COTE Genève n°28 septembre 2009
COTE Genève n°28 septembre 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°28 de septembre 2009

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (240 x 300) mm

  • Nombre de pages : 180

  • Taille du fichier PDF : 11,9 Mo

  • Dans ce numéro : icônes et must have.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 108 - 109  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
108 109
TANZANIE EVASION 108 Les espèces s’y rencontrent en très grand nombre. Ici, l’homme n’est souvent qu’un hôte de passage. Jean-Luc Delay, Directeur de l’agence FERT VOYAGES à Genève, spécialiste du voyage sur-mesure, organise de nombreux voyages-découverte et safaris en Afrique. Il témoigne ici de sa passion pour la faune tanzanienne. Au sud ouest de Dar es Salaam, deux parcs offrent les meilleures conditions d’immersion dans les sites naturels: RUAHA et ses 10.000 éléphants ainsi que SELOUS qui englobe le parc de Mikumi avec ses colonies d’éléphants, de girafes, gnous, lions… et celui d’Udzungwa situé au cœur de forêts primitives riches de centaines d’espèces d’oiseaux et aussi peuplées de colobes (singes). Un vol en avion privé permet de survoler des troupeaux de zèbres, de buffles, d’impalas par centaines. Nous faisons un premier passage pour dégager la piste de ses animaux et atterrissons à Kiba Airstrip. L’accueil de notre guide « ranger » est très chaleureux. Il nous conduira sur les rives de la rivière Rufiji au nord des 55.000 km2 (plus vaste que la Suisse !) de la Réserve de SELOUS. Ce site est classé au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO. Notre camp est formé de huit cottages en pierres et en chaume, surélevés sur des plateformes de bois dominant la rivière. L’intérieur, très joliment aménagé, n’a rien à envier au confort d’un hôtel de luxe mais a su préserver un caractère authentique. A SELOUS, le spectacle est constant : les animaux viennent s’abreuver à tour de rôle, une certaine hiérarchie étant respectée, puis des groupes se forment mélangeant les espèces. A côté des girafes écartant au maximum leurs pattes antérieures pour atteindre l’eau, quelques hyènes s’abreuvent. En face, sur l’autre rive, un troupeau de zèbres et de gnous se désaltère. Lorsque septembre 2009 www.cotemagazine.com Non loin du Kilimandjaro et de l’archipel de Zanzibar, les parcs naturels de la Tanzanie sont le paradis de la faune et la flore africaines. The Selous Reserve : the hidden face of Tanzania Not far from Kilimanjaro and the Zanzibar islands, Tanzania’s natural reserves are a paradise for African flora and fauna. Home to a huge variety of species, where human visitors are welcome guests… Jean-Luc Delay, director of Geneva’s bespoke travel specialist FERT VOYAGES, organises a range of discovery safaris in Africa. He talks to COTE about his passion for Tanzania’s astonishing wildlife. South-west of Dar es Salaam, three parks offers the best possible conditions in which to experience Tanzania’s natural wilderness and wildlife: RUAHA, with its population of 10,000 elephants, and Selous, including the Mikumi park with its colonies of elephant, giraffe, wildebeest and lion. Finally, Udzungwa is located at the heart of an area of rich primal forest populated with hundreds of bird species, and colobus monkeys. A private flight offers the chance to see vast herds of zebra, buffalo and impala from the air. Swooping low around the Kiba Airstrip, we clear the runway of wildlife, and land. Our friendly local ranger begins the drive along the banks of the Rufiji river, in the north of the 55,000-km2 Selous Reserve (covering an area larger than Switzerland !). The site has been granted World Heritage status by UNESCO. Our camp is a group ofeight thatched stone cottages on wooden platforms overlooking the river. The attractive interiors are comfortable and luxurious, in impeccable, authentic style. Selous offers a never-ending spectacle: animals approach the
le dîner est servi sous les étoiles, nous sommes tous transportés dans le décor du film « Out of Africa ». Les trois jours durant lesquels nous participons à des safaris nous font tour à tour découvrir des scènes émouvantes, cruelles, spectaculaires : ici, nous nous amusons des cabrioles d’un groupe de singes, plus loin les lionnes apprennent à leur progéniture à chasser pendant que le lion se prélasse. Derrière un fourré, nous découvrons une carcasse de girafe dépecée par un groupe impressionnant de hyènes et de vautours. Plus loin encore, un guépard allongé sur une branche garde un œil ouvert. Les éléphants avancent d’un pas de sénateur adapté à celui de leurs derniers nés. Un secrétaire (oiseau) traverse tranquillement la piste pendant qu’un dik-dik (la plus petite antilope) reste caché derrière quelques buissons. Le soir, nous observons encore nombre de « va et vient » en admirant le coucher de soleil. Renseignements et voyages à la carte -/Information and bespoke holidays: Jean-Luc Delay - Fert & Cie Voyages SA E-mail : jl.delay@fert.ch - 022 839 43 35 www.fert.com VAMIZI ISLAND C’est à grand regret que nous quittons le Sand Rivers Selous Camp. Notre avion fait une boucle d’adieu au dessus de ce « sanctuaire » naturel qui restera gravé dans nos mémoires. Nous continuons notre route vers Vamizi Island et d'autres sites insolites. water to drink, each in turn, respecting a strict hierarchy, before forming groups incorporating several different species. A handful of hyenas drink alongside the giraffes, spreading their hind legs wide to reach down to the water. On the opposite bank, a herd of zebra and wildebeest slake their thirst. When dinner is served under a canopy of stars, the scene is straight « Out of Africa ». The three-day safari brings us face-to-face with spectacular scenes of incredible beauty, and cruelty: here, a troupe of monkeys tumbling and capering ; further off, a group of lionesses teaching their young to hunt, while the male relaxes in the sun. Behind a mound of earth, we find the carcass of a giraffe, torn apart by an impressive horde of hyenas and vultures. Still further along, a cheetah lounging on the branch of a tree keeps a watchful eye out for prey. Elephants advance with their statesman-like gait, matching the pace of their new-born offspring. A secretary bird steps quietly across the path of a dik-dik (the smallest species of antelope), hidden behind a clump of bushes. As night falls, we enjoy the sunset, and further comings and goings. At last, with great regret, we leave Sand Rivers Selous Camp. Our plane makes a parting circle over this unforgettable natural sanctuary. And we journey on, to discover Tanzania’s many other delights. septembre 2009 www.cotemagazine.com TANZANIE EVASION 109



