Côte d'Azur Deluxe n°2012-1 printemps
Côte d'Azur Deluxe n°2012-1 printemps
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2012-1 de printemps

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : ASB Publishing S.a.r.l.

  • Format : (230 x 297) mm

  • Nombre de pages : 148

  • Taille du fichier PDF : 58,5 Mo

  • Dans ce numéro : les Russes et la Côte d'Azur.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 76 - 77  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
76 77
74 I cÔte d’azur deluxe I Beauty & Medical –> La question se pose pourtant. Comment sécuriser une médecine qui a pour ambition, pour vocation d’intervenir dans « la gestion du désir » ? « La France a toujours été impliquée dans les avancées de la chirurgie plastique. Notre pays est leader dans le monde, bien devant les USA par exemple. Il existe des pays où n’importe quel médecin peut opérer, n’importe où. Ce n’est absolument pas le cas chez nous, la discipline y est extrêmement réglementée. Les français sont généralement très scrupuleux en matière de santé, et la chirurgie plastique ne déroge pas à la règle. La France se situe en amont et en aval, dans une démarche éthique. » Une nouvelle ère La sécurité dépend fondamentalement de la qualité du praticien, qui se situe dès la première rencontre avec le patient dans une approche pédagogique. « C’est au médecin de fixer les limites, de gérer le décalage entre le désir et la gestion du désir. Le taux de refus en France est d’environ 30% ». En plus des avancées technologiques de pointe qu’a connu la discipline au cours de ces dernières années, la formation a accompagné les progrès techniques. « A ses débuts, il s’agissait d’un microcosme de praticiens. Depuis quelques années déjà, la chirurgie esthétique a acquis ses lettres de noblesses. Les efforts en matière de formation ont été conséquents, le tabou et tombé. Aujourd’hui on recense dans ce domaine des médecins parmi les plus compétents de leurs promotions. » Il n’est d’ailleurs pas rare que les patients témoignent d’une reconnaissance plus grande pour un acte esthétique que lors d’une opération classique… « Par définition, l’acte n’est pas obligatoire, il n’y a pas de stress de mort. Il va agir comme une remise à niveau de l’image de soi. L’opération peut par exemple marquer une rupture que le patient attend pour passer d’un état à un autre, elle agit souvent comme le déclencheur d’une nouvelle vie. Si la perception est par définition subjective pour le patient, la symbolique reste très forte. ». Fin de l’entretien, les docteurs s’accordent sur un dernier point. « Nous sommes à l’aube de progrès techniques extraordinaires ». La chirurgie plastique est le reflet d’une époque, une médecine contemporaine qui pose clairement la question du « bien vieillir ». Selon la science, un adolescent sur deux sera centenaire dans les prochaines décennies.
Photos : Gabriel Martinez, Sculptures : Marion Bürkle Plastic surgery in the face of scandal P.I.P and its faulty breast implants The French and international medical worlds have been shaken over the past few months by the P.I.P scandal : or how a rogue industrialist has been able to trade thousands of defective breast implants over many years without being found out. While the dubious founder of the company involved - P.I.P Poly Implant Prothèse - has admitted that he cheated and lied intentionally in this affair, it is nevertheless a scandal of a scope that opensup the issue of how the certifying bodies have dealt with their responsibilities. Côte d’Azur Deluxe brought together three prominent surgeons involved in this field and with surgeries on the Riviera for anupdate on the security issue surrounding the practice of cosmetic surgery. The meeting with the three surgeons Besins, Delmar and Kestemont was in the prestigious setting of Boscolo Plaza in the centre of Nice. These eminent medical practitioners who run the St George Clinic in Nice (classed as the leading cosmetic hospital in France) readily agreed to answer our questions. From its status as a new field of medicine, which was virtually taboo in the early 1970s, plastic surgery has advanced enormously in the course of a very few years to become a respected specialised area of medicine at the cutting edge of technology. It is now a part of our everyday life ; a kind of medical counterpart to the « image conscious society » in which we live. This is the remarkable story of a discipline that is by definition contemporary, a field of medicine that both seeks and finds the answers to the requirements generated by a dramatic revolution : that of our dramatic increase in life expectancy and improved health. This is a unique phenomenon in human history - in the course of little more than a hundred years, mankind has gained on average close to half a century in life expectancy. This spectacular evolutionary process roundtable I 75 has also been accompanied by an unprecedented transformation of our social paradigms. Aesthetics, beauty, historical concerns Throughout history « beauty » has had a consistently important position in every human society without exception. Archaeology has shown for example that it was customary among the ancient Egyptians to change the skull shapes of their pharaohs to make them look like gods. Many centuries and rituals rolled by at the foot of the pyramids ; yet medicine has seen far more progress during a few decades today than in all the ages of ancient history. The origin of cosmetic surgery is reconstructive surgery, once a necessity for helping the many thousands of terribly wounded people in two the world wars, and also for those disfigured accidents. While slow to develop at first, the practice of this formof medicine has seen a phenomenal boom over the past 20 years. « We are the physicians and surgeons of the appearance. Starting with an original and possibly controversial hope, we need to provide the solution in terms of the appearance that had been hoped for. –>



