COTE Genève n°24 fév/mar 2009
COTE Genève n°24 fév/mar 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°24 de fév/mar 2009

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (249 x 300) mm

  • Nombre de pages : 156

  • Taille du fichier PDF : 19,6 Mo

  • Dans ce numéro : optimiste !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 54 - 55  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
54 55
GENÈVE INTERNATIONALE 54 Abu Dhabi : un nouveau monde à dimension humaine ! C’est le regretté cheikh Zayed bin Sultan Al Nahyan – surnommé « le sage des Arabes » qui amena les différents émirats arabes à se fédérer. Cet homme politique visionnaire dirigea la fédération des Emirats arabes unis depuis sa création en 1971 et su amener le progrès avec intelligence et rationalisme. Une vision qui aujourd’hui perdure sous la bienveillance et présidence de son fils aîné, cheikh Khalifa Al Nahyan qui a mis en place des projets étonnants dans la culture, l’éducation et les énergies renouvelables. Ayant eu la chance de découvrir ce pays il y a vingt ans et de voir son évolution, je peux témoigner du respect inconditionnel de tout son peuple pour Sheikh Zayed bin Sultan Al Nayan. Un monarque qui a su anticiper et prévoir un avenir pour son peuple en évitant de le voir s’expatrier. Rencontre avec un homme qui a accompagné durant vingt ans, ce chef d’un autre temps : Mr Obaid Salem Al Zaabi, ambassadeur des Emirats arabes unis et représentant permanent auprès des Nations Unies à Genève- en poste depuis août 2007. Quelle était la relation du père fondateur des Emirats Arabes Unis avec Genève ? Le choix de Sheikh Zayed pour Genève a été motivé par son amour inconditionnel pour la nature. Il aimait tellement la nature qu’il transforma les Emirats d’un désert à une oasis verdoyante en mettant en place un programme ambitieux de forestation qui n’a pas d’équivalent au Moyen-Orient. Il reçu de nombreux prix internationaux pour cela. Il aimait particulièrement la beauté de la campagne genevoise, l’eau propre du lac et la douceur du climat. Pourquoi la célèbre horloge fleurie de Genève possède-t-elle une soeur jumelle sur la corniche d’Abu Dhabi ? mars 2009 www.cote-magazine.ch par Natalia Signoroni The Arab emirates were encouraged to unite as a federal state under the impetus of one man – the late, much-missed Sheikh Zayed bin Sultan Al Nahyan, known as "the Arab Sage". This visionary politician headed the United Arab Emirates from its creation in 1971, embracing a policy of intelligent, rational progress. Today, his vision isupheld thanks to the benevolence of the federation's president, al-Nahyan's eldest son Khalifa, who pursues a programme of remarkable projects in the fields of education, culture and renewable energy. I was lucky enough to discover this country 20 years ago and follow its evolution and I can testify to the immense respect that the people have for Sheikh Zayed bin Sultan Al Nayan: a monarch who was capable of anticipating and planning a future, thus avoiding expatriation. COTE meets one of Sheikh al-Nahyan's closest advisers for twenty years: Mr Obaid Salem Al Zaabi, the UAE's Ambassador and Permanent Representative to the United Nations in Geneva, since August 2007. What was the relationship of the father of the UAE and Geneva ? The Late Sheikh Zayed’s choice for Geneva was driven in the first place by his affection to nature. He loved nature so much that he turned the UAE desert into a green oasis through an ambitious award winning forestation program with no equivalent in the Middle East. He was particularly fond of the Geneva country side's beauty, the clean waters of its lake and the gentleness of its climate. Geneva’s flower clock has a twin sister on the Abu Dhabi Corniche. How come ? This is a beautiful story which goes back to the late nineties ; the Swiss Embassy in Abu Dhabi contacted me concerning a twinning project between both cities. In my capacity as Head of the UAE Protocol in the Ministry of Foreign Affairs, I took in charge personally the initiative and invited the Abu Dhabi Minicipality as the main partner. © point-of-views.ch
Entre vision futuriste et conscience de la richesse du passé, l’émirat ouvre ses portes de façon surprenante et nous fait oublier les mégapoles aux tours étourdissantes en proposant un monde nouveau dans lequel l’être humain est au centre des considérations. Abu Dhabi: a brave new world on a human scale Abu Dhabi offers a glimpse of the future, and a rich, ancient heritage. This surprising emirate is opening its doors, offering an alternative to the Middle East's towering megalopoli – a new world on a genuinely human scale C’est une très belle histoire qui ramène à la fin des années 90 ; l’ambassade Suisse à Abu Dhabi m’a contacté concernant un projet entre les deux villes. En ma capacité de chef du protocole au Ministère des affaires étrangères, j’ai personnellement pris la charge de cette initiative et invité la municipalité d’Abu Dhabi à devenir partenaire du projet. Genève offrit l’expertise technique et la municipalité d’Abu Dhabi, le financement. C’était pour moi la merveilleuse expression d’amitié et de rapprochement sincère entre le peuple d’Abu Dhabi et de Genève. Abu Dhabi ouvre ses portes avant tout à la culture. Pouvez-vous commenter ce choix ? Historiquement, la Fondation Culturelle à Abu Dhabi a toujours oeuvré afin de préserver l’héritage national. Sous la bienveillance de Son Altesse, cheikh Khalifah Ben Zayed Al Nahyan, les autorités commencèrent un vaste programme international, incluant la construction de la première annexe du célèbre Musée du Louvre qui a été délocalisé pour la première fois hors de France. Également, la construction du Musée Guggenheim, et de la prestigieuse université de la Sorbonne, outre les universités nationales, librairies, théâtres et autres instituts. Le but étant naturellement de nous ouvrir au monde extérieur et à la modernité tout en préservant les liens puissants avec nos traditions arabes et la civilisation musulmane. Votre pays représente 10% de la production mondiale de gaz et de pétrole et vous investissez cependant dans les nouvelles énergies… En s’éloignant graduellement de la dépendance du pétrole, les autorités politiques, à leur plus haut niveau, ont décidé de s’engager sérieusement dans l’ère de l’aprèspétrole et d’investir dans les énergies renouvelables du futur. Un exemple de cette directive est l’engagement que 70% de l’énergie consommée dans l’émirat d’Abu Dhabi viendra des énergies renouvelables dès 2020. Une autre illustration est le projet Masdar – une ville sans émission de Co2 pour 40 à 50 000 habitants – actuellement en construction avec une inauguration prévue en 2015. Loin d’être simplement un projet de construction, il est l’encouragement pour l’établissement de nombreux centres et instituts de recherches, avec la participation d’académiciens et de scientifiques venus du monde entier, y compris la Suisse. Le récent sommet mondial des énergies du futur qui s’est déroulé en janvier à Abu Dhabi a présenté des débats de grande qualité sur les nouvelles technologies et les énergies du futur. Durant cet événement, Son Altesse cheikh Mohammedbin Zayed al Nayhyan, prince d’Abu Dhabi et commandant suprême des forces de l’armée, a présenté le premier « Zayed Future Energy Prize » qui a récompensé deux lauréats avec respectivement US$1.5 million et US$350.000 pour les aider à accélérer le développement de leur innovation. Il y a de nombreuses entités et institutions étrangères qui ont déjà réservé un espace dans Masdar City. Le ministre suisse de l’énergie a annoncé le 21 janvier dernier lors de sa visite à Abu Dhabi, que la Suisse aurait son propre village dans Masdar City. À cette occasion, le ministre a confirmé les excellentes relations commerciales entre les deux pays et a rappelé que les Emirats arabes unis était le premier partenaire commercial au Moyen- Orient avec une balance d’échange se montant à $4,8 Milliards dont SBn 3 d’importation contre un peu moins de SBn 1.9 d’exportation. Geneva offered the technical expertise and Abu Dhabi municipality funded the project. To me this was a beautiful expression of friendship and a sincere rapprochement between the people of Abu Dhabi and of Geneva. Abu Dhabi is opening itself to culture first and foremost, why is that ? The Abu Dhabi Cultural Foundation has always worked in order to preserve the national heritage. Under the wisdom of His Highness Sheikh Khalifah Ben Zayed Al Nahyan the authorities launched a vast international program which included the construction of the first annex to the Louvre Museum to be located outside of France. Other realisations include the Guggenheim museum and the prestigious Sorbonne University, alongside national universities, libraries, theatres and other institutes. The goal is naturally to open ourselves to the outside world and modernity whilst maintaining powerful links with our arab traditions and Muslim civilisation. Your country produces 10% of world gas and petrol, yet you are investing in renewable energies... By gradually reducing oil dependancy, the highest political authorities decided to seriously engage in the post-oil era and invest in renewable energies of the future. One example of this will is the commitment that by 2020, 70% percent of the energy used in the emirate of Abu Dhabi will come from renewable sources. Another example is the Masdar project - a city of 40 to 50,000 inhabitants with zero CO2 emissions - currently under construction and planned for 2015. This is not merely a construction project, it is an encouragement for the establishment of many centres and research institutes around the world and includes the participation of academics and scientists from all over the world, including Switzerland. The recent World Future Energy Summit was held in Abu Dhabi in January and was the scene of numerous high level debates on new technologies and future energies. During this event, His Highness Sheikh Mohammedbin Zayed al Nayhyan, Crown Prince of Abu Dhabi and Supreme Commander for the UAE armedforces, delivered the first "Future Energy Zayed Prize" to reward to laureates, respectively with US$ 1.5 million and US$ 350.000 to help them accelerate the development of their innovation. Numerous entities and foreign institutions have already booked some space in Masdar City. The Swiss energy minister announced on January 21st, during his visit to Abu Dhabi, that Switzerland would have its own village in Masdar City. He took this opportunity to confirmthe excellent trade relations between the two countries and reminded us that the UAE is Switzerland’s prime trade partner in the Middle-East, the exchange balance amounts to approximately $Bn 4.8, $3Bn imported to Switzerland and just under $1.8 exported to the UAE. www.visitabudhabi.ae www.uaeinteract.com www.masdaruae.com Ville de MASDAR,1 ère ville prévue pour 2015 sans émission de co 2 mars 2009 www.cote-magazine.ch GENÈVE INTERNATIONALE 55



