COTE Genève n°22 novembre 2008
COTE Genève n°22 novembre 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°22 de novembre 2008

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (237 x 300) mm

  • Nombre de pages : 172

  • Taille du fichier PDF : 17,8 Mo

  • Dans ce numéro : numéro spécial égoïste.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 96 - 97  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
96 97
ÉGOÏSTE AUTOS EGOIST 96 autos//cars Par Spyker C8 Laviolette. Alexandre Benoist UN COUPÉ SINONrien ! A COUPÉ OR NOTHING ! QUOI DE MIEUX QU’UN COUPÉ SPORT POUR FAIRE MONTER L’ADRÉNALINE ET SE FAIRE PLAISIR… EN SOLITAIRE ? -/WHAT BETTER THAN A SPORTS COUPÉ FOR GETTING YOUR ADRENALIN FLOWING AND HAVING YOURSELF SOME FUN... ALL ALONE ! Comme son nom l’indique, le coupé est une voiture raccourcie afin de réduire son encombrement. Mais si les versions hippomobiles rognaient sur les places avant laissant ainsi le cochet à l’extérieur et les occupants confortablement installés dans une caisse de forme carrée, les modèles mécaniques sont tournés exclusivement vers le plaisir du conducteur. En effet, le coupé n’est pas uniquement un type de carrosserie, c’est un art de vivre à part entière qui ne souffre aucun compromis. Comprenez qu’il faudra le choisir exclusivement en deux portes même si certain constructeur appelle à tort coupé des dérivés de berline trois portes ou des quatre portes, réduits et profilés à l’arrière. Question habitacle, le coupé laisse peu de place aux passagers arrière ou, mieux encore, si l’on veut respecter la règle, aucune ! C’est donc une vraie voiture d’égoïste car par essence le coupé ne se concevant qu’en version sport avec motorisation musclée et confort précaire, seul le conducteur y trouvera son compte, jubilant à chaque virage. Un vrai jouet pour grand garçon qui autorise tous les styles. Version techno addict, il le choisira dessiné comme un avion de chasse, bourré de technologie et habillé de carbone. Version vintage luxe, il s’attachera à la sensualité des lignes, la douceur du cuir pleine fleur, le charme d’un chrome étincelant. À vous de vous faire plaisir ! novembre 2008 www.cote-magazine.ch -/As the name indicates, the coupé (French for « cut ») is a car that’s been shortened so is less bulky. While the original horse-drawn version reduced the carriage space so as to leave the coachman outside and the occupants comfortably installed in a square box, mechanical models are focused entirely on the driver’s pleasure. Indeed, coupé doesn’t just mean a type of bodywork, it’s a whole art of living that suffers no compromise, meaning that it should absolutely never have more than two doors even though some manufacturers erroneously apply the name to models derived from cut-down three- or four-door saloons with a bit of rear-end streamlining. As for the interior, the coupé leaves little space for rear passengers, or better still none at all if you really want to respect the rules ! It’s therefore a real egoist’s car since essentially the coupé comes only in sports versions with high-powered engines and summary comforts, so only the driver really gets a kick out of it, whooping with delight on every bend. A real big boy’s toy that comes in every style. The hi-tech addict will choose one designed like a jet fighter, packed with technology and clad in carbon, while the luxury vintage fan will go for sensual lines, soft full-grain leather and the charmof sparkling chrome. Then the pleasure is all yours !
Lamborghini Reventon. Mercedes SLR McLaren. Lamborghini Reventon Chez Lamborghini, on la surnomme The One Million Car et on comprend pourquoi car la Reventon est un vrai phantasme automobile qui conjugue tous les superlatifs. Son prix évidemment. Son design extrême inspiré de l’aéronautique qui s’exprime à travers des lignes (carrosserie et habitacle) qui ne sont pas sans rappeler celle des avions de chasse, sa carrosserie entièrement réalisée en fibre de verre et carbone, sa motorisation presque indécente, le V12 6,5 l de la Murciélago LP640 a subi quelques modifications afin de porter sa puissance à 650 ch. Gare au G donc car vous atteignez le 100 km/h en 3,4 secondes pour une vitesse maximale (sur circuit) de 340 km/h. -/At Lamborghini it’s known as The One Million Car and it’s easy to understand why because the Reventon is a genuine motoring fantasy describable only in superlatives. Its price, naturally, but likewise its extreme, aeronautics-inspired design with bodywork and cabin styling that makes you think of fighter planes, its bodywork made entirely of fibreglass and carbon, and its almost indecent engine  : the Murciélago LP640’s 6.5-litre V12 has undergone some modifications that have powered itup to 650bhp, so watch out for the g-force because it rockets to 100kp/h in 3.4 seconds and has a top (track) speed of 340kp/h. Mercedes SLR McLaren Avec ses portes papillon, ce biplace perpétue le mythe des légendaires SLR de course des années 1950 au volant desquels Fangio, Moss, Kling et d’autres pilotes Mercedes ont remporté, en 1955, des victoires à toutes les grandes courses sur route. Tradition mais aussi innovation car le SLR, nouvelle génération, descend en droite lignée des voitures de compétition modernes. Une inspiration surtout visible au niveau de sa proue dont le centre est dominé par une pointe effilée qui intègre l’étoile Merce - des. Juste en dessous se déploient d’autres éléments stylistiques typiques comme les doubles ailerons avant avec leurs montants fortement incurvés. Les designers du SLR ont décliné le thème des ailerons dans d’autres zones de la carrosserie, de manière Bugatti Veyron. à parvenir à une grande homogénéité du point de vue formel. Le moteur V8 à compresseur délivre 460 kW/626 ch et exécute le sprint de 0 à 100 km/h en 3,8 secondes. La vitesse maximale est de 334 km/h environ. La carrosserie est réalisée en matériau composite renforcé de fibres de carbone. -/This two-seater with its gullwing doors perpetuates the myth of those legendary 1950s SLR racing cars at the wheels of which Fangio, Moss, Kling and other Mercedes drivers excelled themselves in all the great 1955 road races. So tradition, but innovation too because the new-generation SLR is a direct descendent of modern competition cars, that inspiration being evident above all in its prow, the centre dominated by a sharp point incorporating the Mercedes star. Just below are displayed other typical stylistic elements such as the double front aerofoils with sharply curveduprights. The SLR’s designers have repeated that aerofoil theme in other parts of the bodywork so as to achievetremendously consistent aesthetic harmony. The supercharged V8 engine delivers 460kW/626bhp and sprints from standstill to 100kp/h in 3.8 seconds, with a top speed of around 334kp/h. Bugatti Veyron Tout comme la Type 57S Atlantic, l’EB 16.4 Veyron Sang Noir affiche une beauté féline qui s’est perpétuée dans le temps, au travers des divers modèles de la marque et qui lui donne ce caractère si particulier. L’habitacle a été intégralement habillé de façon artisanale avec les cuirs les plus nobles. Une console centrale noire avec une finition laquée style piano s’allie à une teinte mandarine très vive. La monocoque en fibre de carbone, non peinte, s’associe à une carrosserie d’un noir profond, parachevée par de nombreuses pièces en chrome brillant. De nombreux détails de couleur métallisée, comme la grille Bugatti chromée du radiateur, les rétroviseurs ou encore les jantes brillantes, affirme une personnalité entre luxe et sportivité. Les références techniques ambitieuses de la Bugatti Veyron classique ont été conservées. Une puissance de 1001 ch et moteur W16 de 8,0 l à 64 soupapes, quatre turbocompresseurs pour une vitesse de pointe supérieure à 400 km/h. -/Just like the Type 57S Atlantic, the EB 16.4 Veyron Sang Noir flaunts a feline beauty that has been perpetuated over the years through the manufacturer’s diverse models and imbues it with a very special character. The cabin has been fullyupholstered artisan-style in the finest leathers and the black centre console with piano-style lacquer finish is partnered by a very bright mandarin hue. The unpainted carbon-fibre monocoque is combined with deep black bodywork highlighted by numerous shiny chrome elements. The many metallic colour details, such as the chrome Bugatti radiator grille, wing mirrors and shiny wheels, confirma personality both luxurious and sporty. The classic Bugatti Veyron’s ambitious technical codes have been conserved  : 1001bhp from an 8.01-litre, 64-valve W16 engine with four turbochargers and a top speed of over 400kp/h. novembre 2008 www.cote-magazine.ch ÉGOÏSTE CARS EGOIST 97



