COTE Genève n°20 jui/aoû 2008
COTE Genève n°20 jui/aoû 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°20 de jui/aoû 2008

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Les Editions COTE

  • Format : (240 x 300) mm

  • Nombre de pages : 212

  • Taille du fichier PDF : 11,8 Mo

  • Dans ce numéro : rencontre avec le Prince de Savoie.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 130 - 131  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
130 131
LE JET PRIVÉ PASSE À LA VITESSE SUPERSONIQUE PRIVATE JETS GO SUPERSONIC DEPUIS LE BAROUD D'HONNEUR DE L'AVION DE LIGNE CONCORDE, LE 24 OCTOBRE 2003, LES VOLS À VITESSE SUPERSONIQUE SONT LE PRIVI- LÈGE EXCLUSIF DES PILOTES DE CHASSE. MAIS PLUS POUR TRÈS LONGTEMPS, SI L'ON EN CROIT LES DIRIGEANTS D'AERION CORPORATION, UNE SOCIÉTÉ BASÉE AU TEXAS. CETTE FIRME AMÉRICAINE PROJETTE EN EFFET DE COMMERCIALISER UN JET PRIVÉ CAPABLE DE VOLER À MACH 1,6*. DE QUOI TRAVERSER L'ATLANTIQUE NORD EN TROIS PETITES HEURES. SINCE CONCORDE'S FAMOUS LAST STAND ON 24 OCTOBER 2003, SUPERSONIC FLIGHT HAS BEEN THE EXCLUSIVE PRIVILEGE OF A HANDFUL OF FIGHTER PILOTS – BUT NOT FOR MUCH LONGER, ACCORDING TO THE DIRECTORS OF THE TEXAS-BASED AERION CORPORATION. THE US FIRM IS PLANNING TO OPERATE COMMERCIAL FLIGHTS ABOARD A PRIVATE JET CAPABLE OF REACHING MACH 1.6* - CROSSING THE ATLANTIC IN JUST THREE HOURS. Dévoilé officiellement en octobre 2004, le projet Aerion SBJ (pour Supersonic Business Jet) semble enfin arrivé à maturité. Après des milliers d'heures de simulation sur ordinateur et de multiples tests en soufflerie, le design de l'avion approche de sa forme définitive. Reste à convaincre un constructeur de se lancer dans l'aventure. « Nous sommes en discussion avec différents candidats et espérons signer un contrat d'ici fin 2008 », assure-t-on chez Aerion. Si le calendrier est respecté, l'entrée en service du SBJ aurait ainsi lieu à l'horizon 2014. « À mesure que notre projet prend forme, de plus en plus de clients potentiels manifestent leur intérêt, avec une demande accrue de la part des marchés émergents, tels que la Russie, la Chine et l'Inde, annonce Brian Barents vice-président d'Aerion. Nous acceptons désormais les lettres d'intention de commande. » Il en coûte 250'000 dollars aux futurs acheteurs. Une broutille au regard du tarif vertigineux fixé pour l'avion lui-même : 80 millions de dollars (au cours actuel), le prix d'un avion de chasse... juillet-août 2008 www.cote-magazine.ch Officially unveiled in October 2004, the Aerion SBJ project (for Supersonic Business Jet) seems to be reaching maturity. After thousands of hours of computer simulations, and multiple windtunnel tests, the plane is finally taking shape. All that's needed now is an adventurous aircraft manufacturer, ready to launch into an exciting new adventure.'We are holding discussions with a range of candidates, and we hope to sign a contract before the end of 2008,'say Aerion. If all goes to plan, the SBJ will go into service in around 2014.'As the project takes shape, more and more clients are showing an interest, with growing demand from emerging markets like Russia, China and India,'says Aerion VP Brian Barents.'We are currently accepting letters of intent for future orders.'250,000 dollars buys a secure place on Aerion's future order books – a fraction of the astronomical cost of the finished plane, currently estimated at around 80 million dollars (the same price as a fighter jet).
Ainsi, depuis le Dubai Air Show, en novembre dernier, Aerion a enregistré des commandes pour plus de 20 avions, soit une valeur supérieure à 1,5 milliards de dollars. Les demandes proviennent de diverses régions du monde, dont la Russie. En comparaison, un Boeing Business Jet (BBJ), version privée du B-737 et fleuron des jets d'affaires traditionnels, se négocie à 35 millions de dollars. Presque un autre monde, sans oublier que l'espace généreux à bord du Boeing s'avère sans commune mesure avec celui prévu pour le SBJ, dont la capacité d'accueil maximale n'excédera pas douze places, pour une largeur intérieure maximale de 2m. Mais voilà - argument imparable -, le vol supersonique met New York à 4h15 de Paris, contre environ 7h30 avec les jets privés actuels. Les hommes d'affaires n'y seront certainement pas insensibles. Selon diverses études de marché, la demande pour ce type d'engin pourrait atteindre 250 à 300 exemplaires d'ici à une dizaine d'années. Mais avant de signer le bon de commande, mieux vaut savoir que les réglementations aéronautiques prévoient des limitations de vitesse pour les avions civils. Dans le ciel des Etats-Unis, par exemple, il est interdit de dépasser Mach 0.99. Au-dessus des autres pays, soumis aux règles de l'ICAO (International Civil Aviation Organisation), la limite supérieure est fixée à Mach 1.15. Seuls certains corridors, comme on en trouve au-dessus du Canada, de l'Australie ou de la Sibérie, permettront aux pilotes de pousser les réacteurs à fond. Dans ce contexte, Aerion met en avant la polyvalence de son futur jet. « La capacité de l'avion à voler aussi bien à vitesse subsonique que supersonique garantira une grande souplesse d'utilisation, notamment lors d'itinéraires mixtes, combinant des portions sur terres et sur océans », détaille la société américaine dans un communiqué. Cette dernière précise encore que les coûts d'utilisation n'excéderont pas ceux d'un jet classique avec une autonomie à vitesse maximale - point faible de feu le Concorde – d’environ 4'000 miles nautiques, soit plus de 7'400 kilomètres. Ainsi, depuis le Dubai Air Show, en novembre dernier, Aerion a enregistré des commandes pour plus de 20 avions, soit une valeur supérieure à 1,5 milliards de dollars. Les demandes proviennent de diverses régions du monde, dont la Russie. Since last November's Dubai Air Show, Aerion has registered orders for over 20 planes, to a total value of 1.5 billion dollars, from diverse world regions including Russia. By comparison, a Boeing Business Jet (BBJ), the private version of the B-737, and the flagship of traditional business jets, sells for around 35 million dollars – a world apart, not forgetting that the generous space aboard the Boeing bears no relation to the SBJ, which has a maximum passenger capacity of just 12, and a maximum cabin width of a mere 2 metres. But time is the clinching argument – the supersonic flight takes you from Paris to New York in just 4 hours and 15 minutes, compared with sevenand-a-half hours for conventional private jets. Market research surveys estimate demand for supersonic jets of this type will reach 250 or 300 aircraft around ten years from now. But companies eager to signup should remember that strict controls are in place regarding supersonic civil flights. Over the US, for example, speeds above Mach 0.99 are forbidden. Other countries conformto regulations drawnup by the ICAO (International Civil Aviation Organisation), with a top limit of Mach 1.15, while a few corridors – over Canada, Australia and Siberia – allow pilots to fly full speed ahead. In this context, Aerion's communiqués stress the flexibility of its future jet:'The plane's ability fly both subsonic and supersonic guarantees its suitability for a range of uses, notably on mixed routes combining supersonic passages over land and sea.'The same communiqué further stresses that operating costs will not exceed those of a classic jet with fuel autonomy at maximum speeds of around 4,000 nautical miles (around 7,400 kms) – the undisputed weak point of the late lamented Concorde. juillet-août 2008 www.cote-magazine.ch AVIATION PRIVÉE 131