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Côte d'Azur Deluxe numéro 2012-1 printemps Page 1Côte d'Azur Deluxe numéro 2012-1 printemps Page 2-3Côte d'Azur Deluxe numéro 2012-1 printemps Page 4-5Côte d'Azur Deluxe numéro 2012-1 printemps Page 6-7Côte d'Azur Deluxe numéro 2012-1 printemps Page 8-9Côte d'Azur Deluxe numéro 2012-1 printemps Page 10-11Côte d'Azur Deluxe numéro 2012-1 printemps Page 12-13Côte d'Azur Deluxe numéro 2012-1 printemps Page 14-15Côte d'Azur Deluxe numéro 2012-1 printemps Page 16-17Côte d'Azur Deluxe numéro 2012-1 printemps Page 18-19Côte d'Azur Deluxe numéro 2012-1 printemps Page 20-21Côte d'Azur Deluxe numéro 2012-1 printemps Page 22-23Côte d'Azur Deluxe numéro 2012-1 printemps Page 24-25Côte d'Azur Deluxe numéro 2012-1 printemps Page 26-27Côte d'Azur Deluxe numéro 2012-1 printemps Page 28-29Côte d'Azur Deluxe numéro 2012-1 printemps Page 30-31Côte d'Azur Deluxe numéro 2012-1 printemps Page 32-33Côte d'Azur Deluxe numéro 2012-1 printemps Page 34-35Côte d'Azur Deluxe numéro 2012-1 printemps Page 36-37Côte d'Azur Deluxe numéro 2012-1 printemps Page 38-39Côte d'Azur Deluxe numéro 2012-1 printemps Page 40-41Côte d'Azur Deluxe numéro 2012-1 printemps Page 42-43Côte d'Azur Deluxe numéro 2012-1 printemps Page 44-45Côte d'Azur Deluxe numéro 2012-1 printemps Page 46-47Côte d'Azur Deluxe numéro 2012-1 printemps Page 48-49Côte d'Azur Deluxe numéro 2012-1 printemps Page 50-51Côte d'Azur Deluxe numéro 2012-1 printemps Page 52-53Côte d'Azur Deluxe numéro 2012-1 printemps Page 54-55Côte d'Azur Deluxe numéro 2012-1 printemps Page 56-57Côte d'Azur Deluxe numéro 2012-1 printemps Page 58-59Côte d'Azur Deluxe numéro 2012-1 printemps Page 60-61Côte d'Azur Deluxe numéro 2012-1 printemps Page 62-63Côte d'Azur Deluxe numéro 2012-1 printemps Page 64-65Côte d'Azur Deluxe numéro 2012-1 printemps Page 66-67Côte d'Azur Deluxe numéro 2012-1 printemps Page 68-69Côte d'Azur Deluxe numéro 2012-1 printemps Page 70-71Côte d'Azur Deluxe numéro 2012-1 printemps Page 72-73Côte d'Azur Deluxe numéro 2012-1 printemps Page 74-75Côte d'Azur Deluxe numéro 2012-1 printemps Page 76-77Côte d'Azur Deluxe numéro 2012-1 printemps Page 78-79Côte d'Azur Deluxe numéro 2012-1 printemps Page 80-81Côte d'Azur Deluxe numéro 2012-1 printemps Page 82-83Côte d'Azur Deluxe numéro 2012-1 printemps Page 84-85Côte d'Azur Deluxe numéro 2012-1 printemps Page 86-87Côte d'Azur Deluxe numéro 2012-1 printemps Page 88-89Côte d'Azur Deluxe numéro 2012-1 printemps Page 90-91Côte d'Azur Deluxe numéro 2012-1 printemps Page 92-93Côte d'Azur Deluxe numéro 2012-1 printemps Page 94-95Côte d'Azur Deluxe numéro 2012-1 printemps Page 96-97Côte d'Azur Deluxe numéro 2012-1 printemps Page 98-99Côte d'Azur Deluxe numéro 2012-1 printemps Page 100-101Côte d'Azur Deluxe numéro 2012-1 printemps Page 102-103Côte d'Azur Deluxe numéro 2012-1 printemps Page 104-105Côte d'Azur Deluxe numéro 2012-1 printemps Page 106-107Côte d'Azur Deluxe numéro 2012-1 printemps Page 108-109Côte d'Azur Deluxe numéro 2012-1 printemps Page 110-111Côte d'Azur Deluxe numéro 2012-1 printemps Page 112-113Côte d'Azur Deluxe numéro 2012-1 printemps Page 114-115Côte d'Azur Deluxe numéro 2012-1 printemps Page 116-117Côte d'Azur Deluxe numéro 2012-1 printemps Page 118-119Côte d'Azur Deluxe numéro 2012-1 printemps Page 120-121Côte d'Azur Deluxe numéro 2012-1 printemps Page 122-123Côte d'Azur Deluxe numéro 2012-1 printemps Page 124-125Côte d'Azur Deluxe numéro 2012-1 printemps Page 126-127Côte d'Azur Deluxe numéro 2012-1 printemps Page 128-129Côte d'Azur Deluxe numéro 2012-1 printemps Page 130-131Côte d'Azur Deluxe numéro 2012-1 printemps Page 132-133Côte d'Azur Deluxe numéro 2012-1 printemps Page 134-135Côte d'Azur Deluxe numéro 2012-1 printemps Page 136-137Côte d'Azur Deluxe numéro 2012-1 printemps Page 138-139Côte d'Azur Deluxe numéro 2012-1 printemps Page 140-141Côte d'Azur Deluxe numéro 2012-1 printemps Page 142-143Côte d'Azur Deluxe numéro 2012-1 printemps Page 144-145Côte d'Azur Deluxe numéro 2012-1 printemps Page 146-147Côte d'Azur Deluxe numéro 2012-1 printemps Page 148