COTE Genève n°25 avr/mai 2009
COTE Genève n°25 avr/mai 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°25 de avr/mai 2009

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (268 x 320) mm

  • Nombre de pages : 156

  • Taille du fichier PDF : 12,5 Mo

  • Dans ce numéro : les grandes icônes suisses.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 114 - 115  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
114 115
CULTURE URBAN 114 URBAN La peinture sculpturale d’Irina Horsia -/Sculptural paintings by Irina Horsia DU 4 MAI AU 30 JUIN 2009, ART ET CADRE, ROUTE DE SUISSE, 1290 VERSOIX. TÉL. 022 779 29 19 La Galerie de Versoix "Art & Cadre" présente les peintures sculpturales de l'artiste roumaine Irina Horsia Gianasso du 4 mai au 30 juin 2009, vernissage le jeudi 6 mai dès 18h30. Plasticienne, née à Bucarest en 1964, Irina a étudié à l’Institut des beaux-arts de Bucarest et s'est spécialisée en Art monumental à Turin. Une artiste complexe, mariant avec talent la peinture à la sculpture et à la graphique, son activité internationale est prodigieuse. On reconnaît sa touche aux oscillations entre surfaces planes et volumes et aux effets de blanc sur blanc. Nourrie aussi bien de spiritualité roumaine que de ses voyages à travers l’Europe, l'Inde, le sud asiatique ou l’Amérique, elle présentera à "Art & Cadre" ses compositions de jets d'encre sur toile et masques en plâtre. -/The Versoix gallery "Art & Cadre" presents a show of sculptural paintings by Romanian artist Irina Horsia Gianasso, from 4 May to 30 June 2009, with a preview on Thursday 6 May from 6.30 p.m. Born in Bucarest in 1964, Irina is a visual artist who studied at the city's school of fine art, and later specialised in monumental art, in Turin. A complex, talented artist, her prolific, internationally-acclaimedwork combines elements of painting, sculpture, and graphic art, with characteristic fluctuations between flat surfaces and volumes, and intriguing white-on-white effects. Drawing on aspects of Romanian spirituality, and her travels throughout Europe, India, South Asia and America, Irina's work at "Art & Cadre" features her compositions using ink-jet on canvas, and plaster masks. Fabriques d’Adrien Missika -/Fabriques by Adrien Missika JUSQU’AU/UNTIL 3 MAI 2009, CENTRE D’ART CONTEMPORAIN, 10, RUE DES VIEUX GRENADIER, GENÈVE. Le Centre d’Art Contemporain Genève est heureux d’accueillir la première exposition monographique et institutionnelle d’Adrien Missika. Ce jeune artiste présentera des travaux récents de vidéo, de photo et des installations.L’image photographique et la vidéo sont caractérisées par leur rapport au réel. Elles sont liées à l’existence même des objets ; Adrien Missika, en se jouant des attentes et des présupposés du spectateur, questionne subtilement nos rapports au monde et à ses représentations. Il use de nombreuses références au voyage et au romantisme, qui prennent tout leur sens dans la série « FABRIQUES » (2006-2009) donnant son nom à l’exposition. Le designer Stéphane avril-mai 2009 wwww.cotemagazine.com ROMANDIE Irina Horsia Adrien Missika Alba -1992 - Aquatinte sur papier 87.7 x 71 cm- Edition 100 Barbier Bouvet a été invité à concevoir un mobilier pour l’exposition. Constitués de blocs de pierre (marbre et granite), les éléments utilitaires font échos aux architectures représentées dans les photographies. -/The Centre d’Art Contemporain Genève is proud to present the first monographic exhibition of ADRIEN MISSIKA within an institution. This young artist will show some recent photographic and video works, as wellas installations. The photographic image and the video are characterized by their link to the real. They are tied to the very existence of objects ; ADRIEN MISSIKA, while playing with the viewers’expectations and biases, questions in a subtle way our relation to the world and its representation. He addresses both media and popular imageries, while paying a particular attention to the history of photography and the contemporary use of this media. He referrences to travelling and romanticism are recurrent. They gain all their meaning in the « FABRIQUES » (2006-2009) serie, which gives its name to the exhibition. The designer Stéphane Barbier Bouvet has been invited to conceive the exhibition furniture. Made out of stone blocs (marble and granite), the functional elements recall the architectures presented in the photographs. Alex Katz, entre abstraction et réalisme -/Alex Katz, between abstraction and realism GALERIE I.D, 18, RUE ANCIENNE, 1227 CAROUGE. TÉL. 022 342 25 60 Dans les années 50, la scène artistique était dominée par l’expressionnisme abstrait de Pollock, de Kooning et Rothko. Peintre américain né à New York en 1927, Alex Katz fut un pont entre l’abstraction et le réalisme. Hors courant, Alex Katz s’attache à la ressemblance. A partir de 1957, il choisit de se consacrer à trois thèmes principaux : les paysages, les portraits individuels et les portraits de groupe. Le portrait n’est pas pour lui un prétexte, mais une forme. Katz devient un maître du contour. Contrairement aux artistes pop ou photo réalistes qui vont lui succéder, il revendique l’héritage du réalisme. Ses modèles sont sa femme Ada, dont il réalise en trente ans une centaine de portraits, et ses amis. Il peint ces figures de la classe moyenne américaine en les vidant de leur intériorité, de toute préoccupation cérébrale. La dépersonnalisation des modèles qui n’exclut pas la ressemblance, vise à leur donner un caractère général plutôt qu’une profondeur psychologique. Ainsi, la peinture d’Alex Katz a su résoudre un paradoxe : être réaliste et moderne ou, autrement dit, être une peinture plate sans être abstraite. -/Living in New York in the 1950s, Katz was surrounded by the art and artists of Abstract Expressionism, rubbing elbows almost daily with them in the East Village. Though that movement took the world by storm, AlexKatz, the american artist born in 1927, rejected the emotionally charged abstractions of artists such as Pollock and