COTE Genève n°24 fév/mar 2009
COTE Genève n°24 fév/mar 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°24 de fév/mar 2009

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (249 x 300) mm

  • Nombre de pages : 156

  • Taille du fichier PDF : 19,6 Mo

  • Dans ce numéro : optimiste !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 62 - 63  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
62 63
PORTRAIT OPTIMISTE 62
MANUEL EMCH LE PETIT PRINCE DE L’HORLOGERIE Le dicton dit qu’il faut faire confiance au temps. La réalité le confirme en ayant confié la direction des montres Jaquet Droz à Manuel Emch, après que Swatch Group a racheté la marque en 2001. Mû depuis toujours par sa passion pour l’Art, ce jeune entrepreneur est le digne héritier du génie et de la poésie qui émanent de ces célèbres garde-temps depuis le Siècle des Lumières. Souhaitant « recréer quelque chose d’unique et fort », il perpétue l’excellence du geste de l’artisan et un savoir-faire inégalable. Luttant pour la sauvegarde de certains métiers de plus en plus menacés, tel celui d’émailleur, il sait leur donner un nouvel élan, afin que demeure pérenne l’esprit de cette précieuse horlogerie joaillière. Mais bien plus encore, il insuffle une âme à l’éphémère à travers l’esthétisme et l’équilibre subtils de ses créations, très souvent inspirées de son quotidien. C’est en effet le besoin de transmettre une histoire, de mêler l’émotion et le rêve à la vie concrète qui amène le développement technique de ces montres. Travaillant sur les contrastes et s’inspirant de l’Ecole Bauhaus, en simplifiant au maximum le design des cadrans, il a réussi le pari d’interpréter le temps de façon inédite, que cela soit au travers de sa montre « La Date Astrale Zodiaque » qui confère à l’espace-temps nocturne une autre dimension que durant les heures diurnes, ou avec sa « Grande Heure » sur laquelle l’unique aiguille représentée amène son propriétaire à relativiser le temps. Mais le secret de la réussite de Manuel Emch réside sans doute dans l’idée qu’il se fait du Temps. Alors que celuici angoisse la plupart d’entre nous, au travers de sa course inéluctable, il est apprivoisé avec génie par cet inventeur atypique. Fasciné par le chiffre 8 et l’éternel recommencement qu’il incarne, il a su construire sa « Machine à Ecrire le Temps », Numerus Clausus 88, après six années de travail. En hommage aux célèbres automates qui ont initialement fait la réputation de Jaquet-Droz, il a rassemblé pas moins d’un millier de pièces dans l’optique d’inscrire physiquement l’éphémère. Il dit à ce propos : « J’ai voulu créer une Machine qui maîtrise le Temps. Jusqu’à présent, aucun horloger ne s’était hasardé à capturer le temps pour mieux le figer et ainsi écrire l’heure ». Nul doute qu’aujourd’hui, un certain conquérant du ciel aurait pu lui demander « Dessinemoi l’heure » et qu’une autre fable aurait vu le jour, prête à enchanter de nombreuses générations. Un soupçon de malice aux commissures des lèvres, Manuel Emch allie goût et discrétion, avec toute la classe qui sied au luxe véritable. Se définissant comme quelqu’un d’« impatient, exigeant et créatif », parfois nostalgique de la gestuelle gracieuse liée aux montres d’autrefois, Manuel Emch n’en reste pas moins un homme de son époque, favorisant le moment présent et admirant Rothko, Kapoor, Flavin et Pollock. Volontaire, curieux et tourné vers l’avenir, il pave sa vie de défis intérieurs. Après s’être confronté plusieurs fois au vide afin d’obtenir son brevet de parachutiste, Impalpable, évanescent ou angoissant, le temps poursuit inexorablement son cours et laisse derrière lui les talents qu’il a enfantés. C’est ainsi que Pierre Jaquet Droz a laissé en héritage le génie et la poésie de ses créations horlogères à Manuel Emch. Président et directeur artistique de la marque Jaquet Droz depuis 2001, celui-ci nous accorde un furtif passage dans son espace-temps. -/Intangible, transient, even frightening – the inexorable march of time also gathers a host of talented people in its wake. Which is why Pierre Jaquet-Droz bequeathed the genius and poetry of his finest creations to Manuel Emch, president and artistic director of the brand since 2001. COTE snatched a brief moment of the latter's precious time… par Oriane Tobler. il ambitionne aujourd’hui de « construire sa maison intérieure et extérieure ». Jolie image pour un poète, aussi élégant qu’intemporel.'Time will tell…'as the old saying goes. And sure enough, Manuel Emch's appointment as president and artistic director of Montres Jaquet Droz, following the brand's acquisition by Swatch in 2001, has stood the test. Driven by his lifelong pasion for art, this young entrepreneur has proved a worthy heir to the genius and poetry of one of Switzerland's best-known watch brands, with a history dating back to the 17th century. Pursuing his stated aim to'recreate something unique and powerful', Emch has perpetuated Jaquet Droz's tradition of impeccable craftsmanship and unrivalled expertise, and fought to preserve some of the industry's threatened skills, such as enamelling, giving them a new lease of life through his superb jewelled watch creations. He has also succeeded in creating beautiful, subtly balanced timepieces with a spirit all their own, often inspired by aspects of his daily life. The technical aspects of Emch's watches reflect his deep-seated need to pass on this extraordinary heritage, to create emotional,'dream'objects for the everyday world. Rising to the challenge of finding new ways to express and interpret the pasage of time, Emch takes inspiration from the Bauhaus, simplifying his dials to the utmost and creating innovative new designs like the'Date Astrale Zodiaque', a watch that traces the progress of the constellations of the zodiac, with diamond stars that lightup magically at night. Or the'Grande Heure', featuring a single hand, encouraging the wearer to take a step back from the inexorable passage of the hours, minutes and seconds. And here lies the true secret of Manuel Emch's success: his highly personal view of Time itself. While most of us struggle to keepup with the great Winged Chariot, this atypical inventor has harnessed it with genius. Fascinated by the number 8, that symbol of endless renewal, Emch has created his very own'time-writing machine', the Numerus Clausus 88, the result of six years'work. In homage to the celebrated automata that first established the name of Jaquet-Droz, the piece incorporates almost a thousand separate parts, and sets out to produce a'physical inscription of the ephemeral'. As he says:'I wanted to create a machine that would master Time. Until now, no watchmaker has ever tried to capture and transfix Time itself, actually to write it down.'Manuel Emch combines taste and discretion, while the merest hint of an arch smile plays at the corners of his lips. His watches exude absolute class and a true sense of luxury. He is, he says,'impatient, demanding, creative', often nostalgic for the delicate, graceful gestures demanded of watch-users in the past. And yet Manuel Emch is clearly a man of his time, living each day to the full, and a fan of modern and contemporary artists such as Rothko, Kapoor, Flavin and Pollock. Always eager to move on and meet the next challenge ahead, he has leapt into the void more than once – on the way to qualifying as a parachutist. Now, he says, he wants to'build his house, both inside and out', a charming, elegant, timelessimage from this poet of time-keeping. mars 2009 www.cote-magazine.ch PORTRAIT OPTIMIST 63



