COTE Genève n°24 fév/mar 2009
COTE Genève n°24 fév/mar 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°24 de fév/mar 2009

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (249 x 300) mm

  • Nombre de pages : 156

  • Taille du fichier PDF : 19,6 Mo

  • Dans ce numéro : optimiste !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
TOCADE 6 Carpe Diem Olivier Cerdan - Editeur Ce début d’année n’est pas de tout repos. Annus horribilis, année noire, crise, récession, guerres larvées, catastrophes écologiques, le monde est en ébullition et l’avenir paraît plus incertain que jamais… Puisque nous allons bientôt mourir et ce, probablement sans le sou, autant profiter pleinement des derniers instants qu’il nous reste à vivre. « Cueillez dès aujourd'hui les roses de la vie » écrivait Ronsard dans ses Sonnets pour Hélène. Tant mieux, j’ai toujours été un adepte du Carpe Diem, un incorrigible optimiste. A bas Schopenhauer et Cioran ! Pas question que je perde mon latin pour des prédictions à la Nostradamus. Croire en l’avenir, avoir confiance en ceux qui m’entourent autant qu’ils peuvent me faire confiance, oser saisir les opportunités, savoir prendre des paris, bref, ne pas vivre dans la crainte perpétuelle du lendemain, ne pas se laisser envahir par la paranoïa ambiante, ne pas écouter les Cassandre, voilà l’essence même de ma philosophie. Tel un Gygès doté de son anneau, j’ai pour devise d’aborder les obstacles avec insouciance. « Un pessimiste voit la difficulté dans chaque opportunité, un optimiste voit l'opportunité dans chaque difficulté » clamait Winston Churchill. Et a contrario d’un Antonio Gramsci, j’ai tendance à penser que le pessimisme de la connaissance nuit à l'optimisme de la volonté. La recette du bonheur tient-elle à une capacité innée à vivre dans l’aveuglement ? L’angoisse existentielle est-elle l’apanage exclusif des érudits ? La félicité n’est-elle accessible qu’à ceux dont la détermination inconsciente ignore les risques ? A mon humble avis, cela ne fait aucun doute. Dans ce cas, y-a-t-il fort à parier que mon optimisme exacerbé me mènera au septième ciel ou… me perdra… Et après ? Franchement, je n’ai pas envie de savoir. mars 2009 www.cote-magazine.ch The New Year is getting off to a turbulent start. Annus horribilis, année noire, crisis, recession, rumblings of war, ecological disasters: the world is close to boiling-point, and the future seems more uncertain than ever… We're all going to die, probably without a cent to our names, so we might as well seize what little of life is left to us, with both hands. "Gather life's roses today", as Pierre de Ronsard put it in his Sonnets to Hélène. Fine by me – l've always been a devotee of the Carpe Diem approach to life, an incorrigible optimist. Down with Schopenhauer and Cioran ! Fie on Nostradamus ! Believein the future, have confidence in those around me, as much as they have confidence in me, boldly seize the opportunities that no man has seized before, take a gamble, in short stop living in a state of perpetual dread that the sun won't come out tomorrow, immunise yourself against prevailing paranoia, stick your fingers in your ears when Cassandra hoves into view. My personal philosophy in a nutshell. Like Gyges with his ring, I approach obstacles with a carefree nonchalance. Or, as Winston Churchill put it: "A pessimist sees the difficulty in every opportunity ; an optimist sees the opportunity in every difficulty." And unlike Antonio Gramsci, I tend to believethat the pessimism of intelligence undermines the optimism of will. Is an innate ability to blind oneself to reality the best recipe for happiness ? Is existential anguish the exclusive preserve of the wise ? Is true felicity attainable only by those whose reckless determination ignores the inherent risks ? There can be, in my humble opinion, no doubt. In which case, who's betting that my exacerbated optimism will lead me to the seventh heaven… or perdition ? And after that ? Frankly, I don't want to know.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 1COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 2-3COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 4-5COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 6-7COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 8-9COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 10-11COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 12-13COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 14-15COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 16-17COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 18-19COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 20-21COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 22-23COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 24-25COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 26-27COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 28-29COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 30-31COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 32-33COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 34-35COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 36-37COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 38-39COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 40-41COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 42-43COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 44-45COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 46-47COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 48-49COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 50-51COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 52-53COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 54-55COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 56-57COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 58-59COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 60-61COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 62-63COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 64-65COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 66-67COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 68-69COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 70-71COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 72-73COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 74-75COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 76-77COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 78-79COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 80-81COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 82-83COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 84-85COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 86-87COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 88-89COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 90-91COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 92-93COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 94-95COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 96-97COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 98-99COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 100-101COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 102-103COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 104-105COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 106-107COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 108-109COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 110-111COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 112-113COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 114-115COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 116-117COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 118-119COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 120-121COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 122-123COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 124-125COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 126-127COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 128-129COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 130-131COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 132-133COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 134-135COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 136-137COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 138-139COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 140-141COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 142-143COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 144-145COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 146-147COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 148-149COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 150-151COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 152-153COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 154-155COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 156