De Kooning in favor of his own cool, representational work. Alex Katz was always a crossover artist between abstraction and realism. From 1957 Katz will paint mainly three subjects landscapes, individual portraits or group portraits. His main model would be his wife, Ada, of whom he painted over a hundred portraits in thirty years. Whether Katz chooses to paint landscapes or people, he makes no assumptions or judgments, no comments concerning his subjects. These are not sentimental images but simply scenes that caught his eye. His major communication tous is to see without interpreting things that are not visually presented, and to evaluate the images as what they are images. « Over The River, A Work In Progress » -/ « Over The River, A Work In Progress » JUSQU’AU/UNTIL 24 MAI 2009, FONDATION DE L’HERMITAGE, 2, ROUTE DU SIGNAL, LAUSANNE. TÉL. 021 320 50 01 La Fondation de l’Hermitage a le privilège de présenter une exposition exceptionnelle de l’oeuvre d’art en cours de Christo et Jeanne-Claude, Over The River. Commencée en 1992 et prévue d’être réalisée au plus tôt à l’été 2012, © Christo, 2007
Christo, Over The River, projet pour la rivière Arkansas/Etat du Colorado elle consistera en un déploiement horizontal de 9,4 km de panneaux de toile sur une étendue de 64 km, avec des interruptions, au-dessus de la rivière Arkansas, dans l’Etat du Colorado (Etats- Unis). Cette exposition étonnante s’inscrit dans la continuité des manifestations dédiées aux grandes figures de l’art contemporain. Faisant suite à l’oeuvre monumentale The Gates, Central Park, New York, 1979-2005, Over The River est à son tour une oeuvre d’art sculpturale d’envergure, offrant au visiteur l’occasion de porter un autre regard sur le paysage environnant. -/The Fondation de l’Hermitage is privileged to present an exceptional exhibition of Christo and Jean-Claude's work in progress, Over The River. Begun in 1992, and scheduled for completion in summer 2012 at the earliest, the piece is an intermittent, 64-km horizontal stretch of canvas panels along the Arkansas River in Colorado, in the US. This astonishing composition furthers the work of these two leading figures on the contemporary art scene, following on from the monumental Gates in Central Park, New York (1979-2005). Over the River is another gigantic work of sculpture, giving visitors a chance to take a fresh look at the surrounding landscape. Opera Gallery à Genève -/Opera Gallery in Geneva OPERA GALLERY GENÈVE, PLACE LONGEMALLE 10-12, 1204 GENÈVE. TÉL. 022 318 57 70 Présente dans onze grandes villes réputées tant pour leur attrait que leur poids sur le marché de l’art contemporain, OPERA GALLERY se veut un véritable réseau international de galeries d’art exposant tour à tour un vaste choix de courants, sensibilités et univers artistiques, déjà célèbres ou en devenir. Après Paris, Londres, New York, Hong Kong, ou encore Miami, OPERA GALLERY s’installe enfin au coeur de Genève, ville internationale par excellence, profondément tournée vers la culture et ouverte à toute forme artistique. Unique en son genre, ce lieu d’exposition met en scène l’ensemble des expressions de l’univers de l’art contemporain, offrant aux passionnés et collectionneurs les plus grands noms de la peinture tout en participant activement à la promotion des jeunes talents nationaux et internationaux. -/Present in eleven major cities celebrated as much for their international appeal as for their clout on the contempoorary art scene, OPERA GALLERY is an worldwide network of art galleries taking turns to present a wide selection of established andupcoming movements, trends and artistic milieux. After Paris, New York, Hong Kong or Miami, OPERA GALLERY has opened in the heart of Geneva, the international city par excellence, with a deep tradition of culture and an openness to artistic expression in all its forms. Unique of its kind, the exhibition venue presents the full range of contemporary art forms, offering collectors and aficionados a chance to see some of the finest names in painting, and play an active role in the promotion of new national and international talent. Les poètes maudits à l’honneur -/Honouring the poètes maudits JUSQU’AU/UNTIL 9 MAI 2009, ESPACE AMI LULLIN, PROMENADE DES BASTIONS, GENÈVE. TÉL. 022 418 28 00 Poètes maudits, Verlaine, Rimbaud et Mallarmé ont marqué l'univers poétique de la seconde moitié du 19 ème siècle. Leurs destins s'entrecroisent pour mieux diverger. Puisant dans une collection privée exceptionnelle, de haute bibliophilie, l'exposition permet de cheminer à travers l'ensemble de l'oeuvre poétique de ces auteurs, en contemplant les éditions originales, souvent dédicacées Chagall – Opera Gallery EXPOS les rendez-vous du mois/what to do this month Collection privée Photographe : Bibliothèque de Genève, Matthias Thomannet sur grand papier. Le visiteur pourra aussi suivre la genèse de certaines oeuvres grâce à la présence de lettres manuscrites, de contrats d'édition, de poèmes autographes ou d'épreuves corrigées. Éditions illustrées, portraits, dessins et belles reliures complètent ce riche éventail de pièces rares, voire uniques. -/Poètes maudits: Verlaine, Rimbaud and Mallarmé (the so-called "cursed poets") defined the world of French poetry in the second half of the 19th century, crossing each other's paths before ultimately going their (very) separate ways. Drawing on an exceptional collection of fine and rare books, this exhibition traces each writer's poetry through first editions, often signed and printed in limited series on fine papers. Visitors can follow the genesis of certain works through manuscript letters, publishing contracts, autograph poems and corrected proofs. Illustrated editions, portraits, drawings and fine bindings complete this rich array of rare, often unique items. Woods 1993 Aquatinte sur papier 105.4 x 80.3 cm - Edition 40 Galerie I.D - 18, rue Ancienne/1227 Carouge/Genève Tel +41 (0)22 342 25 60/www.galerie-id.com avril-mai 2009 wwww.cotemagazine.com CULTURE URBAN 115



