COTE Genève n°24 fév/mar 2009
COTE Genève n°24 fév/mar 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°24 de fév/mar 2009

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (249 x 300) mm

  • Nombre de pages : 156

  • Taille du fichier PDF : 19,6 Mo

  • Dans ce numéro : optimiste !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 108 - 109  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
108 109
ÉCONOMIE 108 Pouvez-vous nous détailler la mise en place de repositionnement de Club Med ? Le choix de Club Med de se positionner sur le segment haut de gamme s’est traduit par un investissement d’un milliard d’euros au cours des 7 dernières années. 70 villages ont été rénovés, 20 villages ont été ouverts et plus de 50 fermés. La catégorie des 5 Tridents a été créée, avec des « perles » telles que la Plantation d’Albion, Marrakech Le Riad ou le voilier Club Med2. Mais ce processus est un mouvement perpétuel car le Groupe s’est engagé dans une stratégie d’innovation permanente. Pour vous donner une idée, en 2009, 70% de nos villages seront des 4 ou 5 tridents. Nous ne sommes donc pas au bout de nos rénovations ! En termes d’innovations, il y a notre village de Punta Cana en République dominicaine, dont la rénovation vient d’être achevée. Nous y avons inauguré en décembre des suites familiales avec piscine privée. Nous franchissons ainsi une nouvelle étape dans l’offre haut de gamme. Chaque année, nous accomplissons un nouveau pas dans la prestation de services haut de gamme. Comment une marque à image plutôt familiale parvient-elle à s'imposer en tant que marque de luxe ? La vocation de Club Med est extrêmement précise : nous nous adressons certes à des familles mais aussi à des couples et des personnes seules. Mais, surtout, nous offrons la multiculturalité et une réelle convivialité. L’un de nos fondateurs le disait déjà : « happinessis our business ». A chacun de choisir ensuite son incarnation du bonheur : en sélectionnant la destination, le type d’activité ou encore l’ambiance du village. Club Med réunit les ingrédients d’un séjour exceptionnel. Par exemple, les villages 4 et 5T ont été aménagés par des architectes et décorateurs de renom tels Jacques Garcia ou Marc Hertrich, qui ont créé des ambiances originales, inspirées de la culture locale. Pour nous, l’ambiance est un art. Au-delà du confort d’une chambre ou de la qualité d’un repas, des vacances réussies tiennent bien souvent à un supplément d’âme. C’est ce que nous offrons, par exemple avec nos « Ambiances Ephémères », des événements à thème pendant lesquels le décor se métamorphose, le temps d’un soir de magie. En matière de gastronomie, les villages offrent un choix de restaurants avec, toujours, la possibilité de découvrir des spécialités locales. Beaucoup sont dirigés par des Chefs de renommée internationale. Et, pour apaiser les petites envies tout au long de la journée, boissons et gourmandises variées sont constamment à disposition. Tous ces éléments concourent à permettre au GM véritablement de vivre une réelle expérience de vacances. Le Club Med a conservé certaines des recettes qui ont fait sa notoriété, notamment la formule "tout compris". Quelle est donc la version haut de gamme du "tout compris" ? Lorsque Club Med a inventé la notion de tout compris, cela signifiait le choix, la mars 2009 www.cote-magazine.ch Could you explain how the Club's repositioning was rolled out ? Club Med's decision to reposition itself in theupmarket holiday sector was reflected in a programme to invest a billion euros in the villages, over seven years. Seventy villages have been renovated, twenty new villages have opened, and over fifty have closed. We've also created the "five trident" category – the jewels in the Club Med crown – including the Plantation d'Albion, Marrakech Le Riad or the Club Med2 yacht. But this is a continuous process, too. The group has committed to a strategy of permanent innovation. To give you an idea: in 2009, seventy per cent of our villages haveeither four or five-trident status. Our renovation programme isn't over yet ! Innovative ideas include the creation of family suites with their own private pools, at our renovated village in Punta Cana, in the Dominican Republic, which opened last December. This marks a significant new departure as part of ourupmarket offer. And each year, we aim to mark a new step forward in the introduction ofupmarket services. How does an essentially family-oriented business set about transforming itself into a luxury brand ? Club Med's vocation is very clear and precise: we target families, of course, but also couples and singles. Above all, we offer a multicultural, genuinely friendly atmosphere. As one of our founders said: "happinessis our business". It'sup to our clients to choose their personal definition of happiness, by selecting their destination, the type of activities they enjoy, the atmosphere of a particular village. Club Med offers all the ingredients for an exceptional holiday. For example, our four- and five-trident villages have all been designed by renowned architects and decorators like Jacques Garcia or Marc Hertrich, creating individual atmospheres inspired by local culture. For us, atmosphere is an art. More than the comfort of a guest room, or the quality of a meal, a successful holiday depends on that extra bit of added soul ! And that's what we offer, for example with our "Ambiances Ephémères" – themedevents for which we transformthe decor, for a magical evening celebration. When it comes to food, our villages all offer a choice of restaurants, and there's always the chance to discover local cuisine and specialities. Many are run by renowned international chefs. Drinks and light snacks are also available, all day. Everything is designed to give our members a truly relaxing holiday experience. Club Med has retained some of its most successful features, such as the "all inclusive" formula. How is this applied to anupmarket, luxurious environment ? When Club Med invented the "all inclusive" formula, it was synonymous with choice and freedom. Today, it has become widespread, and is often associated with
