Côte d'Azur Deluxe n°2011-2 été
Côte d'Azur Deluxe n°2011-2 été
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2011-2 de été

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : ASB Publishing S.a.r.l.

  • Format : (230 x 297) mm

  • Nombre de pages : 148

  • Taille du fichier PDF : 63 Mo

  • Dans ce numéro : investissement et architecture sur la Côte d'Azur.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 90 - 91  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
90 91
88 I cÔte d’azur deluxe I gourmet les truffes noires. Il n'est pas bon de laver les truffes, il vaut mieux les brosser avec soin avant de les utiliser pour enlever la terre qui les entoure. Huile de truffe & Co. Les huiles et autres produits truffés ne contiennent très souvent que des arômes artificiels. En présence de produits bon marché, on peut être quasiment sûr qu'ils ne contiennent pas de véritables truffes ou uniquement de qualité inférieure. Le scepticisme est également de rigueur lorsqu'on trouve sur l'étiquette la mention « Arôme ». L'arôme incomparable d'une truffe de qualité est tout simplement irremplaçable. La truffe est un tubercule d'une apparence insignifiante mais comme dit le dicton : « La vraie beauté est intérieure » et l'intérieur de ce tubercule est sans nul doute un ravissement inoubliable du palais. Conseil littéraire : Trüffel und andere Edelpilze (La truffe et autres champignons), Ralf Bos et Thomas Ruhl, aux éditions Fackelträger
Truffles are among the most expensive food products in the world. But only a few of the more than 200 known types of truffles, which belong to the family of the sac fungi, are edible. It was around 3000 B.C. that people first discovered the unique taste of truffles. But it wasn’t until several 100 years B.C. that they became truly famous because the Greeks believed them to be aphrodisiacs. In Rome truffles were even dedicated to Venus, the Goddess of love. But in the Middle Ages the delicacy experienced an historic low point. The tasty dark colored tuber was now considered to be evil and was banned from the kitchen. But it was never quite forgotten and very soon after found its way back onto the plates of well-to-do society. Truffles had their heyday during the Renaissance. During this epoch it was unthinkable for this delicacy not to be served at important social gatherings or banquets. In the 19th century kings and emperors were fascinated by truffles and there were several dishes that were refined with the expensive tuber at the Congress of Vienna. In regard to truffles things haven’t really changed much in the intervening years and therefore serving several exclusive kinds of truffles when they are in season is still considered to be the crowning of special occasions andupscale gastronomical events. Photos : Thomas Ruhl aus dem Buch Trüffel und andere Edelpilze von Ralf Bos und Thomas Ruhl, erschienen in der Edition Port Culinaire.Truffles All truffles are not equal Truffles grow nearly everywhere around the globe, therefore it is important to pay attention not only to the Latin name but also to the truffles origin because mix-ups with lower quality truffles often occur. Edible truffles can be identified by the Latin name « Tuber ». There are quite a few such truffles but there are only two truffles I 89 dedicated to the Goddess of love The history of truffles is as multi-faceted as there are kinds of truffles. Only a few kinds of truffles are edible and only a very select few are precious. kinds which qualify as top quality and are respectively quite expensive. These are the black truffle, « tuber melanosporum » or « Périgord Truffel » and the white truffel, « tuber magnatum », also known as « Piemont- « or « Alba Truffle ». The most exquisite black truffle is the périgord truffle which grows in the region of Périgord in the southwest of France, but can also increasingly be found in the area of the northern Provence and the region around Vaucluse. –>



