je sois. J’estime avoir eu beaucoup de chance de naître aussi bien entouré. Vouloir plus serait faire preuve d'ingratitude. Mon occupation préférée: M’engager pour ma cité. Je sais la chance que nous avons de vivre ici ; je veux me battre pour que mes enfants et les générations suivantes puissent bénéficier de la même qualité de vie que celle que nous avons aujourd’hui. Comment j'aimerais mourir: Après une ascension, en montagne. Given Adrien Genecand's political career to date, it is hard to believethat he celebrated his 22nd birthday just a few months ago: he was a candidate for the Conseil National in October 2007, and is currently a Geneva City councillor, as wellas vice president and president of the Jeunes radicaux Genevois. Genecand is clearly a highly political animal. But above all, he's a young man avid for change and new horizons. My most obvious characteristic: An open mind – one of the most important things in life, for me. It's what enables me to understand and accept other people's ideas and worldview, even if I don't agree with them. And to identify ways in which consensus can be achieved. My personal motto: Good ideas are ageless, with an infinite future (Robert Mallet – See our intro., Ed.) It's an extraordinary motto in light of all the accusations and comments I have to putup with regarding my age. Particularly in parliament, where young people are often derided for their lack of experience, when they propose new ideas. The country where I would most like to live: Every time I leave it, l'm delighted to come home again: Switzerland. l've been lucky enough to visit some of the great capitals of Europe, but I think I can truly say that in Geneva, and Switzerland in general, we have achieved the best compromise between the advantages of urban living, and easy access to the countryside and nature. What I want to be: Just myself, or at least to fulfil the hopes of the people closest to me. I was very lucky to be born into a supportive family. It would be ungrateful to wish for anything more. My favourite occupation: Working for my city. I know how lucky we are to live here ; I want to fight to ensure that my children and future generations enjoy the same quality of life that we have here today. How I would like to die: In the mountains, after a climb.
Sébastien Desfayes PDC Avocat bouillonnant au sein du Comité du Jeune Barreau, Sébastien a étudié sur les bancs de l'Université de Genève comme de celle de Singapour, villes qui se partagent son cœur. Non sans s'être offert un détour par l'Ecole du Louvre à Paris, dont il est licencié en histoire de l’art. Rencontre avec un homme qui a l'audace de faire rimer éclectisme avec perfectionnisme. Mon rêve de bonheur: Imaginons le bonheur à l’échelle de Genève. Je vois un canton prospère, sûr, dynamique, où les gens vivent ensemble en bonne intelligence. Nous n’en sommes pas très loin. Le pays où j'aimerais vivre: Je suis très heureux de vivre en Suisse. On ne réalise pas toujours la chance que l’on a de vivre ici. Lorsque j’habitais Paris puis Singapour, une photo de jet d’eau de Genève et une autre des montagnes valaisannes étaient accrochées au mur de ma chambre, pour me rappeler mes racines et la beauté de notre pays. Mes auteurs favoris en prose: Scott Fitzgerald qui m’a fait entrer, adolescent, dans la littérature. Blaise Cendrars qui, avec Moravagine, a sans doute écrit l’un des plus beaux livres du 20ème siècle, et Patrick Modiano dont le style sonne comme une mélodie. Mes peintres préférés: Question difficile, tant ceux-ci sont nombreux. Je dirais Raphael pour sa perfection, Caravage pour ses fulgurances, Géricault pour son romantisme, et Basquiat pour sa modernité. Mes héros dans la vie réelle: Les héros inconnus, ceux qui œuvrent anonymement et quotidiennement, le plus souvent au péril de leur vie ou de leur liberté, contre la pauvreté, la violence et l’intolérance. Mes héros dans l'histoire: Même s’il n’était pas parfait - personne ne l’est d’ailleurs - je dirais John Kennedy : il avait cette capacité à donner de l’espoir aux gens. Il a incarné, à lui tout seul, tous les rêves d’une génération. Quand on lit ses discours, on ne peut s’empêcher de lever les yeux vers les étoiles. Je suis persuadé que s’il n’avait pas été assassiné, nous vivrions aujourd’hui dans un monde meilleur. A firebrand on the Comité du Jeune Barreau, Sébastien Desfayes studied law at Geneva University and in Singapore – his two favourite cities today. Plus a spell in Paris, indulging his passion for art history (he is a graduate of the Ecole du Louvre). An eclectic perfectionist… My idea of perfect happiness: Happiness on a city-wide scale, in Geneva. I see a prosperous, safe, dynamic canton where people live together in a spirit of understanding and acceptance. We're almost there. The country where I would most like to live: l'm very happy living in Switzerland. We don't always realise how lucky we are to live here. When I lived in Paris and Singapore I always kept a photo of the Jet d'Eau and the Valais mountains on my bedroom wall, to remind me of my roots, and the beauty of our country. My favourite prose writers: Scott Fitzgerald, who introduced me to the world of literature as an adolescent. Blaise Cendrars who, together with Moravagine, is the author of what is unquestionably one of the finest books of the 20th century, and Patrick Modiano, whose style is so melodic. My favourite painters: A difficult question, there are so many. l'd say Raphael for his perfection, Caravaggio for his fiery spirit and technical bravado, Géricault for his romanticism, and Basquiat for his modernity. My real-life heroes: Unsung heroes: people who work anonymously, every day, often in danger of their lives and freedom, against poverty, violence and intolerance. My heroes from history: Even if he wasn't perfect – and no one is – I would say John Kennedy: he had that capacity to inspire hope. He embodied the dreams of an entire generation. When you read his speeches, you can't help but lift your eyesup to the stars. l'm sure that if he hadn't been assassinated, we'd be living in a better world today. septembre 2009 www.cotemagazine.com ÉCONOMIE 121



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 1COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 2-3COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 4-5COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 6-7COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 8-9COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 10-11COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 12-13COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 14-15COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 16-17COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 18-19COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 20-21COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 22-23COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 24-25COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 26-27COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 28-29COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 30-31COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 32-33COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 34-35COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 36-37COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 38-39COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 40-41COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 42-43COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 44-45COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 46-47COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 48-49COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 50-51COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 52-53COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 54-55COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 56-57COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 58-59COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 60-61COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 62-63COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 64-65COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 66-67COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 68-69COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 70-71COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 72-73COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 74-75COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 76-77COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 78-79COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 80-81COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 82-83COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 84-85COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 86-87COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 88-89COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 90-91COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 92-93COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 94-95COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 96-97COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 98-99COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 100-101COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 102-103COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 104-105COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 106-107COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 108-109COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 110-111COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 112-113COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 114-115COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 116-117COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 118-119COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 120-121COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 122-123COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 124-125COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 126-127COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 128-129COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 130-131COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 132-133COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 134-135COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 136-137COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 138-139COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 140-141COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 142-143COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 144-145COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 146-147COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 148-149COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 150-151COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 152-153COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 154-155COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 156-157COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 158-159COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 160-161COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 162-163COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 164-165COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 166-167COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 168-169COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 170-171COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 172-173COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 174-175COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 176-177COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 178-179COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 180