liberté. Aujourd’hui, il est vrai que l’expression s’est banalisée et, souvent, est devenue synonyme de bas de gamme. Pour nous, le tout compris conserve sa valeur d’origine ; c’est notre manière de proposer des vacances personnalisées, à la carte, dans des lieux exceptionnels, avec une offre haut de gamme qui se reflète tant dans les décors et les ambiances variées et raffinées que nous proposons que dans les activités. Cela va de l’encadrement d’activités par des professionnels au fait que, dans le cadre du bar & snacking à volonté, les boissons proposées sont des grandes marques internationales. Enfin, l’aspect financier du tout compris - la parfaite maîtrise de son budget vacances – achève d’évacuer tout stress. Ce dernier aspect est particulièrement important aujourd’hui, alors que tout le monde est plus attentif à ses dépenses, quel que soit son niveau de revenu. En bref, je dirais que le tout compris, c’est l’assurance de passer des vacances dans une sérénité d’esprit inégalable ! Quels sont les projets en cours pour poursuivre cette montée en gamme ? Parmi les projets, je peux citer le village de Tabah, en Egypte, dont la construction est bien avancée. Autre projet en phase avancée de planification, le village de Buzios au Brésil. Nous souhaitons également développer un village d’hiver à Valmorel, pour le ski. Vous avez récemment pris la direction du Club Med en Suisse. Comment envisagez-vous ce challenge ? Quels sont vos objectifs pour les années à venir ? En Suisse, ma mission est tout d’abord de conquérir une nouvelle clientèle, celle qui, peut-être, méconnaît encore notre stratégie et nos innovations, et de la convaincre de notre montée en gamme. Il s’agit, par exemple, de mieux faire connaître notre Collection Particulière, qui regroupe nos 27 plus beaux villages 4 et 5 tridents. Elle allie exclusivité, intimité et convivialité dans une atmosphère chic et décontractée. Je pense que cette clientèle sera sensible à la qualité des ambiances mises en place par des architectes d’intérieur de renom. Ou encore à la qualité de nos spas comme par exemple le Spa Carita à bord du Club Med 2, les Spas Cinq Mondes dans nos Villages d’Albion à l’Ile Maurice, de Chamonix en France, de Marrakech le Riad au Maroc ou bien encore du Spa Nuxe à Peisey Vallandry en France. Mon objectif est de montrer que Club Med offre véritablement une formule unique et généreuse, pour des vacances en toute liberté. La liberté ultime étant, par exemple, illustrée par notre offre de Villas, comme à la Plantation d’Albion, qui permettent simultanément d’avoir un hébergement totalement indépendant du Village, tout en bénéficiant de toutes ses prestations. Sur ce modèle, des chalets seront prochainement créés à Villars-sur-Ollon. Enfin, je souhaite également développer les séjours de ski, dans nos villages tant en Suisse qu’en France, parce que je suis convaincue qu’une formule unique, le tout compris, est véritablement un plus, surtout à la neige. down-market. For us, the "all inclusive" still retains its original flavour ; it is our way of offering a personalised, à la carte holiday in exceptional settings, with anupscale offer that is reflected in our refined and varied decor and activities. It's reflected in the professionalism of our activity leaders, and the leading international drinks brands available from our all-inclusive bars and snack services. And of course the all-inclusive deal is designed to help you master your holiday budget, completely removing a significant source of holiday stress ! This is a particularly important factor today – everyone is keeping a close eye on their spending, whatever their income. In short, an allinclusive holiday is a guarantee of a truly carefree experience ! Where next for Club Med's moveupmarket ? Our projects include Tabah village, in Egypt, where building work is now welladvanced. Another project in the advanced stages of completion is Buzios village in Brazil. We're also hoping to create a winter ski village in Valmorel. You have recently taken over as director of Club Med Suisse. What do you see as the key challenge of the job ? What are your objectives for the years ahead ? In Switzerland my mission is first and foremost to reach out to a new clientele – people who are perhaps stillunfamiliar with our strategy and innovations – and to convince them that our moveupmarket is real and ongoing. We will be communicating more about our Collection Particulière, for example: 27 of our most beautiful four- and five-trident villages. The collection combines an exclusive, intimate feel with a genuinely friendly, chic, relaxed atmosphere. Our target clientele will certainly appreciate the quality of the decors and settings created by renowned international architects. Not forgetting our top spas, such as the Spa Carita aboard the Club Med 2, the Cinq Mondes spas in our villages at Plantation d'Albion in Mauritius, Chamonix in France, and Marrakech le Riad in Morocco, or the Spa Nuxe at Peisey Vallandry in France. My aim is to show that Club Med really does offer a unique, generous formula for free and easy holidays – culminating in the ultimate freedom of a private villa, as at Plantation d'Albion, giving clients the chance to enjoy accommodation that's completely independent from the rest of the village, but still benefitting from all of its services. On this same model, we'll soon be creating independent chalets at Villars-sur-Ollon. I also hope to develop all-inclusive ski holidays at our villages in France and Switzerland, because l'm convinced that the all-inclusive formula is a very real bonus, especially for skiing. mars 2009 www.cote-magazine.ch



