COTE Genève n°21 sep/oct 2008
COTE Genève n°21 sep/oct 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°21 de sep/oct 2008

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (239 x 301) mm

  • Nombre de pages : 188

  • Taille du fichier PDF : 19,8 Mo

  • Dans ce numéro : Isabelle Adjani en toute intimité.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 70 - 71  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
70 71
FEMMES ARTISTES CREATIVE WOMEN 70 R Citoyenne du monde, Clotilde Courau est une éternelle voyageuse. Elle partage aujourd’hui son temps entre Paris où elle réside avec ses filles, Rome où travaille son mari, le Prince Emmanuel-Philibert de Savoie, et Genève où elle a habité quelques années et qu’elle apprécie particulièrement. « J’entretiens un lien très fort avec Genève. C’est une ville que j’aime. C’est une cité assez mystérieuse, qui ne se donne pas tout de suite. Il faut un certain temps pour la découvrir. On l’adopte petit à petit et elle nous adopte. Derrière ses airs sages et austères, elle dissimule une certaine folie », confie-t-elle. De l’Italie, elle avoue avoir un faible pour Palerme, première ville qu’elle a visitée en compagnie de son mari. Du Bénin, où elle a vécu enfant, elle garde des souvenirs de chaleur, de simplicité et de douceur de vie. « Je vois des images de terre rouge, je revois les marchandes d’Aloco. », se remémore-t-elle. Clotilde Courau n’est, sans conteste, pas une princesse comme les autres… D’abord, elle évolue dans des univers très différents, pour ne pas dire opposés. L’un, très protocolaire, l’autre, artistique, plus bohème. Adaptable et sans préjugés, elle concilie parfaitement ces deux vies. « Je suis quelqu’un de curieux, d’enthousiaste. Je ne porte pas de jugement sur les gens, je n’aime pas cancaner. Ces deux mondes sont faits d’individualités avec leur qualités, leurs défauts. Je m’intéresse aux personnes, à leur nature, à leur parcours plus qu’au monde auquel ils appartiennent. », explique-t-elle. Ensuite, Clotilde est visiblement quelqu’un de simple. Ni actrice capricieuse, ni princesse aux exigences de diva. Elle fait part de ses doutes et de ses questionnements, avoue aimer, avant tout, passer du temps avec ses filles ou avoir rêvé petite de devenir architecte. Ses hobbys ? L’écriture, la lecture, le dessin, la cuisine… Et quand on lui parle de femmes artistes qui la touchent, elle cite autant Camille Claudel, Billy Holiday, Edith Piaf qu’Arletty, Madonna ou Simone de Beauvoir. Elle aime la diversité et son parcours professionnel en témoigne. De rôles difficiles comme celui d’Annetta Gassion, la mère de Piaf dans la Môme à des interprétations plus légères comme celle de Madame Amandon dans la Chambre 11, de comédies musicales à des thrillers, les challenges la stimulent et la ravissent. Ouverte au monde et aux autres, l’actrice a des goûts éclectiques et se plaît à mélanger les styles. Peut-être est-ce ce qui fait d’elle une vraie princesse… Clotilde Courau ARTISTE PRINCIÈRE… AN ARTISTOCRATIC ARTIST… CHEVEUX RELEVÉS EN CHIGNON, BOUCLES D’OREILLE DISCRÈTES ET JUPE DROITE CHIC, CLOTILDE COURAU BRILLE PAR SA GRÂCE. MALGRÉ L’ÉLÉGANCE CLASSIQUE DE SES ATOURS, LE TEMPS NE SEMBLE PAS AVOIR DE PRISE SUR ELLE. CLOTILDE COURAU CUTS A STYLISH, GRACEFUL FIGURE, WITH HER CHIGNON, DISCREET EARRINGS AND CHIC, STRAIGHT SKIRT. AN AGELESS EXAMPLE OF TIMELESS ELEGANCE… septembre-octobre 2008 www.cote-magazine.ch 2% R $% 2 par Gaëlle Sinnassamy-Chaar Clotilde Courau is a citizen of the world, and an eternal traveller, dividing her time between Paris – where she lives with her daughters – Rome, where her husband Prince Emmanuel-Philibert de Savoie works, and Geneva, a city she adores, where she has kept a home for a number of years.'I maintain close links with Geneva. it's a city I love. It's a quite mysterious place that takes time to discover, and to know well. You adopt it little by little, and it adopts you. It seems so well-behaved and restrained, but it hides a wilder side,'she confides. In Italy, she admits to a soft spot for Palermo, the first city she visited with her husband. And she has childhood memories of Benin: the heat, the simple lifestyle, the easygoing atmosphere.'I remember images of red earth, and women at the market in Aloco', she says. Clotilde Courau is no ordinary princess… She moves in divergent, not to say totally opposing circles, one structured by rigid protocol, the other bohemian and artistic. Clotilde is an adaptable woman with no preconceptions, who reconciles these two worlds with ease.'l'm a naturally curious person, and very enthusiastic. I don't judge people, I don't like gossip. Both worlds are composed of individuals, with their qualities and faults. l'm interested in people, their nature, their life stories, far more than their class or background.'Clotilde is a person of striking simplicity – neither a capricious actress nor a'pincess diva'. She confides her doubts and uncertainties, declares that she enjoys nothing more than spending time with her daughters, admits that she dreamedof being an architect as a little girl. Her hobbies ? Reading, writing, drawing, cooking… Asked about the women artists who have touched her most, she cites Camille Claudel, Billy Holliday, Edith Piaf, Arletty, Madonna or Simone de Beauvoir. She embraces diversity, as witnessed in her professional career, characterised by difficult roles such as Piaf's mother Annetta Gassion in La Môme, lighter characters such as Madame Amandon in Chambre 11, musicals or thrillers. She welcomes the challenge of stimulating parts. Open to the world and other people, Courau is an actress of eclectic tastes who adores mixing styles. The essence of a true princess…
© GM ZIMMERMANN septembre-octobre 2008 www.cote-magazine.ch FEMMES ARTISTES CREATIVE WOMEN 71



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 1COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 2-3COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 4-5COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 6-7COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 8-9COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 10-11COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 12-13COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 14-15COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 16-17COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 18-19COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 20-21COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 22-23COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 24-25COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 26-27COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 28-29COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 30-31COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 32-33COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 34-35COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 36-37COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 38-39COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 40-41COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 42-43COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 44-45COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 46-47COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 48-49COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 50-51COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 52-53COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 54-55COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 56-57COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 58-59COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 60-61COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 62-63COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 64-65COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 66-67COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 68-69COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 70-71COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 72-73COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 74-75COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 76-77COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 78-79COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 80-81COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 82-83COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 84-85COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 86-87COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 88-89COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 90-91COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 92-93COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 94-95COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 96-97COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 98-99COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 100-101COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 102-103COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 104-105COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 106-107COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 108-109COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 110-111COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 112-113COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 114-115COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 116-117COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 118-119COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 120-121COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 122-123COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 124-125COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 126-127COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 128-129COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 130-131COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 132-133COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 134-135COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 136-137COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 138-139COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 140-141COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 142-143COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 144-145COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 146-147COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 148-149COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 150-151COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 152-153COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 154-155COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 156-157COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 158-159COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 160-161COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 162-163COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 164-165COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 166-167COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 168-169COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 170-171COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 172-173COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 174-175COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 176-177COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 178-179COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 180-181COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 182-183COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 184-185COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 186-187COTE Genève numéro 21 sep/oct 2008 Page 188