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 1COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 2-3COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 4-5COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 6-7COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 8-9COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 10-11COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 12-13COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 14-15COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 16-17COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 18-19COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 20-21COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 22-23COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 24-25COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 26-27COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 28-29COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 30-31COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 32-33COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 34-35COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 36-37COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 38-39COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 40-41COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 42-43COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 44-45COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 46-47COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 48-49COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 50-51COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 52-53COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 54-55COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 56-57COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 58-59COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 60-61COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 62-63COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 64-65COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 66-67COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 68-69COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 70-71COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 72-73COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 74-75COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 76-77COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 78-79COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 80-81COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 82-83COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 84-85COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 86-87COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 88-89COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 90-91COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 92-93COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 94-95COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 96-97COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 98-99COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 100-101COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 102-103COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 104-105COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 106-107COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 108-109COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 110-111COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 112-113COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 114-115COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 116-117COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 118-119COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 120-121COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 122-123COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 124-125COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 126-127COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 128-129COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 130-131COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 132-133COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 134-135COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 136-137COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 138-139COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 140-141COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 142-143COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 144-145COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 146-147COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 148-149COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 150-151COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 152-153COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 154-155COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 156-157COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 158-159COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 160-161COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 162-163COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 164-165COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 166-167COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 168-169COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 170-171COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 172-173COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 174-175COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 176-177COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 178-179COTE Genève numéro 28 septembre 2009 Page 180