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 1COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 2-3COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 4-5COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 6-7COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 8-9COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 10-11COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 12-13COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 14-15COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 16-17COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 18-19COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 20-21COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 22-23COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 24-25COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 26-27COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 28-29COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 30-31COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 32-33COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 34-35COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 36-37COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 38-39COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 40-41COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 42-43COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 44-45COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 46-47COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 48-49COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 50-51COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 52-53COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 54-55COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 56-57COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 58-59COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 60-61COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 62-63COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 64-65COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 66-67COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 68-69COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 70-71COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 72-73COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 74-75COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 76-77COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 78-79COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 80-81COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 82-83COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 84-85COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 86-87COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 88-89COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 90-91COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 92-93COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 94-95COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 96-97COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 98-99COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 100-101COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 102-103COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 104-105COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 106-107COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 108-109COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 110-111COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 112-113COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 114-115COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 116-117COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 118-119COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 120-121COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 122-123COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 124-125COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 126-127COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 128-129COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 130-131COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 132-133COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 134-135COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 136-137COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 138-139COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 140-141COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 142-143COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 144-145COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 146-147COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 148-149COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 150-151COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 152-153COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 154-155COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 156