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 1COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 2-3COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 4-5COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 6-7COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 8-9COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 10-11COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 12-13COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 14-15COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 16-17COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 18-19COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 20-21COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 22-23COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 24-25COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 26-27COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 28-29COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 30-31COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 32-33COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 34-35COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 36-37COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 38-39COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 40-41COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 42-43COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 44-45COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 46-47COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 48-49COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 50-51COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 52-53COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 54-55COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 56-57COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 58-59COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 60-61COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 62-63COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 64-65COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 66-67COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 68-69COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 70-71COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 72-73COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 74-75COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 76-77COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 78-79COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 80-81COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 82-83COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 84-85COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 86-87COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 88-89COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 90-91COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 92-93COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 94-95COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 96-97COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 98-99COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 100-101COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 102-103COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 104-105COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 106-107COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 108-109COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 110-111COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 112-113COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 114-115COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 116-117COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 118-119COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 120-121COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 122-123COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 124-125COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 126-127COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 128-129COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 130-131COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 132-133COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 134-135COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 136-137COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 138-139COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 140-141COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 142-143COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 144-145COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 146-147COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 148-149COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 150-151COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 152-153COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 154-155COTE Genève numéro 24 fév/mar 2009 Page 156