COTE Genève n°22 novembre 2008
COTE Genève n°22 novembre 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°22 de novembre 2008

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (237 x 300) mm

  • Nombre de pages : 172

  • Taille du fichier PDF : 17,8 Mo

  • Dans ce numéro : numéro spécial égoïste.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 56 - 57  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
56 57
GENÈVE INTERNATIONALE 56 Le Bureau International du Travail vient en aide aux plus démunis… Dans le cadre des activités qu’il préside au sein du département des Finances sociales et du microcrédit au BIT et à travers la large reconnaissance dont il jouit dans le milieu, Bernd Balkenhol assurera le lien entre sa mission au BIT et sa présence dans le comité du Forum Mondial de la Microfinance, ayant lieu à Genève du 1er au 2 octobre 2008. Durant ces deux jours, au fil de nombreux exposés, débats et ateliers, de nombreuses personnalités du monde financier examineront les opportunités qui se présentent actuellement dans les marchés émergents, ou en passe de le devenir, et élaboreront des stratégies pour soutenir le développement durable et améliorer la responsabilité sociale des entreprises manquant de soutien et d’ouverture au marché économique. Se déroulant à Genève, ce congrès est aussi une formidable occasion pour la ville de s’imposer comme un centre mondial incontournable dans le domaine de la finance inclusive. Présidé par Jean Zwahlen, il aura l’honneur d’accueillir Muhammad Yunus, récipiendaire du Prix Nobel de la paix en 2006 pour la création de son institution visant à soutenir le microcrédit, la Grameen Bank, dont il est le fondateur et le président. Quelques heures pour rassembler les forces vives du monde économique et trouver des ébauches de solutions, afin de développer des marchés qui permettent de lutter contre la pauvreté tout en générant des profits. Une occasion unique pour les décideurs du secteur humanitaire et du monde financier de mener ensemble une réflexion indispensable à un avenir économique propice à tous. novembre 2008 www.cote-magazine.ch Créé en 1919, le Bureau International du Travail (BIT) est une agence des Nations Unies qui se consacre à améliorer l’accès des hommes et des femmes à un travail décent et productif, dans des conditions de liberté, d’équité, de sécurité et de dignité. The ILO  : working to help the world's poorest Created in 1919, the International Labour Organisation (ILO) is a UN agency devoting to improving access to decent, productive work for men and women alike, in conditions of freedom, equality, safety and dignity. Bernd Balkenhol, president of the ILO's social finance and microcredit section, is an experienced player in this vital sector, and a committee member for the World Microfinance Forum held in Geneva on October 1 and 2 this year. During the Forum's two days of exhibitions, debates and workshops, leading personalities from the world of finance examined the opportunities currently available in emerging or soon-to-emerge markets. Delegates at the Forum developed strategies in support of sustainable development and enhanced corporate social responsibility. Held in Geneva, the congress was also a tremendous opportunity for the City to establish itself as a vital world centre in the field of inclusive finance. Presided over by Jean Zwahlen, the Forum was honoured to welcome Muhammad Yunus, the winner of the 2006 Nobel Peace Prize in recognition of his work as the founder and president of Grameen Bank, a leading mircocredit provider. In just a few hours, key drivers of the economic sector came together to outline solutions to help develop new markets designed to fight poverty and generate profits at the same time. A unique opportunity for global decision makers in the humanitarian and financial worlds to work together on indispensable new thinking, for the economic of benefit to all.
Focus sur deux membres du Club Diplomatique -/Focus on two members of the Club Diplomatique M. François Nordmann, Vice- président du Club Diplomatique de Genève et ancien Ambassadeur de Suisse. Les raisons de mon engagement au sein du Comité du Club Diplomatique de Genève Ancien chef de la Mission suisse auprès de l’ONU et des Organisations internationales, c’est avec plaisir que j’ai saisi l’occasion, au terme de ma vie diplomatique, de retrouver les problèmes de la Genève internationale. Sous l’impulsion de M. Carlo Lamprecht, son président, le Club Diplomatique promet de consolider l’offre de Genève aux diplomates et hauts fonctionnaires en poste dans la cité du bout du lac.Il s’agit de créer une nouvelle dynamique dans les relations entre cette communauté et tous ceux qui vivent à Genève. J’ai pu mesurer combien cette structure d’accueil était utile et bienvenue dans mes postes précédents, que ce soit à New York, en Amérique centrale, à Londres ou à Paris. Je me réjouis de pouvoir transposer cette expérience à Genève, dans les conditions si particulières qui prévalent dans le domaine multilatéral à l’heure de la mondialisation. Why join the committee of the Club Diplomatique de Genève ? As a former head of the Swiss Mission to the Office of the United Nations and other international organisations, I was delighted to seize the opportunity to renew my commitment to Geneva's international community,upon retiring from diplomatic life. Under the leadership of its president, Mr Carlo Lamprecht, the Club Diplomatique promises to consolidate the many advantages Geneva can offer diplomats and high-ranking public servants. The Club aims to dynamise relations between the international community and Geneva's local population. I experienced the value and usefulness of'welcome'organisations such as this in my previous postings, to New York, central America, London and Paris. I am delighted to be able to bring this experience to Geneva, and to the city's distinctive multilateral environment, at a time of burgeoning globalisation. Mme Danielle Werthmüller, Conseiller à la Mission permanente de la Suisse auprès de l'Office des Nations Unies et des autres organisations internationales à Genève et Membre du Comité du Club Diplomatique de Genève Les raisons de mon engagement au sein du Comité du Club Diplomatique de Genève Le Conseil fédéral a développé une politique d'accueil en faveur des organisations internationales, dont le but est de leur assurer des conditions d'installation et de travail les plus favorables et, notamment, de maintenir dans le concert des Nations la position de Suisse et de Genève, en tant que centre de négociations et siège d'organisations internationales. Il appartient à la Mission permanente de la Suisse auprès de l'Office des Nations Unies et des autres ONG à Genève, appelée "Mission suisse", de mettre en oeuvre jour après jour cette politique d'accueil en collaboration avec les autorités locales concernées. Diverses institutions privées soutiennent les autorités suisses dans leur action pour maintenir le rayonnement de ce que nous appelons communément "la Genève internationale" composée de 31 organisations internationales sises dans les cantons de Genève, Vaud, Berne et Bâle, de 160 Etats étrangers représentés à Genève, de plus de 250 organisations non gouvernementales (ONG) et finalement de 18'000 fonctionnaires internationaux et de 4'000 membres de représentations étrangères. Le Club diplomatique de Genève, dont je suis membre du comité, fait partie des institutions qui oeuvrent au rapprochement de la communauté diplomatique à la société locale genevoise et suisse. En poste depuis 12 ans à la Mission suisse, en tant que responsable des privilèges et immunités et de la communication, il me tient particulièrement à coeur de contribuer à cet effort commun dans mon travail quotidien. Why join the committee of the Club Diplomatique de Genève ? Switzerland's Federal Council has developed a welcome policy for international organisations, with the aim of guaranteeing optimal conditions for their installation, and favorable working conditions once established. The policy also aims touphold Switzerland's and Geneva's positions within the concert of nations, as a centre for negotiations, and a seat for international organisations. The Permanent Mission of Switzerland to the Office of the United Nations and other international organisations based in Geneva, known as the'Mission Suisse', works daily touphold this welcome policy, in collaboration with the relevant local authorities. A range of institutions collaborate with the Swiss authorities in their work to support anduphold the influence of what is popularly known as'International Geneva'– namely the 31 international organisations based in the cantons of Geneva, Vaud, Bern and Basel, the 160 nation states represented in Geneva, the more than 250 NGOs, and last but not least the 18,000 international public servants and 4,000 members of foreign delegations present in the region. The Club Diplomatique de Genève, on whose committe I serve, is one of the institutions working to support closer ties between Geneva's diplomatic community and local people in the city and Switzerland as a whole. With 12 years'service at the Mission Suisse, with responsbility for diplomatic privileges and immunities, and communications, I am deeply committed to contributing to this collective effort as part of my daily work. novembre 2008 www.cote-magazine.ch GENÈVE INTERNATIONALE 57



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 1COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 2-3COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 4-5COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 6-7COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 8-9COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 10-11COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 12-13COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 14-15COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 16-17COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 18-19COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 20-21COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 22-23COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 24-25COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 26-27COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 28-29COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 30-31COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 32-33COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 34-35COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 36-37COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 38-39COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 40-41COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 42-43COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 44-45COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 46-47COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 48-49COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 50-51COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 52-53COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 54-55COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 56-57COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 58-59COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 60-61COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 62-63COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 64-65COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 66-67COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 68-69COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 70-71COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 72-73COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 74-75COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 76-77COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 78-79COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 80-81COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 82-83COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 84-85COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 86-87COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 88-89COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 90-91COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 92-93COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 94-95COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 96-97COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 98-99COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 100-101COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 102-103COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 104-105COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 106-107COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 108-109COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 110-111COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 112-113COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 114-115COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 116-117COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 118-119COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 120-121COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 122-123COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 124-125COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 126-127COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 128-129COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 130-131COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 132-133COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 134-135COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 136-137COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 138-139COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 140-141COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 142-143COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 144-145COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 146-147COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 148-149COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 150-151COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 152-153COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 154-155COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 156-157COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 158-159COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 160-161COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 162-163COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 164-165COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 166-167COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 168-169COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 170-171COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 172