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 1COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 2-3COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 4-5COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 6-7COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 8-9COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 10-11COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 12-13COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 14-15COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 16-17COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 18-19COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 20-21COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 22-23COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 24-25COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 26-27COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 28-29COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 30-31COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 32-33COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 34-35COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 36-37COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 38-39COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 40-41COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 42-43COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 44-45COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 46-47COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 48-49COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 50-51COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 52-53COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 54-55COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 56-57COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 58-59COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 60-61COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 62-63COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 64-65COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 66-67COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 68-69COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 70-71COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 72-73COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 74-75COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 76-77COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 78-79COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 80-81COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 82-83COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 84-85COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 86-87COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 88-89COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 90-91COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 92-93COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 94-95COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 96-97COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 98-99COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 100-101COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 102-103COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 104-105COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 106-107COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 108-109COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 110-111COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 112-113COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 114-115COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 116-117COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 118-119COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 120-121COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 122-123COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 124-125COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 126-127COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 128-129COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 130-131COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 132-133COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 134-135COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 136-137COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 138-139COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 140-141COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 142-143COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 144-145COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 146-147COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 148-149COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 150-151COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 152-153COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 154-155COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 156-157COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 158-159COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 160-161COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 162-163COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 164-165COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 166-167COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 168-169COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 170-171COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 172