Côté Ciné n°82 oct/nov 2015
Côté Ciné n°82 oct/nov 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°82 de oct/nov 2015

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Côté Ciné Group

  • Format : (170 x 287) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 4 Mo

  • Dans ce numéro : baby-sitting 2, le film.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
À vif ! De John Wells, USA, 1h50 Avec Bradley Cooper, Sienna Miller, Omar Sy, Daniel Brühl, Matthew Rhys, Uma Thurman, Emma Thompson, Riccardo Scamarcio Adam Jones était une véritable rock star de la scène gastronomique parisienne... qui a cramé ses deux étoiles au guide Michelin sur le grill de son arrogance, de ses caprices et de ses addictions. Quelques années de débauche plus tard, l’ex-grand chef décide de remettre le couvert dans un restaurant londonien, en décrochant, au passage, une troisième étoile ! Mais pas facile de retrouver l’excellence quand on a goûté au goût amer de la déchéance... Bradley Cooper passe derrière les fourneaux devant la caméra de John Wells (The Company Men, Un été à Osage County), en compagnie de commis et chefs de parties de premier choix, dont la piquante Sienna Miller (que le comédien retrouve après American Sniper) et notre craquant Omar Sy. Pour une recette de « come back », sur son lit d’impitoyable haute cuisine, qui piquera votre appétit à vif ! 16 4 nov. La Dernière leçon De Pascale Pouzadoux, France, 1h45 Avec Marthe Villalonga, Sandrine Bonnaire, Antoine Duléry, Gilles Cohen... Madeleine, 92 ans, a décidé de choisir quand et comment elle mourra, et l’annonce à ses enfants qu’elle veut préparer en douceur à son départ. Mais pour eux c’est un choc, qui entraîne conflits et tensions. Pourtant, sa fille acceptera son choix et partagera ses derniers moments dans une grande complicité, entre larmes et fous rires. Cette histoire, c’est celle que Noëlle Châtelet – sœur de 4 nov. Lionel Jospin – a raconté dans son beau livre en 2004, où elle faisait « l’apprentissage » de la mort de leur mère Mireille Jospin, militante de l’ADMD (Association pour le Droit à Mourir dans la Dignité). Le duo exceptionnel Marthe Villalonga/Sandrine Bonnaire rend formidablement vivante cette réflexion sur la mort, qui soulève des torrents d’émotion.
TOUS LES FILMS Avril et le monde truqué De Franck Ekinci et Christian Desmares, France, 1h45 Avec les voix de Marion Cotillard, Jean Rochefort, Marc-André Grondin, Philippe Katerine, Olivier Gourmet, Bouli Lanners... Festival du fi lm d’animation d’Annecy  : Cristal du long-métrage En 1941, Paris est sous la coupe de Napoléon V et roule encore au charbon, dans un monde dont la technologie est restée bloquée au 19ème siècle. Et pour cause  : depuis des décennies, tous les savants et scientifiques sont kidnappés. Parmi eux, les parents d’Avril, que la jeune fille, accompagnée de son chat qui parle, se met en quête de retrouver... Si cette histoire folle n’est pas l’adaptation d’une BD de Tardi, c’est lui qui en a créé le graphisme et le En mai fais ce qu’il te plaît De Christian Carion, France, 1h54 Avec August Dhiel, Olivier Gourmet, Mathilde Seigner, Alice Isaaz... Ils ont laissé leurs maisons, leurs prés, leurs terres (mais pas leur vin !)... En mai 1940, parmi les huit millions de gens qui se lancent sur les routes de France pour fuir l’invasion nazie, des habitants d’un petit village du Pasde-Calais tendent de rejoindre le port de Dieppe, tandis qu’un dissident allemand ayant fui le nazisme cherche éperdument son petit garçon dans le flot de réfugiés... Reconstitué par Christian Carion (Une hirondelle a 4 nov. film restitue, pour la première fois en dessin animé, la substance et la poésie de son univers. Avril est bien la petite sœur d’Adèle Blanc-Sec, et son « monde truqué » nous transporte dans uneuchronie rétro-futuriste à la fois délicieusement farfelue mais « scientifiquement » crédible. Un univers entre « steampunk » et Sherlock Holmes, entre Philip K. Dick et Jules Verne, pour une aventure aussi palpitante que somptueuse, servie par un casting vocal délectable. 4 nov. fait le printemps, Joyeux Noël), le grand exode de 1940 devient un tourbillon de destins arrachés qui se croisent, se séparent et se rejoignent. Le film décrit une phase peu glorieuse et peu représentée de la Seconde Guerre mondiale, durant laquelle on voit germer sur la route la résistance de certains, la soumission des autres. Un film mémoriel poignant, terriblement en résonance avec notre époque. 17



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :