COTE Genève n°22 novembre 2008
COTE Genève n°22 novembre 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°22 de novembre 2008

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (237 x 300) mm

  • Nombre de pages : 172

  • Taille du fichier PDF : 17,8 Mo

  • Dans ce numéro : numéro spécial égoïste.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 42 - 43  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
42 43
CULTURE ESSENTIELS 42 Emmanuelle Reichenbach-Compain et Calamart  : Tout pour la galerie. C’est dans un lumineux espace du quartier des Eaux-Vives que la galerie Calamart déploie ses cimaises, offrant à la jeune création suisse et européenne un forum d’expression sur-mesure. Emmanuelle Reichenbach-Compain and Calamart  : an unconventional gallery space In a light-filled space in Eaux-Vives, the Galerie Calamart offers a tailored forum for work by young Swiss and European artists. Après une solide formation en histoire de l’art, plusieurs années à œuvrer dans le domaine de la joaillerie auprès des véritables institutions que sont Tajan (à Paris) et Sotheby’s (à Genève), puis la mise au monde de deux enfants, Emmanuelle Reichenbach-Compain a décidé de s’accorder, selon ses propres termes, un « break ». Enthousiaste quant à ces expériences professionnelles riches d’enseignements et stimulantes, mais pas nostalgique. Envie de changement dans la continuité. Le concept de Calamart ? Offrir des objets esthétiques, abordables aussi bien financièrement qu’intellectuellement. Un seul mot d’ordre  : le coup de cœur. Le public ne s’y trompe d’ailleurs pas, qui plébiscite les œuvres sélectionnées, les auréolant d’un succès commercial des plus encourageants pour la jeune galerie. « Certes ma formation m’a affûté l’œil », nous confie Emmanuelle, « mais, indépendamment de leurs qualités artistiques objectives, je n’expose que des objets que je pourrais mettre chez moi, je favorise le subjectif, le pur plaisir des yeux ». Les oeuvres exposées proviennent de toute l’Europe, et les artistes suisses ne sont pas en reste. Au gré des rencontres, des partenariats avec des galeries étrangères, des propositions d’artistes, Calamart étoffe, enrichit son catalogue de regards nouveaux. Véritable « art store », Calamart rompt quelque peu avec la notion de galerie traditionnelle, novembre 2008 www.cote-magazine.ch qui en principe ne présente les œuvres que dans le cadre d’expositions temporaires. Ici, elles sont visibles tout au long de l’année. La notoriété grandissante de Calamart est également due à son web-site inventif et convivial, -ciselé par Arnaud Lambert de Visuel Communication-, vitrine et figure de proue de la galerie, qui a déjà reçu plus de 20'000 visites en quatre mois. Les œuvres y bénéficient d’excellentes prises de vue, de descriptifs complets, et il est arrivé à Emmanuelle d’aller présenter certains objets à des internautes dans l’impossibilité de se déplacer. On y dépose ses listes de mariage, de naissance, d’anniversaire, phénomène relativement inédit pour une galerie d’art, et que le prix des œuvres rend possible. Une idée originale ! www.calamart.ch After a solid grounding in art history, several years working in the jewellery sector for leading institutions including Tajan (in Paris) and Sotheby’s (in Genève), and the birth of her two children, Emmanuelle Reichenbach-Compain decided, in her own words, to'give herself a break'– an opportunity for change and continuity, building on the steep learning curve of her fascinating professional experience so far. Eager to forge ahead. No looking back. The result is Calamart – a concept gallery offering affordable and approachable aesthetic objects, all personal favourites hand-picked by Emmanuelle herself. The policy is clearly a resounding commercial success, and the gallery has found an enthusiastic public. My training has certainly helped me to develop a good eye for things,'says Emmanuelle.'But independent of their objective artistic merit, I only show things that I would want to have in my own home. It's a very subjective choice – things that are a pleasure to look at. The works on display come from all over Europe, including Switzerland. Emmanuelle's choices are often influenced by chance encounters, partnerships with galleries in other countries, propositions from artists. The result is a rich catalogue of new, off-beat work. Calamart functions as an'art store', breaking with the traditional gallery model based on changing temporary exhibitions. Here, pieces remain on display all year round. Calamart's growing reputation is supported by its inventive, convivial Web site, created by Arnaud Lambert at Visuel Communication as a shop window and figurehead for the gallery. The site has attracted some 20,000 online visitors in just four months. Each work online is beautifully photographed, with full descriptive details. Emmanuelle has also fnd herself presenting pieces online, to clients unable to come to the gallery in person. Unusually for an art gallery, Calamart organises wedding, baby and anniversary lists – made possible thanks to its reasonable price policy. The perfect, unusual gift idea !
CANAPES DUVIVIER Au-delà du temps et des modes EMILE MORET, Rte internationale du Gd-St-Bemard MARTIGNY CROIX GRUYERIA, Rue du Vieux Pont 65- BULLE- EGGENBERGER, Rue Langallerie, 5 -lAUSANNE GRANGE, Place des Eoux Vwes, 3 GE NEVE MOYARD, Grand Rue 83-87 MORGES FARINE ET DROZ, Faubourg du Loc,4- NEUCHATEL CANAPES DUVIVIER met son savoir-faire au service du confort et de l'esthétique, et propose un choix de cuirs unique parmi les plus beaux du monde. Le label NF Prestige et la garantie de 10 ans sont l'assurance d'une longue durée d'usage et de plaisir. www.duvivier.fr



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 1COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 2-3COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 4-5COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 6-7COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 8-9COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 10-11COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 12-13COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 14-15COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 16-17COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 18-19COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 20-21COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 22-23COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 24-25COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 26-27COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 28-29COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 30-31COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 32-33COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 34-35COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 36-37COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 38-39COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 40-41COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 42-43COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 44-45COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 46-47COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 48-49COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 50-51COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 52-53COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 54-55COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 56-57COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 58-59COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 60-61COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 62-63COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 64-65COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 66-67COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 68-69COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 70-71COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 72-73COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 74-75COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 76-77COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 78-79COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 80-81COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 82-83COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 84-85COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 86-87COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 88-89COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 90-91COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 92-93COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 94-95COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 96-97COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 98-99COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 100-101COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 102-103COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 104-105COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 106-107COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 108-109COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 110-111COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 112-113COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 114-115COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 116-117COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 118-119COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 120-121COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 122-123COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 124-125COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 126-127COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 128-129COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 130-131COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 132-133COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 134-135COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 136-137COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 138-139COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 140-141COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 142-143COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 144-145COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 146-147COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 148-149COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 150-151COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 152-153COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 154-155COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 156-157COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 158-159COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 160-161COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 162-163COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 164-165COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 166-167COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 168-169COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 170-171COTE Genève numéro 22 novembre 2008 Page 172