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 1COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 2-3COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 4-5COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 6-7COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 8-9COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 10-11COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 12-13COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 14-15COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 16-17COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 18-19COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 20-21COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 22-23COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 24-25COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 26-27COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 28-29COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 30-31COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 32-33COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 34-35COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 36-37COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 38-39COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 40-41COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 42-43COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 44-45COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 46-47COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 48-49COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 50-51COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 52-53COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 54-55COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 56-57COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 58-59COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 60-61COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 62-63COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 64-65COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 66-67COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 68-69COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 70-71COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 72-73COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 74-75COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 76-77COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 78-79COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 80-81COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 82-83COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 84-85COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 86-87COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 88-89COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 90-91COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 92-93COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 94-95COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 96-97COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 98-99COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 100-101COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 102-103COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 104-105COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 106-107COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 108-109COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 110-111COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 112-113COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 114-115COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 116-117COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 118-119COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 120-121COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 122-123COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 124-125COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 126-127COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 128-129COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 130-131COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 132-133COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 134-135COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 136-137COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 138-139COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 140-141COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 142-143COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 144-145COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 146-147COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 148-149COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 150-151COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 152-153COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 154-155COTE Genève numéro 25 avr/mai 2009 Page 156