Côté Ciné n°75 novembre 2014
Côté Ciné n°75 novembre 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°75 de novembre 2014

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Côté Ciné Group

  • Format : (170 x 287) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 5,5 Mo

  • Dans ce numéro : Hunger Games, La Révolte partie 1... la saga phénomène de Suzanne Collins.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
Eden 18 TOUS LES FILMS De Mia Hansen-Løve, France, 2h11 Avec Félix de Givry, Hugo Conzelmann, Roman Kolinka, Pauline Étienne, Vincent Macaigne, Arnaud Azoulay, Vincent Lacoste, Golshifteh Farahani, Laura Smet... Début des années 90  : l’électro française bouillonne, et Paul fait ses débuts de DJ. En duo avec son meilleur ami, ils vont enflammer les nuits parisiennes, connaître l’euphorie de la gloire et la rapidité de la gueule de bois... Son frère Sven fut un des piliers et prophètes de la « French touch » ; c’est avec – et sur – lui que Mia Hansen-Løve (Un amour de jeunesse) a écrit cet Eden vertigineux, qui vibre des rêves et des raves, couleurs et douleurs de la nuit, des nineties à aujourd’hui. Avec de jeunes acteurs inspirés (mention spéciale à Arnaud Azoulay et Vincent Lacoste en Daft Punk d’avant-casque). Calvary De John Michael McDonagh, Irlande/G-B, 1h39 Avec Brendan Gleeson, Chris O’Dowd, Kelly Reilly, Aidan Gillen, Isaach De Bankolé... Après avoir été menacé de mort durant une confession, un prêtre dévoué n’a que 7 jours, jusqu’au dimanche suivant, pour découvrir quelle bonne âme de sa paroisse veut sa peau... Brendan Gleeson, le Maugrey « Fol’Œil » de Harry Potter, retrouve McDonagh, le réalisateur de L’Irlandais, pour un drôle de polar à rebours, peuplé d’âmes perdues, de cyniques et de nihilistes. Le « calvaire » diaboliquement cocasse d’un homme d’Église qui tente de comprendre ce qui pourrait pousser l’un de ses paroissiens au meurtre, alors qu’il est lui-même confronté aux démons de son passé comme aux limites de la foi moderne. Amen. 19 nov. 26 nov. 26 nov. À la vie De Jean-Jacques Zilbermann, France, 1h44 Avec Julie Depardieu, Johanna Ter Steege, Suzanne Clément, Hippolyte Girardot... Hélène, Rose et Lili ne se sont pas revues depuis 1945 ; elles se retrouvent l’été 1960 à Berck-Plage, pour une semaine de rires, de twist et de cornets glacés, mais aussi de souvenirs douloureux... S’inspirant de l’expérience intime de sa mère et ses sœurs de survie, Jean- Jacques Zilbermannrelate les retrouvailles de trois femmes qui ont passé leur 20 ans à Auschwitz. Julie Depardieu, aux côtés de la Québécoise Suzanne Clément (Laurence Anyways, Mommy) et de la Hollandaise Johanna Ter Steege (Le Bel âge), sont filmées comme autant de combattantes qui réapprennent à vivre, avec la grâce des roseaux qui plient, sans se déraciner.
Astérix Le Domaine des Dieux « Nous sommes en 50 avant Jésus-Christ. Toute la Gaule est occupée par les Romains. Toute ? Non ! Un petit village d’irréductibles Gaulois résiste encore et toujours à l’envahisseur... » Un Astérix, on sait comment ça commence, on sait comment ça se termine, mais on ne sais jamais par quel nouveau plan machiavélique de Jules César ça passe. Cette fois-ci, il a décidé de dégauloiser nos Gaulois préférés. Lorsqu’un domaine résidentiel luxueux pour riches propriétaires romains émerge dans leur forêt, transformant leur village en attraction touristique, les autochtones moustachus résisteront-ils à l’appât du gain et du confort ? On les connaît depuis 55 ans, et pourtant, on ne les avait jamais vus comme ça  : Astérix et sa tribu passent à l’heure de la 3D, dans une animation signée Louis Clichy (animateur de Wall-E et Là-haut) et Alexandre « Kaamelott » Astier. Entre la maîtrise technique de l’un et le sens du décalage de l’autre, l’univers Goscinny-Uderzo prend un relief éblouissant. Pour des aventures ciné qui n’ont jamais été aussi modernes... et fidèles à la fois. Mordu Déjà très inspiré par « l’esprit Astérix », Alexandre Astier avait écrit lui-même les dialogues de son personnage de Mordicus dans Astérix aux Jeux olympiques (2008). COUP DE COEUR De Louis Clichy et Alexandre Astier, France, 1h22 Avec les voix de Roger Carel, Lorànt Deutsch, Laurent Lafitte, Alexandre Astier, Alain Chabat, Élie Sémoun, Géraldine Nakache, Artus de Penguern, François Morel, Lionnel Astier, Baptiste Lecaplain, Florence Foresti... 26 nov. Astérix forever D’Alain Chabat à Florence Foresti, en passant par Laurent Laffite – dans le rôle d’un esclave numide black ! –, le casting vocal du Domaine des Dieux réunit la crème des comiques. Parmi eux, la vétéran Roger Carel (87 ans), qui double tous les Astérix animés depuis le premier, Astérix le Gaulois, en 1967. 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :