COTE Genève n°25 avr/mai 2009
COTE Genève n°25 avr/mai 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°25 de avr/mai 2009

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (268 x 320) mm

  • Nombre de pages : 156

  • Taille du fichier PDF : 12,5 Mo

  • Dans ce numéro : les grandes icônes suisses.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 52 - 53  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
52 53
SO SWEET ZERLAND 52 © JEAN-BAPTISTE MONDINO portrait Par Xavier Casile Stephan Eicher ALORS POUR COMMENCER, IL ME PARAISSAIT IMPORTANT DE M’ENTRETENIR AVEC UNE PERSONNALITÉ AUSSI CONNUE DES 2 CÔTÉS DE « LA BARRIÈRE DES RÖSTIS » (ET ELLES SONT RARES SURTOUT QUAND ELLES NE PORTENT PAS DE SHORT). STEPHAN EICHER S’EST DONC IMPOSÉ NATURELLEMENT. CE GRAND VOYAGEUR ÉTAIT LA PERSONNE IDÉALE POUR NOUS PARLER DES LIEUX, DES PERSONNAGES ET DES SYMBOLES SUISSES.-/IT WAS IMPORTANT TO ME TO BEGIN WITH AN INTERVIEW FROM A PERSONALITY WHO WAS WELL-KNOWN ON BOTH SIDES OF THE SWISS-GERMAN/SWISS-FRENCH BORDER – DESPITE THE FACT THEY ARE A RARE SPECIES ! STEPHAN EICHER HOWEVER, WAS THE PERFECT CHOICE ; THIS GLOBETROTTING MUSICIAN IS IDEALLY POSITIONED TO TALK ABOUT SWISS BRANDS, PLACES, PEOPLE AND SYMBOLS. avril-mai 2009 www.cotemagazine.com SO SWEET IDOL
Stephan, quelles marques suisses achetiez-vous ou consommiez-vous étant enfant ? Tiki, Himbo, Ragusa, Tam Tam, Mach1, Sugus…. Etiez-vous collectionneur ? J’ai suivi les modes comme tous les enfants : autocollants, figurines d’indiens et de cow-boys, yoyos, billes… Qu’avez-vous acheté avec votre premier argent de poche ? Mes premiers « De Nimes » ! (Levi’s 501). Aviez-vous les mêmes goûts que vos frères ? On se retrouvait dans la passion pour la musique. Et votre premier instrument ? Un accordéon ! En tournée, avez-vous des objets fétiches ? Une guitare bien accordée. Un instrument préféré qui ne vous quitte jamais ? Un harmonica (je n’en joue pas bien mais c’est plus facile à transporter qu’un piano). Vous avez utilisé des instruments traditionnels suisses pour vos disques. Pourquoi ? Au début par envie de profaner, plus tard par curiosité, aujourd’hui par nécessité. Parlez-nous du timbre que vous avez créé pour la Poste suisse. J’ai proposé un premier timbre qui s’appelait « Attention ceci est un test ADN » avec la fameuse photo de Saddam Hussein avec sa barbe après sa capture, où un soldat américain lui prend de la salive avec un bâton. Ça n’a pas vraiment convaincu les responsables du projet... Ma deuxième idée a finalement été prise. L’idée du Matterhorn qui devient l’Afrique si on le retourne. C’est un thème qui me poursuit depuis le moment où j’ai envoyé des cartes postales du Cervin à des amis au Mali ; j’ai trouvé que, à l’envers, la montagne ressemblait à l’Afrique. Un promeneur, qui s’est arrêté à côté de moi pendant que je re-dessinais l’Afrique sur les cartes postales, m’a félicité d’avoir compris que ce bout des Alpes appartenait à la plaque continentale africaine. J’étais agréablement surpris par cette histoire. Il m’amusait aussi de laisser le choix à l’utilisateur de mettre le timbre face « Matterhorn » ou face « Afrique » sur sa lettre. Vous voyagez souvent : quelle image avez-vous de la Suisse quand vous êtes à l’étranger ? L’image du premier de la classe ; mais on a appris qu’il a triché pendant les évaluations, comme les autres… La Suisse a-t-elle confiance en elle ? J’espère pas trop ! Les doutes sont là pour vous faire avancer. La confiance pour une nation est le début du chauvinisme ou je me trompe ? Vous sentez-vous plus suisse à l’étranger ? Il m’arrive même de temps en temps de me sentir étranger en Suisse… Vos musiciens étrangers, quelle image de la Suisse ont-ils ? Une assez bonne je crois. J’essaie d’être un bon ambassadeur. Comment le public suisse est-il ? Avec l’expérience, j’ai du mal à distinguer les différences entre un public suisse, allemand ou français. En premier, c’est le lieu qui influence un concert, en deuxième l’envie de communiquer entre les musiciens et le public et seulement plus tard l’appartenance nationale des individus qui écoutent jouer un musicien. Et même là, je parlerais plutôt de différences entre les villes. Avez-vous déjà emmené Philippe Djian en Suisse ? Qu’en a-t-il pensé ? SO SWEET IDOL Oui, je l’ai emmené à Lausanne, il y est resté 6 ans… Klee, Botta, Tinguely, Pipilotti Rist, Giacometti, Max Frisch, Godard : j’ai l’impression que les artistes suisses créent dans la « souffrance » : c’est si dur d’être un artiste en Suisse ? Etre artiste est un super job ! Avez-vous déjà imaginé un drapeau pour la Suisse ? Il est bien comme il est avec ces 2 routes qui se croisent dans tout ce rouge. Voire un hymne ? Là par contre… Quelle est la différence entre un Suisse et un Européen ? Un ne l’est pas et l’autre, par contre, il l’est. Vous parlez français, allemand, suisse allemand, anglais : est-ce le hasard ou une volonté forte de s’ouvrir aux autres ? J’ai très tôt copié ce qui sortait de l’enceinte à la petite gare de Munchenbuchsee pour annoncer un départ dans plusieurs langues ; cela me faisait rêver… Quelle est pour vous la différence entre un Romand et un Alémanique ? Un parle beaucoup en français et rarement en allemand. L’autre parle beaucoup en allemand et essaye de parler en français. Mais les deux pensent plus ou moins la même chose. Ses défauts, ses qualités ? Là, mon cher je n’ai pas le temps ! Un défaut je sais… (rires). Qu’est-ce-que vous aimez amener de Suisse à l’étranger ? « Des drogues dures » comme l’Ovomaltine, le cervelas, du Buendnerfleisch (viande séchée) et un mélange sensationnel de fondue (qui est vendu dans la vallée de la Broie). Et qu’est-ce-que vous aimeriez ramener ? L’horizon. Vous faites-vous un univers à vous dans votre loge ou dans votre chambre d’hôtel ? Non, j’ai arrêté le jour où j’étais content avec mon univers intérieur. Savez-vous cuisiner un plat de votre région ? Je suis le spécialiste de la fondue moitié/moitié ! En août, il faut remplacer le vin blanc par du champagne : le public en redemande ! Quelle est votre ville suisse préférée ? Difficile de choisir entre Genève et Romanshorn, Bâle et Lugano… je crois que ça nous amène à Olten, non ? Un objet préféré ? Une vue du Lac Léman, peint par Ferdinand Hodler me ferait plaisir ! Un lieu préféré ? Tout ce qui pourrait être peint par Alexandre Calame ou Jean-Frederic Schnyder ou photographié par Loan Nguyen ou Daniel Infanger ; allez voir dans les livres et les musées ! Quand la Suisse a-t-elle vécu « Des hauts et des bas » ? Cela a commencé quand un petit Corse, qui a travaillé pour la France, nous a menacés pour devenir neutre… La Suisse a-t-elle un jour été un « Eldorado » ? Si je regarde le monde, elle l’est non ? « Ni remords ni regrets » par rapport à votre pays ? « Il ne m’écoute jamais, il fait ce qu’il lui plaît… » Où aimez-vous « Déjeuner en paix » ? Congratulations pour cette question : vous avez gagné un dîner pour deux au « Alpenroesli » au bout de la vallée d’Engelberg ! avril-mail 2009 www.cotemagazine.com SO SWEET ZERLAND 53