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Côte d'Azur Deluxe numéro 2011-2 été Page 1Côte d'Azur Deluxe numéro 2011-2 été Page 2-3Côte d'Azur Deluxe numéro 2011-2 été Page 4-5Côte d'Azur Deluxe numéro 2011-2 été Page 6-7Côte d'Azur Deluxe numéro 2011-2 été Page 8-9Côte d'Azur Deluxe numéro 2011-2 été Page 10-11Côte d'Azur Deluxe numéro 2011-2 été Page 12-13Côte d'Azur Deluxe numéro 2011-2 été Page 14-15Côte d'Azur Deluxe numéro 2011-2 été Page 16-17Côte d'Azur Deluxe numéro 2011-2 été Page 18-19Côte d'Azur Deluxe numéro 2011-2 été Page 20-21Côte d'Azur Deluxe numéro 2011-2 été Page 22-23Côte d'Azur Deluxe numéro 2011-2 été Page 24-25Côte d'Azur Deluxe numéro 2011-2 été Page 26-27Côte d'Azur Deluxe numéro 2011-2 été Page 28-29Côte d'Azur Deluxe numéro 2011-2 été Page 30-31Côte d'Azur Deluxe numéro 2011-2 été Page 32-33Côte d'Azur Deluxe numéro 2011-2 été Page 34-35Côte d'Azur Deluxe numéro 2011-2 été Page 36-37Côte d'Azur Deluxe numéro 2011-2 été Page 38-39Côte d'Azur Deluxe numéro 2011-2 été Page 40-41Côte d'Azur Deluxe numéro 2011-2 été Page 42-43Côte d'Azur Deluxe numéro 2011-2 été Page 44-45Côte d'Azur Deluxe numéro 2011-2 été Page 46-47Côte d'Azur Deluxe numéro 2011-2 été Page 48-49Côte d'Azur Deluxe numéro 2011-2 été Page 50-51Côte d'Azur Deluxe numéro 2011-2 été Page 52-53Côte d'Azur Deluxe numéro 2011-2 été Page 54-55Côte d'Azur Deluxe numéro 2011-2 été Page 56-57Côte d'Azur Deluxe numéro 2011-2 été Page 58-59Côte d'Azur Deluxe numéro 2011-2 été Page 60-61Côte d'Azur Deluxe numéro 2011-2 été Page 62-63Côte d'Azur Deluxe numéro 2011-2 été Page 64-65Côte d'Azur Deluxe numéro 2011-2 été Page 66-67Côte d'Azur Deluxe numéro 2011-2 été Page 68-69Côte d'Azur Deluxe numéro 2011-2 été Page 70-71Côte d'Azur Deluxe numéro 2011-2 été Page 72-73Côte d'Azur Deluxe numéro 2011-2 été Page 74-75Côte d'Azur Deluxe numéro 2011-2 été Page 76-77Côte d'Azur Deluxe numéro 2011-2 été Page 78-79Côte d'Azur Deluxe numéro 2011-2 été Page 80-81Côte d'Azur Deluxe numéro 2011-2 été Page 82-83Côte d'Azur Deluxe numéro 2011-2 été Page 84-85Côte d'Azur Deluxe numéro 2011-2 été Page 86-87Côte d'Azur Deluxe numéro 2011-2 été Page 88-89Côte d'Azur Deluxe numéro 2011-2 été Page 90-91Côte d'Azur Deluxe numéro 2011-2 été Page 92-93Côte d'Azur Deluxe numéro 2011-2 été Page 94-95Côte d'Azur Deluxe numéro 2011-2 été Page 96-97Côte d'Azur Deluxe numéro 2011-2 été Page 98-99Côte d'Azur Deluxe numéro 2011-2 été Page 100-101Côte d'Azur Deluxe numéro 2011-2 été Page 102-103Côte d'Azur Deluxe numéro 2011-2 été Page 104-105Côte d'Azur Deluxe numéro 2011-2 été Page 106-107Côte d'Azur Deluxe numéro 2011-2 été Page 108-109Côte d'Azur Deluxe numéro 2011-2 été Page 110-111Côte d'Azur Deluxe numéro 2011-2 été Page 112-113Côte d'Azur Deluxe numéro 2011-2 été Page 114-115Côte d'Azur Deluxe numéro 2011-2 été Page 116-117Côte d'Azur Deluxe numéro 2011-2 été Page 118-119Côte d'Azur Deluxe numéro 2011-2 été Page 120-121Côte d'Azur Deluxe numéro 2011-2 été Page 122-123Côte d'Azur Deluxe numéro 2011-2 été Page 124-125Côte d'Azur Deluxe numéro 2011-2 été Page 126-127Côte d'Azur Deluxe numéro 2011-2 été Page 128-129Côte d'Azur Deluxe numéro 2011-2 été Page 130-131Côte d'Azur Deluxe numéro 2011-2 été Page 132-133Côte d'Azur Deluxe numéro 2011-2 été Page 134-135Côte d'Azur Deluxe numéro 2011-2 été Page 136-137Côte d'Azur Deluxe numéro 2011-2 été Page 138-139Côte d'Azur Deluxe numéro 2011-2 été Page 140-141Côte d'Azur Deluxe numéro 2011-2 été Page 142-143Côte d'Azur Deluxe numéro 2011-2 été Page 144-145Côte d'Azur Deluxe numéro 2011-2 été Page 146-147Côte d'Azur Deluxe numéro 2011-2 été Page 148