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 1COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 2-3COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 4-5COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 6-7COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 8-9COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 10-11COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 12-13COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 14-15COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 16-17COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 18-19COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 20-21COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 22-23COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 24-25COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 26-27COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 28-29COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 30-31COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 32-33COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 34-35COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 36-37COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 38-39COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 40-41COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 42-43COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 44-45COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 46-47COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 48-49COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 50-51COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 52-53COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 54-55COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 56-57COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 58-59COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 60-61COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 62-63COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 64-65COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 66-67COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 68-69COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 70-71COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 72-73COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 74-75COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 76-77COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 78-79COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 80-81COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 82-83COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 84-85COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 86-87COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 88-89COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 90-91COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 92-93COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 94-95COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 96-97COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 98-99COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 100-101COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 102-103COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 104-105COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 106-107COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 108-109COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 110-111COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 112-113COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 114-115COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 116-117COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 118-119COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 120-121COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 122-123COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 124-125COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 126-127COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 128-129COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 130-131COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 132-133COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 134-135COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 136-137COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 138-139COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 140-141COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 142-143COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 144-145COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 146-147COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 148-149COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 150-151COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 152-153COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 154-155COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 156-157COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 158-159COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 160-161COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 162-163COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 164-165COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 166-167COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 168-169COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 170-171COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 172-173COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 174-175COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 176-177COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 178-179COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 180-181COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 182-183COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 184-185COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 186-187COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 188-189COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 190-191COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 192-193COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 194-195COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 196-197COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 198-199COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 200-201COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 202-203COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 204-205COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 206-207COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 208-209COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 210-211COTE Genève numéro 20 jui/aoû 2008 Page 212