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 1COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 2-3COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 4-5COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 6-7COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 8-9COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 10-11COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 12-13COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 14-15COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 16-17COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 18-19COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 20-21COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 22-23COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 24-25COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 26-27COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 28-29COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 30-31COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 32-33COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 34-35COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 36-37COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 38-39COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 40-41COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 42-43COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 44-45COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 46-47COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 48-49COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 50-51COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 52-53COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 54-55COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 56-57COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 58-59COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 60-61COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 62-63COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 64-65COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 66-67COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 68-69COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 70-71COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 72-73COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 74-75COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 76-77COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 78-79COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 80-81COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 82-83COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 84-85COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 86-87COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 88-89COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 90-91COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 92-93COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 94-95COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 96-97COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 98-99COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 100-101COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 102-103COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 104-105COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 106-107COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 108-109COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 110-111COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 112-113COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 114-115COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 116-117COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 118-119COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 120-121COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 122-123COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 124-125COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 126-127COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 128-129COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 130-131COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 132-133COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 134-135COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 136-137COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 138-139COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 140-141COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 142-143COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 144-145COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 146-147COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 148-149COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 150-151COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 152-153COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 154-155COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 156