COTE Genève n°23 déc 08/jan 2009
COTE Genève n°23 déc 08/jan 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°23 de déc 08/jan 2009

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (239 x 300) mm

  • Nombre de pages : 220

  • Taille du fichier PDF : 26,3 Mo

  • Dans ce numéro : les Russes à l'heure Suisse.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 80 - 81  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
80 81
portrait Par Gaëlle Chaar Armen Pétrossian OU LA PASSION HÉRÉDITAIRE DU CAVIAR… ARMEN PÉTROSSIAN: AN INHERITED PASSION FOR CAVIAR…
DIGNE HÉRITIER D’UN NOM MYTHIQUE, ARMEN PÉTROSSIAN TIENT LES RÊNES DE LA MAISON ÉPONYME FONDÉE PAR SON PÈRE ET SON ONCLE EN 1920 DANS L’UN DES PLUS PRESTIGIEUX ARRONDISSEMENTS PARISIENS. -/ARMEN PÉTROSSIAN IS THE WORTHY HEIR TO A LEGENDARY NAME – THE CELEBRATED CAVIAR HOUSE FOUNDED BY HIS UNCLE AND FATHER IN 1920, IN ONE OF PARIS'S MOST PRESTIGIOUS ARRONDISSEMENTS… La boutique de la rue de la Tour-Maubourg est superbe. Bois, lustre, étagères emplies de délices venus des quatre coins du monde, oeuvres d’art, les différentes époques s’y superposent en toute discrétion. Des pots de thé anciens, une gravure de bateau du XVI ème siècle, un esturgeon en dentelle de fil créé par un artiste contemporain français, chaque détail contribue à l’atmosphère si particulière du lieu. La visite de cette institution parisienne est un véritable voyage dans le temps. Elégant costume, noeud papillon vert émeraude assorti à ses boutons de manchettes, moustache aux pointes relevés, M. Pétrossian respire la distinction et semble comme tout droit sorti d’un roman de Pouchkine. Chaleureux et accueillant, il est tant érudit que passionné et parle avec verve de l’histoire de ses parents à celle de la Russie, de la culture arménienne à la vie parisienne dans les années vingt, de la gastronomie à la littérature ou à l’art contemporain. Issus d’une famille de la bourgeoisie lettrée, son père et son oncle, avocat et architecte, ont fui la Russie en 1915 suite au génocide arménien pour s’installer à Paris. Entrepreneurs dans l’âme et bouillonnants d’idées, ils décident d’importer du caviar, produit peu ou prou inconnu en France. Ils font du porte-à-porte, démarchent les restaurants, font les salons gastronomiques, accompagnés d’un crachoir pour les téméraires surpris par le goût singulier des oeufs d’esturgeon ! En 1920, ils ouvrent leur boutique dans le 7 ème arrondissement, quartier résidentiel mais symbolique de l’esprit russe parisien de par sa proximité avec le pont Alexandre III et les Invalides. Leur démarche est véritablement révolutionnaire pour l’époque : ils créent une marque signée de leur nom- choix audacieux dans un contexte d’après-guerre où la xénophobie ambiante était palpable-, ils conçoivent un logo, le célèbre bateau qui brave la tempête et fait face à un soleil, signe de l’espoir dans l’adversité et prennent le parti de proposer un caviar d’extrême qualité et particulièrement travaillé. La recette fonctionne si bien qu’elle continue de faire ses preuves aujourd’hui et qu’elle connaît un succès mondial. Et ce, notamment grâce à Armen qui a brillamment repris la suite de son père. « Etre dans le caviar, c’était une évidence pour moi. La famille de ma mère travaillait dans cette industrie et mon père a introduit ces oeufs mythiques en France. Deux histoires de caviar se sont rencontrées. Avec un tel passé, comment aurait-il pu être possible de ne pas faire carrière dans l’esturgeon ? » nous confie-t-il avec humour. Impliqué depuis toujours dans la boutique familiale, il a néanmoins suivi des études en sciences de la gestion à la Sorbonne avant de rejoindre l’entreprise. « Tu es diplômé, c’est bien mais maintenant tu oublies tout et tu travailles au magasin » lui a intimé son père. Riche idée qui lui a permis d’apprendre les ficelles du métier, de mieux cerner les attentes des clients et de connaître parfaitement les produits. Il a ainsi fait ses preuves vis-à-vis des employés, a gagné leur respect avant de prendre la direction de la maison. Grâce à Armen, à sa créativité et son obstination, Pétrossian a désormais acquis une renommée internationale. L’entreprise compte 250 personnes dans le monde, 10 boutiques en nom propre, 50 détaillants. Et si le caviar reste le produit phare de la marque, l’offre est aujourd’hui beaucoup plus large que celle de l’époque. A côté des traditionnels poissons fumés, blinis, oeufs de saumons, bortsch, vodkas aromatisées ou thés russes aux noms évocateurs - thé Tante Irina, Tante Bella ou thé des steppes-, les rayonnages regorgent de produits tout aussi originaux que raffinés du sorbet au caviar au tartare d’algues, du jus de grenade au baba à la vodka. Armen arpente les marchés du monde entier pour dénicher de nouvelles saveurs. Ce collectionneur invétéré qui tantôt peut se passionner pour les bronzes, les tableaux ou les éléphants, se définit comme un chineur de goûts. Très créatif, il est, sans cesse, en quête d’innovations et de nouveaux projets. Le dernier en date ? Un magazine : Pétrossian by Pétrossian. Pour communiquer l’esprit de la maison. Art, voyages, gastronomie, il sera à l’image de son créateur aux goûts éclectiques et à la culture pointue. Le nom Pétrossian ne semble décidemment pas près de perdre de sa superbe… -/The boutique on rue de la Tour-Maubourg is superb: wooden panelling, a chandelier, shelves neatly stacked with delicacies from all over the world. From antique tea caddies to a 16th-century engraving of a ship, and a sturgeon made from wire mesh by contemporary French artist, every detail contributes to the distinctive atmosphere of the place. A visit to this Parisian institution is a journey back in time. Elegantly turned out in an impeccable suit, emerald green bow tie, matching cufflinks and primped moustache, M. Pétrossian is the embodiment of gentlemanly distinction, fresh from the pages of Pouchkine. He extends a genuinely warmwelcome, too, talking with passion and expertise about his family history, Russian history, Armenian culture, the Paris of the 1920s, gastronomy, literature and contemporary art. His father and uncle were both born into a wealthy, intellectual bourgeois family, working respectively as a lawyer and architect before both were forced to flee the Armenian genocide of 1915, and settle in Paris. Blessed with an entrepreneurial spirit, and bubbling with ideas, they decided to go into businessimporting caviar, a little-known product in France at the time. At first, they peddled their wares'door-to-door', calling on Paris's top restaurants and manning stalls at the city's gourmet salons, equipped with a spitoon for timid souls surprised by the unexpected taste of the sturgeon roe… In 1920, they opened their own shop in the 7th arrodissement, a residential area that had become the symbolic heart of the Russian community in Paris, thanks to its proximity to the Pont Alexandre III and the Invalides. The Pétrossian brothers adopted a revolutionary approach for their day, creating their own-name brand – a particularly bold move aganst a background of stillpalpable post-war xenophobia – and devising their own logo, the famous boat riding the tempest against the rays of the sun, a symbol of hope in adversity. The brothers also decided to offer only the very finest quality caviar, from a highly sophisticated recipe. Their plan was a success, and the brand continues to go from strength to strength, enjoying a worldwide reputation – largely thanks to Armen's brilliant captaincy, as the successor to his father.'A career in caviar was an obvious choice for me,'he explains.'My mother's family worked in caviar, too. My father introduced caviar to the French market: my family is a meeting of two histories of caviar ! With such a heritage, it was unthinkable for me to work with anything other than the noble sturgeon !'Armen has always been involved in the'family boutique', but took a degree in management science at the Sorbonne before formally joining the business.'So you got a degree,'commented his father,'that's good, but now you need to forget everything you learned and work in the shop.'Hence Armen's intimate knowledge of the'ropes'of the business, from the bottomup, developing a sensitive feel for his clients'expectations and demains, and an encyclopedic knowledge of his products. At the same time, he earned genuine respect from his staff, before taking over the business. Armen's creativity and dogged determination have brought international acclaim for the house of Petrossian. The business now employs 250 people all over the world, with a chain of 10 own-brand boutiques and 50 other outlets. Caviar remains the flagship product, but Petrossian today sells a host of other delicacies, from traditional smoked fish to blinis, salmon eggs, bortsch, aromatic vodkas and evocatively-namedRussian teas: Tante Irina, Tante Bella or the thé des steppes. Plus a host of original ideas, from caviar sorbet to seaweed tartare, pomegranate juice or a'vodka baba'. Armen travels the world in search of new ideas and flavours. He's an inveterate collector of art objects, too: a passionate lover of fine bronzes, paintings, and elephants… This highly creative man is constantly on the look-out for new projects and plans, including a new magazine, Petrossian by Petrossian, an expression of the essential house spirit. With the emphasis on art, travel and gastronomy, the magazine is clearly made in the image of its creator, a man of eclectic tastes and refined culture. The enduring image of the name of Petrossian… décembre 2008 - janvier 2009 www.cote-magazine.ch SPECIAL RUSSIA 81



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 1COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 2-3COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 4-5COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 6-7COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 8-9COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 10-11COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 12-13COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 14-15COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 16-17COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 18-19COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 20-21COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 22-23COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 24-25COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 26-27COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 28-29COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 30-31COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 32-33COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 34-35COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 36-37COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 38-39COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 40-41COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 42-43COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 44-45COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 46-47COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 48-49COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 50-51COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 52-53COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 54-55COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 56-57COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 58-59COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 60-61COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 62-63COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 64-65COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 66-67COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 68-69COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 70-71COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 72-73COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 74-75COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 76-77COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 78-79COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 80-81COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 82-83COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 84-85COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 86-87COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 88-89COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 90-91COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 92-93COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 94-95COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 96-97COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 98-99COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 100-101COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 102-103COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 104-105COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 106-107COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 108-109COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 110-111COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 112-113COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 114-115COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 116-117COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 118-119COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 120-121COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 122-123COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 124-125COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 126-127COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 128-129COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 130-131COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 132-133COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 134-135COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 136-137COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 138-139COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 140-141COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 142-143COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 144-145COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 146-147COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 148-149COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 150-151COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 152-153COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 154-155COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 156-157COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 158-159COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 160-161COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 162-163COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 164-165COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 166-167COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 168-169COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 170-171COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 172-173COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 174-175COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 176-177COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 178-179COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 180-181COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 182-183COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 184-185COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 186-187COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 188-189COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 190-191COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 192-193COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 194-195COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 196-197COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 198-199COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 200-201COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 202-203COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 204-205COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 206-207COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 208-209COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 210-211COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 212-213COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 214-215COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 216-217COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 218-219COTE Genève numéro 23 déc 08/jan 2009 Page 220