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 1COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 2-3COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 4-5COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 6-7COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 8-9COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 10-11COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 12-13COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 14-15COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 16-17COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 18-19COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 20-21COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 22-23COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 24-25COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 26-27COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 28-29COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 30-31COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 32-33COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 34-35COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 36-37COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 38-39COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 40-41COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 42-43COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 44-45COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 46-47COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 48-49COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 50-51COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 52-53COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 54-55COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 56-57COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 58-59COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 60-61COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 62-63COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 64-65COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 66-67COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 68-69COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 70-71COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 72-73COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 74-75COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 76-77COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 78-79COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 80-81COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 82-83COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 84-85COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 86-87COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 88-89COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 90-91COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 92-93COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 94-95COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 96-97COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 98-99COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 100-101COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 102-103COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 104-105COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 106-107COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 108-109COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 110-111COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 112-113COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 114-115COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 116-117COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 118-119COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 120-121COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 122-123COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 124-125COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 126-127COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 128-129COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 130-131COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 132-133COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 134-135COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 136-137COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 138-139COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 140-141COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 142-143COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 144-145COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 146-147COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 148-149COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 150-151COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 152-153COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 154-155COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 156